Une stratégie de marketing digital performante implique de tenir un blog, dont chaque article est conçu et rédigé de manière à soutenir la croissance de l'entreprise.

Un blog contribue à renforcer le SEO, à fidéliser une communauté sur les réseaux sociaux, à attirer prospects et clients, et à multiplier les call-to-action en vue de générer des leads inbound.

Organisez votre calendrier de publication pour votre blog avec ce modèle  gratuit.

En dépit de ces avantages, de nombreux marketeurs hésitent à se lancer. Certains doutent de leurs qualités rédactionnelles, d'autres ne savent pas par quoi commencer. Tenir un blog est pourtant plus simple qu'il n'y parait.

Comment planifier et organiser vos articles de blog ?

Téléchargez ces modèles de plannings éditoriaux pour vous aider à organiser et cibler le contenu et en fin de compte atteindre vos objectifs.

Actuellement, individus et organisations créent des blogs pour publier analyses, conseils, critiques et autres observations dans leur domaine d'expertise.

Cet article présente comment alimenter un blog au quotidien grâce à une méthode simple et rapide. Différents types d'articles sont également abordés avec des exemples :

  • Article de tutoriel.
  • Article sous forme de liste.
  • Article avec exemples.
  • Article avec présentation SlideShare.
  • Article d'actualité.

Pour tenir un blog efficacement, il est indispensable de bien connaître le domaine abordé. En tant qu'expertes de leur secteur d'activité, les entreprises sont donc bien positionnées.

 

Comment rédiger un article de blog

1 - Comprendre l'audience cible

Avant de rédiger un article de blog, il est indispensable de définir clairement l'audience cible. Quels sujets l'intéressent ? Quels types d'informations cherche-t-elle à obtenir ? Pour répondre à ces questions, il est recommandé de créer des buyer personas. Chaque article du blog pourra ainsi être destiné à un buyer persona précis.

Par exemple, pour s'adresser à de jeunes entrepreneurs de la génération Y, il est probablement inutile de détailler le fonctionnement des réseaux sociaux, qu'ils maîtrisent déjà. Il peut par contre s'avérer intéressant d'expliquer comment faire une utilisation stratégique de ces plateformes à des fins professionnelles et commerciales. Un article de blog ne doit donc pas être générique, mais cibler une audience précise, aux intérêts définis.

Pour élaborer un buyer persona, pensez à consulter les ressources suivantes :

 

2 - Créer un domaine de blog

Une fois les personas identifiés, il faut configurer un domaine pour publier les futurs articles de blog. À cette fin, il est nécessaire de disposer d'un système de gestion de contenu (CMS) et d'un hébergeur de noms de domaine.

  • Choisir un système de gestion de contenu (CMS)

Un CMS permet de créer un domaine web en vue de publier un blog. Sur ce type de plateforme, il est possible de gérer des domaines d'hébergement de site web, ainsi que des sous-domaines, reliés à un site existant.

Les sites web des clients de HubSpot sont hébergés sur le CMS de HubSpot. Certaines entreprises utilisent des services compatibles par exemple avec WordPress. Un blog peut aussi bien être hébergé sur un domaine que sur un sous-domaine.

Une fois le CMS sélectionné, il est nécessaire de recourir à un hébergeur de noms de domaine.

  • Enregistrer un domaine ou un sous-domaine auprès d'un hébergeur

L'adresse d'un blog hébergé sur un domaine suit le format www.votreblog.com. Chaque entreprise est libre de choisir un nom de domaine, à condition que celui-ci soit disponible.

L'adresse d'un blog hébergé sur un sous-domaine du site www.votreentreprise.com prend quant à elle la forme suivante : blog.votreentreprise.com. Dans ce cas, le sous-domaine du blog est une section réservée du site votreentreprise.com.

Certains CMS offrent des sous-domaines gratuits, hébergés directement sur la plateforme plutôt que sur le site web de l'entreprise. L'adresse d'un blog peut alors adopter la forme votreblog.votrecms.com. Pour ajouter un blog au site web d'une entreprise, le sous-domaine doit être enregistré auprès de l'hébergeur.

La plupart des services d'hébergement sont très bon marché (à partir de 3 € par mois environ). Voici cinq des hébergeurs web les plus populaires :

3 - Personnaliser le thème du blog

Une fois le domaine du blog configuré, le thème doit être personnalisé, en harmonie avec le secteur d'activité visé et le branding de la marque.

Ainsi, un blog dédié au développement durable adoptera généralement des tons verts.

L'apparence et la ligne éditoriale du blog d'une entreprise doit refléter celle de son site web. Deux éléments sont indispensables à la cohérence de l'expérience client :

  • Logo : le logo de la marque permet au lecteur d'identifier la source du contenu. À chaque entreprise de décider du niveau de branding qu'elle souhaite appliquer à son blog.
  • Page « À propos » : un site web professionnel comprend généralement une page de présentation. La section « À propos » du blog doit donc faire écho à cette dernière, en définissant une ligne éditoriale alignée sur les objectifs de l'entreprise.

4 - Choisir le sujet du premier article

Pour un premier article, il est préférable de rester généraliste. Par exemple, une entreprise de plomberie peut commencer par aborder la question des robinets qui gouttent.

Quelques recherches permettront de détailler comment réparer un robinet qui fuit en fonction de la cause.

Il est également possible d'écrire un article sur les types de robinets actuellement disponibles sur le marché, ou encore de raconter une intervention réussie en la matière.

Une entreprise de plomberie peut ainsi publier un article de tutoriel sur la réparation d'un robinet. Voici quatre autres exemples basés sur les catégories d'articles précédemment citées :

  • Article sous forme de liste : 5 manières de réparer un robinet qui fuit.
  • Article d'exemples : 10 marques de robinetterie à découvrir.
  • Présentation SlideShare : 5 types de robinet pour remplacer le vôtre (avec photos).
  • Article d'actualité : Une étude révèle que X % des particuliers ne remplacent pas leurs robinets suffisamment souvent.

Des exemples supplémentaires sont fournis à la fin de ce guide.

Pour trouver facilement des idées d'article, il est utile de développer différentes facettes d'un même sujet. Par exemple :

  • Élargir le sujet.
  • Actualiser un sujet.
  • Cibler une audience différente.
  • Adopter un angle négatif ou positif.
  • Choisir un autre format d'article.

5 - Trouver un titre provisoire

Lister des idées de titre permet de définir l'angle de l'article. Un sujet peut par exemple être affiné : « Quels outils pour réparer un robinet qui fuit ? » ou « Pourquoi mon robinet fuit ? ». Ce titre provisoire sert de fil conducteur pour la rédaction de l'article.

Par exemple, l'article À quelle fréquence les entreprises devraient-elles bloguer ? a probablement émané du thème générique « blog ». L'auteur a pu utiliser un titre provisoire comme « Quand publier sur un blog » avant d'arriver à « À quelle fréquence les entreprises devraient-elles bloguer ? ».

L'angle se précise ainsi au fil du processus de rédaction, permettant à l'auteur d'affiner un sujet vaste pour aborder un point concret.

6 - Rédiger une introduction captivante

L'introduction doit capter efficacement l'attention du visiteur, afin d'inciter ce dernier à poursuivre la lecture.

Pour attiser la curiosité, plusieurs possibilités : raconter une anecdote, montrer de l'empathie pour l'audience cible, citer des chiffres ou des données intéressantes, etc.

L'introduction doit ensuite indiquer l'objectif de l'article, et préciser comment le problème abordé sera traité. En effet, le premier objectif d'un article de blog est de fournir des informations utiles au lecteur.

7 - Structurer le contenu à l'aide d'un plan

Un article de blog peut être dense en information, aussi bien pour le lecteur que pour l'auteur. Dans ce cas, il est important d'organiser le contenu de manière claire et digeste. Sections, listes, sous-titres : les possibilités sont nombreuses.

Par exemple, l'article Conseils et bonnes pratiques pour tenir un blog professionnel contient beaucoup d'informations. Le contenu a donc été structuré à l'aide de titres numérotés et de sous-titres, comme : « 1 - Utilisez la saisie semi-automatique de Google » et « Optimiser la tenue d'un blog », « Faciliter l'écriture », etc. Chacune de ces sections est ensuite divisée en paragraphes afin de faciliter la lecture.

Pour structurer un article de blog, il est utile d'élaborer un plan détaillé en listant les points à aborder par ordre logique. Il existe également des modèles d'article prédéfinis pour accélérer la tâche.

8 - Rédiger l'article

Une fois le plan établi, il est temps de passer à la rédaction proprement dite.

Pour cela, il suffit de suivre le plan en détaillant chacun des points abordés. Au besoin, l'auteur peut étayer sa propre expertise à l'aide d'exemples et de chiffres. Les sources externes utilisées doivent être dûment citées, afin d'éviter toute accusation de plagiat. Pour maximiser la crédibilité de l'article, il est également important de vérifier la qualité et la fiabilité des données.

Quelques astuces simples peuvent aider les marketeurs à surmonter la peur de la page blanche. Il existe également de nombreux outils d'aide à la rédaction, comme :

  • Le Dictionnaire électronique des synonymes : ce site gratuit permet d'éviter les répétitions et d'enrichir le lexique utilisé.
  • ZenPen (en anglais) : cet outil vise à éviter les distractions. L'interface est un éditeur de texte minimaliste, qui permet de rédiger du texte sans se soucier du formatage.
  • Le dictionnaire des cooccurrences : un mot sur le bout de la langue ? Cet outil liste les expressions et contextes d'utilisation courants pour le terme recherché.

9 - Relire et corriger l'article et le formatage

La relecture est une étape importante de la rédaction, qui ne doit pas être négligée. Il est possible de la confier à un collègue compétent, qui vérifiera l'orthographe, la grammaire et le style. Des outils gratuits de vérification de texte, comme Scribens et Language Tool peuvent également s'avérer utiles. Enfin, de nombreux rédacteurs et blogueurs fournissent conseils et astuces sur leurs blogs personnels et professionnels.

Quant au formatage, quelques éléments essentiels méritent d'être retenus :

  • Image principale

L'image principale d'un article doit être pertinente et esthétique. Cette image apparait de manière proéminente sur les réseaux sociaux, et a donc un impact sur le nombre de clics. De fait, les contenus qui intègrent une ou plusieurs images obtiennent 94 % de vues en plus que les contenus sans images.

Le droit de la propriété intellectuelle s'applique, cependant, il est aujourd'hui facile de trouver des images de qualité libres de droits.

  • Apparence visuelle

Au-delà des images, un article de blog doit être esthétique jusque dans son formatage et son organisation.

Titres et sous-titres permettent ainsi d'aérer un texte dense. Ceux-ci doivent être formatés de manière cohérente. Par exemple les captures d'écran ne doivent pas donner l'impression de flotter sur la page. Ainsi, mieux vaut les entourer d'une bordure.

Pour une image de marque cohérente et professionnelle, les mêmes règles de style doivent s'appliquer à l'ensemble du blog.

  • Sujets et balises

Une balise est un mot-clé précis et public, utilisé pour décrire un article. Les balises permettent aux utilisateurs de parcourir un blog par thématique ou catégorie. Plutôt que de produire de longues listes de balises, il est conseillé de réfléchir stratégiquement. Les balises peuvent être considérées comme les rubriques d'un blog. 10 à 20 balises suffisent ainsi à couvrir les principales thématiques abordées et à structurer l'ensemble du blog.

10 - Insérer un call-to-action (CTA) en fin d'article

Chaque article de blog doit terminer par un CTA invitant le lecteur à effectuer une action précise : s'abonner au blog, télécharger un e-book, s'inscrire à un webinar ou un événement, lire un article similaire, etc. Cette action doit être alignée sur les objectifs marketing de l'entreprise, qui vise à transformer les lecteurs du blog en leads. Elle doit également être utile au visiteur : par exemple, un CTA peut inviter ce dernier à découvrir d'autres contenus, afin d'obtenir plus d'informations sur le sujet qui l'intéresse.

En matière de marketing de contenu, les ressources offertes doivent bénéficier autant à l'entreprise qu'au visiteur, qui deviendra peut-être un lead, puis un client.

11 - Optimiser le SEO on-page

Une fois l'article rédigé, une dernière relecture s'impose afin d'optimiser le texte pour les moteurs de recherche.

L'usage des mots-clés doit rester subtil et stratégique. Ceux-ci doivent s'insérer naturellement dans le texte, sans affecter l'expérience utilisateur. De même, l'URL peut être optimisée et raccourcie à l'aide de quelques mots-clés clairs et pertinents. Inutile de multiplier les mots-clés ou de viser des taux théoriques : l'algorithme de Google contourne ce type de pratiques.

En matière de SEO, certains éléments restent incontournables :

  • Méta-description

La méta-description s'affiche en dessous du titre de la page dans les résultats de recherche de Google. Elle doit donc résumer l'article et attiser la curiosité des utilisateurs, afin de les inciter à cliquer. Dans l'idéal, une méta-description doit compter entre 150 et 160 caractères, et commencer par un verbe comme « Découvrez », « Apprenez » ou « Lisez ». L'algorithme de Google ne tient pas compte des mots-clés inclus dans la méta-description. Cependant, en fournissant aux visiteurs un aperçu du contenu de l'article, elle contribue à améliorer les taux de clics.

  • Titre de la page et sous-titres

La plupart des outils de blog utilisent le titre de l'article comme titre de page. Le titre de la page a un impact déterminant sur le SEO. Selon la méthode développée dans cet article, le titre provisoire contient naturellement des mots-clés susceptibles d'intéresser l'audience cible. Inutile de rédiger des titres alambiqués dans l'espoir de les truffer de mots-clés. Mieux vaut privilégier ceux qui s'insèrent naturellement dans les titres et les sous-titres. Enfin, afin d'éviter que ceux-ci ne soient tronqués dans les moteurs de recherche, il est recommandé de les limiter à 65 caractères.

  • Texte d'ancrage

Le texte d'ancrage correspond au texte des liens vers d'autres pages internes ou externes. Il est important de prêter attention aux mots-clés utilisés pour relier un article à d'autres pages web, car ceux-ci sont pris en considération par les moteurs de recherche.

La qualité des pages visées doit également être vérifiée. Relier des pages ciblant des mots-clés identiques ou connexes permet d'améliorer le référencement des articles.

  • Optimisation pour les mobiles

Sur trois minutes passées en ligne, deux le sont sur un appareil mobile. Le design adaptatif, conçu pour le mobile, est donc devenu incontournable. En plus d'optimiser l'expérience utilisateur, la compatibilité mobile a un impact non négligeable sur le SEO.

Depuis 2015, l'algorithme de Google pénalise les sites web non adaptés au mobile. Google a réaffirmé cette tendance en mai 2016, poussant marketeurs et développeurs à se mettre à la page. Aujourd'hui, plus aucun blog ni site web ne peut se passer du mobile.

12 - Rédiger un titre accrocheur

Enfin, l'heure est venue de choisir un titre définitif. Quelques bonnes pratiques permettent de capter efficacement l'attention des utilisateurs :

  1. Partez du titre provisoire.
  2. Notez qu'un titre doit avant tout être clair et pertinent.
  3. Donnez du relief au titre à l'aide d'expressions, de jeux de mots et d'autres tactiques littéraires.
  4. Si possible, insérez un mot-clé, à condition que le titre reste naturel.
  5. Enfin, tentez d'abréger le titre : au-dessus de 65 caractères, il risque d'être tronqué par Google, et la clarté sera compromise.

Une fois le titre sélectionné, il est encore possible d'apporter quelques ajustements visant à maximiser le SEO.

1 - Article sous forme de liste

Les articles sous forme de liste sont très populaires. Les sous-titres numérotés permettent de diviser le texte en brefs paragraphes, autorisant lecteur à parcourir rapidement le contenu. Selon ClearVoice, ce type d'article fait partie des types de contenu les plus partagés sur les réseaux sociaux dans 14 secteurs d'activité.

Comme dans l'exemple ci-dessus, les listes sont un bon moyen de fournir conseils et solutions pour résoudre un problème.

2 - Article d'opinion

Un article d'opinion permet à l'auteur de partager son expertise sur la base de son expérience personnelle. Ce type d'article, souvent rédigé à la première personne, comme c'est le cas de l'article d'Eilis Boyle ci-dessus, permet aux entreprises de nouer des relations de confiance durables avec leur audience.

3 - Article d'exemples

Les articles d'exemples se présentent également sous forme de liste, mais plutôt que de fournir des conseils ou des idées, ils attirent l'attention sur des exemples réels en lien avec un thème. Par exemple, l'article ci-dessus présente plusieurs blogs français sur le marketing digital, accompagnés de leurs logos.

4 - Article avec présentation SlideShare

SlideShare est un outil appartenant au réseau social LinkedIn, qui permet de publier une grande quantité d'informations à l'aide de présentations faciles à partager. Les articles de blog intégrant un SlideShare visent ainsi à promouvoir une présentation de manière durable.

Les présentations SlideShare sont souvent mal référencées dans les résultats de recherche. Pour les diffuser, mieux vaut donc les intégrer à un site web pertinent. Insérer une présentation dans un article de blog permet ainsi de partager des informations denses tout en favorisant le SEO.

5 - Article d'actualité

Une entreprise peut se saisir de l'actualité de son secteur d'activité pour attirer l'attention des visiteurs et leur fournir des conseils professionnels. Ce type d'article permet d'affirmer la crédibilité et la fiabilité de l'entreprise en tant que source d'information et d'expertise.

Dans l'article ci-dessus, l'auteur décrit trois entreprises connaissant une croissance particulièrement forte, un sujet qui intéresse directement l'audience du blog de HubSpot.

6 - Article avec infographie

Les articles avec infographie sont similaires aux articles avec présentation SlideShare en ce qu'ils permettent de communiquer efficacement des informations denses ou complexes. Ils sont notamment utiles pour présenter des statistiques de manière claire et visuelle. En effet, les infographies attirent l'œil, intriguent les visiteurs, et favorisent la mémorisation du contenu.

7 - Article de tutoriel

  • Exemple : Comment rédiger un article de blog

Le présent article est un tutoriel conçu pour aider le lecteur à résoudre un problème. Il peut s'agir de simples instructions ou d'un guide complet permettant au visiteur de se former sur le sujet abordé. Ces articles sont particulièrement utiles pour informer les leads potentiels, et les préparer à utiliser les services de l'entreprise.

Pour vous lancer dans la publication de votre blog, utilisez ce modèle gratuit pour tenir un calendrier éditorial.New Call-to-action

 Gagnez du temps en utilisant un calendrier de publication grâce à ce modèle gratuit

Publication originale le 29 octobre 2019, mise à jour le 08 avril 2020

Sujet(s):

Blogging