Les bots Instagram, permettant l'automatisation des interactions avec les autres comptes pour développer une audience, sont parfois utilisés par les marketeurs. Toutefois, l'utilisation des bots n'est pas sans risques, non seulement parce que l'automatisation n'est pas la bienvenue sur Instagram, mais aussi parce que l'audience obtenue n'est pas toujours de qualité.

>> Téléchargement : Le guide pour créer votre premier chatbot

Comment fonctionne un bot Instagram

Un bot Instagram agit selon les paramètres choisis par l'administrateur. Ce dernier doit notamment définir les critères (hashtags, lieux, utilisateurs…) qui guideront le bot dans le choix des actions à effectuer. Le bot Instagram permet d'augmenter rapidement le nombre d'abonnés en partant du principe que les comptes auxquels on s'abonne viendront s'abonner en retour. Fonctionnant 24 heures sur 24, il offre à l'administrateur un gain de temps considérable en réalisant à sa place des tâches chronophages comme la recherche de comptes à suivre et la publication de commentaires. Certains administrateurs apprécient également les fonctionnalités proposées pour mieux gérer un compte Instagram : planification de publications depuis un ordinateur, possibilité de gérer plusieurs comptes, statistiques, etc.

Comment créer votre premier chatbot ?

Téléchargez ce guide pour découvrir comment créer un chatbot

Les types de bot

On distingue deux grands types de bots Instagram : les bots au format desktop et les bots en mode SaaS (software as a service). Chaque format propose des bots payants et gratuits.

  • Bots au format desktop : il s'agit d'un logiciel à installer sur un ordinateur. Il existe plusieurs fournisseurs de bots de ce type, comme Jarvee, qui fonctionne aussi pour d'autres réseaux sociaux. Pour que le bot effectue ses tâches 24h/24, il est nécessaire de laisser l'ordinateur allumé. L'utilisation d'un serveur permet de contourner cela. Un proxy est également nécessaire pour éviter à l'utilisateur de se servir sa propre adresse IP. En effet, Instagram sanctionne les adresses IP à l'origine d'actions automatiques.
  • Bots en mode SaaS : Pour utiliser ce type de bot, il suffit de s'inscrire au service puis de se connecter à une interface en ligne, à partir d'un navigateur web. Parmi les outils les plus connus figurent Instaboss, Instazood et Social Captain. Avec ce type de bot, il n'y a rien à installer : ni logiciel ni serveur.

Actions des bots

  • Automatisation des mentions « j'aime » : un bot Instagram peut « aimer » des publications selon les hashtags associés, les lieux ou encore les utilisateurs définis par l'administrateur. Ce dernier peut aussi régler la vitesse de l'automatisation (aléatoire ou lente à rapide) qui correspond à la rapidité d'action du bot. Selon les mêmes conditions, le bot permet la lecture automatique des stories.
  • Automatisation des abonnements et désabonnements : le bot s'abonne à des comptes suivant des critères similaires à ceux des « j'aime ». Il existe des paramètres avancés (homme ou femme, comptes professionnels ou non, nombre d'abonnés, avec ou sans photo de profil...). L'abonnement peut être accompagné d'un certain nombre de « j'aime ». Une liste noire permet d'ajouter les comptes à ne pas suivre. Le bot prend aussi en charge l'automatisation des désabonnements, afin d'avoir un nombre d'abonnés supérieur à celui des abonnements. Une liste blanche permet, quant à elle, d'empêcher le bot de se désabonner de certains comptes.
  • Automatisation des commentaires : avec cette fonctionnalité, le bot commente les publications automatiquement avec un message prédéfini. Les conditions des publications (hashtags, lieux, utilisateurs), la rapidité d'interaction et les pauses quotidiennes sont à définir par l'administrateur.
  • Automatisation des messages privés : elle consiste à envoyer un message privé à des utilisateurs, comme un message de remerciement aux nouveaux abonnés, mais aussi des news à tous les abonnés.
  • Planification de publications : le bot permet de publier sur Instagram en programmant en avance les publications (photos, albums et stories) selon un calendrier.

Les risques liés aux bots Instagram

L'utilisation d'un bot Instagram entraîne un certain nombre de risques comme la perte d'abonnés, ou pire, le blocage ou la fermeture définitive du compte par Instagram. D'autre part, une entreprise qui utilise un bot de manière abusive s'expose à une forte dégradation de son image de marque.

Le réseau social, qui ne souhaite pas l'utilisation de l'automatisation, repère facilement les actions suspectes provenant d'une même adresse IP. Pour contourner ce problème, les utilisateurs de bots font appel à un serveur proxy qui empêche Instagram de remonter jusqu'à leur adresse IP personnelle.

Mais si un bot peut tromper la vigilance d'Instagram, il n'échappe généralement pas au discernement des utilisateurs humains. En effet, un compte Instagram dont le bot est mal configuré apparaît facilement comme un spameur aux autres utilisateurs. L'automatisation des commentaires et des abonnements est perçue comme indésirable. Les commentaires vagues, peu pertinents ou répétitifs créent d'ailleurs une expérience désagréable pour les utilisateurs.

De même, les abonnements automatiques sont mal perçus, car ils ne sont pas sincères. Un bot trop actif dans ses interactions avec les autres comptes devient vite suspect. Les utilisateurs risquent alors de se désabonner, de bloquer le compte, voire de le signaler à Instagram.

La stratégie qui consiste à s'abonner à un compte puis se désabonner de celui-ci quelques jours plus tard est également peu appréciée. Utilisée pour avoir un nombre d'abonnés largement supérieur à celui des abonnements, elle nuit à l'image du compte et de la marque. De plus, elle induit une audience quantitative et peu qualitative, avec un faible taux d'engagement.

Les conditions d'Instagram

Comme précisé dans les règles de la communauté, Instagram s'oppose formellement au recueil de mentions « j'aime » ou de partage de manière « artificielle » et à la publication de commentaires ou contenus répétitifs. Le réseau social vise ici les bots qui sont à l'origine de telles actions. Les comptes qui ne respectent pas les règles de la communauté risquent tout simplement d'être supprimés.

Les alternatives aux bots Instagram

Il est bien évidemment conseillé de développer son audience sur Instagram en respectant les bonnes pratiques. Cibler des comptes en affinant les critères et interagir de manière sincère avec eux permet d'augmenter le taux d'engagement.

Il est possible de miser sur les hashtags pour atteindre ses cibles de manière organique. Des services payants en ligne comme HashtagsForLikes ou Iconosquare permettent d'obtenir les hashtags les plus pertinents et d'offrir ainsi une exposition optimale à une publication.

Certaines plateformes comme HubSpot proposent de directement publier depuis un PC ou une interface en ligne, mais aussi de planifier des publications et de mesurer l'efficacité de celles-ci.

Les entreprises qui n'ont pas le temps de gérer un compte Instagram peuvent également faire appel à des agences qui s'occuperont de développer une audience ciblée. Ce service a bien sûr un coût et implique de laisser une autre entreprise prendre le contrôle de son compte.

Pour en savoir plus sur les bots et découvrir comment les bots conversationnels peuvent vous aider à générer des leads, téléchargez votre guide gratuit.

New Call-to-action

Publication originale le 10 février 2020, mise à jour le 07 octobre 2020

Sujet(s):

Instagram