Que ce soit pour les profils séniors ou débutants, il n’est pas toujours facile de stabiliser l’afflux des missions en freelance. Pour contrer les périodes creuses de son activité, il est alors nécessaire de mettre en place un certain nombre d’actions à réaliser tout au long de l’année.

>> Téléchargement : Le guide tactique de réponse aux avis des clients.

Il s’agit précisément du sujet de cet article qui présente 10 conseils pour plus de missions en freelance.

Comment répondre aux avis des clients ?

Téléchargez ce guide et découvrez comment passer de la communication de crise à la fidélisation.

1. S’inscrire sur les plateformes dédiées aux freelances

Il existe plusieurs plateformes dédiées aux freelances. Ces sites internet permettent de mettre rapidement en relation les potentiels clients avec les prestataires de service.

Certaines plateformes comme Malt sont des plateformes généralistes qui catégorisent les freelances en fonction de leurs expertises. D’autres sites comme Codeur.com sont quant à eux dédiés à un type de métier.

Les plateformes dédiées aux freelances peuvent être un excellent moyen d’être visible auprès de clients en recherche immédiate de prestataire puisque leur notoriété et leurs efforts en référencement naturel apportent un flux constant de demandes.

L’inscription est gratuite sur la plupart des plateformes freelances. En revanche, certaines d’entre elles facturent des frais de mise en relation lorsque qu’une mission est remportée ou proposent de souscrire à un abonnement pour avoir accès aux appels d’offres.

 

2. Tenir à jour son compte LinkedIn

Avec plus de 500 millions d'utilisateurs, le réseau social professionnel LinkedIn peut aussi être un excellent moyen pour trouver de nouvelles missions en freelance.

En effet, le premier réseau social professionnel au monde dispose d’un moteur de recherche puissant qui permet de trouver des profils qualifiés en fonction de leur métier et de leur géolocalisation. De nombreux chasseurs de têtes et prospects l’utilisent chaque jour.

Il est donc important de compléter son profil en rédigeant un titre correct qui mentionne l’activité exercée en freelance et en détaillant  les expériences professionnelles passées.

Un profil LinkedIn peut être optimisé en ajoutant des mots clés stratégiques dans le titre et dans l’adresse URL du profil. En effet, chaque profil LinkedIn dispose d’une adresse URL qui se référence dans les moteurs de recherche : il est donc aussi possible de faire d’une pierre deux coups.

Obtenir des recommandations de son réseau permet aussi d’augmenter l’efficacité de son profil.

 

3. Intégrer des communautés en ligne Facebook et LinkedIn

L’efficacité des communautés en ligne est souvent sous-estimée. Pourtant, il existe une multitude de groupes Facebook et LinkedIn qui permettent de réseauter et d’échanger avec d’autres freelances.

Certaines communautés sont généralistes, d’autres sont spécialisées selon des cœurs de métiers. Il peut être très pertinent de les intégrer et de participer dans les commentaires pour trouver de nouvelles missions, car les membres y publient régulièrement leurs problématiques et leurs besoins.

 

4. Participer à des soirées ou événements networking

Les soirées et les événements networking ont pour but d’encourager les rencontres entre les entreprises et les prestataires de service. Il est donc plus simple d’entrer en contact avec des prospects (ou de rencontrer des confrères) puisque le cadre est moins formel que celui d’un rendez-vous.  

Parfois, ce type d’événement est organisé par les chambres de commerce, mais il peut aussi être organisé par des acteurs privés tels que des communautés en ligne, des associations ou des plateformes.

 

5. Entretenir les relations professionnelles

Restez en contact avec d’anciens collègues, des camarades d’école et d’anciens clients peuvent aussi permettre de trouver de nouvelles missions en freelance.

En effet, chaque personne d'un réseau professionnel peut avoir un besoin immédiat ou jouer le rôle de prescripteur auprès de son propre réseau.

Il donc important d’entretenir les relations et les occasions peuvent être nombreuses : vœux de fin d’année, fête d’anniversaire, interaction sur LinkedIn et les réseaux sociaux par exemple.

 

6. Faire de la prospection

La prospection permet d’être actif dans son développement commercial et d’aller à la rencontre des opportunités. Il est recommandé de consacrer au minimum une demi-journée par semaine pour réaliser cette tâche.

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas obligatoire d’effectuer de la prospection téléphonique. Celle-ci peut se faire par e-mail ou via les réseaux sociaux.

En effet, les groupes Facebook donnent la possibilité d’effectuer des recherches précises, par exemple « recherche rédacteur web » ou « recherche développeur pour création de site internet » et d’accéder à toutes les publications publiées qui contiennent ces mots clés.

Cette fonctionnalité "chercher dans groupe" se situe dans la barre latérale gauche de l’interface :

1593172061023761

Cette technique de prospection peut aussi se reproduire sur LinkedIn en activant l’option « contenu » de la barre de recherche comme montrée ci-dessous :

15931721190913937

 

Ces deux astuces sont généralement plus efficaces que la prospection téléphonique ou l’e-mailing, car elles permettent d’entrer en contact direct avec le prospect.

 

7. Créer un site internet

Créer un site internet permet de se présenter et de présenter ses offres de service. En travaillant le référencement naturel du site, il est possible d’apparaître dans les moteurs de recherche et d’attirer des prospects qualifiés.

Générer des demandes de mission via son propre site internet permet de s’affranchir des plateformes de mise en relation qui peuvent dans certains cas réduire la marge des prestataires.

 

8. Animer un blog

Animer un blog d’entreprise permet de démontrer son expertise et d’aider les prospects dans leurs problématiques. De plus, un article de blog est un contenu qui se partage facilement sur les réseaux sociaux (profil LinkedIn et groupe Facebook).

Le blog d’entreprise est aussi un outil qui peut aider à référencer plus rapidement un site internet.

 

9. Tisser des partenariats

Les partenariats peuvent constituer un apport d’affaires régulier. Ils se créent dès lors que les acteurs partenaires y trouvent un intérêt commercial.

Par exemple, un freelance expert en SEO (référencement naturel) peut devenir le partenaire d’une agence web qui ne disposerait pas de cette compétence en interne : le freelance profiterait alors de l’apport d’affaires régulier sans prospecter et l’agence profiterait de la compétence pointue du freelance.

Les freelances dont les compétences sont complémentaires peuvent aussi tisser des partenariats : en plus d'élargir leur réseau, ils sont aussi capables de proposer des prestations plus complètes.  

 

10. Faire de la publicité ciblée

Lorsque la trésorerie le permet, il est tout à fait possible pour un freelance qui possède un site internet de faire de la publicité sur Google.

L'avantage de Google Ads est que pour chaque annonce publicitaire, des mots-clés précis doivent être paramétrés pour déclencher sa diffusion. Cela permet de faire apparaître son site internet dans les premiers résultats de recherche et d’accroître sa visibilité.

 

Cet article vient de présenter 10 conseils pour trouver plus de missions en freelance. Il est important de mettre en place des actions pour assurer le développement commercial de son activité. Ces actions doivent être en accord avec  l’activité et la personnalité du freelance afin que ce dernier puisse en tirer le meilleur parti.

Pour aller plus loin, consultez ce guide gratuit sur les tactiques de réponses aux avis clients, découvrez comment gérer toutes les situations et passez de la communication de crise à la fidélisation.Guide : Comment répondre aux avis des clients

 Le guide tactique de réponse aux avis clients

Publication originale le 21 août 2020, mise à jour le 28 août 2020

Sujet(s):

Auto-entrepreneur