Le réassortiment des stocks est une étape primordiale pour tout commerçant, qu'il s'agisse d'une boutique physique ou d'un site e-commerce. Il est essentiel de réapprovisionner régulièrement les rayons et les stocks liés au site internet pour maximiser les ventes et la satisfaction client.

Téléchargement  >> Le modèle pour la prévision des ventes

 

Comment se déroule un réassortiment ?

Le réassort des stocks implique plusieurs étapes clés. Tout d'abord, la première étape consiste à identifier précisément les produits à réassortir en priorité. Pour cela, le commerçant doit suivre régulièrement l'évolution des stocks, référence par référence, à l'aide d'un logiciel de gestion adapté, comme un Enterprise Resource Planning ou un Order Management System. Lorsque le stock d'un produit atteint son seuil d'alerte prédéfini ou qu'une rupture est constatée, une alerte se déclenche dans le système pour réassortir ce produit en urgence.

Une fois les références à commander déterminées, il faut évaluer les quantités nécessaires pour chaque produit. Cette estimation s'appuie sur une analyse précise des ventes passées du produit. Le commerçant intègre également ses prévisions de ventes à venir sur la référence, en prenant en compte la saisonnalité ou d'autres facteurs contextuels pouvant impacter la demande. L'enjeu est de commander suffisamment de stocks pour répondre aux besoins, sans tomber dans le surstockage.

Le commerçant passe ensuite commande auprès de ses fournisseurs pour les quantités évaluées. Les délais d'approvisionnement annoncés par le fournisseur doivent être ensuite respectés, pour garantir une livraison des produits en temps et en heure, évitant ainsi les ruptures.

Lors de la réception de la commande, le commerçant doit vérifier la conformité de la livraison par rapport au bon de commande et aux quantités attendues. Il met ensuite à jour les stocks dans le logiciel de gestion, en enregistrant l'entrée des nouveaux produits livrés.

Enfin, il peut réassortir concrètement les rayons en boutique ou sur le site e-commerce, en y replaçant les références qui étaient en rupture de stock. L'objectif est de rendre à nouveau tous les produits disponibles à la vente.

 

Différence entre réassortiment et réapprovisionnement

Le réassortiment et le réapprovisionnement sont deux actions complémentaires pour gérer les stocks, mais qui répondent à des objectifs différents.

Le réassort, dans un premier temps, vise à combler une rupture ponctuelle de stock qui est constatée sur un produit. Lorsqu'un article est en rupture ou s'apprête à l'être, un réassortiment doit être réalisé en urgence pour reconstituer un stock suffisant et éviter une perte sèche de ventes. Le réassort est donc une action curative, déclenchée en réaction à une rupture de stock existante ou imminente et permettant de réagir rapidement.

Le réapprovisionnement correspond, quant à lui, aux commandes régulières passées auprès des fournisseurs pour maintenir un niveau de stock minimum défini pour chaque référence. Contrairement au réassortiment ponctuel, le réapprovisionnement est mis en place de manière préventive dans l'objectif d'éviter l'apparition de ruptures. Il permet de maintenir un stock tampon pour chaque produit.

Bien qu'ils répondent à des logiques différentes, le réassort ponctuel et le réapprovisionnement régulier sont deux actions complémentaires. Idéalement, le commerçant doit combiner les deux :

  • Réapprovisionner à intervalles réguliers pour prévenir les ruptures.
  • Réassortir rapidement dès qu'une rupture apparaît.

Cette stratégie optimisée lui permettra de maximiser la disponibilité des produits en rayon, tout en limitant les surstocks inutiles.

 

Saisissez les opportunités commerciales grâce à une prévision des ventes efficace.

Téléchargez le modèle gratuit et découvrez comment anticiper la production et les stocks de vos marchandises pour générer un meilleur chiffre d'affaires.

 

 

Quel est le bon moment pour faire un réassort ?

Pour déterminer le meilleur moment pour déclencher un réassort, plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

Tout d'abord, lorsqu'un produit atteint son stock d'alerte prédéfini, cela doit déclencher une alerte pour procéder à son réassort. Ce stock d'alerte est un seuil minimum calculé pour chaque référence en tenant compte des délais d'approvisionnement, afin de garantir une disponibilité permanente du produit. Certains logiciels de gestion de stocks génèrent d'ailleurs automatiquement des alertes lorsqu'un seuil critique est atteint.

Il est également recommandé d'éviter de réassortir durant les pics d'activité, car cela peut conduire à du surstockage. Les réassortiments ponctuels doivent idéalement être réalisés en dehors des périodes de forte demande.

Pour les produits saisonniers, le bon moment pour faire un réassort se situe avant le début de la haute saison, de façon à constituer un stock suffisant pour répondre à la demande, qui va mécaniquement augmenter. Anticiper est alors indispensable.

En combinant ces différents facteurs - seuils d'alerte, pics d'activité, saisonnalité - et en s'appuyant sur le taux de rotation des stocks ainsi que sur les ventes passées, le commerçant peut donc déterminer le meilleur moment pour procéder au réassort de chaque référence et maintenir son offre disponible.

 

Pour aller plus loin dans votre stratégie commerciale, déterminez la rentabilité prévisionnelle de votre entreprise en téléchargeant le modèle de prévision des ventes, ou découvrez le logiciel de vente de HubSpot.

New call-to-action

Publication originale le 23 octobre 2023, mise à jour le 23 octobre 2023

Sujet(s):

Gestion des stocks