Un commercial ne peut déclencher l'acte d'achat chez son prospect que s'il est motivé et qu'il utilise les méthodes adaptées. Mais ce métier n'est pas de tout repos et il n'est pas toujours évident de maintenir l'énergie face aux refus. Pour puiser de l'inspiration, cet article présente 6 films sur la vente qu'il faut voir.

Découvrez les meilleures pratiques pour créer une proposition commerciale

À la recherche du bonheur

« À la recherche du bonheur » est une comédie dramatique réalisée par Gabriele Muccino en 2006. Le film est inspiré de l'histoire vraie de l'entrepreneur Christopher Paul Gardner.

Avant de devenir le célèbre financier et conférencier philanthrope multi milliardaire qu'il est aujourd'hui, Christ Gardner a connu une période sombre que le film relate.

D'abord vendeur d'appareils médicaux en porte à porte puis stagiaire non payé dans une société de courtage, Christ persévère pour gagner sa vie alors que sa femme le quitte et qu'il se retrouve sans abri avec son fils.

Incapable de payer un loyer et brisé par un mauvais investissement financier, il doit chaque jour se battre pour décrocher le poste promis par son stage et avoir une place en foyer où passer la nuit en sécurité avec son fils.

À la recherche du bonheur est un film inspirant qui met en lumière les limites des techniques de vente dépassées,  mais aussi les efforts d'adaptation et la force de persévérance que le quotidien de commercial demande.

Vendeur

 « Vendeur » est une comédie dramatique réalisée par Sylvain Desclous en 2016.

Le personnage principal est Serge, un des meilleurs vendeurs itinérants de France. Ayant les dents longues, il a sacrifié sa famille, ses amis et sa santé pour sa carrière.

Depuis 30 ans, Serge promet et obtient à ses employeurs des retours sur investissement rapides et spectaculaires. Alors qu'il ne sont pas proches, Serge accepte d'aider son fils Gérald. Il le fait embaucher en tant que vendeur et lui découvre un don pour ce métier.

« Vendeur » apporte une vision glaciale du métier de commercial itinérant. Cependant, le film montre certains codes de la profession. Il prouve qu'il est possible de devenir un excellent vendeur sans pour autant avoir suivi une formation initiale et que le produit importe moins que la satisfaction du client.

 

Les initiés

« Les initiés » est un thriller et drame policier réalisé par Ben Younger en 2000. Film peu connu, il s'inspire de l'histoire de Jordan Belfort (Le loup de Wall Street) et décrit le monde de la vente directe de manière satirique.

Le personnage est Seth Davis, un jeune ambitieux de 19 ans. Alors qu'il se fait prendre à organiser des parties de poker clandestines, il se voit contraint d'arrêter cette activité qui lui rapporte. Mais Seth aime l'argent alors il accepte une offre de la société de trading JT Marlin qui lui promet de gagner son premier million en quelques semaines. C'est de cette manière qu'il devient vendeur de produits financiers.

Bien qu'il s'agisse d'une satire, « Les Initiés » est un film qui démontre l'importance de la maîtrise de la persuasion pour un vendeur.

 

Le loup de Wall Street

 « Le loup de Wall Street » a été réalisé par le célèbre Martin Scorsese en 2013. Incontournable film sur la vente, il relate l'histoire vraie de Jordan Belfort, un trader américain mégalomane et maître de la persuasion.

Tout juste diplômé, Jordan Belfort est prêt à conquérir Wall Street, mais un krach financier remet en cause ses plans. Il finit par créer sa propre société de courtage financier et attaque le Hors Cote, un segment non réglementé du marché financier.

Comme le montre le film, Jordan Belfort connaît une ascension impressionnante. Mais les méthodes d'arnaque qu'il utilise le rattrapent et il sera incarcéré en 2004 pour fraude et blanchissement. Pendant ces 22 mois de prison, il a écrit sa biographie dont Leonardo DiCaprio s'est empressé de racheter les droits d'adaptation.

Même si « Le Loup de Wall Street » met en avant des méthodes abusives, il donne une parfaite illustration de méthodes souvent persuasives comme dans la scène culte « vendez-moi ce stylo » ou la technique du pied dans la porte (obtenir un premier accord pour effectuer des ventes additionnelles) et l'importance d'avoir un discours rodé.

 

Wall Street

« Wall Street » a été réalisé par Oliver Stone en 1987 et s'inspire de l'histoire du krach d'octobre 1987 qui a marqué l'histoire des marchés financiers américains.

Le personnage principal du film est Bud Fox, un jeune courtier qui travaille dans une banque d'affaires de Wall Street. Fasciné par l'univers illégal de l'espionnage industriel et inspiré par le génie financier de Gordon Gekko, il va se lancer en quête d'argent facile.

Bud Fox devient alors l'informateur d'un puissant homme d'affaires et il va lui faire réaliser des opérations boursières très profitables, mais pas moins illégales.

Ce film propose encore une fois une vision satirique du vendeur qui n'est pas nouvelle et les techniques de persuasion qui sont utilisées dans la vente directe.

 

Le stratège

« Le stratège » a été réalisé par Bennett Miller en 2011. Le film relate l'histoire vraie de Billy Bean, un ancien joueur de baseball dont la carrière sportive n'a pas été concluante.

Alors que sa carrière sportive n'a pas été concluante, Billy Bean se recycle en tant que manager général des Oakland Athletics. Rapidement, il se rend compte que son équipe ne garde aucun de ses meilleurs joueurs. C'est en cherchant une solution à ce problème qu'il va faire confiance à Peter Brand, un théoricien statisticien.

Billy et Peter vont utiliser la science des statistiques pour relever le club et révolutionner la pratique entière d'un des sports les plus populaires des États-Unis.

Ce film apporte un énorme contraste avec les visions caricaturées des marchés financiers et démontre que le recours à une approche réfléchie et basée sur le traitement de données permet de transformer les menaces en opportunités et en succès.

 

Téléchargez cet e-book gratuit et découvrez comment optimiser votre prospection et la rédaction de vos propositions commerciales.

Comment créer une offre commerciale convaincante

 

 

Publication originale le 2 avril 2020, mise à jour le 02 avril 2020

Sujet(s):

Communication commerciale