Toute création d'entreprise doit faire l'objet, en amont, d'un business plan. Ce document permet d'évaluer la pertinence d'un projet d'entreprise mais aussi de montrer son potentiel et sa viabilité sur le long terme. Il pose également les bases de la stratégie de développement commercial. Passage obligé avant de se lancer dans l'entrepreneuriat, le business plan prend du temps et doit répondre à une méthode bien précise. Il comprend une partie rédigée mais aussi un volet important avec des projections chiffrées.

 

>> Téléchargement : modèle de gestion des commissionsQuel est le rôle d'un business plan ?

Le business plan joue plusieurs rôles. Premièrement, il est particulièrement utile pour le porteur de projet : il lui permet de faire mûrir son idée et de pousser sa réflexion plus loin. Le business plan s'intéresse à tous les aspects du projet : les objectifs stratégiques, financiers et commerciaux, sur les trois années à venir. Il représente ainsi une vraie ligne de conduite, même s'il peut être difficile de se projeter lors de la création. Ce plan de développement pourra être ajusté au fil du temps, pour rectifier les objectifs en fonction de ce qui aura été réellement accompli.

En plus d'être un document essentiel pour l'entrepreneur et pour son équipe, le business plan est aussi indispensable pour convaincre des éventuels partenaires et pour obtenir des financements. Dans ce cas, l'enjeu n'est pas le même puisque le business plan en question devra être pensé et réalisé dans le but de convaincre. Il est possible de l'adapter en fonction des interlocuteurs. Par exemple, s'il s'adresse à des investisseurs, ces derniers devront immédiatement voir le retour sur investissement possible. S'il est à envoyer à la banque, le business plan devra bien montrer la viabilité financière du projet.

 

1 - Rédiger un résumé opérationnel

L'executive summary, ou résumé opérationnel, doit donner une vision d'ensemble de l'entreprise et du marché. C'est une partie très courte qui sert d'introduction mais il est préférable de la rédiger à la fin, lorsque tout le reste du business plan aura déjà été réalisé. Cela permettra d'en retirer plus facilement les idées principales. Composé de plusieurs paragraphes courts, ce résumé doit inclure une vue d'ensemble, une description de l'entreprise et des fondateurs, une présentation des produits et/ou des services, une analyse succincte de marché et les données financières principales. L'objectif est de centraliser sur une seule page les éléments phares du projet, avant de rentrer dans le détail dans les pages suivantes.

Exemple du premier paragraphe d'un executive summary pour un concept-store

Implanté à Mâcon, Basile & Joséphine est un concept-store de vêtements et d'articles de déco pour enfants. Les 2 fondatrices du magasin ont une expérience de plus de 10 ans dans la vente BtoB et dans la puériculture. Dans la ville, il n'y a aucune boutique similaire, ce qui permettra à Basile & Joséphine de répondre à une vraie demande et de se constituer une clientèle jeune et dynamique, à l'affût des tendances sur les réseaux sociaux.

 

2 - Décrire l'entreprise et l'équipe

L'objectif de cette partie est de décrire en détail l'activité de l'entreprise et sa mission. Il faut également prévoir une présentation complète des fondateurs et de leur expertise. Pour chaque membre de l'équipe, la description devra mettre en valeur la formation, le parcours et l'expérience. Il est aussi important de préciser quel rôle endossera chaque personne. L'idée, à ce stade, est de montrer aux éventuels partenaires et/ou investisseurs que les porteurs de projet ont des compétences complémentaires pour mener à bien la création et le développement de l'entreprise.

Exemple de description d'entreprise pour une agence digitale

Digital Nomad est une agence digitale en cours de création. Elle proposera des solutions d'accompagnement digital à 360° aux professionnels. Sur ce marché très concurrentiel, notre agence fera la différence grâce aux expertises des fondateurs, qui permettront d'internaliser une grande partie des processus. Nous serons en effet capables de gérer en interne la partie graphique, éditoriale et technique lors de la création d'un site ainsi que le community management.

Notre agence souhaite se focaliser principalement sur une cible BtoB et développer sur le long terme des pôles d'expertise par secteur d'activité, pour apporter une véritable valeur ajoutée. Pour développer notre portefeuille, nous pourrons compter sur les réseaux personnels et professionnels des 4 fondateurs, qui travaillent dans le digital depuis dix ans.

Nous envisageons d'implanter notre agence à Lyon et de développer notre activité localement dans un premier temps, puis, à l'échelle nationale. L'agence sera un véritable lieu de vie et de rencontres, que ce soit pour les clients, les partenaires ou tout simplement les entrepreneurs qui évoluent dans le milieu du digital.

Comment déterminer le pourcentage de commission à chaque niveau de la hiérarchie commerciale tout en contrôlant la profitabilité ?

Téléchargez ce modèle de gestion des commissions

3 - Faire une analyse de marché et de concurrence.

L'étude de marché est un volet incontournable du business plan. Elle permet en effet de vérifier l'offre et la demande sur le marché en question et ainsi de définir dans quelle mesure le projet pourra trouver sa place. S'il y a déjà une forte concurrence, c'est plutôt bon signe : c'est un marché demandeur, mais il faudra alors trouver le moyen de se démarquer des concurrents. À l'inverse, s'il y a peu d'offre sur le marché, il faut aussi se poser les bonnes questions. Peut-être que le projet est trop avant-gardiste ou tout simplement qu'il n'y a pas suffisamment de demande pour le moment. Il conviendra alors de mener une étude plus profonde auprès de la cible.

En résumé, à cette étape, il faudra analyser le marché (c'est-à-dire l'offre et la demande, par rapport à l'audience cible) et la concurrence (c'est-à-dire les entreprises qui proposent le même service et/ou produit ou bien qui répondent à un même besoin).

Exemple d'analyse de marché pour une start-up spécialisée dans l'immobilier d'entreprise

Start-up de la PropTech, Neoffice a mené une étude de marché pour avoir un état des lieux global de l'immobilier d'entreprise en France. Le secteur connaît une augmentation en termes de demande de bureaux de 32 % sur la période janvier-septembre 2021, par rapport à 2020.

La start-up a étudié son marché cible, à savoir les TPE et les PME, et a identifié leurs principales attentes en matière de location de bureaux. Selon une étude menée en septembre 2021, les entreprises et les collaborateurs sont à la recherche de biens parfaitement insonorisés et proches des transports. La mise à disposition d'espaces communs est aussi un élément important lors de la location d'un bureau. Enfin, les entreprises souhaitent aussi plus de flexibilité et de souplesse et se détournent peu à peu du bail commercial traditionnel.

Ainsi, Neoffice souhaite apporter un vent de fraîcheur en proposant uniquement de louer des bureaux avec des contrats tout inclus en prestation de services. La start-up se constituera un catalogue avec des biens qui correspondent aux attentes des entreprises et proposera uniquement des contrats avec une durée d'engagement inférieure à 36 mois. L'objectif est de répondre à une vraie demande sur le marché et de s'adapter aux nouvelles exigences des sociétés d'aujourd'hui.

 

4 - Déterminer la stratégie commerciale

La stratégie commerciale peut être définie grâce à la méthode des 4P, aussi appelée « marketing mix ». Elle consiste ainsi à s'intéresser au produit (Product), au prix (Price), à la distribution (Place) et à la communication (Promotion).

Pour commencer, l'entrepreneur devra préparer son offre de produits et/ou services et détailler l'ensemble des caractéristiques qui y sont liées. Il devra ensuite définir comment ses produits et/ou services seront distribués sur le marché. Seront-ils vendus via des boutiques physiques ? Sur un site en ligne ? En passant par des intermédiaires ? Dans cette partie, il faudra également expliquer en quoi les gammes proposées viennent répondre à un besoin et ce qu'elles apportent par rapport aux solutions de la concurrence.

Exemple de stratégie commerciale pour un distributeur de matériel informatique

Numéritech est un cabinet de conseil expert en digitalisation. Il propose une gamme complète de services pour accompagner les entreprises dans leur transformation numérique, de A à Z.

Les services

L'entreprise décline ses solutions en 4 grands volets :

  • Un accompagnement stratégique à la digitalisation : cette prestation consiste à définir un plan d'action main dans la main avec le client et à déterminer un budget global.
  • Une formation au digital : il s'agit d'un service complet pour former les différents départements internes aux nouveaux usages digitaux (pôle RH par exemple, pôle compta, etc.).
  • Une offre de recrutement : c'est une offre qui permet de chasser et de recruter les meilleurs talents IT du marché pour rejoindre l'entreprise.
  • Un travail sur la marque employeur : cela consiste à créer un site carrière mais aussi des comptes sur les réseaux sociaux professionnels, afin de développer la notoriété de l'entreprise.

La valeur ajoutée par rapport à la concurrence

Numéritech souhaite faire la différence grâce à la proximité et la dimension conseil. Elle veut se positionner comme un véritable partenaire pour ses clients, disponible pour suivre les projets de bout en bout. L'entreprise commercialise uniquement des services et non des produits. Il s'agit de prestations de conseils, qui sont entièrement gérées en interne puisque Numéritech dispose des ressources nécessaires. Cela permet une grande réactivité dans la gestion et le suivi des projets, qui est très appréciée par les clients.

La distribution

Numéritech distribue ses solutions principalement par recommandation et par prescription. Les clients actuels recommandent très souvent les services de Numéritech et permettent ainsi de faire grossir le portefeuille. Parallèlement, un réseau de prescripteurs a été développé sur tout le territoire, auprès des fournisseurs de matériel IT et des agences digitales.

 

5 - Définir la stratégie marketing

Pour établir une stratégie marketing pertinente, il faut dans un premier temps définir les buyer personas : il s'agit de la cible des produits et/ou des services. Ensuite, le plan de communication doit suivre plusieurs étapes. En premier lieu, il convient de travailler sur l'image et sur l'identité de l'entreprise. Il s'agit donc, par exemple, de réaliser un logo, de choisir une charte graphique, d'élaborer une ligne éditoriale mais aussi de penser à l'argumentaire de vente. Ensuite, il faudra choisir les différents canaux pour faire connaître l'entreprise auprès du grand public. Ils sont nombreux et devront être sélectionnés avec soin, en faisant preuve de pertinence par rapport à l'audience ciblée. La stratégie de communication devrait en réalité faire l'objet d'un plan d'action complet. Le business plan intégrera simplement une version synthétisée.

Exemple de plan marketing pour un logiciel SaaS de gestion de planning

Planymi est un logiciel dédié aux entreprises qui ont de nombreux employés avec des plannings complexes (milieu de la restauration, secteur médical, logistique, transports, etc). Il s'agit d'un outil qui permet de créer et de gérer plus facilement les plannings, afin de gagner du temps et de l'efficacité. Pour toucher sa cible BtoB, Planymi prévoit différentes actions.

Le SEO sur le site internet

Planymi souhaite travailler en profondeur le contenu de son site internet et déployer une stratégie SEO complète sur le long terme, notamment via le développement d'un blog, afin d'attirer des leads qualifiés sur son site.

Linkedin

L'entreprise prévoit d'être très active sur Linkedin et de partager de nombreux contenus utiles à ses cibles, afin de les attirer sur son site (infographies, conseils, guides pratiques, livres blancs, etc).

Les magazines (papier / web) spécialisés

Planymi prévoit un budget pour des publirédactionnels dans des journaux BtoB, en format papier et digital. Une enveloppe sera également dédiée à la diffusion de communiqués de presse et à terme, un recrutement est envisagé pour gérer toute la partie RP.

 

6 - Établir les prévisions financières

Après toute la partie descriptive, c'est le moment de passer aux projections financières. Premièrement, quel est le modèle économique de l'entreprise ? Il faut en effet déterminer comment seront générés les revenus. On parle aussi de business model. Parfois, il coule de source. Quand une entreprise vend des produits, le modèle économique est simple : il s'agit de la marge générée sur les ventes. Mais pour une application mobile, par exemple, le business model peut être plus difficile à déterminer. Dans ce cas, il pourrait s'agir de revenus sur de la publicité ou sur de l'affiliation ou encore d'un système d'abonnements payants. 

Ensuite, le plan financier doit indiquer avec précision tout le détail des coûts de démarrage mais aussi le chiffre d'affaires espéré, sur trois ans. Il faudra ainsi bien passer en revue tous les frais de lancement (établissement de l'entreprise, achat de matériel, frais administratifs, frais immobiliers, etc) mais aussi toutes les charges fixes (charges salariales, frais de communication, achat de stock, impôts, rémunération des dirigeants, loyers, abonnements aux logiciels, etc).

Cette partie doit aussi montrer comment les fondateurs comptent réunir la somme dont ils ont besoin pour lancer le projet. Par exemple, si les frais de démarrage s'élèvent à 50 000 €, le business plan précisera, par exemple, que les fondateurs apportent 10 000 €, qu'un prêt d'honneur finance 15 000 € et qu'un prêt de la banque d'un montant de 25 000 € est nécessaire.

Exemple de prévisions financières pour un projet d'auto-école

Exemple de prévisions financières dans le business plan d'une auto-école

7 - Ajouter des annexes

Selon le stade d'avancée du projet, plusieurs documents pourront être annexés au business plan. L'objectif est de fournir aux éventuels partenaires et investisseurs le maximum d'éléments pour les rassurer et/ou les convaincre. Cela peut être par exemple le CV du fondateur, les statuts de l'entreprise, les premières commandes auprès des fournisseurs ou encore le bail de location d'un local commercial. Toute information susceptible de montrer la pertinence du projet pourra être ajoutée dans les annexes.

Nous avons passé en revue les différents points importants à connaître pour élaborer un business plan. Pour aller plus loin, voici un modèle complet de business plan qui vous aidera à concrétiser votre projet.

 

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce modèle gratuit et déterminez le pourcentage de commission à chaque niveau de la hiérarchie commerciale, contrôlez la profitabilité, et suivez le chiffre d'affaires.

Modèle de gestion des commissions

 Créez rapidement un business plan performant pour votre entreprise

Publication originale le 11 février 2022, mise à jour le 02 décembre 2022

Sujet(s):

Entrepreneuriat CRM pour TPE