Le lancement d'un site web ou sa migration vers un nouveau système de gestion de contenu (CMS) est souvent un événement à la fois stimulant et intimidant.

Téléchargez cet e-book pour réussir la refonte de votre site web

Les efforts requis pour la planification et le suivi de toutes les tâches préalables au lancement sont conséquents, pour que le résultat soit convaincant, il est essentiel de prendre en compte chaque détail. La communication entre les différents intervenants joue également un rôle déterminant.

Les étapes essentielles au lancement d'un site web

La check-list suivante a donc été conçue pour vous aider à optimiser le lancement de votre site web. 

1 - Créer une liste des tâches à effectuer, des dates d'échéance et des responsabilités de chacun

Qu'il s'agisse du type de contenu à créer ou des call-to-action à ajouter, répertoriez toutes les actions à effectuer, accompagnées de leur date d'échéance.

Attribuez ensuite chaque action à une personne spécifique ou à une équipe, la création d'un site web implique généralement beaucoup d'intervenants : des marketeurs pour la création de contenu, des designers pour le graphisme et une équipe technique pour le développement. Pour s'assurer que tout le monde se comprenne, il est essentiel d'établir un plan d'action définissant clairement les responsabilités de chacun.

Pour ce faire, vous pouvez créer une matrice RACI. Cet outil permet non seulement à tous les intervenants de savoir qui fait quoi dans le projet, mais aussi de déterminer qui contacter avant de prendre une décision finale, une fois qu'elle a été prise ou une fois qu'une action a été effectuée.

2 - Se préparer au pire

Demandez à toutes les parties prenantes de vous faire part de leurs préoccupations potentielles concernant le lancement du site web, puis élaborez un plan B afin de parer à toute éventualité.

3 - Fixer une date de lancement

Une fois que vous avez évalué les efforts de préparation requis pour lancer le site web, fixez une date de lancement. Donnez-vous au moins un mois, la plupart des entreprises nécessitent deux à trois mois pour la recherche, le design et le développement.

4 - Mettre en place un site de testing

Le site de testing est une version exacte de votre site web hébergée sur un serveur privé, qui permet de préparer et de vérifier le contenu et les modifications du code avant la mise en ligne.

Comme son nom l'indique, l'objectif de ce site est de permettre aux intervenants de tester leurs mises à jour dans un environnement presque identique à celui qui sera mis en ligne. Ils peuvent apporter toutes les modifications qu'ils souhaitent sans craindre d'altérer le fonctionnement du site.

Une fois que tous les tests requis auront été effectués, le contenu et les modèles pourront être synchronisés entre l'environnement de test et le site web actif via un CMS. 

Si vous utilisez HubSpot comme plateforme pour votre site web, un environnement de testing est inclus dans le produit. Il permet notamment de générer une URL de prévisualisation du site complet afin de pouvoir parcourir tout le contenu dans son contexte.

5 - Confirmer les procédures de test

L'étape logique suivante dans la préparation du lancement d'un site web consiste à s'assurer que tous les composants fonctionnent et qu'un système de suivi des bugs et des améliorations a été mis en place.

Il est recommandé de n'assigner qu'une seule et même personne à la gestion des bugs et à l'évaluation du feedback des équipes créatives. Les formulaires, comme ceux que propose Google par exemple, s'avèrent une aide précieuse pour recueillir ce feedback.

Des outils, tels que BugHerd ou BugDigger, peuvent également être utiles si vous utilisez un système de gestion de projet tel que Basecamp.

6 - Créer une liste des améliorations à effectuer après le lancement

En théorie, une fois mis en ligne, le site web doit être parfait. En pratique, même les sites les mieux préparés nécessitent souvent quelques mises à jour.

Plutôt que de passer un temps considérable à concevoir un site web qui n'aura peut-être pas l'effet escompté, il est préférable de commencer par en publier une version initiale stable et fiable, puis de l'améliorer au fur et à mesure.

Créer un document répertoriant toutes les améliorations à apporter après le lancement vous permettra de les réaliser à mesure que vous découvrez comment les visiteurs interagissent avec le site.

7 - Recueillir les coordonnées des personnes à contacter en cas de problème urgent

Le jour du lancement, il est essentiel de savoir qui contacter en cas de problème, et comment.

8 - Lancer la phase de test

Le verrouillage du contenu et du code est nécessaire avant de lancer la phase de test. Voici les éléments sur lesquels il est important de porter son attention :

Tester la vitesse du site

La vitesse du site (à savoir la durée nécessaire au chargement de chacune des pages) influe sur l'expérience utilisateur, sur le taux de conversion et même sur le classement dans les résultats de recherche depuis que Google a ajouté ce critère dans son algorithme de référencement en 2010.

Des outils de test tels que Google PageSpeed Insights permettent de se faire une idée générale de la vitesse de chargement d'un site web.

Si vous utilisez HubSpot et que vous souhaitez déterminer la vitesse de chargement d'une page spécifique, connectez-vous à votre compte, accédez à l'outil Pages de site web dans le menu déroulant Contenu, puis sélectionnez une page et cliquez sur l'onglet Optimisation.

Vérifier les images

Il est important de vérifier que toutes les images du site soient compressées afin d'accélérer la vitesse de chargement des pages.

Si vous utilisez HubSpot pour charger des images, sachez qu'elles seront compressées automatiquement.

Dans le cas contraire, divers outils tels que TinyPNG permettent de réduire la taille des fichiers. Vérifiez également que la qualité et la taille des images sont cohérentes.

Assurez-vous que les images contiennent du texte alternatif, pour que les moteurs de recherche puissent les identifier et les indexer.

Assurez-vous également que la plateforme de votre site web stocke toutes les soumissions de formulaires dans une base de données et que votre logiciel d'analytiques les enregistre comme conversion.

Vérifier que le contenu est optimisé pour le SEO

Chaque page du site web doit inclure une balise de titre et une méta-description uniques.

Bien que tout le contenu du site doive être optimisé pour le SEO, les éléments sur lesquels il est essentiel de se concentrer sont les titres de page, les méta-descriptions, les titres de paragraphe, le corps du texte, le titre des images, leur texte alternatif, ainsi que les URL.

Vérifier que le site web est optimisé pour les supports mobiles

L'algorithme Google offre désormais un meilleur classement aux sites optimisés pour les mobiles et pénalise ceux qui ne le sont pas.

Par ailleurs, les entreprises dont le site web utilise un design adaptatif génèrent plus de leads et se démarquent des sociétés qui n'ont pas recours à ce procédé.

Tester les formulaires

Tous les formulaires du site doivent suivre une séquence logique. Vérifiez, par exemple, qu'une page de remerciement s'affiche ou qu'un e-mail automatique est envoyé lorsqu'un utilisateur soumet un formulaire.

Assurez-vous également que la plateforme de votre site web stocke toutes les soumissions de formulaire dans une base de données et que votre logiciel d'analytics les enregistre comme conversion.

Tester les chemins de conversion des principaux personas

Avant de concevoir le site web, il est crucial d'identifier les personas, ainsi que les chemins de conversion que chacun d'eux est susceptible d'emprunter pour trouver les informations qu'ils recherchent.

L'approche habituelle consiste à commencer par le sommet de l'entonnoir, puis à descendre progressivement jusqu'en bas de l'entonnoir.

Il est également important de s'assurer que les chemins de conversion s'appliquent réellement aux visiteurs du site web.

Tester les liens

Tous les liens du site web doivent renvoyer vers la page prévue. Cette consigne est particulièrement importante si vous restructurez votre site.

Si vous utilisez la plateforme HubSpot pour votre site web, un environnement de test vous avertit en cas de problème d'URL avant le lancement du site. Dans le cas contraire, divers outils tels que SEO Spider permettent de vérifier les URL.

Assurez-vous également que votre page d'erreur (page 404) est prête.

Vérifier qu'il ne reste aucune faute d'orthographe, de frappe ou de grammaire

Le faux-texte est l'exemple parfait du type de contenu que les équipes oublient parfois de remplacer par du texte.

Vérifier que la mise en forme est harmonieuse

Il peut arriver, par exemple, qu'une erreur de code modifie la police d'une page. Il est donc indispensable de s'assurer que la mise en forme est cohérente sur l'ensemble du site.

9 - S'assurer que le site web est sécurisé et qu'il inclut un certificat SSL

Le certificat SSL permet de chiffrer le site web afin d'empêcher le piratage de ses données. Non seulement il tranquillise les visiteurs de votre site, mais il améliore le classement dans les résultats de recherche, car la conformité avec la norme SSL fait partie des critères pris en compte dans l'algorithme Google.

Si le site web est sécurisé et qu'il comprend un certificat SSL, sa migration vers le nouveau serveur est possible. Dans le cas contraire, il faudra acheter, configurer et installer un nouveau certificat SSL. Cette procédure peut durer jusqu'à deux semaines. Il est donc essentiel de prévoir le temps nécessaire avant le lancement.

10 - S'assurer que le plan de site XML est sur le serveur et qu'il est configuré correctement

Un plan de site est un fichier de code stocké sur un serveur web, et qui répertorie toutes les URL pertinentes formant la structure du site web. 

Il joue un rôle déterminant dans l'optimisation pour les moteurs de recherche, car il aide les robots d'indexation à effectuer leur tâche de façon plus pertinente.

11 - Configurer des filtres pour exclure le trafic lié aux adresses IP de votre entreprise

Il est important d'exclure votre propre trafic des analytics de votre site web. Dans le cas contraire, toute visite d'un membre de votre équipe sera comptabilisée dans les données.

Si vous ne savez pas quelle est votre adresse IP, saisissez « Quelle est mon adresse IP ? » dans Google. Créez ensuite un filtre, si vous utilisez HubSpot, connectez-vous à votre compte et accédez aux Paramètres des rapports dans l'outil Rapports, puis saisissez l'adresse IP ou la plage d'adresses IP dans l'option Exclure le trafic de ces adresses IP.

Si vous n'utilisez pas HubSpot, vous pouvez créer un filtre avec Google Analytics.

12 - Demander l'aval de l'équipe juridique

Faire appel à l'équipe juridique permet d'éviter les problèmes éventuels liés aux droits d'auteur, aux marques déposées ou autres.

Cette équipe joue également un rôle déterminant dans la rédaction de la politique de confidentialité de votre site, qui détermine la façon dont les informations sont collectées et exploitées. 

13 - Réaliser un test de résistance

En cas de refonte d'un site web, les tests de résistance ne sont pas toujours nécessaires, car il est très probable que les pics de trafic ne dépassent pas la capacité prévue du serveur. Toutefois, ils sont indispensables pour toutes les entreprises qui prévoient une augmentation massive des visiteurs de leur site à des périodes spécifiques, telles que les fêtes de fin d'année ou un événement médiatique majeur.

Ces tests, qui simulent des dizaines de milliers de visites simultanées depuis différents endroits dans le monde, permettent de déterminer le volume de trafic total que le site web est capable de gérer à un moment précis.

Il est toutefois important de noter que les tests de résistance ne répliquent pas des scénarios exacts, il est donc essentiel de choisir un outil de test aussi proche que possible de la réalité. Les développeurs sont de bon conseil pour choisir le test de charge le plus approprié. Chez HubSpot, une grande partie des développeurs utilisent Apache JMeter.

Veillez à informer l'hébergeur ou le fournisseur de votre site web avant de procéder pour éviter qu'il ne prenne le test de charge pour une attaque DDoS. De nombreux fournisseurs, y compris HubSpot, considèrent les tests de résistance non autorisés comme une violation des Conditions d'utilisation.

14 - Examiner le site une dernière fois juste avant le lancement

À l'approche du lancement, répétez tous les tests décrits à l'étape 8 en passant au moins une heure à examiner le site web aussi minutieusement que possible. Même à ce stade, il n'est pas rare qu'il reste des bugs et des erreurs inattendus.

Lancement du site web

Le jour du lancement, toute l'équipe doit être prête à intervenir afin de résoudre les problèmes potentiels aussi vite que possible.

Communiquez ensuite sur le lancement de votre site web par e-mail, sur les réseaux sociaux, dans votre blog et via des campagnes publicitaires. Puis soumettez à nouveau le plan de site XML aux principaux moteurs de recherche.

Pour planifier la refonte de votre site web en toute simplicité et pour vous assurer de ne rien oublier, téléchargez « le guide indispensable pour la refonte de votre site ».

Le guide indispensable pour la refonte de votre site

 

Téléchargez ce guide gratuit pour planifier la refonte de votre site web en toute simplicité.

Publication originale le 8 avril 2019, mise à jour le avril 09 2019

Sujet(s):

Refonte de site web