La microcopie est l'art subtil de la persuasion discrète. Dans l'univers du digital, chaque mot compte, chaque phrase a un but. 68 % des internautes quittent un site en raison d'une mauvaise expérience utilisateur. C'est ici que la microcopie entre en jeu, transformant l'interaction en ligne en un parcours harmonieux et instinctif.

 

Téléchargement  >> Le guide pour accélérer la création de contenu grâce à l'IA

 

 

Quelle est l'importance d'une bonne microcopie en UX ?

 

L'expérience utilisateur (UX) représente l'ensemble des émotions et des perceptions d'un utilisateur lorsqu'il navigue sur un produit digital, qu'il s'agisse d'un site web, d'une application ou d'une interface. Dans cette expérience, le design émotionnel prend une place centrale, influençant l'internaute par la combinaison du design, de la réactivité, de l'ergonomie, et naturellement, de la microcopie.

La microcopie, c'est un assortiment de mots et de courts textes qui jalonnent ce produit digital. Ces phrases ne sont pas de simples décorations. Elles jouent un rôle essentiel dans la manière dont un utilisateur perçoit et interagit avec une interface :

  • Un guide : elle sert de boussole au visiteur, indiquant la route à suivre. L'exemple du formulaire de contact est parlant : une microcopie efficace informe l'utilisateur sur le type de données à renseigner dans chaque champ, éliminant ainsi la confusion et les erreurs potentielles.
  • La stimulation : la microcopie capte l'attention de l'internaute, l'encourage à effectuer une action spécifique, que ce soit pour naviguer sur une autre page, s'inscrire à une newsletter ou finaliser un achat.
  • L'émotion : une microcopie bien travaillée renforce la relation entre l'utilisateur et la marque, en instaurant un ton adapté, empathique et personnalisé.
  • La réassurance : face à une erreur ou un dysfonctionnement, une microcopie appropriée rassure et guide l'utilisateur, en lui offrant des solutions ou des explications claires.

Les avantages d'une microcopie soignée pour l'UX sont nombreux :

  • Elle augmente le taux de conversion, en motivant et en orientant l'utilisateur à franchir des étapes spécifiques.
  • Elle diminue le taux de rebond, car l'internaute trouve rapidement ce qu'il recherche ou comprend mieux les étapes à suivre.
  • Elle renforce la fidélisation, en créant une relation de confiance entre l'utilisateur et la marque.
  • Elle minimise les requêtes et les plaintes adressées au service clientèle, grâce à une guidance proactive.

 

Quelle est la différence entre la microcopie et l'UX writing ?

 

L'UX writing, ou écriture dédiée à l'expérience utilisateur, est une spécialité à part entière se concentrant sur la rédaction de textes pour les interfaces digitales. Bien qu'elle englobe la microcopie, l'UX writing ne s'y limite pas. Il s'agit d'un processus nécessitant une compréhension profonde du contexte, de la cible, du ton, du message et des objectifs de chaque portion textuelle. Cette démarche implique une collaboration étroite avec divers intervenants comme les rédacteurs spécialisés en UX, les designers ou encore les développeurs.

Le but de l'UX writing est de concevoir des microcopies alignées sur les besoins et attentes des prospects et des clients, le tout en adéquation avec la charte éditoriale et la stratégie de contenu d'une marque. Pour ce faire, l'UX writing prend en compte différents facteurs tels que le parcours utilisateur, les scénarios d'usage et le médium de diffusion. Plus encore, il s'appuie sur des principes et bonnes pratiques afin de produire des textes clairs, concis, cohérents, orientés vers l'utilisateur et persuasifs.

Si l'on peut dire que la microcopie représente le « quoi » (les mots visibles à l'écran), l'UX writing symbolise le « comment » (les méthodes et techniques pour arriver à ces mots).

Microcopie

UX writing

Le produit final

Le processus de création

Les mots visibles à l'écran

Les méthodes pour élaborer ces mots

Le rendu du travail des rédacteurs UX

La démarche adoptée par les rédacteurs UX

 

Quels sont les types de microcopie ?

 

Les messages

Ces indications s'affichent souvent en réponse à une action de l'utilisateur. Qu'il s'agisse d'un accueil chaleureux, d'une alerte sur une erreur de saisie ou d'une notification de progression, les messages veillent à être transparents, pertinents et à rassurer l'utilisateur.

 

Les libellés

Ce sont les identifiants d'éléments spécifiques d'une interface. Exemple avec un formulaire : chaque champ à remplir est généralement accompagné d'un libellé décrivant la nature de l'information demandée. Ces libellés se doivent d'être clairs, concis et adaptés au jargon de l'utilisateur.

 

Les textes d'aide

Comme leur nom l'indique, ils sont là pour épauler l'internaute. Que ce soit pour expliquer une fonctionnalité ou donner des conseils sur son utilisation, ces textes sont formulés de manière pédagogique, accessible et surtout utile.

 

Les accroches

Elles sont la vitrine du produit digital. Qu'il s'agisse d'un slogan, d'un témoignage ou d'une offre promotionnelle, les accroches doivent séduire et convaincre l'utilisateur en quelques mots.

 

Les call to action

Ce sont les textes qui incitent l'utilisateur à réaliser une action ou à passer à l'étape suivante. Par exemple, « Réservez maintenant » « Commencez votre essai gratuit ».

 

4 exemples de microcopie

 

Netflix

La plateforme de streaming use d'une microcopie sous forme de message. Mettant l'accent sur le terme « Annulez à tout moment », elle offre un sentiment de sécurité et d'absence de risque. Le message est complété par un bouton d'action clair, invitant les utilisateurs à s'immerger dans le vaste monde des films et séries que propose Netflix, tout cela se déroulant dans un scrolling parallax fluide et engageant.

Netflix

 

Trello

Trello, plateforme de gestion de projet, illustre comment guider efficacement les utilisateurs à travers des formulaires. En employant un texte descriptif dans les champs de ses formulaires, Trello non seulement indique ce qui est attendu de son client, mais va plus loin en offrant des exemples concrets. Ainsi, plutôt que de laisser l'internaute deviner ou risquer des erreurs de saisie, ces indications servent de guide visuel et pratique.

Trello

 

Uber Eats

Uber Eats utilise la microcopie, en particulier dans sa barre de recherche : « De quoi avez-vous envie ? ». Ce choix de formulation va bien au-delà d'un simple « Que voulez-vous manger ? ». L'utilisation du mot « envie » insuffle une dimension passionnelle à la requête, suggérant non seulement la faim, mais aussi le désir, la gourmandise. C'est une invitation subtile à explorer ses envies gustatives du moment, rendant la recherche de repas à la fois engageante et personnalisée.

Uber Eats

 

Spotify

Spotify, la célèbre plateforme de streaming musical, est un maître dans l'art de guider ses utilisateurs pour optimiser leur expérience d'écoute. Tout débutant sur Spotify est incité à personnaliser son contenu en créant des playlists. Et pour encourager dans cette démarche, Spotify emploie des textes d'aide tels que : « Créez votre première playlist — C'est simple, nous allons vous aider ».

Ce message joue un double rôle. D'une part, il agit comme une invitation, suscitant la curiosité. D'autre part, il rassure en signalant que le processus est facile et que Spotify est là pour accompagner chaque étape de cette création. Au lieu de laisser l'utilisateur se sentir dépassé par une multitude d'options et de choix, cette microcopie bien pensée offre un sentiment de confort et d'encouragement.

Spotify

 

 

 

Comprendre le contexte

La microcopie doit être conçue en tenant compte du contexte, de la cible, du ton et du message du produit digital. Il s'agit d'une immersion totale pour comprendre le parcours de l'utilisateur, ses motivations et ses émotions.

 

Simplifier pour plus de clarté

La simplicité est la clé. Une bonne microcopie est avant tout claire, concise et uniforme. Elle évite les ambigüités, les répétitions inutiles et adopte une structure logique, facilitant ainsi la navigation.

 

Suivre les principes de l'écriture UX

La microcopie doit adopter les meilleures pratiques de l'écriture UX. Cela implique d'opter pour un vocabulaire familier, d'éviter les jargons techniques, d'utiliser une voix active et de garantir un user flow sans heurts. La sollicitation d'une action de l'utilisateur doit être directe, par exemple, « Entrez votre e-mail » plutôt que « L'e-mail est nécessaire ».

 

Stimuler l'engagement

Il est recommandé d'utiliser des verbes d'action et des mots émotionnels pour capter l'intérêt. Le recours à des termes positifs et encourageants prévient la frustration et établit un sentiment de confiance..

 

Préciser et individualiser

Les détails comptent. Lors de la mention d'avantages, comme des remises, la précision est de mise. Ainsi, « Économiser 15 € » s'avère plus percutant que « Bénéficier d'une offre spéciale ». Un langage individualisé et inclusif renforce le lien avec l'utilisateur.

 

Maintenir la cohérence

Afin de garantir une expérience utilisateur fluide, la cohérence linguistique sur toute l'interface est primordiale. Il est conseillé de privilégier un même terme pour désigner un concept similaire, peu importe sa localisation.

 

Pour aller plus loin, découvrez l'outil d’intelligence artificielle de HubSpot et utilisez le directement dans votre CMS pour générer du texte et des articles de blog sur votre site web.

générateur de contenu avec l'IA

 

Publication originale le 16 octobre 2023, mise à jour le 16 octobre 2023

Sujet(s):

Expérience utilisateur