Les HTTP status codes sont des codes de réponse permettant d'indiquer si une requête HTTP a bien été exécutée ou non. Il existe 5 types de réponses. Dans chacune de ces catégories, plusieurs codes indiquent le statut de la requête.

>> Découvrez comment réaliser un audit du SEO technique avec ce guide gratuit.

Code 1XX

Les codes de statut de réponse commençant par 1 indiquent une réponse informative du serveur. Ils ne signalent ni une erreur ni un succès, mais délivrent simplement une information au client. Il en existe 3 :

  • Le code 100, ou Continue, indique au client que tout est OK. Ce code l'invite à poursuivre sa requête envers le serveur ou bien à quitter si celle-ci est terminée.
  • Le code 101 est appelé Switching Protocol. Il constitue une réponse à la requête Upgrade du client. Il sert à lui indiquer par quel protocole le serveur passe pour récupérer les données.
  • Le code 103 ou Processing informe le client du fait que le serveur a bien reçu la requête et qu'il est en train de la traiter. Il s'affiche lorsqu'aucune réponse de succès ou d'échec n'est encore disponible.

Comment réaliser un audit du SEO technique ?

Téléchargez cet e-book et définissez une stratégie de SEO technique efficace pour optimiser les performances de votre site.

Code 2XX

Les codes HTTP débutant par 2 sont au nombre de 10. Tous indiquent un message de succès de la part du serveur.

  • Le code 200 est le plus généraliste. Il indique au client que la requête a fonctionné. Selon la méthode HTTP utilisée pour communiquer avec le serveur, le message de succès peut prendre différentes significations. Ainsi, GET indique que la donnée a pu être récupérée et qu'elle est transmise dans le corps du message, tandis que HEAD sert à récupérer les en-têtes d'entité. Le message de succès indique alors que ces en-têtes sont dans le corps du message serveur.
  • 201, ou Created est le message qui s'affiche lorsque le succès de la requête a entraîné la création d'une nouvelle ressource, correspondant au résultat de cette requête. Cette réponse est envoyée par le serveur généralement après une requête PUT.
  • Le code 202 confirme au client que la requête a bien été reçue, mais qu'elle n'est pas encore traitée. Cette réponse permet au serveur d'indiquer qu'il ne dispose d'aucun moyen d'indiquer le résultat du traitement de la requête en HTTP. Elle est utile uniquement dans le cas où un autre serveur est chargé de traiter la requête.
  • 203, ou « Non-Authoritative Information » indique que les informations renvoyées par le serveur ne correspondent pas exactement à celles du serveur d'origine. Il est possible que ces données proviennent d'une copie.

Les codes HTTP 204, 205 et 206 concernent le contenu du serveur.

  • Le code 204 indique qu'aucun contenu ne correspond à la requête formulée.
  • 205, ou Reset content, conseille à l'utilisateur de réinitialiser le document à l'origine de la requête.
  • 206 correspond à Partial content. Il est utilisé pour répondre à un utilisateur ayant utilisé la requête Range, servant à séparer le téléchargement en plusieurs flux.
  • Les codes de statut de réponse 207 et 208 interviennent dans le cas où plusieurs ressources peuvent répondre à des codes de statut multiples. Cette situation est indiquée au client par le code 207. Le code 208 prend la relève pour éviter d'énumérer plusieurs fois les membres internes d'un binding multiple vers une seule et même collection.
  • Enfin, le code 226 ou IM Used intervient dans le cas où l'utilisateur a formulé une requête GET. Il indique que la réponse affichée est une représentation du résultat obtenu, et que celui-ci a été adapté à l'instance utilisée pour l'afficher.

Code 3XX

Les codes de statut de réponse débutant par le chiffre 3 sont connus pour leur utilisation en SEO. Ils servent à afficher des messages de redirection.

  • Le code 300, Multiple Choice indique que la requête admet plusieurs réponses. L'utilisateur devra donc choisir l'une d'entre elles.
  • Le message 301, ou Moved Permanently précise au client que l'URL de la ressource qu'il recherche a été modifiée de façon permanente. La réponse du serveur indique généralement la nouvelle URL à utiliser. Le code 302 est relativement proche du 301. Il indique que l'URL a été modifiée de manière temporaire.
  • Le code HTTP 303 sert à rediriger le client vers la ressource qu'il recherche à l'aide d'une requête de type GET. Il lui indique l'URL à suivre pour accéder à la ressource.
  • Le code 304 est utilisé dans le cas où l'utilisateur a recours à un cache. Le serveur lui précise alors que la réponse n'a pas été modifiée. Le client peut alors utiliser la même version de réponse, même si celle-ci est mise en cache.
  • Enfin, les codes HTTP de statut de réponse 307 et 308 indiquent des redirections permanentes ou temporaires d'URL, à la sémantique très proche des 301 et 302. Ils ont pour spécificités d'indiquer à l'utilisateur d'utiliser la même méthode pour formuler sa requête, et ce même si l'URL a changé.

Code 4XX

Les codes HTTP débutant par 4 servent à indiquer une erreur du côté du client.

  • Le code 400, Bad Request indique au client une mauvaise syntaxe dans la requête. 401 informe l'utilisateur de l'obligation de s'identifier auprès du serveur pour accéder aux ressources. Le code 403 est assez proche de 401 : le client est dans ce cas identifié, mais n'a pas les droits d'accès au contenu en question.
  • Le code HTTP 404 fait partie des plus courants, notamment sur les sites web. Dans ce cas, le serveur n'a pas trouvé la ressource demandée par l'utilisateur.
  • 405 est un code utilisé par le serveur pour indiquer que la méthode utilisée par le client pour formuler la requête n'est pas autorisée. Dans ce cas, le serveur connaît la méthode utilisée, mais n'est pas en mesure de l'accepter.
  • Il arrive également que l'URL utilisée par le client soit trop longue pour être interprétée par le serveur. Celui-ci affiche alors le code HTTP 414 URL Too Long.
  • Parfois, le problème provient du format média des ressources, que le serveur n'est pas en mesure de supporter. Il refuse alors la requête en indiquant le code 415.

Code 5XX

Les codes de statut de réponse HTTP 500 servent à informer d'une erreur du côté du serveur.

  • Le code 500 Internal Error prévient d'une erreur interne : le serveur n'est pas en mesure de traiter la situation qu'il rencontre.
  • 501 est, quant à lui, utilisé quand le serveur ne supporte pas la méthode utilisée pour exprimer la requête. Il faut dans ce cas privilégier les méthodes GET et HEAD.
  • 503 Service Unavailable informe le client que le serveur n'est pas prêt pour traiter sa requête. Il se peut que le serveur soit surchargé ou tout simplement éteint.

Pour aller plus loin, téléchargez cet e-book gratuit pour comprendre les mécanismes du SEO technique d'un site.

Guide : Comment réaliser un audit du SEO technique

 Comment réaliser un audit du SEO technique ?

Publication originale le 17 août 2020, mise à jour le 17 août 2020

Sujet(s):

SEO technique