Sur Instagram, le taux d'engagement donne des indications objectives sur la valeur d'un compte. C'est aussi l'une des statistiques qui déterminent la visibilité du contenu publié. Il est donc primordial de mettre en place des stratégies pour l'améliorer durablement.

>> Téléchargement : Modèles de publications Instagram

Pour cela, voici 9 conseils efficaces et faciles à appliquer.

 

Calcul par rapport au nombre d'abonnés

Cette manière de calculer est la plus classique. Il suffit de diviser le nombre d'interactions, c'est-à-dire les likes et les commentaires, par le nombre d'abonnés, puis de multiplier par 100 pour obtenir un pourcentage. Voici un exemple concret.

Un influenceur gaming est suivi par 120 000 abonnés et enregistre généralement 1300 likes et 200 commentaires sur ses publications. Le nombre total d'engagements est de 1500. Il faut ensuite réaliser l'opération : 1500/120 000 x 100 = 1,25. Ce compte a donc un taux d'engagement de 1,25 %, ce qui est un score honnête étant donné son nombre d'abonnés, même s'il est possible de faire mieux.

calcul du taux d'engagement selon les abonnés

Source : https://www.influenth.com/calculer-taux-d-engagement-instagram/

Ce type de calcul pose cependant un problème. Il ne prend pas en compte le fait que certains abonnés n'entrent pas en contact avec la publication que l'on souhaite évaluer. C'est la raison pour laquelle une méthode plus fine a été mise au point : elle se base cette fois-ci sur la portée organique.

Modèles de publications Instagram

Utilisez ces modèles de publications au format standard ou stories pour renouveler le design de vos posts.

 

Calcul par rapport à la portée organique

Cette approche prend la portée organique réelle comme base de calcul. Ici, seuls les abonnés ayant vu la publication sont comptabilisés. Comme pour le premier type de calcul, il faut diviser le nombre d'interactions par la portée organique réelle. Ce chiffre se trouve dans les statistiques sous le nom de « couverture », dans le profil professionnel du compte.

calcul du taux d'engagement selon la portée

Source : https://www.influenth.com/calculer-taux-d-engagement-instagram/

Quelle que soit la méthode utilisée, il est possible d'affiner encore un peu plus le taux d'engagement en prenant en compte 2 types d'interactions supplémentaires : les partages privés et les sauvegardes.

 

9 conseils pour augmenter l'engagement Instagram

Sur Instagram, augmenter son taux d'engagement et le maintenir élevé est en travail de longue haleine qui nécessite des connaissances et techniques spécifiques. En voici 9 reconnues comme efficaces.

 

Publier régulièrement en visant toujours la qualité

Ce principe est vrai sur tous les réseaux sociaux et Instagram n'échappe pas à la règle : la régularité est la clé du succès. L'idéal est de programmer plusieurs publications par jour, à condition que celles-ci soient pertinentes. Si le contenu vient à manquer, il est préférable de se contenter d'un seul post de qualité, plutôt que de proposer plusieurs fois la même photo avec des effets ou des angles différents. Ce type d'actions entraîne nécessairement une baisse du taux d'engagement.

Le contenu doit également apporter de la valeur aux abonnés, à travers une information utile, un moment d'échange ou une émotion par exemple. Il est donc important de créer une stratégie en amont, afin que chaque publication ne soit pas le fruit du hasard, mais une réponse à un objectif précis. L'aspect technique ne doit pas non plus être négligé. Les photos et vidéos de bonne qualité susciteront plus l'intérêt des internautes. Un effort particulier doit donc être mené sur le matériel utilisé et la maîtrise des compétences nécessaires à la réalisation du contenu.

 

Choisir le bon format

Sur Instagram, tous les formats ne se valent pas. Comme bien souvent sur les réseaux sociaux, les vidéos ont un meilleur taux d'engagement que les photos. Il paraît donc indispensable d'en publier régulièrement pour attirer l'attention de ses abonnés. Par ailleurs, le rapport Hubspot de 2021, traitant de l'engagement sur Instagram, a montré que le nombre médian de mentions « J'aime » et de commentaires des carrousels ont dépassé celui des vidéos. Une donnée toute fraîche qui montre que les tendances évoluent et qu'il faut donc les surveiller de près.

Cependant, pour augmenter le taux d'engagement, il est préférable de varier les formats : photos, vidéos, carrousels, mais aussi stories et réels. Les utilisateurs aiment la diversité et la créativité. Il ne faut pas hésiter à leur en donner pour provoquer des réactions positives. Les stories sont particulièrement efficaces pour annoncer les publications déjà sorties ou à venir. Elles doublent leur visibilité, suscitent la curiosité ou créent du suspens. Elles aident donc à faire remonter le taux d'engagement naturellement.

 

Publier au bon moment

Comme le fil d'actualité met en avant les nouveautés, le contenu doit être publié aux moments où les abonnés sont actifs sur le réseau. Dans le cas contraire, il risque d'être noyé sous le flux de publications plus récentes. Les gérants de pages Instagram doivent donc passer par une phase de tests et d'analyse pour trouver les jours et heures où l'engagement est le meilleur. Pour mener à bien cette mission, un compte pro est indispensable, car il donne accès à une page de statistiques qui rassemblent les données sur l'audience et son utilisation du réseau.

S'il est impossible de déterminer un moment idéal pour poster sur Instagram, certains chiffres récents sont tout de même intéressants à connaître. Selon le rapport Hubspot de 2021, le taux d'engagement moyen est plus élevé entre 12 h et 13 h et entre 18 h et 20 h. En ce qui concerne les jours, aucun ne se détache des autres de manière nette. Il reste toutefois préférable de publier le lundi pour la semaine et le dimanche pour le week-end.

Bien sûr, ces tendances sont à suivre avec précaution. En réalité, tout dépend du secteur d'activité du compte et des habitudes de consommation des abonnés. Les thématiques liées à la vie privée comme la cuisine, le sport ou les loisirs ont plus de succès en fin de semaine. À l'inverse, les entreprises B2B doivent se concentrer sur les jours officiels de travail.

 

Sélectionner les bons hashtags et travailler celui de sa marque

Éléments incontournables et omniprésents, les hashtags doivent faire l'objet d'une stratégie rigoureuse. Bien choisis, ils permettent aux entreprises de toucher leur cible et d'augmenter leur taux d'engagement. Pour aller plus loin, elles peuvent créer un hashtag de marque et ainsi élargir leur audience, renforcer leur branding, améliorer leur influence et inciter les abonnés à publier du contenu à leur place, en réutilisant le hashtag.

Vient maintenant la question du nombre. Dans l'idéal, les marques doivent définir une vingtaine de hashtags en lien avec la thématique de la publication. S'il paraît difficile de se passer totalement des mots-clés génériques, il est préférable de les limiter, car les posts directement liés sont trop nombreux et il est donc difficile de rester longtemps en haut de la page des résultats. Il vaut mieux privilégier ceux qui sont peut-être moins populaires, mais plus ciblés.

Par exemple, si un centre de formation en ligne souhaite promouvoir ses cours d'anglais, il a intérêt à choisir le hashtag #apprendrelanglais qui contient presque 30 000 posts, mais aussi #apprendrelanglaisenligne ou #apprendrelanglaisrapidementenligne qui rassemblent respectivement + de 1000 et + de 100 publications. Ces deux mots-clés sont moins utilisés, mais l'engagement sera certainement meilleur, car ils sont plus précis et concernent des prospects plus qualifiés.

Pour trouver des idées de hashtags, un bon point de départ est la concurrence. En parcourant ses publications, il est facile de repérer les plus récurrents, qui sont a priori les plus performants. La page « Explorer » d'Instagram est également un moyen efficace de découvrir des hashtags pertinents pour un secteur donné.

 

Rédiger des légendes qui provoquent les commentaires

Une bonne publication ne va pas sans une bonne légende. La longueur de celle-ci n'a pas vraiment d'importance à partir du moment où le propos est pertinent. L'essentiel est de ne pas remplir cette case pour la remplir. Un objectif clair doit se cacher derrière chaque description. Avant toute rédaction de légende, les marques doivent se poser la question de l'image qu'elles cherchent à véhiculer et du message qu'elles veulent transmettre à leurs abonnés.

Pour engendrer des réactions, une légende doit attirer l'attention et créer des émotions. Pour cela, différentes techniques d'écriture existent comme le copywriting ou le storytelling. Le premier cherche à interpeller le lecteur grâce à un ton humoristique ou provocateur, le second vise à déclencher l'empathie à travers une histoire réelle ou imaginaire. Les abonnés auront tendance à exprimer davantage leur ressenti si la légende provoque en eux une émotion : joie, colère, mélancolie. Car une fois qu'elle est là, il est difficile de la garder pour soi.

D'autres méthodes moins subtiles, mais néanmoins efficaces permettent de multiplier les commentaires. La légende peut par exemple se terminer par une question ouverte ou par un jeu, comme une devinette en rapport avec la photo ou le fait de finir une phrase. Il est également tout à fait possible de demander directement aux utilisateurs d'aimer et de partager une publication. Enfin, la description peut proposer de taguer un ami ou de consulter le lien de la biographie. Tous ces CTA doivent être exploités régulièrement, mais sans excès afin de ne pas lasser les abonnés.

 

Répondre aux commentaires

Ce point est la suite logique du précédent. Pour encourager les abonnés à laisser des commentaires sous une publication, le meilleur moyen est encore de leur répondre. Il peut paraître difficile de réagir à chacun d'entre eux, mais il est indispensable de le faire tant que le compte est en phase de démarrage.

Par la suite, se concentrer sur les interactions les plus stratégiques est une bonne solution. Il s'agit des commentaires négatifs, de ceux qui interrogent la marque sur ses valeurs ou sur ses techniques de fabrication. Pour faire simple, il est intéressant de répondre lorsque les explications peuvent apporter des informations importantes au reste de la communauté.

Créer une réelle conversation améliore mécaniquement le taux d'engagement et fait remonter la publication concernée vers le haut des fils des abonnés. Répondre aux commentaires doit donc être une priorité dans toute stratégie Instagram.

 

Mettre l'humain au cœur de sa stratégie

Une entreprise dont l'activité est 100 % en ligne a tout intérêt à trouver des moyens de mettre l'humain au centre de sa communication, afin de créer un lien concret et émotionnel avec sa cible. Par ailleurs, les tendances de consommation évoluent vers un désir de connaissance des marques, de leurs valeurs et de leur mode de production. Les utilisateurs veulent savoir ce qui se passe dans les coulisses. Alors, autant jouer la carte de la transparence et leur montrer à travers des photos et des vidéos qui ancrent la marque dans le réel. Cela peut être les équipes qui participent à la fabrication des marchandises par exemple.

L'important ici est donc de publier plus de visages. Les images de produits ne créeront jamais l'émotion et le lien que peuvent engendrer des êtres bien réels. De fait, les photos de visage récoltent 38 % de likes de plus que celles n'en contenant pas. Lorsque la photo de visage n'est pas possible ponctuellement, d'autres options peuvent être mises en place. Il y a les émojis qui permettent de transmettre une humeur ou une émotion particulière et qui prennent bien sûr la forme d'un visage. Il peut également être intéressant de taguer une ou plusieurs personnes. Même si ce ne sont pas des visages, mais juste des noms, la dimension humaine est tout de même présente.

Enfin, publier des avis clients permet de mettre les utilisateurs au centre de l'attention. Pour les abonnés, avoir des retours concrets sur les produits est une expérience particulièrement satisfaisante qui pousse à l'achat. 94 % des internautes affirment d'ailleurs qu'un avis positif les incite à consommer. L'aspect humain est et restera indispensable à la relation de confiance entre une marque et sa clientèle.

 

Animer son compte et ceux des autres

Sur Instagram, il ne faut pas rester trop chez soi. Pour gagner en visibilité, les marques doivent se montrer partout où leurs futurs abonnés se trouvent. La façon la plus simple d'y arriver est de visiter les comptes de leur thématique et de laisser des commentaires apportant de la valeur. Ce type d'actions aide à attirer de nouveaux abonnés, mais surtout, cela permet de créer une relation avec les autres acteurs du secteur d'activité. Ils viendront à leur tour commenter et partager les publications de la marque.

Pour animer un compte, il est également possible de créer des événements comme un jeu concours qui peut être mené en solo ou bien en collaboration avec une autre marque, de préférence complémentaire. Cela permet à chacun d'atteindre l'audience de l'autre facilement. Autres solutions : proposer un code de réduction, diffuser une vidéo FAQ à partir des questions des abonnées ou encore programmer un live pour faire une annonce spéciale.

 

Collaborer avec des influenceurs

Le marketing d'influence se développe de manière exponentielle depuis quelques années. En 2021, le marché est 20 fois plus important qu'en 2015 et 87 % des consommateurs disent avoir été conquis par un influenceur avant d'acquérir un produit. En somme, sur Instagram, les comptes d'influence génèrent de l'engagement : les utilisateurs aiment, commentent et achètent les produits promus dans leurs publications.

Collaborer avec un ou plusieurs influenceurs est donc une stratégie gagnante. Leur rôle est de faire la publicité des marques et de leurs produits. Leurs abonnés, très à l'écoute, ont alors plus de chances de visiter la page en question et d'interagir avec ses publications. En conséquence, son taux d'engagement augmente.

 

Il existe de nombreuses façons d'améliorer son taux d'engagement sur Instagram. Pour atteindre ses objectifs, il est préférable de ne pas trop s'éparpiller et de rester cohérent dans les démarches mises en place. Pour mesurer les résultats de chaque action menée et définir celles qui fonctionnent, il vaut mieux les appliquer les unes après les autres, plutôt que toutes en même temps.

 

Pour aller plus loin, téléchargez ces modèles gratuits de publications Instagram pour renouveler le design de vos posts.Nouveau call-to-action

Publication originale le 29 novembre 2021, mise à jour le 29 novembre 2021

Sujet(s):

Instagram marketing