Tout comprendre sur le métier de CTO

Télécharger le guide du web 3.0
Amiel Adamony
Amiel Adamony

Mis à jour :

Publié :

Le métier de CTO connaît aujourd'hui un réel essor au sein des entreprises, qu'il s'agisse de startups ou de grandes entreprises. Connu également sous le nom de responsable technique ou de directeur informatique, ce manager joue un rôle précieux dans l'efficacité technologique des organisations et leur croissance.

bureau CTO

>> Téléchargement : guide gratuit et sa check-list pour rester pertinent dans le web 3.0

Le métier de CTO est relativement récent. Apparu dans les années 2010, il répond pleinement aux enjeux rencontrés par les entreprises depuis l'avènement du numérique. Ses missions dépendant du secteur d'activité dans lequel il est sollicité, le CTO regroupe d'autres appellations telles que « directeur technique », « directeur de production », « directeur technologique » ou encore « directeur informatique ».

 

Les rôles d'un CTO

En tant que garant de l'activité technologique de son entreprise, le CTO se charge de l'innovation technique tout autant que des projets informatiques. Il intervient dans les processus R&D, soit la recherche et le développement de connaissances en vue d'améliorer les capacités de production et produits d'une entreprise, et endosse plus spécifiquement la responsabilité de proposer des solutions technologiques performantes qui répondent aux besoins de l'activité. Impliqué dans la prise de décision globale de l'organisation, il fait généralement partie du comité de direction dans lequel sont décidées les grandes orientations stratégiques de l'entreprise.

 

Quelles sont les missions d'un CTO ?

Au quotidien, le CTO doit remplir de nombreuses missions, lesquelles regroupent de la gestion de projet, du management, de l'innovation ou encore de la veille. Il est ainsi amené à réaliser un certain nombre de tâches telles que :

  • Diriger une équipe technique hétéroclite composée de développeurs, de chefs de projets, d'architectes techniques et de responsables d'infrastructure.
  • Gérer l'infrastructure technique de l'entreprise.
  • Établir un audit technique qui détermine les technologies les moins performantes.
  • Réaliser une veille technologique minutieuse pour détecter les technologies innovantes et tirer parti des opportunités qu'elles offrent à l'entreprise.
  • Mettre en place une stratégie d'innovation en accord avec la vision des responsables de l'entreprise dans le but d'améliorer les processus de production.
  • Suivre l'évolution des projets technologiques.
  • Déposer des demandes de brevets.
  • Soutenir l'innovation technologique et technique de l'organisation.
  • Réaliser un reporting régulier des actions menées.
  • Faciliter les relations entre les services de l'entreprise.
  • Tenir un rôle de relai avec les prestataires.

 

Compétences et qualités requises d'un CTO

 

Compétences du CTO

Le CTO dispose de compétences managériales et techniques indispensables au poste qu'il exerce.

Doté d'un bon sens du leadership et d'une excellente connaissance du management du risque, le CTO a la capacité de piloter une équipe, de prendre des décisions stratégiques, de prioriser les tâches à réaliser, d'analyser l'environnement technique d'une entreprise et de suggérer des technologies adaptées à ses besoins. Il sait aussi gérer les budgets et délais d'un projet, définir les ressources humaines nécessaires pour le mener à bien et suivre les performances de son équipe en temps réel grâce à la mise en place de KPI.

Côté technique, le CTO maîtrise parfaitement les NTIC, ou Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, les langages de programmation et les outils logiciels utilisés par l'entreprise. Véritable expert en gestion de projets techniques et projets transverses, il sait utiliser les méthodes associées comme Agile et Scrum. Le CTO bénéficie également de solides connaissances en développement et culture informatique, d'un bon niveau en anglais et de compétences juridiques.

 

Qualités du CTO

Un bon CTO possède plusieurs qualités. En tant que gestionnaire de projet, il est organisé, rigoureux, réactif et dynamique. Pour manager ses équipes et collaborer avec les autres membres de l'entreprise, il sait se montrer à l'écoute, empathique, avoir l'esprit d'équipe et une bonne aisance relationnelle. Curieux, il est attentif aux nouvelles méthodes et outils technologiques utiles à son métier, mais montre également un intérêt pour les défis qui l'amène chaque jour à se challenger sur les missions qu'il porte.

 

Quelle formation pour devenir CTO ?

Il n'existe aucun cursus consacré au métier de CTO. Pour occuper ce poste, il est préconisé de suivre une formation Bac+5 dans les domaines de l'ingénierie, de l'informatique ou des technologies : école d'ingénieur, DEA, DESS, master, maîtrise ou doctorat par exemple.

Le CTO nécessitant d'occuper des fonctions RH, certains décident de suivre une double formation en management ou Management de l'innovation. D'autres encore se tournent vers une formation continue comme un executive MBA.

Outre la formation, l'expérience terrain est primordiale pour exercer le métier de CTO. Les candidats qui postulent à ce poste auront à appréhender les usages des nouvelles technologies et technologies de l'information. C'est pourquoi il est indispensable d'avoir une solide expérience dans le développement et la gestion de projets informatiques. Une telle fonction nécessite au moins 5 années d'expérience dans un poste de développeur ou lead développeur, administrateur système ou encore DevOps. Les années d'expérience requises sont variables en fonction de la taille de l'entreprise. Dans de grandes structures, une expérience professionnelle de plus de 10 ans est indispensable pour occuper un poste de CTO. Par opposition, les startups auront plus de facilité à recruter un CTO avec moins d'expérience.

 

 

 

Quel est le salaire moyen d'un CTO ?

La rémunération d'un CTO est établie en fonction de différents critères : son expérience, ses compétences, les responsabilités qui lui incombent. La fourchette salariale se situe :

  • Entre 50 et 75k € pour un CTO junior.
  • Entre 75 et 120k € pour un CTO expérimenté.
  • À partir de 120k € pour un CTO senior.

Le salaire du CTO dépend également de la taille de l'entreprise dans laquelle il évolue. À titre d'exemple, s'il travaille dans une grande entreprise, il bénéficiera d'une meilleure rémunération que dans une startup. D'après une étude réalisée par la plateforme Licorne Society, un CTO perçoit 85k € de salaire brut par an. Dans des organisations plus grandes comme les scale-ups, la rémunération peut dépasser 100k € annuel.

 

Pour aller plus loin, découvrez les opportunités d’affaires liées aux évolutions du web en téléchargeant le guide et la checklist ultime du web 3.0, ou découvrez le logiciel marketing de HubSpot. Rester pertinent dans le web 3.0

Articles recommandés

Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LE GUIDE DU WEB 3.0 LE GUIDE DU WEB 3.0

Le guide et la checklist pester pertinent dans l'univers du web 3.0

    Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LE GUIDE DU WEB 3.0 LE GUIDE DU WEB 3.0

    CMS Hub is flexible for marketers, powerful for developers, and gives customers a personalized, secure experience

    START FREE OR GET A DEMO