Élément phare d'un projet de création d'entreprise, le business model décrit la stratégie qui sera mise en place pour réaliser des bénéfices. Il constitue à la fois un appui pour l'entrepreneur, qui peut s'en servir comme d'un guide pour augmenter les chances de succès de son entreprise, et un atout de poids pour convaincre des partenaires financiers d'investir dans son projet.

>> Téléchargement : Le modèle de business plan performant pour votre entreprise

Sommaire :

 

Quel est l'objectif d'un business model ?

Intégré au business plan, le business model décrit le modèle économique de l'entreprise et explique comment elle compte gagner de l'argent. Il définit les moyens qui seront mis en œuvre pour générer du profit et précise qui seront ses clients, quelle sera la stratégie de vente employée et quels bénéfices seront générés.

Le business model vient valider l'intérêt économique d'une idée d'entreprise. Il identifie l'équilibre qui existe entre les opportunités rencontrées par l'entreprise et les contraintes auxquelles elle doit faire face. Pour qu'un business model soit pertinent, il doit être rentable, ce dont l'entrepreneur pourra s'assurer grâce au prévisionnel financier.

Réaliser un business model est essentiel pour le créateur d'entreprise, qui peut s'en servir pour prouver la solidité de son projet à ses partenaires. Le business model permet en effet de montrer la valeur apportée par une offre à ses clients. C'est un argument de poids pour convaincre des investisseurs de financer un projet.

Au-delà de son intérêt d'un point de vue financier, le business model apporte un éclairage à l'entrepreneur sur la mise en œuvre de son projet. Il sécurise son aventure entrepreneuriale en esquissant tous les aspects du business naissant, du recensement des moyens nécessaires pour le rendre concret à l'élaboration d'une stratégie commerciale.

Concevoir un business model permet de réfléchir à l'organisation de son entreprise au travers de plusieurs étapes incontournables.

Comment créer un business plan ?

Téléchargez ce modèle de business plan gratuit et utilisez-le pour formaliser votre projet.

 

Quelles différences entre un business model et un business plan ?

Le business model est tout simplement la pièce clé du business plan. Il décrit la manière dont l'entreprise gagnera de l'argent en définissant ce qu'elle vendra, comment et à quelle cible elle s'adresse. C'est sur lui que repose la stratégie globale de l'entreprise.

Le business plan, quant à lui, est un document écrit qui présente le projet de création d'entreprise dans son intégralité.

Il se compose de :

  • Une présentation du créateur ou du repreneur de l'entreprise.
  • Les conclusions de l'étude marché.
  • Les prévisions financières comprenant, entre autres, un compte de résultat prévisionnel sur 3 ans ainsi qu'un plan de trésorerie mensuel sur 12 mois.
  • Le statut juridique de l'entreprise.
  • Le business model et la façon dont il sera implémenté.

 

1 - Réaliser une étude de marché

L'étude de marché est la première étape à suivre. Elle doit être réalisée quand l'entrepreneur en est encore au stade de la réflexion. En effet, pour établir un business model cohérent, il doit avoir une parfaite connaissance de son marché. En se basant sur des sources fiables et vérifiées, il peut :

  • Connaître la taille de son marché.
  • S'informer sur la concurrence et sur les offres similaires commercialisées.
  • Identifier les besoins de la clientèle.
  • Établir une stratégie à suivre pour se faire une place sur le marché.

Bon à savoir : l'étude de marché peut être menée à partir d'une matrice SWOT, par exemple.

 

2 - Choisir sa cible

Une offre doit être adressée à une cible précise. Il faut que l'entrepreneur définisse le segment de clientèle auquel il souhaite s'adresser, car il ne pourra pas répondre aux besoins de tout le monde. De plus, choisir une cible précise facilite les actions de communication et la mise en place de la stratégie globale de l'entreprise.

L'offre doit répondre à un problème précis du client. Pour cela, il est essentiel que l'entrepreneur comprenne à quelles difficultés sa cible est confrontée (perte de temps, d'argent) et quelles solutions elle utilise actuellement pour y faire face.

 

3 - Déterminer son positionnement

Établir un business model nécessite de réfléchir au positionnement stratégique (choix du prix, typologie de vente, listing des revenus potentiels, avantages concurrentiels) de l'entreprise. En effet, il faut présenter un produit ou un service qui répond aux attentes des clients.

L'entrepreneur doit se distinguer de la concurrence en identifiant les avantages concurrentiels de son projet. Il doit faire en sorte de répondre autrement, voire mieux, aux problèmes rencontrés par sa cible. Il peut opter pour plusieurs éléments de différenciation comme :

  • Afficher des prix inférieurs.
  • Offrir des produits de qualité supérieure.
  • Opter pour un autre modèle de distribution.

Après avoir choisi son positionnement, l'entrepreneur devra le confronter à sa cible pour le valider en réalisant une enquête. Il aura ainsi la quasi-certitude d'avancer dans la bonne direction et pourra repenser sa stratégie si les résultats sont négatifs.

 

4 - Évaluer sa rentabilité

Le business model est l'occasion de s'interroger sur la rentabilité du projet. L'entrepreneur doit alors se poser plusieurs questions :

  • À combien s'élève l'investissement initial ?
  • Quels profits peuvent être générés ?
  • Quelles sont les dépenses à effectuer ?
  • Comment les dépenses sont-elles couvertes ?

C'est en réalisant son prévisionnel financier que l'entrepreneur pourra évaluer la viabilité de son projet.

 

5 - Définir sa stratégie

Une fois les caractéristiques de l'offre établies, l'entrepreneur doit expliquer comment atteindre sa cible, dégager des revenus et garantir la rentabilité de son business. Définir la stratégie permet de proposer un plan d'action afin de saisir des parts de marché et d'identifier les moyens nécessaires au développement de l'activité. Elle doit prendre en compte les différents aspects du business, tels que les ressources humaines, les efforts marketing et commerciaux, ou encore l'organisation logistique.

 

Quelle présentation pour le business model ?

La présentation d'un business model est différente selon la typologie de projet et son stade d'avancement, mais également en fonction du type d'interlocuteur auquel elle s'adresse. Néanmoins, elle doit toujours être simple, courte et synthétique. Elle prend généralement la forme d'un texte ponctué de schémas et de graphiques. Une présentation claire et agréable est essentielle pour convaincre des partenaires.

Le porteur de projet peut également réaliser un Business Model Canvas. Cet outil lui permet de formaliser son business model simplement au travers d'un tableau synthétique faisant apparaître les 9 points clés que sont :

  • La proposition de valeur.
  • La segmentation clients.
  • Les canaux de distribution.
  • La relation client.
  • Les sources de revenus.
  • Les ressources clés.
  • Les partenaires clés.
  • Les activités principales.
  • La structure des coûts.

source: modelesdebusinessplan.com

 

Exemples de business models

 

Le freemium

Le freemium est un modèle qui combine une offre gratuite et une offre payante qui permet d'accéder à l'intégralité des fonctionnalités du produit. Cette stratégie, dite de pénétration de marché, a pour objectif d'attirer un maximum de clients, de faire connaître les services ou les produits de l'entreprise et d'inciter les clients à payer pour acquérir une version plus avancée. Deezer, le service d'écoute de musique en streaming, par exemple, utilise ce business model, la version payante ne contenant pas de publicités.

 

L'abonnement

L'abonnement nécessite que le client paie de manière mensuelle ou annuelle pour accéder aux services de l'entreprise. Cela permet à l'entreprise de bénéficier d'entrées d'argent régulières et à l'abonné de profiter de tarifs préférentiels. Ce business model est utilisé par Netflix ou le site de vente en ligne de produits biologiques, la Fourche.

 

La vente directe

La vente directe correspond à un business model sans intermédiaire entre le client et le vendeur. Il s'agit essentiellement d'un modèle utilisé dans le commerce local, directement du producteur au consommateur ou dans la vente à domicile (Tupperware, par exemple).

 

L'affiliation

L'affiliation consiste à vendre le produit d'une tierce personne ou entreprise à travers son propre site web. L'affilié attire du trafic sur ses pages et redirige les internautes vers le site marchand. À chaque vente, il touche une commission, généralement un pourcentage du prix payé par l'acheteur.

 

La location de biens ou de services

Dans le cadre de la location de biens ou de services, le client n'achète plus le produit, mais le loue sur une période déterminée ou indéterminée à un prix généralement plus bas que celui du marché.

 

Le low cost

Le business model du low cost propose des prix très attractifs pour attirer davantage de clients en diminuant drastiquement l'offre de produits ou de services proposés. Le low cost cherche à être au plus près des besoins du consommateur en lui présentant des produits simples exempts de toute option.

Une même entreprise peut avoir un modèle économique principal et plusieurs modèles économiques secondaires. Quoi qu'il en soit, ce choix n'est pas définitif. Il ne faut pas hésiter à remettre régulièrement en cause le business model pour améliorer la performance de l'activité et anticiper l'apparition d'un nouveau concurrent.

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce modèle gratuit de business plan et utilisez-le pour formaliser votre projet.

Nouveau call-to-action

Publication originale le 14 juin 2022, mise à jour le 16 août 2022

Sujet(s):

Entrepreneuriat