Le SEO est un élément incontournable de toute bonne stratégie marketing, pourtant, ces trois fameuses lettres ont bien souvent été associées à une science un peu obscure. 

>> Téléchargement : Les idées reçues sur le SEO à oublier en 2022

Mais depuis quelques années, le SEO a beaucoup évolué : il est devenu une science logique, nécessaire pour améliorer l'expérience des utilisateurs du web. En suivant certains conseils et en connaissant quelques optimisations techniques, référencer un article de blog dans les premiers résultats des moteurs de recherche est à la portée de tous. 

Avec l'aide de cette liste de conseils SEO, vous pourrez améliorer l'expérience de vos visiteurs sur vos articles de blog et augmenter votre trafic naturel. Mais tout d'abord, voici un bref rappel de l'importance du SEO. 

 

Qu'est-ce que le SEO ?

Le SEO (ou Search Engine Optimization en anglais) correspond à un ensemble de techniques qui permettent de positionner un site ou une page web dans les premiers résultats naturels (c'est-à-dire non payants) des moteurs de recherche. 

Pour obtenir un bon référencement, il vous faudra suivre quelques techniques SEO élémentaires. Saviez-vous que 67 % des clics sur la SERP vont aux 5 premiers résultats organiques ? Le référencement de votre article sur cette première page doit donc être votre objectif principal pour augmenter votre trafic naturel. 

Pour y parvenir, suivez cette check-list d'optimisations SEO afin d'améliorer le référencement de vos articles. 

Quelles sont les idées reçues sur le SEO ?

Téléchargez ce guide gratuit pour découvrir les tendances SEO inefficaces à oublier en 2022.

Check-list de conseils SEO pour un bon référencement

En apportant les réponses nécessaires à votre audience dans un article de blog et en lui offrant une expérience de qualité, votre référencement et votre trafic augmenteront. Il n'existe pas de solution magique, il faudra donc être méticuleux. 

 

1 - Faire une recherche de mots-clés 

Impossible de se lancer dans la rédaction d'un article, sans faire au préalable une recherche de mots-clés.

La recherche de mots-clés vous permet de comprendre les attentes et les besoins de vos visiteurs potentiels. En analysant les différents mots-clés et leur volume de trafic, vous pourrez choisir un sujet pour votre article qui correspondra aux recherches des internautes. 

Pour référencer votre article en haut des résultats de recherche, choisissez un thème unique par article pour être sûr d'apporter à vos visiteurs une solution complète et ciblée. 

recherche-google

Pour procéder à une recherche de mots-clés, aidez-vous d'outils comme Google Keyword Planner ou SEMRush. Il peut être également très utile de taper le mot-clé pour lequel vous souhaitez référencer votre article dans la barre de recherche de Google : vous pourrez identifier les différentes suggestions et variantes recherchées par les utilisateurs et adapter l'angle de votre article. 

 

2 - Analyser la concurrence

Lorsque vous avez identifié un mot-clé ciblé et suffisamment recherché, analysez la concurrence dans les résultats de recherche pour ce mot-clé. En tapant votre mot-clé dans Google, vous obtiendrez un très bon aperçu de la concurrence. 

Vous devez tenir compte de l'autorité des sites web qui se référencent pour le mot-clé visé. Au fil du temps et de vos recherches, vous pourrez développer votre sens de l'intuition en ce qui concerne vos possibilités de référencement en fonction de la concurrence.

Par exemple, si vous êtes un propriétaire d'un petit hôtel à Lyon, il sera particulièrement difficile de référencer votre site web pour le mot-clé très compétitif « hôtel Lyon » car des sites de très grande autorité comme trivago ou Booking se disputent déjà les premières places. Choisissez alors un mot-clé de longue traîne tel que « chambre d’hôtes à Lyon Fourvière » pour lequel il y aura certes moins de recherches, mais aussi beaucoup moins de concurrence. Vous pourrez ainsi obtenir un trafic de qualité plus facilement.

 

3 - Produire un contenu de qualité

Maintenant que vous avez identifié et ciblé le sujet de votre article de blog, il est temps de passer à la rédaction. Faites des recherches sur les forums, analysez les discussions en ligne et utilisez les retours d'expérience de vos clients pour répondre au maximum de questions que pourraient se poser vos lecteurs sur la thématique de votre article. 

Vous devez apparaître comme un expert qui répond en profondeur aux questions que se posent ses lecteurs. 

N'oubliez pas que Google suit l'activité d'un internaute sur le web : si votre visiteur quitte votre site, puis consulte le site suivant sans modifier sa recherche, Google en déduira que vous n'avez pas apporté la réponse recherchée par l'internaute. Votre page sera alors rétrogradée par les moteurs de recherche, puisque votre article ne semble pas apporter de solution aux visiteurs.

Faites donc tout votre possible pour offrir le maximum de réponses à votre lectorat dans un article de qualité. 

 

4 - Faire attention à la longueur du contenu 

Pour fournir toutes les réponses aux visiteurs, il est souvent recommandé d'écrire un article d'une longueur conséquente. En fonction du mot-clé visé, un article de blog devrait comporter de 800 à 900 mots en moyenne pour obtenir un bon référencement. 

Mais attention, il ne s'agit pas ici d'écrire pour simplement remplir ce quota, la qualité prime toujours sur la quantité.

 

5 - Rendre l'article lisible

Si votre article est assez long, il faut le rendre lisible pour faciliter la lecture et éviter un taux de rebond élevé, qui pourrait à nouveau pénaliser votre référencement. 

Pour cela, aérez le texte, ajoutez des couleurs et évitez l'utilisation d'une police trop petite ou d'une couleur rendant la lecture difficile. Votre lecteur ne doit pas avoir à faire d'efforts particuliers pour lire votre article de blog. Il y a probablement de nombreuses ressources en ligne sur le même sujet, alors ne lui donnez pas un prétexte pour quitter votre site et consulter un article écrit par vos concurrents. 

 

6 - Ajouter des images

Pour faciliter la lecture, rien de mieux que d'ajouter des images qui illustrent vos explications ou chacun de vos paragraphes. Des images bien choisies permettront au lecteur de se souvenir plus facilement de votre contenu et elles peuvent apporter une réelle valeur ajoutée. Mieux encore, vous pouvez créer des infographies pour illustrer vos articles. 

En effet, si une agence de voyages écrit un article de blog sur « les 20 endroits les plus paradisiaques au monde » mais qu'elle n'y inclut aucune photo, il est fort peu probable que son article obtienne un bon référencement car il ne répondra pas au besoin d'un internaute en quête d'évasion.

 

7 - Compresser les images

Les images sont essentielles à un article de blog, elles permettent de donner plus de contexte aux lecteurs. 

Cependant, les images ont un impact négatif sur la vitesse de chargement de l'article de blog ou du site web. Pour éviter ceci, il faut s'assurer de compresser les images. Pour compresser vos images, utilisez des outils tels que TinyPNG. 

 

8 - Ajouter l'attribut alt à vos images 

Ajouter l'attribut alt à vos images est une astuce simple à mettre en place pour améliorer votre SEO grâce aux images. En effet, les crawlers des moteurs de recherche ne peuvent pas voir ni comprendre le contenu d'une image. Il est donc nécessaire d'ajouter un alt afin que les crawlers reçoivent une indication sur leurs contenus.

Une simple phrase de deux à trois mots est suffisante pour renseigner cet attribut. De plus, l'attribut alt sera particulièrement important si votre site ne peut pas charger les images. Les visiteurs auront alors au moins un renseignement sur le contenu qui aurait dû apparaître sur votre page. 

 

9 - Ajouter des vidéos à vos pages

Les vidéos sont très intéressantes et peuvent avoir un impact positif sur le référencement de vos articles de blog. 

En effet, elles permettent d'augmenter le temps passé sur la page, ce qui est un critère de référencement. 

 

10 - Optimiser votre article avec un mot-clé (title, headings, URL)

Une fois que vous avez défini la trame de votre article, il faudra l'optimiser pour qu'il soit référencé pour le mot-clé choisi dans les pages de recherches. Si vous souhaitez référencer votre article pour un mot-clé de longue traîne contenant le terme « génération de leads », il est nécessaire que ce terme apparaisse dans plusieurs éléments de votre article. Les lecteurs (et les moteurs de recherche) doivent comprendre que vous abordez le sujet dans l'ensemble de votre article.

Insérez le mot-clé pour lequel vous souhaitez référencer votre article dans l'URL et dans le titre de la page (balise title). N'oubliez pas non plus de le mentionner dans les titres de sections.

En revanche, faites attention à ne pas sur-optimiser votre article de blog, il ne s'agit pas de faire du bourrage de mot-clé, une pratique SEO fortement pénalisée par les directives de Google. Mentionnez votre mot-clé suffisamment dans votre page pour qu'il soit visible, mais pas trop afin d'éviter que la lecture du texte devienne trop lourde et répétitive. Tout est une question d'équilibre.

Pour éviter le bourrage de mot-clé, trouvez des expressions comparables à votre mot-clé qui vous permettront d'élargir la portée de votre référencement tout en évitant le hors-sujet. 

 

11 - Remplir la balise meta description

La balise meta description permet de personnaliser le texte qui décrit un résultat dans les pages de recherche. 

exemple de meta description dans les résultats de recherche Google

Une balise meta description accrocheuse et optimisée, c'est-à-dire qui contient un certain nombre de mots-clé recherchés et en lien avec votre article, aura un impact direct sur votre CTR sur Google... alors n'oubliez pas de la compléter et de l'optimiser.

 

12 - Utiliser des URL courtes et compréhensibles 

Les moteurs de recherche ne pénalisent pas directement les URL longues, mais des URL courtes et compréhensibles facilitent l'expérience des utilisateurs, ce qui a un impact sur votre référencement. 

Idéalement, essayez de choisir des URL de moins de 80 caractères. Cela peut sembler beaucoup, mais ce n'est pas tant si votre nom de domaine est long... 

N'oubliez pas non plus d'ajouter à votre URL les mots-clés qui définissent la thématique principale de votre article. Évitez cependant le bourrage de mots-clés dans votre URL, cette pratique est fortement pénalisée par les directives de Google. En effet, l'utilisation abusive des mots-clés (également appelée « keyword stuffing ») est punie par Google depuis les mises à jour Florida (2003), Panda (2011) et Penguin (2012).

 

13 - Éviter les caractères interdits dans vos URL 

Avant même de procéder à la lecture de votre article, l'URL donne une indication à vos lecteurs sur le contenu de votre article de blog. Une URL compréhensible et optimisée favorise donc l'expérience utilisateur et le référencement. 

Dans certains navigateurs, les URL ne supportent pas tous les caractères et pour éviter qu'elle ne se transforme en une suite de caractères du type « %20 », vous ne devez pas utiliser d'accents, d'espaces, ni la plupart des caractères spéciaux. Pour une liste complète, consultez cet article

 

14 - Faire attention au contenu dupliqué 

Assurez-vous que tout le contenu publié sur votre site soit un contenu unique. Les moteurs de recherche pénalisent le duplicate content

Si vous publiez sur votre blog du contenu provenant de contributeurs externes, assurez-vous qu'ils vous fournissent toujours un contenu unique. Vous pouvez facilement vérifier qu'un contenu n'est pas dupliqué en faisant un copier-coller de certaines phrases de l'article de blog dans la barre de recherche de Google. Si un article similaire apparaît dans les résultats de recherche, vous saurez que vous avez affaire à du contenu dupliqué, qu'il ne faudra pas publier sur votre blog.

Si pour une raison quelconque, vous souhaitez malgré tout publier du contenu dupliqué sur votre blog (par exemple pour une mise à jour d'un article similaire publié l'an passé), ajoutez la balise canonical à votre article original pour l'indiquer aux moteurs de recherche et éviter d'être pénalisé. 

 

15 - Mettre les liens externes non reconnus en nofollow 

Avec la mise à jour Penguin (dorénavant complètement intégrée dans son algorithme), Google fait la chasse aux liens de mauvaise qualité, intégrés dans le seul but d'influencer le référencement. Si un lien n'apporte pas de valeur à vos lecteurs, reconsidérez son intégration sur votre site.

De plus, les liens sponsorisés en dofollow sont à bannir de votre blog. Seuls les liens externes fiables, de qualité et qui apportent une plus-value aux utilisateurs doivent être ajoutés en dofollow

Si vous n'êtes pas sûr de la qualité d'un site mais que vous souhaitez malgré tout ajouter un lien, indiquez-le aux moteurs de recherche grâce à l'attribut nofollow, qui empêchera le transfert d'autorité (link juice) de votre blog au site mentionné. 

Pour identifier et différencier les liens nofollows des liens dofollows en un clin d'œil, vous pouvez utiliser des add-ons tels que Linkparser.

 

16 - Ajouter des liens internes

Il n'est pas toujours si facile d'obtenir des visiteurs sur votre blog : cela demande beaucoup de créativité sur les réseaux sociaux et beaucoup de travail en SEO pour positionner vos articles de blog dans les premiers résultats de recherche. Une fois que vos articles attirent suffisamment de visiteurs, essayez de les garder le plus longtemps possible sur votre blog. 

Pour cela, incluez de nombreux liens internes dans vos articles afin d'augmenter la navigation interne et le temps passé sur votre site (deux facteurs de référencement de Google). 

Vos visiteurs pourront découvrir d'autres articles (peut-être moins bien référencés mais tout aussi intéressants) et vous augmenterez le nombre de vos pages vues.

 

17 - Supprimer les liens brisés 

Lorsque vous ajoutez des liens sur votre site, qu'il s'agisse de liens internes ou externes, il est possible que l'URL de la page vers laquelle vous dirigez vos utilisateurs soit modifiée ou supprimée. 

Pour éviter une mauvaise expérience utilisateur, vérifiez régulièrement que votre blog ne comporte pas de liens brisés. L'erreur 404 (page non-existante) est une raison courante à ce problème. Si vous en trouvez, vous pouvez supprimer les liens en question, les remplacer par un autre lien, ou encore créer une redirection depuis l'URL 404 vers un autre URL. Cette dernière solution permet de réparer non seulement le lien que vous modifiez à l'instant, mais aussi tous les autres liens utilisant cet URL problématique.

Ce conseil SEO requiert une attention et un suivi réguliers, mais il donnera une navigation plus fluide à vos visiteurs, et une meilleure indexation par Google.

 

18 - Ajouter des redirections 

Si vous souhaitez modifier une de vos pages et la déplacer vers une autre section de votre blog ou tout simplement en changer l'URL, n'oubliez pas d'ajouter des redirections 301 pour éviter les pages d'erreur 404. 

En SEO, les redirections 301 vont permettront de transférer l'autorité et le trafic de votre ancienne page à la nouvelle. Cependant, ne créez pas trop de redirections successives car elles pourraient augmenter la durée de chargement de vos pages. 

 

19 - Créer un article propice au partage sur les réseaux sociaux 

Officiellement, les partages sur les réseaux sociaux ne sont pas un facteur direct de référencement. Cependant, si un article reçoit beaucoup de trafic et de nombreux signaux provenant des réseaux sociaux, les moteurs de recherche seront plus susceptibles d'améliorer leur position dans les pages de résultats des moteurs de recherche. 

Il vous faudra donc produire des articles qui plaisent à votre audience : c'est le meilleur moyen de vous assurer un bon référencement pour les mots-clés que vous visez. 

 

20 - Garder un œil sur l'obtention de liens 

Bien entendu, l'acquisition de liens entrants, a un fort impact sur le référencement. En obtenant des backlinks naturels provenant de sites de forte autorité, il y a de fortes chances qu'ils aient un impact positif sur le référencement de votre article. 

En revanche, surveillez les liens qui pourraient pénaliser votre blog en faisant un audit régulier de votre portfolio de liens. Cela peut être fait via des outils tels que SEMrush, Ahrefs ou Sistrix.

 

21 - Optimiser la vitesse de chargement de vos pages 

La vitesse de chargement d'une page est l'un des facteurs de référencement les plus importants. En effet, que se passe-t-il si une page met un temps anormalement long à charger ? Vous perdrez patience et quitterez le domaine sans même avoir accédé à la page souhaitée.

Chaque seconde compte et pour améliorer l'expérience de vos utilisateurs et votre référencement, vous devez optimiser au maximum la vitesse de chargement de votre blog. 

Quels sont les éléments les plus susceptibles de ralentir la vitesse de chargement de votre page ? Ce sont les images alors n'oubliez pas de réduire leur taille pour ne pas pénaliser la vitesse de chargement de votre article (en moyenne, 900px est une taille largement suffisante). 

Pour tester la vitesse de chargement de votre blog, évaluez votre site grâce à l'outil gratuit Website Grader de HubSpot. 

 

22 - Adapter votre site pour les mobiles

Depuis longtemps déjà, le mobile est très important aux yeux de Google. Si votre site web n'est pas compatible par défaut avec l'affichage sur mobile, il sera particulièrement difficile de référencer votre article dans les premiers résultats des moteurs de recherche. 

Adoptez une plateforme de blog qui puisse adapter votre design au format mobile de façon dynamique et automatique grâce à un site responsive ou au format AMP. 

 

23 - Optimiser votre article après publication

Si vous avez suivi tous les conseils SEO mentionnés plus haut, vous devriez obtenir de bons résultats en matière de référencement. Toutefois, votre travail ne s'arrête pas là...

Surveillez les performances de votre article de blog et procédez à une optimisation régulière. Déterminez les mots-clés pour lesquels votre article se référence et adaptez son contenu en fonction des mots-clés recherchés et de la concurrence. Une optimisation SEO bien menée peut avoir des résultats significatifs sur votre trafic naturel. 

 

24 - Devenir un expert sur un sujet en particulier 

Pour déterminer le référencement, Google observe également l'autorité d'un domaine en fonction d'une certaine thématique.

Par exemple, si votre blog d'entreprise comporte une centaine d'articles en relation avec le marketing, il vous sera beaucoup plus facile de bien référencer un article portant sur l'inbound marketing qu'un blogueur qui écrit généralement sur le domaine du voyage. Google vous identifiera comme expert en la matière et aura confiance en votre contenu. 

Il est donc nécessaire d'être cohérent dans les thématiques choisies pour la publication d'articles sur votre blog. Vous ne pouvez pas écrire sur tous les sujets, concentrez-vous essentiellement sur ceux que vous maîtrisez. 

 

25 - Créer des pages piliers

Pour augmenter le référencement de vos articles de blog, créez une stratégie de page piliers et de groupes thématiques. 

Grâce au maillage interne entre plusieurs articles de blog sur la même thématique, vous pourrez transférer l'autorité à un article qui sert de page pilier. 

 

26 - Garder ses articles à jour

Les années passent et peut-être que les informations présentes dans certains de vos articles deviennent obsolètes. Afin de vous assurer de bien répondre à la question de l'utilisateur, faites attention à bien mettre à jour vos articles. Ainsi, vous aurez une meilleure rétention de vos lecteurs, ce qui est récompensé par Google.

Exemples :

  • Article écrit avant la mise à jour de la plateforme dont il parle,
  • Article tel que « les meilleurs logiciels CRM de 2019 » alors que l'on est en 2022.

 

27 - Utiliser un domaine HTTPS

HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure) désigne un protocole de transmission chiffré permettant une navigation généralement plus sûre que sous HTTP.

Depuis 2014, Google considère que le HTTPS est un critère de référencement. Il est donc recommandé de passer de HTTP à HTTPS, car les domaines sécurisés sous https:// ont de meilleures performances SEO.

 

28 - Créer un fichier sitemap

Pour aider les moteurs de recherche à référencer votre site web ou votre blog, créez un fichier sitemap. 

Un sitemap est un fichier généralement nommé sitemap.xml qui liste l'ensemble des URL d'un site web. Grâce à ce protocole sitemap, les robots des moteurs de recherche peuvent explorer simplement les différentes pages d'un site web.

29 - Utiliser les Google Featured Snippets

Vous aurez davantage de chances d'apparaître sur la première page de résultats de Google si votre article a le potentiel de figurer dans un featured snippet.

Il existe de nombreux types de featured snippets et les modalités pour y apparaître diffèrent à chaque fois. Cela étant, tous les types de snippet ont pour but commun de répondre à l'intention de l'utilisateur de la manière la plus pertinente possible. Plus d'informations dans notre article dédié aux featured snippets.

 

30 - Suivre scrupuleusement les directives de Google

Le SEO évolue de façon très rapide : ce qui était vrai le mois dernier ne l'est plus forcément aujourd'hui. Il est donc très important de vous informer de façon régulière pour éviter d'appliquer des techniques SEO obsolètes. Suivez à la lettre les directives de Google et n'essayez pas de tromper le système, au risque de vous faire pénaliser. 

 

 

Vous avez à présent tous les éléments en main pour écrire des articles performants. Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et découvrez quelles stratégies SEO mettre en place. 

New Call-to-action

 20 idées reçues sur le SEO à oublier en 2020

Publication originale le 10 février 2022, mise à jour le 10 février 2022

Sujet(s):

Optimisation SEO