CSAT : quel est cet indicateur de satisfaction client ?

Utiliser le simulateur de KPI dédié au service client
Megane Armanini
Megane Armanini

Mis à jour :

Publié :

CSAT est l'abréviation de Customer Satisfaction. La satisfaction client est un enjeu central pour les entreprises, et d'autant plus à l'ère du digital. Il s'agit en effet de préserver le lien dans un contexte où la relation avec le client est à distance.

Téléchargement  >> Modèle gratuit pour calculer les KPI liés au service client

ballons smiley

Concrètement, une entreprise demande aux clients à quel point ils sont ou non satisfaits, immédiatement après leur expérience auprès de la marque. Soit après l'achat d'un produit ou d'un service, soit après l'utilisation d'un service annexe proposé par l'entreprise. Le CSAT peut ainsi être mesuré après que le client a contacté le SAV, après sa navigation sur le nouveau site Internet de la marque, une fois la commande du client livrée à domicile ou encore quand le client quitte une boutique.

Exemple de calcul : sur 1 000 réponses, 300 clients ont répondu être très satisfaits, 400 ont répondu être satisfaits, 100 ont répondu « Neutre » et 200 clients ont répondu être peu satisfaits. Le score CSAT est égal à (400 + 300) / 1 000 x 100 = 70 %.

 

Comment mesurer le CSAT ?

Pour mesurer le CSAT, une entreprise adresse un questionnaire très simple au client : une seule question, suivie d'un choix limité de réponses.

 

1. Déterminer le support de diffusion du questionnaire

Le CSAT peut se mesurer à chaque contact entre un client et une marque. Le support du questionnaire dépend donc du point de contact :

  • Lorsqu'un client effectue un achat en ligne ou qu'il contacte le service client via le chat, le questionnaire peut vraisemblablement être envoyé par e-mail.
  • Lorsque le contact avec le client a eu lieu par téléphone, l'avis du client peut être collecté par SMS.
  • En boutique, l'usage d'une borne de satisfaction permet de mesurer le CSAT. Les clients sont invités à faire part de leur degré de satisfaction à la sortie de la boutique, sur une borne digitale.
  • Le questionnaire de satisfaction peut être diffusé sur les réseaux sociaux d'une marque, auprès des abonnés.

 

2. Formuler la question

La question est formulée en rapport avec l'expérience vécue par le client, et en fonction du service que l'entreprise veut évaluer. Exemples :

  • « Êtes-vous satisfait de votre achat ? »
  • « Êtes-vous satisfait des réponses apportées par notre service client ? »
  • « Le produit correspond-il à vos attentes ? »
  • « Êtes-vous satisfait par notre service de livraison ? »

 

3. Proposer les réponses

Parmi les formats de réponses à proposer au client, plusieurs possibilités :

  • « Oui » ou « non ».
  • Une échelle de satisfaction type échelle de Likert : « Pas du tout satisfait », « Peu satisfait », « Neutre », « Satisfait » ou « Très satisfait ».
  • Des pictogrammes, sous forme de smileys ou d'étoiles par exemple.
  • Une note de 1 à 3, de 1 à 5 ou de 1 à 10.

 

Quels sont les avantages du CSAT ?

Le CSAT offre 5 avantages majeurs.

 

1. Un indicateur simple à calculer

Un e-mail, une question, trois réponses au choix : le CSAT est un indicateur clé simple à mettre en œuvre par l'entreprise, et facile à calculer. Ces arguments expliquent d'ailleurs la popularité du CSAT, tous secteurs d'activité confondus et peu importe l'envergure et les moyens de la société.

 

2. Un score représentatif

Les entreprises apprécient la simplicité du CSAT, et les clients également. Sollicités par un questionnaire simple et court, les clients sont d'autant plus enclins à répondre. Par conséquent, l'entreprise augmente ses chances de récolter de nombreux avis : le score CSAT est alors suffisamment représentatif pour en tenir compte.

 

3. Un KPI polyvalent

La polyvalence du CSAT est un bon argument en sa faveur. Quel que soit le service à évaluer, l'entreprise peut utiliser ce KPI. Elle peut ainsi évaluer la satisfaction client sur l'ensemble des prestations qu'elle propose, pour in fine améliorer l'expérience client à une échelle globale.

 

4. Un levier d'action efficace

Le CSAT est mesuré immédiatement au terme de l'expérience client. Cette instantanéité, au-delà de favoriser les réponses sincères des clients dont le ressenti est encore frais dans leur tête, permet à l'entreprise d'être réactive sur les actions à mener. Si par exemple l'entreprise constate à la fin d'une journée que la borne de satisfaction n'a enregistré que des avis défavorables sur sa nouvelle boutique, elle peut sans tarder réfléchir aux causes de l'insatisfaction de la clientèle et corriger les erreurs, avant que d'autres clients vivent cette mauvaise expérience. L'entreprise préserve à temps son image de marque, via un levier d'action efficace.

 

5. Un outil de promotion de marque

Dernier avantage, et non des moindres, le score CSAT peut être diffusé auprès du public pour promouvoir l'image de l'entreprise. Les consommateurs sont réceptifs au score CSAT d'une entreprise, car il reflète l'avis des autres consommateurs ayant expérimenté les produits ou les services de la marque. Un bon score CSAT peut même déclencher un achat chez un nouveau client.

 

Quelles sont les limites du CSAT ?

Malgré tous ses avantages, le CSAT souffre de 2 limites. Il est important de les connaître, pour en tenir compte au moment d'analyser le score de satisfaction.

 

1. Des difficultés d'interprétation

L'entreprise n'obtient pas d'explications sur la note attribuée par le client. Cette limite peut être contournée en ajoutant au questionnaire de satisfaction un champ dédié aux commentaires. L'entreprise y pose une question ouverte, pour comprendre pourquoi le client est ou non satisfait, et pour interpréter ainsi plus finement son score.

Si ces verbatims permettent de mieux exploiter le score CSAT, ils ont l'inconvénient d'allonger la durée à consacrer au questionnaire : les clients ne sont pas toujours disposés à prendre ce temps. Ces verbatims allongent également la durée d'analyse des questionnaires par une entreprise, ce qui fait perdre au CSAT ses avantages de rapidité et de simplicité.

 

2. Un score à tempérer

Une entreprise qui utilise le CSAT pour évaluer l'expérience client qu'elle propose doit être précautionneuse au moment d'analyser le résultat de son enquête. Le score CSAT est représentatif car il tient compte d'un grand nombre d'avis clients, mais il se résume à un pourcentage qui fait la moyenne de tous les avis. Les limites sont évidentes :

  • Le score CSAT tel quel n'est pas précis, à moins de segmenter préalablement la clientèle. Une catégorie de clients en effet peut être très satisfaite alors qu'une autre catégorie est très insatisfaite : la moyenne des avis ne fait pas apparaître cette information pourtant stratégique pour une entreprise.
  • Un même score CSAT peut refléter des situations très différentes. Un score de 95 %, par exemple, s'obtient avec 95 % de clients très satisfaits et 5 % de clients neutres, ou avec 95 % de clients satisfaits et 5 % de clients pas du tout satisfaits. Or les actions à mener pour améliorer la satisfaction client diffèrent d'une situation à l'autre.

 

Comment calculer les indicateurs clés de performance liés au service client ?

Téléchargez ce modèle de calculateur et identifiez facilement les points de référence et les KPI liés au service client les plus importants pour vos équipes.

  • Taux de fidélisation
  • Score d'effort client
  • Valeur vie client
  • Et plus encore
En savoir plus

    Télécharger

    Tous les champs sont obligatoires.

    Merci d'avoir soumis le formulaire

    Cliquez sur le lien pour accéder au contenu en tout temps

     

    Comment analyser le CSAT ?

    Analyser le CSAT est a priori très simple : un bon score signifie que la clientèle est satisfaite par le service ou le produit, et inversement. Pour affiner l'analyse et déclencher des actions d'amélioration d'autant plus efficaces, il est judicieux de mesurer le CSAT à 3 niveaux : globalement, par segments de clientèle et individuellement.

     

    1. Analyser le score à une échelle globale

    Il est d'usage de considérer qu'un score CSAT égal ou supérieur à 80 % révèle un très bon taux de satisfaction client ; en-dessous de 50 %, le niveau d'insatisfaction de la clientèle est manifeste. Le score CSAT, à une échelle globale, doit être le déclencheur d'actions visant à préserver et améliorer la satisfaction client et l'image de marque.

    Quand une entreprise évalue la satisfaction client sur un produit ou sur un service, auprès d'un large échantillon, le score global permet notamment d'agir ainsi :

    • Si le score est particulièrement bon, il peut être publié sur les supports de communication. C'est en effet un gage de confiance pour les consommateurs, qui savent qu'ils peuvent se fier à la marque.
    • Un score médiocre peut alarmer sur l'urgence à agir pour rehausser son image de marque. Le service concerné doit être mobilisé. Exemple : si le score révèle l'insatisfaction de la clientèle suite au service de livraison à domicile, il faut prendre immédiatement contact avec son prestataire de livraison pour régler le problème.

     

    2. Analyser le CSAT par segments de clientèle

    Lorsque c'est possible, il est utile de segmenter les clients interrogés avant d'analyser le CSAT. De cette manière, les actions mises en œuvre pour préserver ou améliorer la satisfaction client sont plus pertinentes.

    Illustrations :

    • Pour évaluer la satisfaction client dans ses boutiques, une marque adresse un questionnaire par e-mail à tous les clients qui ont visité un de ses deux points de vente. Elle obtient un bon score de 80 %. Après segmentation géographique, la marque constate qu'en réalité, le premier point de vente a généré 98 % de satisfaction alors que le second a obtenu un score très médiocre : elle concentre alors ses efforts sur la boutique source d'insatisfaction.
    • Une enquête permet à une entreprise de réaliser que son service de commande en ligne ne satisfait pas du tout les clients. Après segmentation démographique, l'entreprise se rend compte que seuls les clients de catégorie d'âge supérieure sont insatisfaits : elle conçoit un tutoriel qui leur est spécifiquement destiné et leur adresse par e-mail, pour leur faciliter l'usage du service.
    • Le score CSAT suite à l'achat d'un produit est excellent sur le segment de clientèle des femmes de 25 à 35 ans vivant à Paris. Lorsque la marque commercialise un nouveau produit similaire, elle le promeut auprès de ce segment de clientèle en particulier.

     

    3. Analyser la satisfaction client individuelle

    Analyser le CSAT par client représente une tâche plus fastidieuse, mais permet de tirer d'autant mieux parti des résultats du questionnaire. Idéalement, une entreprise met en place un système de notifications qui alerte quand un client met la note la plus élevée ou la note la plus basse, ainsi que des processus d'actions automatisées pour réagir vite.

    À l'échelle individuelle, les clients identifiés comme très satisfaits ou très insatisfaits peuvent être traités ainsi :

    • Quand le CSAT révèle une insatisfaction manifeste, le client reçoit un nouveau questionnaire enrichi d'une question ouverte. Sa réponse permet de mieux comprendre la cause de l'insatisfaction, pour prendre des mesures rectificatives utiles. Faute de verbatim, si le client ne répond pas à la seconde sollicitation, le service client est enjoint de contacter le client pour résoudre sa problématique.
    • Quand une alerte notifie la satisfaction totale d'un client, une entreprise peut en profiter pour en faire un ambassadeur de sa marque. Le client satisfait peut recevoir un e-mail automatique de remerciements, être invité à intégrer un programme de fidélité ou encore être incité à recommander la marque en ligne, sur les réseaux sociaux notamment. Si le client a laissé un commentaire au moment de faire part de sa satisfaction, il peut être intéressant de publier son avis.

    À noter qu'en tout état de cause, le CSAT peut être analysé au regard d'autres indicateurs de performance clés. Pour améliorer la satisfaction client, globale et individuelle, l'entreprise peut notamment combiner le score CSAT avec le NPS, Net Promoter Score, et le CES, Customer Effort Score.

     

    Pour aller plus loin, mesurez la satisfaction de vos clients grâce au calculateur d'indicateurs clés de performance ; ou découvrez le logiciel portail client de HubSpot.

    Le modèle pour calculer les KPI liés au service client

    Articles recommandés

    Fenêtre contextuelle UTILISER LE SIMULATEUR DE KPI DÉDIÉ AU SERVICE CLIENT SIMULATEUR DE KPI SERVICE CLIENT

    Déterminez et calculez vos indicateurs liés à la performance.

      Fenêtre contextuelle UTILISER LE SIMULATEUR DE KPI DÉDIÉ AU SERVICE CLIENT SIMULATEUR DE KPI SERVICE CLIENT

      Service Hub provides everything you need to delight and retain customers while supporting the success of your whole front office

      START FREE OR GET A DEMO