Le choix d'une solution de reporting ne peut s'effectuer à la légère, mais résulte au contraire d'un ensemble de paramètres essentiels à prendre en considération. In fine, l'outil retenu doit être suffisamment flexible pour :

  • S'adapter aux spécificités de l'entreprise.
  • Démocratiser le reporting.
  • Garantir l'autonomie des utilisateurs.
  • Offrir le meilleur rapport qualité/prix.

    >> Téléchargez ce modèle de tableau de bord commercial et améliorez vos  performances.

Pour répondre aux besoins et attentes des équipes commerciales, un outil de reporting efficace doit répondre à certains prérequis incontournables parmi lesquels : unifier la donnée, la rendre compréhensible et la partager. Le rendu final d'une solution de reporting – à savoir le tableau de bord commercial – se doit d'être accessible en temps réel, à la demande des utilisateurs et exploitable sur le terrain pour gagner en efficacité et faciliter la prise de décision.

Comment prévoir ses ventes ?

Téléchargez ce modèle gratuit et apprenez à prévoir facilement votre chiffre d'affaires.

1 - Bime Analytics

Véritable solution de Business Intelligence – c'est-à-dire d'informatique décisionnelle – BIME Analytics démocratise le reporting en facilitant l'analyse des données par sa simplicité d'usage, ou encore l'ergonomie de son interface.

Les fonctionnalités clés à retenir pour cet outil sont :

  • L'accessibilité en mode Serveur ou en mode Saas qui garantissent son adaptabilité à différents types de structures.
  • L'agrégation des données en provenance de sources multiples (applications web, bases de données, réseaux sociaux). Les commerciaux peuvent par exemple mesurer l'impact d'une campagne promotionnelle en combinant les données de Google Analytics à celles de leur CRM.
  • Des tableaux et graphiques paramétrables sur mesure via l'outil Création de requêtes.
  • Un dashboard visuel et intuitif, dont le contenu se met à jour à chaque chargement pour automatiser le reporting.

La promesse implicite de Bime Analytics à ses utilisateurs est de visualiser, analyser et partager les données en temps réel pour optimiser la réactivité des équipes opérationnelles.

2 - EMAsphere

Il s'agit d'une plateforme de pilotage décisionnel au service des PME/ETI. EMAsphere s'implémente aux logiciels comptables, Excel, CRM et ERP de l'entreprise, offrant ainsi à ses utilisateurs une visibilité et fiabilité sur l'ensemble des KPI financiers et autres ratios de gestion.

Parmi les bénéfices de la solution, se trouvent :

  • Le gain de temps via l'automatisation des transferts et des mises à jour de données.
  • L'analyse des performances financières et opérationnelles grâce à la visualisation des KPI et autres ratios de gestion.
  • Le partage fluide et sécurisé des données pour faciliter le travail collaboratif au sein de l'entreprise.

Enfin, le point fort de EMAsphere est assurément de pouvoir se projeter dans l'avenir en créant des business plans ou autres prévisionnels financiers.

3 - Excel

Outil pratique et facile à prendre en main pour réaliser des tableurs et graphiques, il n'a cependant pas été spécifiquement conçu pour le reporting. Excel présente indéniablement des limites comme :

  • Un paramétrage chronophage nécessitant une parfaite maîtrise des formules et autres tableaux croisés dynamiques pour garantir la fiabilité et lisibilité des données.
  • Un travail collaboratif rendu laborieux en raison de la lenteur de traitement de fichiers complexes et volumineux, multipliant ainsi les risques d'erreur liés aux versions de documents non mises à jour.

Excel n'en demeure cependant pas moins un outil opérationnel et un format d'extraction de données incontournable pour le reporting commercial.

4 - Google Sheets

L'avantage incontestable de Google Sheets est qu'il permet de bénéficier de l'écosystème de Google et plus particulièrement du Drive, ce qui en fait un outil idéal pour travailler en équipe :

  • Partage fluide de documents.
  • Modifications en temps réel par des utilisateurs multiples.
  • Paramétrage simple et rapide des droits d'accès.

Google Sheets a cependant les défauts de ses qualités :

  • Une sécurité toute relative des données sensibles.
  • Une ergonomie et une puissance moindres en comparaison à Excel.

5 - MyReport

Il s'agit d'une solution complète qui démocratise le reporting, l'analyse et le pilotage de la performance commerciale au service des PME. MyReport offre en effet à ses utilisateurs tous les avantages d'Excel sans les inconvénients. Cela en fait un outil parfaitement adapté aux novices, qui peuvent ainsi travailler en toute autonomie, sans avoir à solliciter en permanence l'informatique.

Les caractéristiques de l'outil à souligner sont :

  • La création intuitive de tableaux de bords directement depuis Excel grâce à l'outil builder.
  • Le croisement de sources de données multiples dans un même rapport, tout en garantissant leur fiabilité pour une analyse enrichie.
  • Automatisation des tâches de base du reporting pour un usage fluide.

6 - Pentaho

Solution de Business Intelligence en open source, Pentaho sait s'adapter aux besoins des petites et moyennes structures grâce à des fonctionnalités telles que :

  • La personnalisation poussée des tableaux de bord.
  • L'analyse multi dimensionnelle des données.

Il existe, pour autant, des limites observables à l'usage :

  • Un outil moins intuitif et ergonomique en comparaison aux autres solutions.
  • Des fonctionnalités plus étendues dans sa version payante, paramètre qu'il vous faut donc prendre en considération au moment de votre sélection.

7 - Power BI

La suite d'outils d'analyse marketing de Microsoft, Power BI, est essentiellement destinée aux grandes entreprises ainsi qu'aux groupes avec filiales. Il s'agit d'une solution puissante pouvant facilement être combinée avec d'autres outils tels que Mailchimp, Zendesk ou vos comptes de réseaux sociaux.

Son atout majeur : rendre la donnée accessible à tous, partout et à tout moment tout en offrant à chaque utilisateur une vue personnalisée des indicateurs les plus pertinents. Les bénéfices d'une telle solution sont notamment :

  • Une vision unifiée de la donnée grâce à une connexion native à un grand nombre de sources (MySQL ou encore Oracle).
  • La flexibilité de l'outil pour concevoir et partager des tableaux dynamiques et ergonomiques en toute sécurité.

8 - HubSpot CRM

Outil à l'efficacité éprouvée en matière d'inbound marketing, HubSpot CRM se révèle être parfaitement adapté au reporting commercial grâce à son module complémentaire Hub Sales. Adopter une telle solution vous permet assurément de :

  • Favoriser le travail collaboratif en décloisonnant les données CRM et Marketing, pour une analyse pertinente des KPI au service de la performance commerciale.
  • Optimiser la réactivité décisionnelle des équipes grâce à la fluidité des outils de création de tableaux de bord et d'émission des données.

Pour aller plus loin, téléchargez ce modèle gratuit de tableau de bord commercial et suivez l'évolution de vos données de ventes.

Bottom-CTA : Tableau de bord commercial

 Slide-in-CTA : Tableau de bord commercial

Publication originale le 9 avril 2020, mise à jour le 19 août 2020

Sujet(s):

Reporting commercial