La visibilité de votre site internet est l'un des facteurs clés de la réussite de votre entreprise. Si vous ne devez avoir qu'un seul objectif en termes de référencement, ce doit être de vous positionner dans les premiers résultats des moteurs de recherche. En effet, 75 % des clics des internautes proviennent de la première page de la SERP (Search Engine Result Page).

>> Téléchargement : Les idées reçues sur le SEO à oublier en 2020.

Le SEO, ou l'optimisation pour les moteurs de recherche, consiste à créer du contenu, à l'enrichir et à en assurer la promotion. Il est communément admis que ce processus est composé de deux parties, le SEO on-page et le SEO off-page.

En optimisant correctement votre site, vous attirerez des visiteurs qualifiés, augmenterez vos taux de conversion et, au bout du compte, vous obtiendrez davantage de clients.

Le SEO off-page est primordial pour augmenter la notoriété d'un site web. Il est essentiellement basé sur la création de backlinks et sur la promotion réalisée via les réseaux sociaux ou autres médias.

Quelles sont les idées reçues sur le SEO ?

Téléchargez ce guide gratuit pour découvrir les tendances SEO inefficaces à oublier en 2021.

Le SEO on-page permet d'attirer les visiteurs souhaités sur votre site et d'améliorer les performances de votre stratégie inbound. En optimisant votre SEO, vous communiquez aux moteurs de recherche qui vous êtes, ce que vous proposez et les thèmes abordés par votre contenu. Vous êtes ainsi mieux référencé sur les pages de résultats.

1 - Faire un audit SEO

Si votre site est déjà en ligne depuis quelque temps, mais ne se positionne pas aussi bien que vous l'auriez souhaité sur la SERP, il est nécessaire de réaliser un audit approfondi et d'analyser votre stratégie SEO. Vous pourrez ensuite actualiser et optimiser vos contenus en vous focalisant d'emblée sur les pages générant le plus de trafic et ainsi faire progresser votre référencement.

Voici comment procéder pour mener un audit SEO :

  • Exportez toutes les pages de votre site web dans un fichier Excel.
  • Classez-les par ordre décroissant en fonction du nombre de visites qu'elles génèrent.
  • Attribuez une catégorie de mots-clés à chacune d'entre elles, puis ajoutez-la dans la colonne située juste à côté du nom de la page.
  • Insérez une nouvelle colonne dans laquelle vous inscrirez les mots-clés spécifiques supplémentaires que vous souhaitez intégrer à cette page. Ne perdez pas de vue qu'ils doivent être aussi pertinents pour le contenu publié sur cette page que pour les recherches qu'effectue votre audience cible.

Une fois ce processus complété pour toutes les pages ou, si elles sont trop nombreuses, au moins pour les plus importantes, vous pourrez alors vous consacrer pleinement à l'ajout de mots-clés.

2 - Utiliser les balises Title

Pour optimiser vos pages web, il faut intégrer les mots-clés spécifiques pour lesquels vous souhaitez faire référencer vos pages. Toutefois, les emplacements que vous sélectionnez pour l'intégration de ces mots-clés n'ont pas tous la même valeur. Le titre et la méta description font partie des métadonnées et sont des champs à travailler en priorité si vous souhaitez augmenter vos chances d'être bien positionné.

Les titres de la page

Les titres (meta title) sont les éléments HTML utilisés pour décrire le sujet dont traite une page web, ils apparaissent dans les résultats des moteurs de recherche (comme indiqué ci-dessous).

Exemple de meta title dans les résultats google

Les titres ont un impact direct à la fois sur les taux de clic des visiteurs et sur le classement de votre site dans les résultats de recherche. Pour optimiser vos titres, essayez de les limiter à un maximum de 65 caractères afin qu'ils ne soient pas tronqués sur les pages de résultats.

Techniquement, Google mesure la longueur en pixels et non en nombre de caractères, mais cette limite de 65 caractères permet généralement de faire apparaître la totalité de vos titres dans les résultats des pages des moteurs de recherche.

De plus, pensez à incorporer des mots-clés à vos titres afin que les internautes puissent déterminer si votre site est pertinent pour leur recherche au premier coup d'œil ; placez-les plutôt au début de votre titre pour réduire le risque de les voir tronqués.

La meta description

La meta description est affichée sous le titre et l'URL des résultats de recherche.

Exemple de meta description

La description n'a pas le même impact sur le référencement que la balise Title, mais elle a, en revanche, une forte influence sur le taux de clic.

Elle a pour principale vocation de répondre à un besoin humain et non d'être indexées par les robots des moteurs de recherche. Vous pouvez donc en tirer profit pour indiquer aux internautes pourquoi ils devraient cliquer sur votre page.

Insérez l'un de vos mots-clés cibles dans votre description et assurez-vous qu'elle soit conçue pour capter l'attention des internautes, afin qu'ils puissent établir la pertinence de votre contenu par rapport à leur recherche. Attention toutefois au nombre de caractères utilisés, Google recommande de ne pas dépasser 160 caractères.

Bonus : Dejan Marketing propose un outil pratique pour voir comment votre site apparaît sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

3 - Employer les balises Hn

Les balises Hn (de H1 à H6) permettent de hiérarchiser les contenus et organisent le texte en paragraphes et sous paragraphes. Google accorde une valeur bien particulière à chacune d'elles.

Le contenu principal est généralement structuré par des balises H1 à H3. Les balises H4 à H6, quant à elles, sont utilisées pour des informations de moindre importance. Le mot-clé principal doit être inséré dans la balise H1 et dans au moins un H2, les mots-clés secondaires, dans les autres balises.

Certaines règles sont à suivre pour optimiser l'utilisation des balises Hn dans une stratégie SEO on-page :

  • Utiliser un seul H1 par article.
  • Copywriter le H1 pour attirer le lecteur.
  • Ne pas dépasser 70 caractères dans le H1.
  • Respecter une certaine logique pour l'expérience utilisateur en gardant la hiérarchie des balises.

Les balises Hn sont matérialisées de la manière suivante :

<h1>Titre de niveau 1</h1>

<h2>Titre de niveau 2</h2>

<h3>Titre de niveau 3</h3>

<h4>Titre de niveau 4</h4>

<h5>Titre de niveau 5</h5>

<h6>Titre de niveau 6</h6>

4 - Optimiser les images pour le SEO

Il est également possible d'intégrer des mots-clés de façon naturelle dans les attributs alt text et title de vos images. Ce sont des éléments qui peuvent être ajoutés à la balise d'une image en langage HTML. Voici, par exemple, comment se présente cette balise dans sa version complète :

<img class="alignCenter shadow" src="image.jpg" alt="image-description" title="image tooltip"/>

L'attribut alt text d'une image indique aux moteurs de recherche ce que contient l'image dans un langage qu'il maîtrise afin qu'ils puissent la référencer. Cette balise permet également aux personnes atteintes de troubles de la vision d'avoir accès à l'image par retranscription vocale grâce à un lecteur d'écran.

Il s'agit donc de décrire l'image en 3 à 5 mots bien choisis pour définir son contexte. Un ou deux mots-clés peuvent être insérés tant qu'ils sont en rapport avec le contenu.

L'attribut title d'une image permet pour sa part d'afficher le texte au survol de cette dernière, un peu comme une fenêtre pop-up. En revanche, il n'apparaît pas lorsque l'image ne peut être chargée et n'est pas pris en compte par Google pour le référencement.

En ce qui concerne la taille idéale des images, veillez à ne pas dépasser 200 Ko pour ne pas réduire la vitesse de chargement des pages. Cela serait délétère non seulement pour votre positionnement, mais également pour l'expérience utilisateur.

5 - Optimiser l'UX de la page web

Favoriser une expérience utilisateur de qualité doit être votre objectif principal. Si optimiser votre site web pour un algorithme semble avoir une connotation purement technique, l'objectif d'un moteur de recherche est de proposer la meilleure expérience utilisateur possible aux internautes. Il est donc essentiel de placer l'humain au cœur de votre stratégie SEO on-page afin que Google positionne votre site dans les premiers résultats de recherche.

6 - Travailler le maillage interne

Le maillage interne désigne l'ensemble des liens hypertextes insérés sur les pages d'un site web et qui renvoient le lecteur vers d'autres pages du même site.

Celui-ci n'a pas la même puissance que l'acquisition de backlinks, mais il contribue tout de même à renforcer le positionnement d'un site. De plus, un maillage interne réussi diminue le taux de rebond et améliore l'expérience des visiteurs : ceux-ci navigueront d'une page à l'autre et prolongeront ainsi leur temps de visite, un point positif pour le référencement naturel.

L'idéal est d'intégrer 2 à 5 liens par page en veillant, bien entendu, à ce qu'ils renvoient vers du contenu pertinent et en rapport avec la page visitée.

7 - Choisir la bonne URL

Il n'est judicieux d'inclure des mots-clés dans vos URL que si ceux-ci reflètent fidèlement le contenu de la page pointée. Ce procédé revêt une importance toute particulière pour les entreprises qui tiennent un blog fréquent et régulier, car il représente une opportunité d'optimiser vos URL pour tout nouvel article publié, puisqu'elles sont différentes pour chaque article.

Toutefois, soyez vigilants : les moteurs de recherche pénalisent les noms de domaine qui contiennent une surabondance de mots-clés. Donc, si vous êtes basé à Lyon, par exemple, et que vous comptez vous lancer dans l'immobilier, évitez les noms de domaine du type « agence-immobiliere-lyon-agents-immobiliers-lyon.fr ». Optez plutôt pour la simplicité avec une URL sur le modèle « nomdelentreprise.fr/thème-thème » et votre référencement devrait bien se porter.

En effet, en pratiquant le « bourrage » de mots-clés dans les URL, vous avez de grandes chances de faire pénaliser votre site web, car cette pratique est interdite par les directives de Google.

Quelques conseils pour choisir la bonne URL :

  • Créez des URL intelligibles pour votre audience.
  • Permettez à votre audience de se faire une idée de là où elle a atterri sur votre site.
  • Réduisez l'URL à un mot-clé.
  • Séparez les mots par des traits d'union.
  • Évitez les accents.
  • Supprimer les termes superflus, comme les articles définis ou indéfinis, de la partie de l'URL correspondant à votre page (optionnel). Si un mot-clé contient naturellement des articles, il n'est pas utile de les supprimer dans une URL, comme dans le cas d'un gâteau au chocolat.

Exemple de mot-clé pour URL

Voici un exemple d'URL optimisée :

Pour un article de blog dont le titre serait « Comment générer des leads grâce aux e-books ? », l'URL pourrait être « https://entreprise.fr/blog/generer-leads-ebooks ».

Pour aller plus loin, téléchargez cet e-book gratuit et découvrez les 20 idées reçues sur le SEO à oublier.

20 idées reçues sur le SEO

 20 idées reçues sur le SEO à oublier en 2020

Publication originale le 6 avril 2021, mise à jour le 22 juin 2021

Sujet(s):

Optimisation SEO