L'affiliation consiste, pour un e-commerçant, par exemple, à développer un réseau de membres ou affiliés, qui vont toucher une rémunération sur les ventes qu'ils réalisent. Quel que soit le système d'affiliation choisi, l'affilié est un apporteur d'affaires. Le mode de rémunération peut aussi varier d'un programme d'affiliation à l'autre. 

>> Téléchargez cet e-book pour faire vos premiers pas en marketing de contenu

Quels sont les modes de rémunération les plus courants en marketing d'affiliation ?

Comment créer et gérer une stratégie de marketing de contenu ?

Téléchargez ce guide gratuit et faites vos premiers pas en marketing de contenu.

Le paiement au clic

Le paiement au clic est un mode de rémunération dans lequel l'affilié perçoit une somme d'argent fixe à chaque fois qu'un visiteur arrive sur le site de l'annonceur grâce à sa communication. Dans le cas où le format choisi par l'affilié est une annonce publicitaire, l'affilié perçoit le montant défini en amont au clic, multiplié par le nombre de clics enregistrés sur l'annonce. L'argent lui est versé par l'annonceur, en échange de la visibilité que l'affilié lui offre.

Il s'agit d'un type de rémunération plutôt adapté aux sites dégageant un trafic fort et régulier, ou qui présentent des potentialités de trafic important et qui souhaitent l'augmenter. Le paiement au clic se veut particulièrement efficace lorsqu'il est rattaché à des campagnes publicitaires en ligne, dont les objectifs quantitatifs sont l'augmentation du nombre de pages vues ou encore l'augmentation du trafic global du site web.

Le paiement au clic présente néanmoins une limite : il entraîne parfois des clics non qualifiés, impliquant un fort taux de rebond, allant jusqu'à bouleverser les statistiques d'une campagne.

La rémunération au double clic

Pour répondre à cette limite, le paiement au double clic s'est développé et tend de plus à remplacer le paiement au clic traditionnel. Il permet en effet d'ajouter un niveau de contrôle de l'engagement de l'utilisateur vis à vis de l'annonce. Le double clic est vérifié de la façon suivante : le visiteur clique une première fois sur le support publicitaire, puis une seconde sur le site de l'annonceur.

C'est lors de ce second clic que la rémunération de l'affilié est confirmée. Ce modèle permet également d'écarter les fraudes de la part de certains affiliés.

Le paiement au contact qualifié

C'est un mode de rémunération également appelé CPL (Coût par lead). Le paiement de l'affilié se déclenche chaque fois qu'un utilisateur réalise une action engageante et attendue. Il peut s'agir de :

  • Remplir un formulaire.
  • Demander l'envoi d'un devis.
  • Prendre un rendez-vous sur le site de l'annonceur.

Ces actions sont en effet significatives pour mesurer le niveau d'engagement d'un prospect. Celui-ci est d'ailleurs considéré comme un lead, c'est-à-dire comme un client potentiel dès lors qu'il réalise l'un de ces actes engageants. Bien souvent, le lead fait un premier pas dans le tunnel de vente. L'annonceur peut donc rémunérer ses affiliés avec moins de risques qu'au coût par clic, et se garantir un bon retour sur investissement, même si le prospect n'a pas encore acheté.

Le CPL est un mode de rémunération adapté aux annonceurs évoluant dans un domaine (immobilier, automobile) où l'acte d'achat demande un certain budget et une longue phase de recherche d'informations et d'évaluation des solutions. En des termes plus mercantiles, il s'agit d'un « achat réfléchi ».

Les entreprises reposant sur un engagement contractuel de la part de leurs clients ont un profil adapté au paiement au contact qualifié. Leurs affiliés sont rémunérés régulièrement sans obligation de vente, tandis qu'elles ont la possibilité de progressivement se constituer un fichier de prospects qualifiés.

Le paiement à la vente

Le paiement à la vente ou CPA (Coût par action) est le mode de rémunération le plus utilisé en marketing d'affiliation. Il consiste simplement à délivrer une commission à l'affilié en fonction des ventes réalisées par l'annonceur par son intermédiaire. Le taux de rémunération est variable : il dépend tout d'abord du type de produits ou de services commercialisés, mais aussi des programmes proposés par l'annonceur à son réseau d'affiliés. L'affilié doit pouvoir prendre connaissance du taux de commission avant de s'engager auprès d'une entreprise ou d'un site web.

Pourquoi le paiement à la vente est-il aussi répandu en marketing d'affiliation ? Probablement pour une raison simple : c'est un mode de rémunération souple qui s'adapte à tous les types de produits et aux diverses stratégies marketing des sites e-commerces. Pour les créateurs de contenus souhaitant s'essayer à l'affiliation, le paiement à la vente est le mode de rémunération à privilégier pour débuter.

Il permet de bénéficier d'un retour sur investissement rapide, à hauteur du travail réalisé. L'affiliation peut d'ailleurs représenter une source de revenus complémentaire à une activité professionnelle sur Internet.

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit pour faire vos premiers pas en marketing de contenu. New Call-to-action

 Slide-in-CTA : Faites vos premiers pas avec le marketing de contenu

Publication originale le 18 septembre 2020, mise à jour le 18 septembre 2020

Sujet(s):

Marketing d'affiliation