Prospecter par téléphone fait encore partie des techniques les plus utilisées par les forces de vente. En revanche, pour réussir sa prospection, il est nécessaire de maîtriser certains usages. En plus d'avoir une parfaite maîtrise du marché, des produits et des clients, les commerciaux doivent faire preuve de politesse, être à l'écoute et mettre en confiance leur interlocuteur. C'est pourquoi, un entretien téléphonique ne s'improvise pas. Pour bien le préparer, il existe la méthode CROC, qui sert de plan d'appel. Zoom sur cet outil et son utilisation.

>> Téléchargement : 101 questions pour qualifier vos prospects.

 

Quand utiliser la méthode croc ?

La prospection par téléphone vise deux objectifs principaux : convenir d'un rendez-vous pour effectuer un entretien commercial avec le prospect et vendre un produit ou un service par téléphone.

Faire de la téléprospection permet d'augmenter son nombre de clients, à moindre coût. En effet, les commerciaux n'ont plus besoin de se déplacer sur le terrain pour démarcher un prospect ou vendre un produit. 

Au premier abord, la prospection téléphonique peut sembler facile, mais elle requiert de nombreuses compétences et qualités. Contrairement à un échange en présentiel, le destinataire évalue le sérieux et la maîtrise du commercial au son de sa voix. Elle nécessite donc une préparation en amont pour organiser l'argumentaire et éviter l'improvisation. C'est à ce moment qu'intervient la méthode CROC. 

Cette technique vient renforcer la prospection téléphonique et s'inscrit dans le guide d'entretien téléphonique des commerciaux. 

Elle est utilisée par les forces de vente afin d'organiser et de préparer au mieux leurs appels. Les avantages à l'utiliser sont multiples. Pour commencer, elle permet aux téléprospecteurs de définir une trame de discussion. Grâce à cette méthode, les phases d'hésitation et d'improvisation sont considérablement réduites.

Quelles questions poser à vos prospects lors d'un appel commercial ?

Téléchargez cet e-book et découvrez les questions à poser à vos prospects pour les qualifier.

 

La méthode CROC permet également de gagner du temps et d'aller à l'essentiel pour remporter un nouveau client ou conclure une vente. 

C'est aussi un outil efficace qui permet aux commerciaux de prendre confiance en leur démarchage téléphonique. En effet, avec la méthode CROC, ils peuvent facilement déterminer à l'avance les tournures que peuvent prendre les conversations. En conséquence, cela influe sur leur capacité à remporter la confiance des prospects. Si lors d'un démarchage, un commercial est hésitant, le client potentiel aura tendance à ne pas lui accorder sa confiance. En revanche, s'il sent qu'il a affaire à un commercial sûr de lui, avec une parfaite maîtrise de son argumentaire, il accordera plus facilement sa confiance.

En plus de s'appuyer sur la méthode CROC, les commerciaux doivent adapter leur comportement selon leur interlocuteur. C'est-à-dire, ne pas parler trop vite ni trop lentement, et de manière audible. La confiance doit pouvoir se ressentir à travers la voix. Aussi, il est essentiel d'être à l'écoute de l'interlocuteur. Celui-ci se sentira valorisé et cela permettra au commercial de rebondir de la bonne manière selon les dires.

 

Comment utiliser la méthode croc ?

La méthode CROC requiert l'écriture d'un scénario. Cela permet aux forces de vente de définir les éléments qu'elles souhaitent dire à leur interlocuteur. Il suffit alors aux commerciaux de suivre ce script pour animer la conversation. Cela permet également d'anticiper tous les cas de figure et d'être paré aux éventualités. Voici en détail les différentes étapes constitutives de la méthode CROC.

 

C pour contact

Grâce à des actions d'inbound marketing, l'entreprise a pu se constituer un fichier client sur lequel s'appuyer pour prospecter. Par exemple, le prospect a pu laisser ses coordonnées lors d'une entrée formulaire sur le site ou lors de l'inscription à un événement de l'entreprise. 

Lors de la première prise de contact, il est nécessaire de se présenter en utilisant les formules de politesse, puis d'identifier le destinataire. C'est une première étape importante pour débuter une relation avec le prospect, gagner sa confiance et le rassurer. 

Par exemple, les forces de vente peuvent s'appuyer sur ce schéma : Bonjour monsieur, Romain Dufour, commercial chez XX. Vous êtes bien Monsieur Martin, directeur des achats ?

 

R pour raison

Cette deuxième étape consiste à exposer la raison de l'appel avec précision et clarté à l'interlocuteur. Elle permet d'accrocher le prospect. Il aura ainsi une bonne idée du motif de l'appel et pourra réagir en fonction. 

Exemple : Je me permets de vous appeler concernant votre projet de changement de parc automobile.

 

O pour objectif

Ici, il s'agit d'établir l'objectif de l'appel. Il peut être multiple : décrocher un rendez-vous, une commande, mener un questionnaire, récolter des informations. Les arguments prévus doivent être en accord avec l'objectif fixé afin d'y arriver. En le définissant en amont, cela permet de gagner un précieux temps et d'aller droit au but pour l'atteindre lors de la conversation téléphonique.

Par exemple : Seriez-vous disponible la semaine prochaine pour convenir d'un rendez-vous ?

 

C pour conclusion

La dernière étape permet de mettre fin à la conversation téléphonique en reformulant les points essentiels et en invitant l'interlocuteur à une réponse positive. Cela permet de le rassurer sur la bonne compréhension de la discussion et de ses problématiques. Il est également nécessaire de le remercier et d'avoir recours aux formules de politesse de prise de congé. 

En matière d'exemple : Nous nous rencontrons donc le jeudi X décembre à 11h. Je vous remercie pour votre temps Monsieur Martin et vous souhaite une excellente journée. À très bientôt.

 

Communauté HubSpot

Pour aller plus loin dans votre stratégie de prospection, téléchargez cet E-book gratuit et découvrez les questions à poser pour qualifier votre prospect pour chaque phase du parcours d'achat.
101 questions pour qualifier vos prospects

Publication originale le 2 février 2022, mise à jour le 11 octobre 2022

Sujet(s):

Prospection téléphonique