Les métiers se développent à toute vitesse et les caractéristiques recherchées évoluent. En parallèle des compétences techniques traditionnelles, les recruteurs s'intéressent de plus en plus aux soft skills, comme la capacité à gérer le stress ou l'esprit critique, par exemple. Ces dernières complètent ainsi les hard skills en s'appuyant davantage sur l'aspect comportemental, social et émotionnel des candidats. Voici une liste des soft skills les plus appréciées des recruteurs.

>> Téléchargement : Le guide des compétences clés pour optimiser et  personnaliser votre processus de vente.

Soft skills : quelle importance pour les recruteurs ?

Les équipes doivent gérer des missions de plus en plus complexes ; or, les capacités techniques ne suffisent pas pour trouver une solution à tous les problèmes. Les soft skills s'avèrent désormais nécessaires au travail.

Si les hard skills, c'est-à-dire les compétences techniques, s'apprennent dans le cadre des études, c'est moins le cas d'aptitudes comme la flexibilité ou l'efficacité. Ces soft skills sont très appréciées des recruteurs, car elles ne se périment pas. La suprématie des diplômes n'est plus aussi absolue aujourd'hui et les soft skills prennent de plus en plus d'importance.

En effet, le travail et les méthodes changent. Le facteur humain est aujourd'hui le meilleur levier de réussite des entreprises, en particulier en cas de problème. Mêler hard skills et soft skills permet donc de séduire un recruteur à formation égale. Ce dernier choisira ainsi le profil qui correspondra le plus à la culture de son entreprise.

L'autonomie

L'autonomie est une qualité appréciée, plus encore lorsque le travail est effectué à distance. Le salarié doit être capable de réaliser ses missions, de prendre des initiatives, de gérer son temps et de définir ses objectifs.

La confiance en soi

La confiance en soi inspire le même état d'esprit autour de soi. Avoir confiance en ses capacités et sa maîtrise des hard skills est essentiel pour de nombreuses entreprises. Cela nécessite d'être optimiste et d'accepter de ne pas forcément avoir le contrôle sur toutes les variables.

L'adaptabilité

L'adaptabilité est une soft skill qui consiste à être capable de s'adapter face à des situations variées. Il faut alors avoir le sens des priorités et ne pas se montrer déstabilisé lorsqu'un imprévu se présente.

La résolution de problèmes

La personne qui possède cette soft skill sait faire preuve de logique pour trouver la réponse à un problème. Elle a la capacité d'analyser une situation, d'imaginer une solution et de prendre une décision adaptée.

L'esprit critique

L'esprit critique est la capacité à regrouper des informations, à les trier et à les organiser pour construire un raisonnement logique. Pour cela, le salarié doit prendre du recul et remettre en cause les acquis. Il doit également être capable de donner son avis sur son propre travail ou celui d'un collègue pour avancer et trouver de nouvelles solutions.

L'empathie

Une personne qui fait preuve d'empathie sait se mettre à la place des autres pour désamorcer certaines situations. Dans la mesure où le salarié sait se concentrer sur ses propres émotions et sur celles de son interlocuteur, il parvient à comprendre les besoins de ses collègues.

La créativité

La créativité est un trait de caractère important pour réussir à résoudre les problèmes. Elle assure la capacité d'innovation au sein de l'entreprise et permet de trouver des solutions originales pour se différencier de la concurrence. 

L'esprit d'équipe

Avoir l'esprit d'équipe est essentiel au travail, car de nombreuses missions nécessitent des compétences transverses. Disposer de cette soft skill permet de trouver facilement sa place au sein d'une équipe, plus encore dans le cadre d'un travail collaboratif.

L'écoute

L'écoute est une qualité dont un manager doit disposer pour garantir l'épanouissement de ses équipes. Elle consiste à prêter attention à la parole de l'autre sans se laisser envahir, à percevoir les idées et les sentiments de son interlocuteur sans juger ou encore à prendre en compte des feedbacks, qu'ils soient positifs ou négatifs.

La négociation

La négociation est une soft skill importante pour les profils de commerciaux et de vendeurs. Elle leur permet de prendre en compte les besoins de leurs clients afin de leur proposer une solution adaptée. Le commercial doit également savoir faire preuve d'écoute et être capable de convaincre pour finaliser sa vente.

La communication

Savoir diffuser et recevoir un message fidèlement est important dans le cadre professionnel, en particulier dans un monde où les canaux de communication se multiplient. Il devient alors nécessaire d'adapter le ton et le style en fonction de son interlocuteur. Cette soft skill est essentielle pour le manager qui doit expliquer clairement les missions afin de déléguer de manière efficace.

La flexibilité

La flexibilité est une capacité qui permet aux salariés de s'adapter à certaines situations et de sortir de leur zone de confort. Elle doit être accompagnée d'une certaine ouverture d'esprit et d'une volonté d'acquérir de nouvelles compétences.

La gestion du stress

Pour bien gérer son stress, il s'agit d'avoir confiance en soi et ne pas se laisser surprendre par une situation. Il faut avoir la capacité de prendre du recul pour éviter des problèmes en entreprise et faire face à la pression en trouvant les moyens adaptés pour garder son calme.

La curiosité

La curiosité permet aux collaborateurs de sortir de leur zone de confort en identifiant les opportunités et les risques auxquels ils sont confrontés. Lorsqu'un salarié dispose de cette soft skill, il fait généralement preuve d'un état d'esprit positif. Sa soif d'apprendre le distingue rapidement des autres.

La fiabilité

La fiabilité est la capacité à mettre ses compétences au service de son entreprise. Un salarié fiable est alors quelqu'un qui respecte les délais, qui tient ses engagements et qui reconnaît ses erreurs, par exemple.

Comment développer ses soft skills ?

Tout d'abord, il faut repérer 5 soft skills déjà acquises. Une fois identifiées, les soft skills ne doivent pas être simplement listées sur un CV. Elles peuvent être représentées par un graphique ou intégrées à la description des missions effectuées. En entretien, elles doivent être introduites de façon naturelle dans le dialogue.

Si certaines personnes possèdent des qualités telles que l'empathie ou la résilience, la plupart des soft skills ne sont pas innées. Toutes peuvent d'ailleurs être développées en fonction des besoins de l'entreprise afin d'atteindre certains objectifs professionnels.

Pour développer ses soft skills, il est possible de participer à :

  • Un coaching en entreprise.
  • Une formation.
  • Un atelier.

Certaines soft skills, comme le sens de la négociation ou la créativité, peuvent être développés dans le cadre personnel, au cours de voyages, par exemple.

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et optimisez et personnalisez votre processus de vente afin d'attirer les bons leads, au bon endroit et au bon moment.

Les compétences d'un bon commercial

Publication originale le 22 juillet 2021, mise à jour le 22 juillet 2021

Sujet(s):

Compétences commerciales