Produit minimum viable : définition et intérêt

Télécharger le guide du lancement de produit
Julia Cames
Julia Cames

Mis à jour :

Publié :

Élaborer un « produit minimum viable » permet de tester un produit dans une version très élémentaire. En fonction des retours utilisateurs, l'entreprise choisit de développer certains aspects fonctionnels ou esthétiques, ou d'abandonner le projet. Utiliser un MVP est utile pour limiter la prise de risque dans le cadre d'un lancement de produit, notamment pour un produit innovant. Dans ce cas spécifique en effet, l'entreprise peut difficilement anticiper la réaction du public. Proposer une version non aboutie guide la suite des développements.

Femme entrain de faire des calculs sur sa calculatrice

Téléchargement  >> Le guide complet du lancement de produit

Un acronyme homonyme existe : Most Valuable Player, une distinction pour récompenser le meilleur joueur d'une compétition sportive. Dans le présent article, MVP désigne le produit minimum viable.

 

Quelles sont les caractéristiques du MVP ?

 

Des coûts de développement réduits

Le MVP est une version élémentaire du produit final. Ses fonctionnalités et son design ne sont pas aboutis, le développement est à son commencement. Les coûts investis à ce stade sont donc réduits : il faut être attentif à ne pas épuiser l'intégralité du budget alloué au projet.

En contrepartie, le produit minimum viable est commercialisé à bas prix. Avec un prix attractif aux yeux des consommateurs, les ventes sont suffisamment nombreuses pour obtenir des retours utilisateurs représentatifs.

 

Un lancement de produit rapide

Les temps de recherche et de développement sont raccourcis, pour avancer le lancement du produit minimum viable. Quand le concept est innovant, notamment, accélérer la mise sur le marché constitue un atout : l'entreprise a la primeur de l'innovation, son image de marque en bénéficie.

 

Un produit simple et imparfait

Le produit minimum viable se caractérise par sa simplicité. Il est fonctionnel, mais ses propriétés sont limitées. L'objectif principal du MVP est de satisfaire un besoin conscient ou inconscient des consommateurs : le produit peut être imparfait, il suffit qu'il réponde à des attentes. Le cas échéant, l'entreprise le perfectionne progressivement.

 

Une communication restreinte

Dans la mesure où les coûts sont maîtrisés et le produit est imparfait, son lancement n'est pas communiqué à grande échelle. Il suffit d'un échantillon de consommateurs suffisamment représentatif pour obtenir des retours pertinents à propos du MVP. À cet égard, il est important de communiquer auprès d'une cible restreinte, constituée de prospects qualifiés.

 

Des retours utilisateurs

Le MVP permet de récolter des informations capitales auprès des utilisateurs qui ont testé le produit. Ces données ainsi recueillies sont étudiées et analysées scrupuleusement. Les retours des consommateurs représentent une étape clé dans la création du produit : l'entreprise améliore le produit sur cette base, pour mieux satisfaire les clients et augmenter ses ventes.

Concrètement, l'entreprise met en œuvre des moyens de collecte des retours utilisateurs. Par exemple, créer sur son site web une page de vente spécifique afin que les utilisateurs puissent acheter le produit et poser leurs questions.

 

Un prix préférentiel pour les premiers clients

Dans le secteur des produits digitaux, le prix n'évolue pas en fonction des caractéristiques qui sont ajoutées au produit. C'est l'avantage pour le client qui achète un produit minimum viable : il bénéficie de l'amélioration des fonctionnalités du produit sans surcoût.

Pour l'entreprise, la technique est stratégique : les premiers clients ne payent pas cher, soit, mais ils suggèrent et ils financent les améliorations successives du MVP. Les premières ventes en effet génèrent un fonds de roulement suffisant pour autofinancer la R&D.

 

Quels sont les avantages du MVP ?

 

Maîtriser ses investissements financiers

Sortir un MVP offre l'avantage de limiter les investissements, car le produit minimum viable en est à sa version initiale. Son développement, par conséquent, est peu coûteux. Une fois lancé sur le marché, auprès d'une cible aussi restreinte soit-elle, le MVP génère des revenus des ventes. Ces revenus financent la suite du développement de produit : l'entreprise ne recourt pas à l'emprunt ni à des investisseurs, ou dans des proportions limitées.

 

Limiter les risques

  • Le MVP offre l'avantage de limiter les risques financiers. L'entreprise en effet n'investit pas des sommes importantes pour sortir le produit minimum viable. En cas de très mauvais accueil par le public, l'entreprise peut abandonner ce projet : les pertes sont limitées.
  • Le MVP limite le risque de perte de temps, car les phases de déploiement du produit minimum viable sont très rapides. Si les efforts déployés ne sont pas rétribués, la perte de temps aura été minime.
  • Grâce au retour des utilisateurs sur le produit minimum viable, l'entreprise peut savoir si son projet est valable ou non. Elle ne risque pas de sortir un nouveau produit sans intérêt : elle préserve son image de marque et la confiance de ses investisseurs.

 

Anticiper ses stratégies de communication et de vente

La collecte de données est une phase centrale du lancement d'un MVP. Les équipes, à cette occasion, accèdent à de très nombreuses informations stratégiques à propos des premiers utilisateurs. Avec l'analyse des données récoltées auprès des utilisateurs, l'entreprise possède une mine d'informations sur les habitudes de consommation et sur les attentes des clients. Cela permet d'identifier précisément sa cible, et d'affiner le profil du client type. Ainsi, l'entreprise anticipe une stratégie marketing et une stratégie commerciale efficaces, sur la base de données fiables.

 

Devancer ses concurrents

Le MVP est développé, lancé et perfectionné rapidement. Le gain de temps est considérable en comparaison avec les processus habituels utilisés pour commercialiser un produit finalisé. Le produit minimum viable permet de réduire le temps entre l'idéation et le lancement du produit sur le marché : l'entreprise bénéficie de l'opportunité d'agir rapidement et de proposer un produit parfois même avant que la concurrence ne le fasse.

 

Comment se servir du produit minimum viable ?

 

Définir les besoins utilisateurs

Afin de mettre en place le processus du MVP, l'entreprise doit tout d'abord se pencher sur la conception du produit. L'objectif premier est que ce dernier réponde aux attentes des consommateurs. En identifiant les besoins précis et en étudiant le potentiel actif de son offre, l'entreprise peut ensuite entrer dans la phase de lancement de produit.

 

Affiner le profil client

La création d'une cible d'utilisateurs représentant l'audience est également nécessaire. Cette audience doit être constituée avant le lancement du produit sur le marché. L'entreprise peut, pour ce faire, mettre en place une page de destination afin d'acquérir du trafic et de potentiels acheteurs dans le but de perfectionner au mieux son ciblage.

 

Collecter les avis des utilisateurs

Une fois la cible déterminée, le porteur de projet doit mener l'enquête. C'est-à-dire qu'une fois que le public cible est plus ou moins peaufiné, il est nécessaire de tester les idées de base. Faire un sondage auprès d'une partie des acheteurs éventuels afin de recueillir leurs commentaires permet à l'entreprise d'observer si les idées peuvent être mises en application.

Dans la phase de création d'un produit minimum viable, l'écoute des utilisateurs est primordiale. En interagissant avec le public cible, l'entreprise est à même de comprendre ses attentes et ses problématiques. L'écoute et l'attention que l'entreprise porte à son public forment donc un élément à ne surtout pas négliger. Cet aspect sera mis en corrélation avec tous les autres critères de la création.

 

Faire les modifications sur le MVP

Enfin, en fonction des retours utilisateurs et des analyses des données, l'enseigne doit ainsi pouvoir ajuster et modifier son produit jusqu'à ce que les fonctionnalités soient entièrement développées. L'entreprise prendra des décisions suivant les avis obtenus. Si les commentaires des utilisateurs sont positifs, alors l'entreprise peut poursuivre son projet. Si les commentaires sont négatifs, l'entreprise doit modifier complètement son projet et comprendre ce qui n'a pas fonctionné. Et si les utilisateurs ont un avis plutôt contrarié, alors l'entreprise devra adapter son produit en tenant compte de ces informations.

La méthode du produit minimum viable pour le lancement d'une offre est de plus en plus utilisée par les nouvelles marques. Avec cette technique, un lancement coûteux est évité et les échecs sont quasiment nuls. Les retours des consommateurs permettent ainsi à l'entreprise de concevoir un produit adapté et répondant à leurs besoins. Le MVP offre à tout entrepreneur la possibilité de maximiser ses chances de succès vers un produit final parfait.

 

Les développements successifs du MVP

À moins que le MVP soit un échec au point d'abandonner le projet pour pivoter, les développements se poursuivent. Les équipes travaillent en parallèle sur les fonctionnalités et le design du produit. Il faut également fixer un prix cohérent, élaborer une campagne marketing efficace et prévoir un support client adapté. Les sujets sont traités simultanément, les équipes avancent à la même vitesse.

À ce stade, deux enjeux guident les développements successifs du produit minimum viable : les itérations doivent être rapides, l'analyse des retours utilisateurs doit être probante.

  • Sortir rapidement un MVP permet de garder la primeur de la nouveauté pour se démarquer de la concurrence. Mais une fois le MVP lancé, l'idée est dans le domaine public : un concurrent peut se l'approprier, et sortir plus vite une version aboutie du produit. L'entreprise à l'origine de l'idée a donc tout intérêt à faire des itérations rapides.
  • Quel que soit l'ampleur du panel des premiers utilisateurs, les retours sont rarement unanimes. Il est important de s'attacher aux avis des utilisateurs qui constituent la cible de clientèle. Parmi eux, il faut parfois arbitrer. Le cas échéant, la prise de décision doit être rapide : les équipes doivent être parfaitement organisées et le manager doit tenir son rôle.

Comment réussir un lancement de produit ?

Téléchargez ce guide gratuit pour planifier efficacement votre lancement de produit et favoriser sa réussite.

  • Conseils de préparation
  • Outils stratégiques
  • Clés de communication
  • Checklist : étapes à suivre
En savoir plus

    Télécharger

    Tous les champs sont obligatoires.

    Merci d'avoir soumis le formulaire

    Cliquez sur le lien pour accéder au contenu en tout temps

    Exemples de MVP

     

    Facebook

    « The Facebook », initialement, est une plateforme conçue pour permettre aux étudiants d'Harvard de se connecter entre eux virtuellement. Les premiers développements sont très succincts. Le succès est tel qu'immédiatement après sa sortie, le fondateur développe de nouvelles fonctionnalités sur la base des usages que les premiers utilisateurs font de la plateforme. Deux ans après son lancement, Facebook est un réseau social accessible à toute personne possédant une adresse e-mail.

    Facebook est un exemple de MVP car le produit est très rudimentaire et imparfait à ses débuts : il faut sortir la plateforme rapidement. Vingt ans après sa création, ce produit digital continue d'évoluer en fonction des mœurs et des retours utilisateurs.

     

    Zappos

    Zappos est un site de vente en ligne de chaussures, créé en 1999 alors que le e-commerce en est à ses débuts. Son fondateur part d'un concept alors très innovant : permettre aux consommateurs d'acheter des chaussures sans se déplacer. Le site initial est basique. Le fondateur publiait des photos de chaussures prises dans des magasins alentours, puis les achetait et les envoyait aux clients de son site. Ce MVP a permis de valider un concept.

    Le site Zappos s'est rapidement développé. Le projet est un succès, et l'entreprise est achetée par Amazon dix ans après sa création.

     

    Airbnb

    « AirBed & Breakfast », pour « matelas gonflable et petit-déjeuner », est initialement un service de location de courte durée de parties de logement, sans intermédiaire, comme alternative à un hôtel. L'idée est d'abord testée localement à San Francisco, sans investissement financier. Ce produit minimum viable génère des retours utilisateurs positifs : le concept est rapidement développé à plus grande échelle.

     

    Pour aller plus loin dans votre stratégie marketing, différenciez-vous de vos concurrents et restez dans la mémoire de vos consommateurs en consultant le guide pour réussir votre lancement de produit, ou découvrez le logiciel marketing de HubSpot.

    Le guide complet du lancement de produit

    Articles recommandés

    Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LE GUIDE DU LANCEMENT DE PRODUIT LE GUIDE DU LANCEMENT DE PRODUIT

    Planifiez efficacement votre lancement de produit.

      Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LE GUIDE DU LANCEMENT DE PRODUIT LE GUIDE DU LANCEMENT DE PRODUIT

      Marketing software that helps you drive revenue, save time and resources, and measure and optimize your investments — all on one easy-to-use platform

      START FREE OR GET A DEMO