Sur les pages de résultats des moteurs de recherche (ou SERP), la meta description est l'un des éléments clés à optimiser afin de se démarquer et d'inciter les internautes à cliquer.

Il peut arriver que la meta description soit négligée car elle ne représente pas un facteur de positionnement des mots-clés et n'a donc pas d'impact direct sur le SEO. Cependant, son influence sur le taux de clic d'une page en fait un facteur d'influence SEO indirect.

>> Téléchargement : Le planning pour booster votre SEO en 30 jours

Voici un exemple de meta description telle qu'apparaissant dans les résultats de recherche de Google :

exemple de meta description dans Google-1

L'objectif de la meta description est de décrire le contenu de la page aux internautes, mais aussi de les inciter à cliquer pour aller sur votre site web. Chaque mot qui correspond aux termes de la recherche apparaît en gras dans la description, comme dans l'exemple ci-dessus avec la requête « page pilier ».

Pour chaque résultat des pages de recherche, seul un certain nombre d'internautes fera défiler la page et cliquera sur l'un des résultats présents en bas. Le pourcentage de clics diminue progressivement au fil de la page car les résultats les plus pertinents apparaissent, en toute logique, en premier.

Si votre site n'est pas mentionné en haut de la page de résultats (ni même sur la première page), vous partez avec un handicap. Il est donc encore plus important pour vous de posséder une meta description détaillée, pertinente et accrocheuse.

Si vous apparaissez au sommet d'une page de résultats, la même logique s'applique également : votre meta description doit être claire et convaincante afin que les internautes n'aient pas envie de consulter les autres résultats.

Pour résumer, plus votre meta description est bonne, plus vous êtes susceptible d'obtenir de bons taux de clic à partir des recherches organiques.

Meta description HTML : code et emplacement

Voici le code HTML à insérer pour la meta description. Le code se situe dans la balise <head>, sous la balise <title>.

<head>
<title> Titre </title>
<meta name="description" content="La meta description de la page."/>
</head>

Dans une page web, vous pouvez y accéder en faisant un clic droit et en cliquant sur « Afficher le code source de la page » (ou via le raccourci Ctrl+U) :

emplacement meta description dans le code source page web

La rédaction d'une meta description est un exercice légitime pour créer des textes commerciaux efficaces devant tout faire pour inciter un internaute à cliquer. C'est là notre seul objectif : le persuader de cliquer, tout en restant exact afin de répondre à ses attentes.

Voici comment rédiger une meta description claire qui aidera vos prospects potentiels.

1 - Utiliser des termes incitants à l'action

Les formules qui incitent à l'action sont parfaites pour les textes des call-to-action et c'est ce que sont les meta descriptions, au bout du compte : elles expliquent clairement à vos lecteurs ce qu'ils obtiendront en cliquant.

Envisagez de débuter vos meta descriptions avec des verbes comme :

  • « Apprenez »,
  • « Découvrez »,
  • « Saisissez ».
Apportez ensuite des détails précis sur ce que les internautes pourront faire en allant sur votre site.

2 - Offrir une solution ou un avantage

Pour se différencier dans les résultats de recherche, il ne suffit pas toujours d'écrire : « Découvrez comment augmenter le trafic naturel sur votre blog en 5 étapes. »

Pour offrir un avantage ou une solution par rapport aux autres, il est pertinent de présenter l'avantage de cette page par rapport aux autres. Cela peut être par exemple :

  • Le fait que votre page soit concise par rapport à une concurrence ayant généralement des contenus plus longs,
  • Le fait que vous proposiez des techniques avancées pour des professionnels expérimentés, ou au contraire que vous introduisez un sujet complexe de façon simple.
  • Le fait que vous proposiez une checklist ou un modèle à télécharger.

Écrivez une phrase courte qui donne un aperçu du contenu et qui explique aux internautes pourquoi ils devraient lire votre article. Au besoin, indiquez-leur clairement les avantages qu'ils en retireront. C'est là votre chance de leur vendre ce que vous proposez : un contenu informatif de valeur.

3 - Respecter la longueur de la meta description

Une meta description n'a pas de longueur fixe. Cependant, Google coupe souvent cette dernière après 150 ou 160 caractères. À noter également que Google ne mesure pas le nombre de caractères, mais les pixels (max. 920 pixels, soit environ 158 caractères).

4 - Ne pas induire en erreur sur le contenu de la page

Outre le titre dans les SERP, la meta description est le seul moyen pour l'internaute de savoir à quoi s'attendre en cas de clic. Si votre meta description trompe les lecteurs avec un contenu qui ne répond pas à ce qu'ils obtiendront une fois sur votre site, attendez-vous à ce qu'ils cliquent sur le bouton Retour immédiatement.

Un fort taux de rebond indique aux moteurs de recherche que la page ne répond pas aux attentes de l'internaute lorsqu'un terme est recherché, et incite donc les moteurs à baisser votre position sur leur page de résultats.

Certaines meta descriptions sont encore noyées sous un contenu composé de mots-clés : cela est une très mauvaise idée, sans doute née d'une compréhension ancienne du SEO.

Lorsque les internautes et les moteurs de recherche aperçoivent un contenu submergé de mots-clés, leurs signaux d'alarme se déclenchent et leur confiance diminue.

5 - Rédiger un texte précis et pertinent

La plupart des internautes reconnaissent une meta description prédictible et générique lorsqu'ils l'aperçoivent dans un résultat des moteurs de recherche (même s'ils ne savent pas exactement ce qu'est une meta description).

C'est pour cette raison qu'il est essentiel d'employer des termes descriptifs, et pas seulement des mots vides de sens ne servant qu'à remplir l'espace, et de faire tout votre possible pour engager votre audience cible et l'informer de ce qu'elle obtiendra en cliquant sur votre lien.

Pour reprendre l'exemple de la meta description autour du trafic de blog (« Découvrez comment augmenter le trafic naturel sur votre blog en 5 étapes. »), il est intéressant d'y ajouter ici des éléments clés sur le contenu, tels que :

  • À qui l'article s'adresse : un traffic manager expérimenté, une personne se lançant tout juste dans le SEO et le blogging,
  • Pour quel blog : un nouveau blog, un blog déjà bien établi, un blog avec une audience niche.

Autres conseils pour réussir sa meta description

Après vous avoir présenté les éléments auxquels il faut penser lors de la création et de la mise en place d'une meta description, il est temps de passer à quelques-unes des mauvaises idées à éviter.

  • Ne pas surcharger la meta description avec des mots-clés. Cela n'a aucun bénéfice pour le SEO. Les descriptions doivent s'attacher à fournir des informations claires et concises sur votre page web. Ne les remplissez pas de termes uniquement parce que vous pensez que votre audience souhaite les voir.
  • Écrire la meta description à la fin. Une fois que vous savez vraiment de quoi page ou article traite, vous serez plus à même d'écrire une meta description claire et fidèle au contenu.
  • Tester et suivre le taux de clic. Via Google Search Console, vous avez accès au taux de clic (CTR) depuis les résultats de recherche Google. Testez des meta descriptions avec différentes structures afin de continuellement les optimiser.

Vous avez maintenant tous les éléments en main pour écrire de parfaites meta descriptions. Pour continuer sur cette lancée, recevez notre e-book gratuit qui vous donnera une trentaine d'astuces pour augmenter votre trafic SEO.

Modèle de planning : Augmenter votre trafic naturel en 30 jours

Publication originale le 5 janvier 2021, mise à jour le 21 mai 2021

Sujet(s):

Optimisation SEO