Comprendre le JavaScript et ses fonctionnalités

Rédigé par : Amiel Adamony
FR Ipad template - Web 3

RESTER PERTINENT DANS LE WEB 3.0

Définition, historique, caractéristiques, conseils : le guide pour rester pertinent avec l’émergence du web 3.0.

Télécharger
code explications javascript

Mis à jour :

Publié :

Le JavaScript est un langage de programmation créé en 1995. Aujourd'hui, une grande variété d'outils technologiques est créée grâce à du JavaScript : applications web et mobile, jeux vidéo, logiciels de bureautique ou encore objets connectés.

Téléchargement  >> Le guide et le modèle pour maîtriser les regex

 

En 2023, 98,3 % des sites internet utilisent JavaScript. Avec HTML et CSS, JavaScript est incontournable pour le développement web côté client et côté serveur : HTML écrit la structure et le contenu de la page web et CSS la met en forme ; JavaScript, pour sa part, permet de créer et de contrôler des éléments dynamiques, pour rendre la page interactive. Illustration : le code HTML contient le texte à afficher sur la page, et mentionne s'il s'agit de titres ou de paragraphes ; le code CSS indique la police et la couleur des titres ; le code JavaScript permet d'ajouter un diaporama d'images et un formulaire d'inscription à une newsletter.

 

Quel est le rôle de JavaScript ?

JavaScript, abrégé JS, est un langage de programmation créé pour s'adapter à l'évolution des usages du web et des technologies, et pour augmenter leurs possibilités.

  • En ce qui concerne les technologies, le rôle de JS est de faire communiquer l'homme avec la machine. JavaScript étend le panel de fonctionnalités des logiciels, et contribue à l'essor massif de l'internet des objets.
  • Le rôle de JavaScript est majeur en développement web côté client. Les pages web autrefois majoritairement statiques sont devenues dynamiques et interactives grâce à JavaScript.

Alors que le langage HTML joue un rôle structurant, et que le rôle du langage CSS est en quelque sorte esthétique, JS vise un enjeu d'expérience utilisateur en développement frontend. Animer des images, assigner un comportement dynamique à un élément, intégrer des publications de réseaux sociaux en temps réel, rendre une carte interactive, mettre à jour un contenu en fonction des actions d'un utilisateur ou encore contrôler l'affichage d'une vidéo : JavaScript gère une très large étendue de fonctionnalités d'UX, des plus simples aux plus élaborées.

JavaScript, initialement axé frontend, joue désormais un rôle essentiel dans le développement backend également. Les développeurs peuvent donc utiliser ce seul langage de programmation à la fois côté client et côté serveur, pour créer des applications web complexes et puissantes. PayPal, Netflix, Uber et LinkedIn, entre autres, utilisent JavaScript via la plateforme Node.js, en backend et en frontend.

 

Que peut-on faire avec du JavaScript ?

JavaScript permet de développer une multitude d'objets technologiques :

  • Des jeux vidéo 2D et 3D.
  • Des logiciels et des programmes informatiques pour ordinateurs de bureau.
  • Des serveurs et des APIs, grâce à des plateformes comme Node.js.
  • Des applications de réalité virtuelle et de réalité augmentée.
  • Des systèmes de blockchain.
  • Des applications de smart TV et d'IoT.
  • Des applications mobiles natives.
  • Des pages web interactives et des applications web.

 

Le développement web avec JavaScript

Le langage de programmation JS s'illustre dans une large mesure en développement web. Avec JavaScript, le développeur peut faire des pages web dynamiques et interactives, ainsi que des applications web de type Single Page Application (SPA) ou Progressive Web App (PWA).

Pour bien comprendre : les sites web sont conçus à partir de deux modèles d'architecture distincts.

  • Le modèle Multi-Page Application (MPA) consiste à coder autant de documents HTML qu'il y a de pages dans le site web. Quand un utilisateur clique sur un lien interne ou sur un onglet, par exemple, le navigateur charge un nouveau document HTML. Quand il remplit un formulaire, de même, le navigateur a priori charge une nouvelle page alors même que les modifications à afficher sont minimes. De nombreux sites institutionnels, sites vitrines et blogs utilisent le modèle MPA.
  • Le modèle SPA consiste à coder un document HTML unique : à chaque action d'un utilisateur dans l'application web, le nouveau contenu à afficher est actualisé grâce à JavaScript ou à AJAX, sans avoir besoin de charger une nouvelle page. Gmail, Twitter et Airbnb, par exemple, sont des applications web de type SPA.

JavaScript a permis de faire des avancées majeures en matière d'expérience utilisateur : ce langage de programmation est à la base des SPA, où les temps de chargement des pages sont réduits et les effets de transition d'une page à l'autre supprimés. En ce qui concerne les MPA, le JS améliore également l'UX : ce langage ajoute du dynamisme et de l'interactivité aux pages web du site. La plupart des éléments qui rendent un site agréable et ludique sont développés en JavaScript. Illustrations des possibilités concrètes :

  • Afficher et gérer du contenu multimédia sur une page web : créer des graphiques animés, intégrer des cartes interactives, synchroniser les comptes de réseaux sociaux, contrôler des flux vidéo, configurer des formulaires ou encore faire défiler des images en JavaScript rend l'expérience utilisateur plus agréable.
  • Exécuter du code en réponse à des évènements : quand un utilisateur effectue une action sur la page web, le code JavaScript génère le résultat requis. Si l'utilisateur clique sur un bouton, par exemple, le script JS actualise la page sans que le navigateur en charge une nouvelle. La page est interactive, et l'UX est fluide.
  • Organiser et gérer les données : avec l'objet tableau JavaScript, notamment, il est possible de stocker une multitude de valeurs dans une variable. Des « méthodes » permettent ensuite de manipuler les données : le langage JavaScript est capable de modifier le HTML et le CSS de façon dynamique, de manière à mettre à jour le contenu d'une page.

Pour la plupart des possibilités offertes par JavaScript, les développeurs utilisent des APIs, des frameworks et des bibliothèques. Ces outils, en perpétuelle évolution, facilitent le codage et élargissent les perspectives d'usages du web.

 

Comment fonctionne le JavaScript ?

 

De manière très schématisée :

  1. Le développeur code la page ou l'application web avec HTML, CSS et JS.
  2. Quand un internaute formule la requête pour accéder à la page ou l'application, le navigateur récupère le code.
  3. Le navigateur interprète le code, et affiche à l'écran le contenu indiqué par HTML et CSS.
  4. Le navigateur exécute le JavaScript.
  5. Le script appelé s'exécute chaque fois que l'utilisateur interagit sur la page ou l'application web.

 

Avantages du JavaScript

JavaScript est un standard du web. Cela signifie que c'est une technologie dont l'utilisation est recommandée, unifiée, et promue par un organisme de standardisation. Les normes ECMAScript, basées sur JavaScript et régulièrement mises à jour, sont standardisées par l'organisme Ecma International. En tant que standard du web, JavaScript offre l'avantage d'une très grande popularité, tant auprès des navigateurs que des développeurs et des usagers du web.

  • Tous les navigateurs savent interpréter le langage de programmation JS.
  • JavaScript rassemble une grande communauté de développeurs. Ils facilitent l'utilisation du langage en développant un écosystème d'outils performants : APIs, frameworks et bibliothèques. Ils contribuent en outre à l'évolution du langage et de ses spécificités, et l'enrichissent en continu de nouvelles fonctionnalités.
  • Les usagers du web sont habitués à JavaScript, ils apprécient l'expérience utilisateur qu'offre le langage.

JavaScript est polyvalent. Cet avantage de la polyvalence s'observe à deux égards. En web, le langage de programmation permet de faire du développement à la fois frontend et backend. Et JS ne se résume pas au développement web : IoT et robotique, intelligence artificielle, logiciels ou encore jeux vidéo sont programmés avec du JavaScript.

JavaScript est une compétence hautement valorisée sur le marché de l'emploi. Une étude récente révèle à cet égard que JavaScript est la compétence la plus recherchée par les recruteurs dans les entreprises de produits et de services technologiques. C'est en effet un bagage essentiel du développeur web full stack, or ce métier occupe une place prépondérante dans le paysage actuel et à venir.

 

Inconvénients du JavaScript

L'inconvénient majeur du JavaScript, qui fait également sa force, est sa complexité. Par conséquent :

  • C'est un langage difficile à maîtriser, notamment en comparaison avec le HTML et le CSS.
  • Le risque d'erreurs, de code spaghetti et d'effets non désirés est élevé. Le travail de débogage peut s'avérer fastidieux.
  • Le langage évolue, il faut donc se tenir régulièrement à jour pour s'assurer d'appliquer des pratiques toujours d'actualité.

 

Où placer le code JavaScript dans un élément HTML ?

 

Le code JavaScript peut être placé à trois endroits différents d'un fichier HTML :

  • Dans une balise HTML : c'est la méthode la plus simple. Elle est toutefois déconseillée, car le HTML et le JavaScript ne sont alors pas dissociés : le code est donc difficilement maintenable et évolutif, et compliqué à déboguer. Avec cette méthode, en outre, il faut écrire de nouveau le même code JS au niveau de chaque élément et dans chaque page où il doit s'exécuter.
  • Dans l'élément HTML <script> : le rôle de cet élément est de placer du code JavaScript dans le même fichier que le HTML. Là encore, la méthode présente des limites en termes d'évolutivité et de manipulation.
  • Dans un fichier séparé : c'est la méthode recommandée. Le HTML et le JavaScript sont séparés, ce qui améliore leur lisibilité et facilite la modification et le débogage du code. Placer le code JavaScript dans un fichier séparé permet en outre de l'appliquer à plusieurs éléments, et sur plusieurs pages, sans avoir à le dupliquer. Le travail du développeur est ainsi facilité.

 

Est-ce que JavaScript est difficile ?

Oui, JavaScript est un langage de programmation relativement difficile à maîtriser. Il faut en connaître le jargon, et comprendre sa logique de fonctionnement. Or ni l'un ni l'autre n'est intuitif. Les concepts de variables, d'évènements ou encore de méthodes se rapportent à des notions spécifiques à JS, et s'y familiariser prend du temps. Il faut ensuite savoir écrire le code correctement, en fonction du résultat attendu : il est nécessaire de s'entraîner assidument. Enfin, le langage inclut une longue liste de scripts à maîtriser pour exploiter toutes les fonctionnalités du JavaScript.

Apprendre le JavaScript est difficile, en outre, car s'initier aux fondamentaux de base ne suffit pas. Pour pratiquer le JavaScript, en effet, les développeurs web utilisent des outils de l'écosystème JS : frameworks et bibliothèques. Les recruteurs, d'ailleurs, visent directement certaines de ces compétences dans leurs offres d'emploi : la bibliothèque React ou les frameworks Angular et Vue.js, par exemple, constituent des indispensables de l'environnement JS. Si ces outils ont pour objectif de faciliter l'usage du code, il faut préalablement savoir les utiliser. Or leur prise en main nécessite une expertise avancée.

 

3 applications pour utiliser JavaScript

Pour utiliser JavaScript, il faut un environnement de développement intégré (IDE), un framework et une bibliothèque JS. Ces applications de l'écosystème JS facilitent, fiabilisent et accélèrent le travail de codage.

  1. Un IDE, ou éditeur de code, est une plateforme sur laquelle le développeur écrit le code, le teste et le débogue. Parmi les plateformes les plus populaires sur le marché : Visual Studio Code, Atom et WebStorm sont souvent citées dans les classements des meilleurs IDE JavaScript. Ces applications proposent des fonctionnalités enrichies pour faciliter le travail des développeurs. Pour des projets peu complexes, un éditeur de texte tel que Notepad++ peut suffire.
  2. Un framework est une structure JavaScript pré-écrite, pour construire le squelette du site ou de l'application web. Utiliser un framework permet ainsi d'économiser des lignes de code, tout en proposant une architecture performante et une interface garante d'une bonne expérience client. Un framework peut être orienté backend ou frontend. Parmi les frameworks les plus populaires : Angular, utilisé par exemple par Microsoft Office et Samsung, Meteor, Ember.js ou encore Express. Côté serveur, la plateforme Node.js est la plus populaire. Ce n'est pas un framework à proprement parler, mais l'usage est similaire.
  3. Une bibliothèque JavaScript, ou « librairie » par abus de langage, est un ensemble de fonctionnalités pré-codées. Le développeur y pioche les morceaux de code dont il a besoin pour enrichir son site ou son application web. Il accède ainsi à des fonctionnalités avancées et tendances, sans avoir besoin d'écrire lui-même tout le code. Parmi les bibliothèques les plus populaires : React, utilisée par exemple par Instagram et Uber Eats, ou jQuery, utilisée par près de 80 % des sites web.

Ces 3 applications pour utiliser JavaScript sont indissociables : le développeur web code dans un IDE, à l'aide d'un framework et de bibliothèques JS.

 

Gagnez du temps dans la gestion de votre code et de vos données

Téléchargez ce guide pour effectuer des vérifications et des changements en masse avec les regex et gagner en productivité.

  • Qu'est-ce qu'une regex ?
  • La structure d'une regex
  • Des astuces d'utilisation
  • Mémento sur les regex
En savoir plus

    Télécharger

    Tous les champs sont obligatoires.

    Merci d'avoir soumis le formulaire

    Cliquez sur le lien pour accéder au contenu en tout temps

     

    Quelle est la différence entre Java et JavaScript ?

    Java n'est pas l'abréviation de JavaScript, ni une de ses versions : Java est un langage de programmation distinct de JavaScript. Chacun a sa propre sémantique, une syntaxe spécifique et des usages différents.

    Pour comprendre la similitude de leurs noms, il faut s'intéresser à l'histoire des deux langages de programmation. Java et JavaScript sont développés concomitamment en 1995. Le créateur de JavaScript, Brendan Eich, travaille alors chez Netscape Communications, et les créateurs de Java sont employés de Sun Microsystems. À l'époque où les langages sont créés, Netscape et Sun deviennent partenaires. Le nom de Java a été choisi pour faire référence au café, la boisson préférée des programmeurs : Java signifie café en argot américain. Le logo de Java est d'ailleurs une tasse de café fumant. Au moment de choisir le nom de JavaScript, Netscape et Sun décident de tirer parti de la notoriété récente de Java, très légèrement antérieur à JavaScript : après avoir évoqué le nom de Mocha, ils optent pour JavaScript.

    Sun détenait originellement la marque Java. L'entreprise dépose la marque JavaScript en 1997. Aujourd'hui, les deux marques appartiennent à Oracle Corporation, qui a racheté Sun en 2009.

    Si Java permet de programmer côté client et côté serveur, il est majoritairement utilisé comme un langage de programmation backend, à l'instar de Python ou C++, par exemple. En 2022, Java est 6ème au classement des langages de programmation les plus utilisés en développement web. JavaScript tient la tête de ce classement pour la dixième année consécutive.

     

    Pour aller plus loin, découvrez comment effectuer des vérifications et des changements en masse dans votre code ou vos données en téléchargeant le guide sur les regex ; ou découvrez l’outil CMS de HubSpot.

    Nouveau call-to-action

    Sujets : JavaScript

    Articles recommandés

    Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LE GUIDE DES REGEX LE GUIDE DES REGEX

    Un gain de temps pour la gestion de contenu.

      Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LE GUIDE DES REGEX LE GUIDE DES REGEX

      CMS Hub is flexible for marketers, powerful for developers, and gives customers a personalized, secure experience

      START FREE OR GET A DEMO