La loi de l'offre et de la demande est l'un des concepts fondamentaux de l'économie de marché. Elle permet d'expliquer les interactions entre les vendeurs et les acheteurs d'un produit ou d'un service.

>> Téléchargement : Le guide ultime pour une stratégie tarifaire efficace et  son modèle 

 

Qu'est-ce que l'offre ?

L'offre se définit par la quantité de produits ou de services que le marché peut offrir à un certain prix de vente.

La loi de l'offre se traduit par une courbe ascendante sur laquelle les quantités vendues augmentent en même temps que les prix de vente croissent.

Cette notion d'offre s'applique autant aux biens de consommation qu'à la main-d'œuvre, aux devises ou aux matières premières.

 

Qu'est-ce que la demande ?

La demande fait référence à la quantité d'un produit ou d'un service que les clients sont prêts à acheter à un certain prix. Elle sous-entend que plus le prix d'un bien est élevé, moins le nombre de personnes susceptibles de l'acheter sera important.

La loi de la demande se traduit par une courbe descendante, qui illustre la relation négative entre le prix et la quantité demandée. Plus le prix augmente, plus la quantité de produits vendus diminue. À l'inverse, plus le prix est bas, plus le produit sera demandé.

 

 

La relation entre l'offre et la demande

Selon la théorie de l'offre et de la demande, lorsque l'offre est supérieure à la demande, les prix baissent et inversement, lorsque la demande est supérieure à l'offre, les prix augmentent.

L'équilibre du prix et de la quantité s'établit au croisement des deux courbes d'offre et de demande sur un graphique dont l'abscisse est la quantité et l'ordonnée, le prix.

Le prix d'un bien est généralement fixé en fonction de la loi de l'offre et de la demande. Plus l'offre d'un produit est faible, plus son prix est élevé et vice-versa.

Comment élaborer une stratégie tarifaire efficace ?

Téléchargez ce guide gratuit et utilisez-le pour élaborer une stratégie tarifaire cohérente, pertinente et rentable.

 

L'élasticité de la demande au prix

L'étude de l'élasticité de la demande au prix permet de définir le prix d'équilibre, celui auquel le montant estimé par le consommateur et celui proposé par les entreprises s'accordent.

Elle permet de mesurer la sensibilité de la demande à la variation du prix et aide à anticiper la réaction de la demande en réponse aux fluctuations du prix.

 

Exemples d'application de la loi de l'offre et de la demande

Le « Black Friday » est un exemple d'application de la loi de la demande. La réduction des prix entraîne une augmentation de la demande à l'approche des fêtes de fin d'année, par exemple. Cependant, l'intérêt des consommateurs diminue au fur et à mesure que leurs besoins sont satisfaits et les remises doivent être encore plus importantes pour que le client continue d'acheter.

Dans le monde du voyage, la vente des billets d'avion est une excellente illustration. Les compagnies aériennes peuvent soit stimuler la demande en réduisant leurs tarifs soit limiter l'offre de façon à maintenir des prix élevés.

Dans l'alimentaire, si la production d'une denrée augmente en raison d'excellentes conditions météorologiques, par exemple, cela entraîne une diminution des prix afin d'inciter les acheteurs à se procurer davantage de cet aliment puisque l'offre est abondante.

La revente de billets de concert sur un marché secondaire est de plus en plus importante. Les billets sont achetés au tarif normal et remis en vente à un prix très élevé, car la demande est très importante. Parfois cependant, ce prix est tellement exorbitant qu'il n'est pas considéré comme justifié par les acheteurs potentiels. À ce moment-là, le prix diminue et de plus en plus de personnes sont prêtes à payer un prix élevé pour assister au concert.

 

Exceptions à la loi

Également appelés « biens de Giffen », les biens de première nécessité échappent à la loi de l'offre et de la demande. Ils ont la particularité de voir leur consommation augmenter lorsque leur prix croît. Étant donné la part du budget que représente l'achat de ce type de bien, toute augmentation de son prix diminuera fortement le pouvoir d'achat du consommateur, qui se verra contraint de restreindre ses achats au juste nécessaire, à savoir aux biens de Giffen. Cela concerne généralement les produits alimentaires de base comme le pain, les pommes de terre ou les pâtes.

Les biens de luxe ou biens de Veblen ne sont pas soumis à la loi de l'offre et de la demande. Là aussi, la demande est plus importante, même si le prix augmente, la qualité du produit étant associée à son coût. Les vendeurs, quant à eux, souhaitent vendre moins, car ils voient la valeur de leur bien croître.

Enfin, il en est de même pour les biens de signal. Ceux-ci correspondent aux produits pour lesquels les consommateurs choisissent la qualité avant le prix.


Communauté HubSpot


Pour aller plus loin, téléchargez ce guide sur la stratégie tarifaire et utilisez-le pour élaborer une stratégie tarifaire cohérente, pertinente et rentable.Guide pour une stratégie tarifaire efficace

Publication originale le 4 août 2022, mise à jour le 04 août 2022

Sujet(s):

Politique de prix