Un business developer est un métier recherché par de nombreuses entreprises, quelle que soit leur taille. Pour cause, il a en charge de développer la croissance de l'entreprise pour lui faire gagner de l'argent. Missions, compétences, formation, salaire : voici ce qu'il faut savoir sur le poste de business developer.

Découvrez les bonnes questions à poser pour identifier le meilleur candidat à  un poste commercial.

 

 

Quelles sont les missions d'un business developer ?

Un business developer travaille à développer la croissance de l'entreprise et à améliorer son chiffre d'affaires. Plusieurs missions lui incombent :

  • Établir des stratégies internes et externes de développement : il a pour rôle de conduire des audits internes pour mesurer les capacités et les dysfonctionnements de l'entreprise. Cela concerne aussi bien les produits, l'état financier, les clients existants, les employés et la capacité de production. Le business developer réalise également des études de marché externes pour connaître l'environnement concurrentiel dans lequel évolue l'entreprise. Il travaille à identifier les besoins de l'entreprise et à la positionner sur un nouveau marché en élaborant un plan de développement.
     
  • Développer un modèle interne : en s'appuyant sur les résultats des différents audits et des études internes, il établit une stratégie interne pour optimiser la productivité, et diminuer les coûts.
     
  • Trouver des nouveaux clients : il a pour mission d'établir, avec le service marketing, une stratégie commerciale et marketing innovante pour attirer des nouveaux clients. Il est chargé d'aller à la rencontre des clients potentiels, d'étudier les possibilités de vente et d'achat. Il est aussi le garant de la bonne relation entre l'entreprise et les clients, en restant à leur service et en se rendant disponible. Réussir à fidéliser les clients est primordial pour le plan de développement.
  • Piloter les projets de développement : le business developer est chargé de communiquer avec les différentes parties (collaborateurs, fournisseurs, clients, transporteurs) de l'avancée du projet. Il a aussi un rôle de négociateur auprès des nouveaux clients afin de s'assurer que les accords soient conformes au plan de développement. Il s'assure que le business plan soit suivi à la lettre par les différents acteurs. Il doit donc enfiler une casquette de manager pour gérer les équipes concernées et être disponible pour régler les difficultés rencontrées.

 

Quelles sont les compétences d'un business developer ?

Le métier de business developer requiert des compétences-clés et un certain nombre de qualités pour réussir.

Pour commencer, le candidat doit avoir une parfaite maîtrise du monde des affaires, c'est-à-dire posséder des compétences commerciales. Il doit pouvoir être capable d'exécuter des tâches relatives à la vente. Il doit donc maîtriser les différentes techniques de prospection, de négociation, et de ventes des produits ou des services.

Le business developer doit avoir une bonne connaissance de l'environnement concurrentiel et être capable de conduire des études de marché.

Il doit aussi être doté d'une bonne aisance relationnelle, d'un bon esprit d'équipe et de compétences managériales. Il s'agit d'un métier de contact, qui nécessite une certaine intelligence relationnelle. En effet, le business developer est en contact permanent avec d'autres entités : les clients, les partenaires, les membres des équipes, sa direction.

Sa capacité de communication influence son efficacité. Il doit être capable de conduire des réunions, des entretiens, des soutenances et d'être une source de motivation pour ses équipes.

Il doit également posséder une bonne vision stratégique, lui permettant de développer les projets adaptés au développement de l'entreprise.

Véritable négociateur, il doit avoir le goût de la négociation, faire preuve de pugnacité, être fort de proposition et autonome. La volonté d'entreprendre, l'intégrité, la curiosité et l'enthousiasme sont également des qualités dont le business developer doit être doté.

 

Quelle formation pour devenir business developer ?

Un business developer doit avoir un profil à la fois stratégique et technique. Il est essentiel d'avoir suivi une formation commerciale en école de commerce ou dans un parcours universitaire de niveau bac +5.

Il existe des masters dédiés en alternance permettant d'apprendre les ficelles du métier et d'acquérir des compétences concrètes et pratiques. L'alternance constitue une première expérience professionnelle bénéfique avant l'arrivée sur le marché du travail.

Le business developer peut être diplômé d'un cursus avec une spécialisation en direction commerciale ou en business development.

Le poste de business developer peut être accessible aux jeunes diplômés lorsqu'ils ont réalisé des stages ou une alternance en entreprise. Sinon, il est généralement demandé d'avoir acquis une expérience de 2 à 3 ans, afin de maîtriser les diverses fonctions commerciales et d'avoir une bonne appréhension des marchés.

Les perspectives d'évolution sont multiples pour un business developer. Il peut accéder à des postes de management commercial, de responsable des partenariats, de gestion de grands comptes ou devenir chef de projet. Tout dépend de l'ambition de l'individu et des compétences qu'il aura su développer.

Quelles sont les questions à poser pour recruter des commerciaux ?

Téléchargez cet e-book gratuit et identifiez le meilleur candidat à un poste commercial en posant les bonnes questions.

 

Quel salaire pour un business developer ?

Le métier de business developer est très prisé par les entreprises. Il existe une forte demande que ce soit dans les TPE, les PME, les start-up ou les cabinets de conseil.

Par conséquent, le salaire d'un business developer varie selon plusieurs facteurs : l'expérience, le secteur d'activité et l'entreprise. La rémunération contient une partie fixe et une partie variable qui fluctuent en fonction des résultats générés. Celle-ci peut représenter 20 à 50% selon le package proposé par l'entreprise.

Il est estimé qu'un business developer gagne entre 30 000 € et 80 000€ (rémunération brute annuelle). Un profil débutant peut avoir un salaire entre 30 000€ et 45 000€ en moyenne. Un profil senior, avec 5 à 8 années d'expérience, peut toucher jusqu'à 60000€, voire jusqu'à 80 000€ selon la part variable.

Communauté HubSpot

 

Pour aller plus loin dans votre stratégie , téléchargez 100 questions à poser aux candidats à des postes commerciaux.E-book : 100 Questions à poser aux candidats à des postes commerciaux

Publication originale le 23 novembre 2022, mise à jour le 23 novembre 2022

Sujet(s):

Le métier de commercial