L'optimisation pour les moteurs de recherche, ou SEO, est un enjeu crucial pour les marketeurs. Appliquée aux pages web et aux articles de blog, elle accroît la visibilité d'un site web sur les moteurs de recherche comme Google.

Formation SEO : générer un trafic durable pour accompagner la croissance de  votre entreprise

Les mises à jour continues de l'algorithme de Google imposent d'actualiser constamment les approches. Aujourd'hui, les meilleures pratiques SEO répondent à deux principes : la pertinence et l'intention. 

Pour cela, il est essentiel de savoir comment déterminer la pertinence d'un contenu et de connaître les tactiques recommandées ou celles qui sont obsolètes.

Le secteur du marketing digital est le lieu d'évolutions rapides et complexes. Dans un souci de simplification, cet article explique comment optimiser des articles de blog autour de mots-clés ciblés, et fournit quelques conseils d'optimisation généraux.

Cette liste ne se veut pas exhaustive. Il s'agit plutôt d'identifier des pratiques de SEO on-page fondamentales, qui permettent de poser les bases d'une stratégie d'optimisation pertinente.

10 conseils SEO pour optimiser le contenu d'un blog

1 - Cibler un ou deux mots-clés de longue traîne répondant à l'intention du lecteur idéal

L'optimisation d'un article de blog ne consiste pas à citer autant de mots-clés que possible. Cette pratique de remplissage est d'ailleurs pénalisée par les moteurs de recherche.

Afin de privilégier la qualité de l'expérience utilisateur, ces derniers s'attachent désormais à satisfaire l'intention du visiteur. Les mots-clés doivent donc s'insérer de manière naturelle et pertinente dans le contenu créé.

Dans cette perspective, il est recommandé de cibler un ou deux mots-clés de longue traîne par article. Il est parfaitement possible de citer plusieurs mots-clés dans un même article. Néanmoins, l'optimisation doit rester focalisée sur un ou deux termes principaux.

Les mots-clés de longue traîne, généralement construits en réponse à une question, permettent de centrer l'article sur les besoins de l'audience cible. De plus, les visiteurs qui recherchent ce type de mots-clés sont plus susceptibles de lire l'intégralité de l'article, de s'intéresser à l'offre de l'entreprise, et donc de générer des conversions. Autrement dit, les mots-clés de longue traîne permettent de générer du trafic de qualité.

2 - Intégrer les mots-clés ciblés dans certaines sections de l'article

Une fois que les mots-clés ciblés ont été identifiés, ceux-ci doivent être insérés dans l'article de façon à influencer efficacement son référencement.

Ces mots-clés doivent figurer dans quatre sections clés : le titre principal, les titres des sections et le corps de l'article, ainsi que dans la méta-description.

Titre de la page

Pour déterminer la pertinence d'un article de blog, les moteurs de recherche et les lecteurs s'appuient en premier lieu sur son titre. Il est donc essentiel d'y intégrer un mot-clé. Sur Google, cet élément correspond à la balise <title>.

Il est important de citer le mot-clé ciblé dans les 60 premiers caractères du titre, les caractères suivants n'apparaissant pas sur les pages de résultats. En effet, les titres sont tronqués en fonction d'une largeur en pixels située entre 500 et 600 pixels, soit l'équivalent d'une soixantaine de caractères.

Ainsi, dans les titres longs, le mot-clé ciblé doit être placé en début de phrase pour une pertinence accrue. Dans l'exemple ci-dessous, le mot-clé ciblé, « SEO on-page » a été inséré en première position grâce à l'usage des deux-points.

Résultat de moteur de recherche optimisé

Titres des sections et corps de l'article

Un mot-clé doit s'insérer de manière naturelle dans le corps d'un article et dans les différents titres et sous-titres. La priorité doit être donnée à la lisibilité. Ainsi, s'il est toujours intéressant de réfléchir à l'intégration des mots-clés avant de rédiger un article, ce n'est pas l'enjeu principal de l'exercice de rédaction.

La rédaction d'un article doit se focaliser sur les besoins de l'audience ciblée, et non pas sur le nombre de répétitions d'un mot-clé. Il s'agit d'apporter des réponses aux questions qui ont amené le visiteur à consulter l'article. Prioriser les besoins du lecteur est aussi le meilleur moyen d'optimiser naturellement votre contenu.

URL

Pour déterminer la pertinence d'un article, les moteurs de recherche analysent également son URL. L'URL étant l'un des premiers éléments d'une page à être indexé, il est particulièrement utile d'optimiser les URL de chaque article de blog publié avec un ou deux mots-clés.

L'URL ci-dessous a par exemple été construite autour du mot-clé de longue traîne « exemples d'e-mail marketing ».

Résultat de moteur de recherche avec URL optimisée

Méta-description

Les méta-descriptions, abordées en détail par la suite, visent à informer les moteurs de recherche et le visiteur du contenu de l'article. Elles doivent donc inclure les mots-clés de longue traîne visés.

Le corps du texte détermine quant à lui le taux de clics, et doit donc satisfaire aux intentions et aux attentes du lecteur par son utilité et sa pertinence.

3 - Optimiser le blog pour les mobiles

La majorité des consommateurs accèdent aux moteurs de recherche depuis leur téléphone mobile

En conséquence, Google favorise les pages web optimisées pour le mobile, une tendance qui n'a cessé de se confirmer depuis la mise à jour de l'algorithme Penguin en avril 2015.

Le design adaptatif est la clé de la compatibilité avec les mobiles. Un site web adaptatif permet d'attribuer une seule URL à chaque article de blog, que ce dernier soit affiché sur ordinateur ou sur mobile, ce qui favorise le SEO en évitant la duplication des liens entrants.

Un lien unique permet en effet de concentrer le potentiel de référencement d'une URL, maximisant la valeur accordée à l'article par Google, et donc sa position dans les résultats de recherche.

Conseil : les priorités des moteurs de recherche évoluent constamment. Pour vous tenir au courant, vous pouvez vous abonner au blog officiel de Google.

4 - Optimiser la méta-description en profitant de l'espace disponible

La méta-description est un paragraphe de texte affiché en-dessous d'un lien dans les résultats de la recherche. Elle permet au visiteur d'évaluer la pertinence du contenu par rapport à sa requête, et donc de décider de poursuivre ou non sa lecture en cliquant sur le lien.

La longueur maximale des méta-descriptions a été revue à la hausse, signe que les moteurs de recherche souhaitent offrir aux visiteurs plus d'informations sur les résultats proposés.

Ainsi, en plus d'être utile et pertinente, une méta-description doit intégrer le mot-clé de longue traîne ciblé.

Résultat Google avec méta-description détaillée

L'exemple ci-dessus montre une requête pour « exemples de newsletter par e-mail ». Les termes de la recherche apparaissent en gras dans la méta-description, aidant le visiteur à évaluer la pertinence du résultat. « E-newsletter » s'affiche également en gras, car Google établit une connexion sémantique entre « newsletter par e-mail » et « e-newsletter ».

Remarque : les méta-descriptions n'apparaissent pas nécessairement telles quelles sur les pages de résultats de recherche. Comme le montre l'exemple, Google affiche également des extraits de l'article de blog contenant les mots-clés recherchés, afin de fournir du contexte à l'utilisateur.

Les exemples ci-dessous montrent comment deux requêtes différentes peuvent conduire Google à adapter le texte d'aperçu figurant dans les résultats de recherche. Le premier, correspondant à la requête « no index no follow », affiche la méta-description d'origine :

Méta-description

Le second correspond à la requête « noindex nofollow ». Au lieu de la méta-description, c'est la première mention des mots-clés dans le corps de l'article qui est affichée.

Méta-description

Il est difficile d'influencer la configuration de l'aperçu Google, c'est pourquoi il est d'autant plus important d'optimiser les méta-données et les articles de blog de manière à valoriser leur pertinence dans les résultats de recherche. Le meilleur moyen de favoriser le référencement d'un blog consiste donc à rédiger des articles digestes, dans lesquels les mots-clés trouvent naturellement leur place.

5 - Optimiser le texte alternatif des images

Il est recommandé d'ajouter des images aux articles de blog, or pour être indexées par les moteurs de recherche, celles-ci doivent inclure du texte alternatif.

En effet, les moteurs de recherche ne pouvant pas voir une image, ils se fient au texte de la balise <alt> pour en décrypter le contenu. C'est aussi ce texte qui permet à Google Images de classer les résultats. Ce texte optimise également l'expérience utilisateur de deux manières : il s'affiche à la place de l'image en cas de dysfonctionnement, et il peut être traité par les lecteurs d'écran utilisés par les visiteurs malvoyants, améliorant ainsi l'accessibilité de la page web.

L'ajout de mots-clés au texte alternatif des images a certes un impact marginal sur le référencement, mais il est important de prendre quelques secondes pour remplacer « IMG23940 », par exemple, par une description claire et précise comme « bureau avec iMac ».

bureau-avec-imac

6 - Éviter les tags redondants

Les tags servent à organiser le contenu d'un blog. Toutefois, il ne faut pas en abuser. Les moteurs de recherche pénalisent les blogs qui comptent un trop grand nombre de tags similaires.

En effet, à chaque tag créé est associé une nouvelle page de site répertoriant l'ensemble des articles rattachés à ce tag. Si différents contenus se voient attribuer des tags équivalents, les moteurs de recherche en concluent que le site publie du contenu dupliqué. Par exemple, des tags aussi similaires que « blog », « blogging » et « article de blog » ne doivent pas être ajoutés à un même article.

Une liste de 15 à 25 tags distincts, couvrant les principales thématiques du blog, doit suffire à étiqueter tous les articles rédigés et à éviter les redondances.

7 - Structurer les URL de manière à aider le visiteur à s'orienter

La structure globale des URL d'un site web doit permettre aux visiteurs de comprendre l'organisation du site et le contexte du contenu visionné. Les moteurs de recherche favorisent les URL qui permettent d'identifier le contenu d'une page.

Par exemple, les URL des différentes sections du blog de HubSpot sont structurées de manière différente. L'URL http://blog.hubspot.fr/marketing permet d'accéder à la section dédiée au marketing de cette page, tandis que la section dédiée à la vente est accessible depuis http://blog.hubspot.fr/sales. La structure de ces URL signale au visiteur que les répertoires /marketing et /sales sont des sous-catégories du blog de HubSpot.

Par ailleurs, lorsqu'un visiteur lit un article précis, comme « Guide du débutant sur la recherche de mots-clés pour le SEO », la structure de l'URL https://blog.hubspot.fr/marketing/guide-débutant-recherche-mots-clés-pour-seo lui indique que cet article appartient à la section Marketing du blog.

La structure des URL facilite ainsi l'exploration d'un site web en catégorisant et en organisant son contenu. Les moteurs de recherche récompensent cet effort d'optimisation.

8 - Générer des liens entrants pertinents

Les liens entrants, ainsi que les liens internes, font foi de la validité et de la pertinence du contenu d'un site web auprès des moteurs de recherche. Une bonne pratique consiste à intégrer aux articles de blog des liens vers d'autres articles, e-books et pages web traitant du même sujet sur votre site.

Cet article contient par exemple un certain nombre de liens vers des contenus utiles. D'une part, les liens internes incitent les visiteurs à explorer le site web, d'autre part, ils renforcent l'autorité, et donc le référencement, des pages pertinentes.

9 - Utiliser la Search Console de Google

La Search Console de Google, accessible gratuitement, comprend un rapport sur les performances. Ce rapport permet d'analyser les clics issus de la recherche Google, afin de découvrir quelles requêtes ont amené des visiteurs sur le blog. Cet article d'aide de Google explique comment exploiter ce rapport.

Cet outil peut également servir à optimiser d'anciens articles de blog affichant de bonnes performances, afin qu'ils continuent à générer du trafic et des leads.

Graphique montrant les performances de mots-clés sur la Search Console de Google

L'optimisation des articles de blog pour les moteurs de recherche est une affaire de patience. En effet, leur référencement est fonction de l'autorité du blog. Publier régulièrement des articles optimisés en fonction de l'intention du lecteur est le meilleur moyen de construire cette autorité pour attirer du trafic et des leads à long terme.

10 - Utiliser des groupes thématiques

La plupart des blogs actuels ont été construits de manière à favoriser le référencement d'articles individuels pour des mots-clés précis, ce qui s'avère contre-productif. En effet, l'information est souvent fragmentée et la navigation difficile. De plus, lorsque plusieurs articles de blog portent sur des sujets similaires, les URL d'un même blog entrent en concurrence dans les résultats de recherche.

Voici comment était structuré le blog de HubSpot sur la base de cet ancien modèle :

Blog ancienne structure

Aujourd'hui, le meilleur moyen de répondre efficacement aux requêtes des utilisateurs et d'occuper les meilleures places dans les résultats de recherche consiste à adopter un modèle centré autour de groupes thématiques. Il s'agit d'axer le référencement d'un blog sur certaines thématiques clés, auxquelles sont associés des mots-clés précis. Le contenu créé est organisé autour de ces mots-clés à l'aide de liens internes, qui contribuent à renforcer l'autorité du site web.

Le blog de HubSpot adopte désormais ce modèle. Les différents articles traitent d'une sélection de thématiques ciblées, et sont reliés les uns aux autres au sein d'un groupe thématique via des liens internes :

Groupes thématiques SEO

Ce modèle invite à systématiser l'architecture du site en organisant et en interconnectant les URL entre elles de manière à favoriser le référencement et à faciliter la navigation. Cette structure s'appuie sur trois éléments : le contenu pilier, le contenu des groupes et les liens hypertexte.

Modèle SEO avec icônes illustrant le contenu pilier, le contenu des groupes et les liens hypertexte

Les meilleures pratiques SEO ci-dessus peuvent être incorporées progressivement, au fil de la construction d'un site web. À mesure que l'autorité et le référencement du site s'accroissent, il devient plus facile de générer des liens entrants.

Identifier les objectifs et les intentions de l'audience cible reste le meilleur moyen de produire du contenu naturellement pertinent.

Pour aller plus loin, découvrez comment adopter une stratégie SEO adaptée à votre entreprise, générer des liens entrants ou encore utiliser un blog pour améliorer votre référencement grâce à cette formation SEO gratuite.

Formation SEO gratuite HubSpot Academy

Publication originale le 11 janvier 2019, mise à jour le 15 janvier 2019

Sujet(s):

SEO