Comment faire une newsletter en 2024 ?

Rédigé par : Manil Allal
creation-newsletter-hubspot

L'OUTIL GRATUIT POUR CRÉER UNE NEWSLETTER

Découvrez comment créer des newsletters attrayantes qui favorisent les interactions.

En savoir plus
newsletter

Mis à jour :

Publié :

Environ 4,3 milliards de personnes possèdent une boîte mail dans le monde (42,2 millions en France). De quoi aiguiser les appétits pour lancer une newsletter en 2024. Cela demande toutefois une organisation tant les tâches sont nombreuses, avec un objectif : créer une newsletter qui se démarque, résonne et engage.

Téléchargement  >> Le guide ultime pour créer sa newsletter

 

Qu'est-ce qu'une newsletter ?

Une newsletter, aussi appelée lettre d'information, est un outil digital qui permet de diffuser de l'information à une liste d'abonnés via l'e-mail. Généralement utilisée à des fins marketing, elle vise à renforcer la relation entre une entreprise ou une marque et ses clients ou prospects. Grâce à une newsletter, on peut informer les destinataires des dernières actualités, promotions, lancements de produits ou simplement partager des contenus pertinents et intéressants.

Une newsletter présente plusieurs avantages :

  • Le coût faible : en comparaison avec d'autres méthodes de communication comme la publicité traditionnelle, la newsletter est bien plus économique. Son ROI (retour sur investissement) moyen est de 38 € pour 1 € investi.
  • La fidélisation : elle permet de fidéliser son audience en lui apportant du contenu à valeur ajoutée. 77 % des internautes préfèrent recevoir des offres par e-mail plutôt que par d'autres canaux.
  • La personnalisation : elle peut être personnalisée selon les goûts et le comportement des destinataires. Par exemple, des offres ciblées peuvent être envoyées en fonction de l'historique d'achat d'un client.
  • La mesure et le suivi des résultats : les outils d'envoi de newsletter proposent souvent des statistiques détaillées comme le taux d'ouverture, le taux de clic, ou encore le taux de conversion.
  • La flexibilité : elle s'adapte rapidement aux besoins et aux attentes des lecteurs.

Cependant, comme tout outil, elle n'est pas exempte d'inconvénients :

  • Le risque de désabonnement : si les informations envoyées ne sont pas pertinentes ou si la fréquence d'envoi est trop élevée, les destinataires peuvent instantanément se désinscrire.
  • La concurrence dans la boîte de réception : la newsletter fait face à une multitude d'autres e-mails, il faut donc se démarquer pour ne pas passer inaperçu. Près de 1,4 milliard de courriels sont envoyés en France chaque jour.
  • La réglementation : la régulation stricte, notamment le RGPD en Europe, exige le respect de certaines règles en matière de collecte et de traitement des données personnelles.

 

Comment créer une newsletter en 2024 ?

Voici les 8 étapes pour créer une newsletter impactante en 2024 :

  1. Élaborer une ligne éditoriale
  2. Choisir le nom, le format, la fréquence et le jour d'envoi de la newsletter
  3. Créer une landing page pour inciter à l'abonnement
  4. Rédiger le contenu de la newsletter
  5. Soigner le design et la mise en page de son bulletin
  6. Tester la délivrabilité et la compatibilité de la newsletter
  7. Envoyer la newsletter à la liste d'abonnés
  8. Suivre les statistiques

 

1 - Élaborer une ligne éditoriale

Une stratégie éditoriale bien définie donne une direction claire et maintient une cohérence pour l'ensemble des newsletters à venir. Elle prend en compte :

  • L'intention pour déterminer l'ambition principale de cette ligne éditoriale : informer l'audience sur des sujets d'actualité, établir un lien solide pour la fidéliser, la persuader d'adopter une nouvelle perspective ou mettre en lumière des produits ou services spécifiques. Cela permet d'adapter le ton, le style et la structure de la newsletter.
  • L'audience visée pour aligner le contenu à ses attentes et ses besoins : caractéristiques démographiques, âge, profession, mais aussi ses passions, ses préférences et ses challenges.
  • Le caractère distinctif pour se démarquer dans un monde digital inondé de contenus variés. La singularité de la newsletter, l'angle adopté ou les exclusivités contribuent à définir et renforcer sa position unique sur le marché.

 

2 - Choisir le nom, le format, la fréquence et le jour d'envoi de la newsletter

L'objectif de cette étape est d'assurer la cohérence du contenu et son alignement avec les attentes des abonnés.

  1. Le nom : opter pour un intitulé court, mémorable et reflétant l'essence du contenu. Il doit instantanément donner une idée de la valeur que le lecteur peut en tirer.
  2. Le format : selon l'audience et le type de contenu partagé, la newsletter peut être principalement textuelle, visuelle ou une combinaison des deux. Il est possible d'y inclure diverses rubriques, allant des actualités aux conseils pratiques ou témoignages.
  3. La fréquence : la régularité d'envoi doit être en adéquation avec le volume et la pertinence du contenu qu'il est possible de produire. Trop fréquente, c'est risquer de lasser les abonnés. Trop épisodique, elle pourrait être oubliée. 61 % des utilisateurs préfèrent être contactés chaque semaine. 
  4. Le jour d'envoi : certains jours de la semaine semblent avoir des taux d'ouverture supérieurs à d'autres. Toutefois, cela dépend principalement du public ciblé. La meilleure heure d'envoi de mails afin de stimuler les ventes serait à 18h. L'idée est de tester pour s'adapter aux attentes de ses lecteurs.

 

3 - Créer une landing page pour inciter à l'abonnement

Le succès d'une newsletter ne repose pas uniquement sur son contenu. Elle doit aussi disposer d'une stratégie solide pour recruter des abonnés. La mise en place d'une landing page efficace est donc indispensable. Une landing page est une page spécialement conçue pour encourager les visiteurs à effectuer une action spécifique - dans ce cas, s'abonner à une newsletter. Elle doit captiver, informer et surtout, convaincre l'internaute en un minimum de temps avec :

  • Un titre et un sous-titre : le titre doit immédiatement capter l'attention et présenter clairement l'offre. Le sous-titre vient renforcer le message en fournissant des précisions.
  • Un formulaire d'inscription : ce dernier doit être simple, ne demandant que les informations essentielles. L'aspect RGPD est fondamental : il est impératif d'inclure une option pour accepter les termes et les conditions, garantissant que les données sont collectées et traitées en conformité avec la réglementation.
  • Un ou des visuels : une image pertinente et engageante donne un aperçu du contenu ou montre la valeur de la newsletter.
  • Un argumentaire : la landing page doit préciser les bénéfices de l'abonnement, en indiquant ce que l'abonné va gagner en échange de son adresse e-mail.
  • Une preuve sociale : témoignages, logos de partenaires ou toute autre forme de validation externe, renforcent la confiance et crédibilité de votre newsletter.

 

4 - Rédiger le contenu de la newsletter

Chaque élément de la newsletter doit être conçu pour captiver l'attention du lecteur. De la première à la dernière ligne, le contenu doit être irréprochable, tant sur le fond que sur la forme.

Voici quelques étapes à suivre pour garantir une rédaction efficace :

  • Un titre accrocheur pour résumer le sujet de la newsletter. Le titre et le pré-header doivent être suffisamment captivants pour inciter les abonnés à ouvrir l'e-mail.
  • Une introduction claire pour poser le sujet et les objectifs de la newsletter. Elle doit également donner aux lecteurs une raison convaincante de continuer à lire.
  • Un corps du texte avec une structure et un format bien définis. Pour cela, il faut utiliser des paragraphes courts, des transitions logiques et des phrases actives pour faciliter la lecture.
  • Une conclusion et un appel à l'action pour résumer les points clés et inciter à une action spécifique. Cette action peut être de cliquer sur un lien, de répondre à un sondage ou de partager la newsletter.

Après la rédaction, relire le contenu pour vérifier l'orthographe, la grammaire, la syntaxe et le style. Lors de la mise en forme, il est recommandé d'intégrer des sous-titres pour distinguer chaque section. Des images pertinentes renforcent les arguments, tandis que les liens hypertextes orientent les lecteurs vers des contenus complémentaires. La vidéo est aussi un bon moyen d'inciter à cliquer sur la newsletter. Ne pas omettre de souligner les mots-clés ou phrases importantes en les mettant en gras pour capter l'attention.

 

5 - Soigner le design et la mise en page de sa newsletter

Un design travaillé peut transformer une simple newsletter en art visuel. Pour ce faire il faut :

  • Adopter des couleurs qui reflètent la marque.
  • Choisir des polices d'écriture lisibles et cohérentes.
  • Intégrer des images de haute qualité pour enrichir le contenu.
  • Utiliser des espaces blancs pour rendre la lecture agréable.
  • Mettre en avant les appels à l'action avec des boutons ou icônes bien visibles.

 

6 - Tester la délivrabilité et la compatibilité de la newsletter

L'envoi d'une newsletter implique bien plus que la simple rédaction de son contenu. Il est impératif de s'assurer de sa délivrabilité et de sa compatibilité.

La délivrabilité, c'est la capacité de la newsletter à atteindre sans encombre la boîte de réception des abonnés, évitant ainsi les pièges des dossiers spam ou des serveurs de messagerie restrictifs. Si la newsletter est perçue comme du spam ou ne respecte pas certaines normes techniques, elle pourrait se retrouver non lue dans le dossier indésirable du destinataire, ce qui nuit aux taux d'ouverture et à l'engagement global.

Autre élément à prendre en compte : sa compatibilité. Avec l'éventail de dispositifs et de clients de messagerie disponibles aujourd'hui, s'assurer que la newsletter s'affiche correctement sur toutes les plateformes est indispensable. Que le destinataire lise l'e-mail sur un ordinateur de bureau, une tablette ou un smartphone, ou qu'il utilise Gmail, Outlook, ou Apple Mail, le contenu doit rester lisible, attrayant et fonctionnel.

La compatibilité et la délivrabilité travaillent de concert pour garantir que la newsletter non seulement atteint son public, mais offre également une expérience utilisateur optimale, maximisant ainsi les chances d'engagement.

Il existe des outils qui permettent de tester à la fois la délivrabilité et la compatibilité avant d'appuyer sur le bouton « Envoyer », comme Mail-Tester, Litmus, E-mail on Acid ou Zero Bounce.

 

7 - Envoyer la newsletter à la liste d'abonnés

Pour une diffusion efficace, il est vital de recourir à des plateformes dédiées d'e-mail marketing. Des outils tels que Mailchimp, Sendinblue ou ActiveCampaign ne sont pas seulement des intermédiaires pour l'envoi : ils proposent des fonctions avancées, allant de la création de la newsletter à la gestion des désabonnements. L'utilisation de ces outils garantit également un taux de délivrabilité plus élevé, minimisant les chances que les e-mails finissent dans le dossier spam des destinataires.

 

8 - Suivre les statistiques

Pour comprendre comment la newsletter est reçue, des outils d'analyse fournissent des insights précieux sur le comportement des abonnés, de l'ouverture de l'e-mail au taux de conversion. Voici quelques indicateurs clés à surveiller :

  • Le taux de délivrabilité (e-mails reçus/e-mails envoyés) x 100), qui mesure le pourcentage d'e-mails envoyés qui atteignent la boîte de réception des destinataires et qui ne sont pas bloqués par des filtres antispam. Il permet d'évaluer la qualité d'une liste de contacts et l'efficacité d'une campagne d'e-mailing.
  • Le taux d'ouverture (e-mails ouverts/e-mails envoyés) x 100), qui est un reflet de l'intérêt que porte le public au contenu. En moyenne, une newsletter a un taux d'ouverture d'environ 20 % pour le BtoC et de 15 % pour le BtoB.
  • Le taux de clic (clics sur un lien/e-mails envoyés) x 100), qui révèle le degré d'engagement de votre audience, avec une moyenne générale se situant autour de 3 %.
  • Le taux de réactivité (clics sur un lien/e-mails ouverts) x 100), qui mesure le pourcentage d'abonnés qui ont cliqué sur un lien dans une newsletter par rapport au nombre d'abonnés qui ont ouvert la newsletter. Il permet d'évaluer l'intérêt et l'engagement de l'audience pour le contenu de la newsletter.
  • Le taux de conversion (actions attendues effectuées/e-mails envoyés) x 100), qui mesure l'action effectuée à la suite d' un clic. Son taux varie selon les objectifs et le domaine d'activité.
  • Le taux de désabonnement (désabonnements/e-mails envoyés) x 100): un indicateur clé du contentement de votre audience, avec une moyenne s'établissant aux alentours de 0,5 %.
  • Le taux de signalement en spam (signalements en spam/e-mails envoyés) x 100), qui donne le pourcentage d'e-mails envoyés qui sont signalés comme spam par les destinataires. Il indique le niveau de satisfaction et de confiance des lecteurs pour la newsletter.

 

4 conseils pour réussir son bulletin

Voici quelques conseils essentiels pour s'assurer que la newsletter obtienne l'attention qu'elle mérite.

 

Connaître son audience et lui apporter de la valeur

Il est primordial d'appréhender les besoins et les attentes de votre audience. Pour y parvenir, il faut :

  • Engager l'audience avec des enquêtes ou des sondages pour déterminer leurs intérêts.
  • Analyser les données démographiques pour comprendre qui sont les lecteurs de la newsletter.
  • Écouter leurs retours via e-mails ou les commentaires sur les réseaux sociaux.
  • Créer des personas pour mieux cibler le contenu.

Un contenu de valeur se doit d'être utile, actuel, captivant et fiable.

 

Rédiger des titres et des objets accrocheurs

Le titre de la newsletter et l'objet de l'e-mail sont les premières impressions offertes à l'audience ciblée. Ils doivent être courts, clairs et originaux pour susciter l'intérêt.

Par exemple :

Titre : « Les tendances du marketing digital pour 2024 »

Objet : « Découvrez ce qui va bouleverser le marketing digital cette année ! » 

 

Segmenter et personnaliser sa liste d'abonnés

Une communication personnalisée et ciblée est la clé pour engager les lecteurs. 

La segmentation classe la liste d'abonnés en fonction de critères précis, tels que l'âge, le lieu de résidence, le comportement d'achat ou les centres d'intérêt. Cette stratégie permet de s'adresser à des groupes spécifiques avec des messages adaptés à leurs besoins.

La personnalisation, quant à elle, va plus loin en adaptant le contenu de chaque e-mail à l'individu. Cela peut être aussi simple que de commencer l'e-mail par le prénom de l'abonné ou aussi complexe que de fournir des recommandations de produits basées sur des achats précédents.

Les outils d'e-mail marketing, tels que Mailchimp, Sendinblue ou ActiveCampaign, proposent des fonctionnalités pour segmenter et personnaliser les e-mails. C'est un très bon moyen pour établir une relation de confiance avec les abonnés et garantir le succès de la newsletter.

 

Tester et optimiser la newsletter régulièrement

Tester et optimiser régulièrement la newsletter donne l'opportunité d'affiner l'approche et de maximiser son impact sur ses abonnés. La mise en œuvre continue de tests et d'optimisations permet de :

  • corriger les imperfections
  • s'adapter en continu
  • se démarquer de la masse

Il est possible de procéder à des tests A/B ou à des enquêtes de satisfaction, tout en encourageant ses lecteurs à partager leurs idées pour rendre la newsletter encore meilleure.

« Pour réaliser un A/B test sur une newsletter, je conseille de concentrer ses efforts sur un seul aspect à la fois : l'objet, un CTA ou un contenu spéficique. Personnellement, cela me permet d'éviter toute confusion au moment de l'analyse et d'identifier plus facilement les axes d'amélioration de la newsletter de HubSpot. »
Benoit Reger, Marketing Manager, HubSpot

 

HubSpot respecte votre vie privée. HubSpot utilise les informations que vous fournissez afin de vous faire parvenir des informations au sujet de contenu, de produits et de services pertinents. Vous pouvez vous désinscrire de ces communications à tout moment. Pour plus d'informations, veuillez consulter la politique de confidentialité de HubSpot.

Comment créer une newsletter performante ?

Téléchargez ce guide gratuit et utilisez-le pour choisir le bon type de newsletter pour votre entreprise, identifier les indicateurs clés de succès et créer un contenu qui vous aide à répondre à vos objectifs.

  • Checklist pour se lancer
  • Conseils pour réussir
  • Exemples de format
  • Erreurs à éviter
Chargement

Merci d'avoir soumis le formulaire

Cliquez sur le lien pour accéder au contenu en tout temps

Télécharger
En savoir plus

 

Quels outils utiliser pour créer une newsletter ?

Deux types d’outils se distinguent pour créer une bonne newsletter : les outils de gestion et d’envoi de newsletter et les outils de test et d’analyse.

Les outils de gestion et d'envoi de newsletters permettent non seulement d'envoyer des campagnes d'e-mailing, mais aussi de gérer les listes d'abonnés, de segmenter et personnaliser les contenus et d'automatiser les envois selon des scénarios prédéfinis. Les outils de test et d'analyse tels que Mail Tester, Litmus ou Google Analytics sont quant à eux essentiels pour s'assurer de la bonne délivrabilité sur tous les clients mails et appareils, vérifier la compatibilité et mesurer les performances des campagnes en analysant finement l'interaction des abonnés avec les newsletters.

L'utilisation combinée de ces deux types d'outils est indispensable pour mener à bien des campagnes d'e-mailing optimisées. Voici les 4 outils de gestion et d’envoi de newsletter les plus complets du marché. 

 

HubSpot

Le logiciel de création de newsletter gratuit de HubSpot permet de réaliser facilement des campagnes e-mailing personnalisées et ciblées grâce aux modèles, à l'éditeur drag and drop et aux listes dynamiques. Il est également possible d'importer intuitivement ses contacts, ou de les utiliser via le CRM.

 

Brevo

La solution tout-en-un pour l'e-mail marketing de Brevo intègre de nombreuses fonctionnalités comme les e-mails transactionnels, le tracking avancé, le marketing automation et les SMS. L'interface est intuitive et facile à prendre en main. Sendinblue offre la possibilité d’envoyer jusqu’à 300 e-mails / jour sans frais.

 

ActiveCampaign

Puissant logiciel qui excelle dans la segmentation poussée des contacts et dans la création de workflows marketing automatisés, ActiveCampaign intègre également une solution e-mail marketing complète. Il est possible de personnaliser des campagnes selon le profil des contacts.

 

Mailchimp

Mailchimp offre une grande facilité d'utilisation avec des modèles et des designs e-mail pré-conçus. L'outil permet de créer et gérer simplement des campagnes d'e-mails, des listes de diffusion et d'analyser les résultats. Il est possible de tester Mailchimp gratuitement avec l’envoi de 1000 e-mails par mois.

 

Pour aller plus loin, découvrez comment identifier des indicateurs clés de succès pour l'e-mailing en téléchargeant le guide de la newsletter ; ou découvrez le logiciel de création de newsletter.

Nouveau call-to-action

Articles recommandés

Fenêtre contextuelle DÉCOUVRIR LE LOGICIEL DE CRÉATION DE NEWSLETTER GRATUITE LOGICIEL DE CRÉATION DE NEWSLETTER

Créez une newsletter attrayante pour engager votre audience

EN SAVOIR PLUS

Marketing software that helps you drive revenue, save time and resources, and measure and optimize your investments — all on one easy-to-use platform

START FREE OR GET A DEMO