Dans cet article, nous vous proposons de découvrir une méthode de conception de logiciels qui a aujourd'hui le vent en poupe au sein des entreprises : les microservices.

>> Téléchargez ce guide et découvrez les bases des langages HTML et CSS 

Que sont les microservices ?

Les microservices, également connus sous le nom d'architecture de microservices, désignent une approche architecturale utilisée dans le développement de logiciels. C'est une méthode qui consiste à découper une application complexe en différents composants indépendants. Tous ces éléments exécutent chaque fonction de l'application sous forme de service. Les microservices sont donc un type d'architecture qui permet de créer une application sous la forme d'un ensemble de services.

Chaque service répond à un objectif métier spécifique et est conçu pour accueillir une fonctionnalité d'application et réaliser des tâches discrètes. Pour répondre aux problématiques métiers, les microservices communiquent avec d'autres services par l'intermédiaire d'interfaces simples et bien définies. Cette communication se fait via des Application Programming Interfaces (API) qui permettent d'écrire les services en différents langages.

Les microservices sont des services autonomes qui sont faiblement couplés, et donc déployés et mis à l'échelle de manière indépendante. Ils ont aussi pour caractéristiques d'être :

  • Adaptés aux capacités d'une entreprise.
  • Spécialisés dans la résolution d'un problème spécifique.
  • Développés et pilotés par des petites équipes distinctes.
  • Facilement testables.

L'architecture de microservices est totalement opposée à celle des structures monolithiques dans laquelle les logiciels ont été construits par le passé. Avec les architectures monolithiques, les applications sont conçues comme une seule unité et les services et les fonctionnalités y sont tous étroitement liés. Cette approche traditionnelle présente son lot d'inconvénients :

  • Une difficulté à ajouter ou modifier des fonctionnalités d'une application à une base de code qui se développe constamment.
  • Un test et un déploiement des modifications plus complexes.
  • Une limitation des expérimentations.
  • Une augmentation de risques en matière de disponibilité des applications.

Par rapport aux applications monolithiques, les microservices sont non seulement plus petits en taille, mais aussi beaucoup moins complexes, du fait de leur fonctionnalité limitée et unique.

En effet, les microservices résolvent ces problèmes de systèmes monolithiques en étant aussi modulaires que possible.

Dans leur forme la plus simple, ils permettent de construire une application comme une suite de petits services, chacun s'exécutant dans son propre processus et pouvant être déployé indépendamment. Ces services peuvent être écrits dans différents langages de programmation et utiliser différentes techniques de stockage des données. Si cette méthode permet de développer des systèmes évolutifs et flexibles, elle nécessite une refonte dynamique.

 

Quelle différence entre microservices et API ?

Il existe un chevauchement entre les concepts de microservices et d'API, ce qui donne lieu à une confusion sur la façon dont les deux termes sont liés. C'est pourquoi il est important de souligner leurs différences.

Les microservices constituent une application unique séparée en petits services qui communiquent par le biais d'API. Quant aux API, ce sont des interfaces de programmation. Leur cadre permet à un développeur d'interagir avec une application. Les API sont une méthode de communication qui sert à accéder aux données et aux fonctionnalités d'une application et de les exploiter, des sortes de passerelles rendant possible la communication entre les microservices.

Les microservices et les API ont une portée différente. Les microservices organisent une application comme un ensemble de services interconnectés, tandis que les API sont utilisées pour la communication entre les applications et les services.

Les moyens d'accès aux microservices et aux API sont également différents. Il faut utiliser les API pour accéder aux microservices et maintenir la communication entre chaque fonctionnalité de l'application. Les API, quant à elles, sont accessibles via le web.

Les microservices ne fonctionnent pas de la même façon que les API. Les microservices consomment des API afin de connecter leurs services, alors que les API présentent les services dans le but de les rendre consommables.

En d'autres termes, les API et les microservices peuvent sembler similaires pour beaucoup, mais ce sont des concepts très différents. Et ils ne sont pas directement liés.

 

Comment fonctionnent les microservices ?

Les microservices fonctionnent de la manière suivante : ce sont des services qui font une seule chose, mais de façon optimale. Le fait qu'ils soient développés et déployés indépendamment ne signifie pas pour autant qu'ils doivent exister seuls. En effet, une architecture de microservices comprend obligatoirement plusieurs microservices. La communication et l'interaction entre les différents services sont indispensables pour que l'applique fonctionne. Les microservices fonctionnent et travaillent pour exécuter ensemble les fonctionnalités de leur application mère.

Cette structure est d'une importance capitale pour le développement de logiciels modernes, car elle permet l'agilité et la rapidité.

Les microservices peuvent être utilisés dans différents cas.

  • Le traitement des données en temps réel.

L'architecture de microservices comporte un framework de publication-abonnement permettant de traiter les données en temps réel. Les utilisateurs reçoivent des résultats et des informations sans délai.

  • Le contenu multimédia.

L'architecture de microservices donne aussi la possibilité de classer des contenus visuels, comme des images ou des vidéos, dans un système de stockage d'objets évolutif et de les diffuser sur le web ou sur une application mobile.

  • Les applications fournissant des services tiers.

Les microservices peuvent être employés pour rendre les applications tierces plus efficaces. En effet, pour fonctionner, ces applications ont besoin d'une puissance CPU supplémentaire.

  • La migration de sites web.

Il est également possible de migrer un site web volumineux hébergé sur une plateforme monolithique vers une plateforme de microservices.

  • La modification des applications patrimoniales.

Le traitement et le règlement des transactions et des factures peuvent être séparés sous la forme de services indépendants.

  • Les transactions et les factures.

Pour les organisations qui utilisent une architecture patrimoniale, recourir aux microservices pour modifier les fonctionnalités et en inclure de nouvelles permet de concevoir une application de façon incrémentale en réduisant la complexité technique.

Guide d'introduction aux langages HTML et CSS

Téléchargez ce guide gratuit et découvrez les définitions, les différences et les éléments de code de base de ces deux langages de programmation pour gérer votre site web.

Pourquoi utiliser les microservices ?

Les microservices permettent de répondre à des besoins de traitement et d'organisation auxquels les architectures monolithiques n'étaient plus en mesure de répondre. En adoptant les microservices, les entreprises peuvent se consacrer à leurs priorités et booster l'innovation. Si les microservices ont gagné en popularité, c'est en raison de leurs caractéristiques synonymes d'évolutivité, de flexibilité, d'agilité et de diminution des efforts de conception.

Les microservices permettent de faire évoluer une application afin de répondre à de nouveaux besoins. Cette évolutivité concerne non seulement la possibilité de développer les capacités, mais également les efforts impliqués dans la conception de l'application. Avec les microservices, il est plus facile d'identifier les goulots d'étranglement et de les résoudre. De plus, il est possible d'actualiser un service sans que cela impacte les autres composants de l'application.

Les microservices sont un choix idéal pour les entreprises qui cherchent à être plus agiles. Le fait qu'ils favorisent l'organisation de petites équipes indépendantes permet de travailler plus rapidement et donc d'accélérer le développement et le déploiement d'applications logicielles. La durée des cycles de développement est alors plus courte, ce qui donne lieu à :

  • Une réduction des délais de livraison.
  • Des mises à jour plus rapides.
  • Des économies financières.
  • Un avantage compétitif.

Grâce à l'indépendance des microservices, les risques de défaillances d'une application sont limités. Ainsi, lorsqu'un composant tombe en panne, les autres restent opérationnels et donc l'ensemble de l'application continue de fonctionner sans interruption.

Les microservices présentent l'avantage d'être plus faciles à déployer par rapport aux applications monolithiques. Les différentes équipes travaillant sur le déploiement de l'application peuvent garantir une intégration et une livraison en continu, sans avoir à se coordonner entre elles. Cela facilite la mise en œuvre de nouvelles idées et la restauration des modifications en cas de problème. Les microservices sont en effet hautement exploitables et testables. En raison de leur nature autonome, les parties ou services individuels peuvent être facilement testés et maintenus sans que les équipes aient à toucher à l'ensemble de l'application.

Les microservices apportent une sécurité accrue à l'application. Les données sont séparées et chaque service bénéficie de sa propre base de données. Ainsi, les risques de piratage sont réduits.

Les microservices offrent également d'autres avantages :

  • Un code réutilisable et de meilleure qualité.
  • Des applications facilement extensibles.
  • Une simplicité d'élaboration et de maintenance.
  • Une coordination plus facile entre les équipes.
  • Une indépendance vis-à-vis d'un fournisseur ou d'une technologie particulière.

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide sur HTML et CSS et découvrez les définitions, les différences et les éléments de code de base de ces deux langages de programmation pour gérer votre site web.

Guide d'introduction aux langages HTML et CSS

Communauté HubSpot

Publication originale le Aug 25, 2022 2:39:00 AM, mise à jour le 25 août 2022

Sujet(s):

API