Événement incontournable dans la vie de nombreuses start-up, la levée de fonds permet de financer le démarrage de l'activité ou de poursuivre le développement de la société, en attirant de nouveaux investisseurs dans son capital.

Créez rapidement un business plan performant pour votre entreprise

Comment créer un business plan facilement ?

Téléchargez ce modèle de business plan gratuit pour soutenir vos efforts.

Levée de fonds : quelles entreprises sont concernées ?

Ce genre d'opération convient surtout aux entreprises innovantes qui ont un fort potentiel de développement, et dont la valorisation des titres est amenée à s'accroître avec le temps, l'objectif des investisseurs étant bien sûr de réaliser une plus-value à terme.

Contrairement à l'emprunt, la somme d'argent n'a pas à être remboursée. Le risque est assumé à 100 % par les investisseurs, qui mettent en outre leur réseau de connaissances à la disposition de la société. La levée de fonds implique en contrepartie une dilution des parts des fondateurs, qui voient leurs droits de vote dans la société diminuer.

La levée de fonds a souvent lieu au démarrage de l'activité (capital amorçage), lors du lancement du premier produit ou service de la société. Mais elle peut aussi être réalisée ultérieurement pour accélérer sa croissance (capital développement), recruter de nouveaux talents, et se faire connaître auprès du grand public.

1 - La préparation du business plan

Avant toute chose, les dirigeants de la société doivent préparer l'opération de financement en concevant un projet solide et attractif, permettant de valoriser la start-up aux yeux des investisseurs et de justifier l'usage qui sera fait des fonds apportés. Ce travail est grandement facilité par la conception d'un véritable plan de développement.

Ce document a vocation à répondre aux diverses questions des investisseurs :

  • Quelles sont les perspectives de croissance à moyen et long terme ?
  • De combien l'entreprise a besoin pour réaliser ses objectifs ?
  • À quoi serviront les fonds ? Comment seront-ils affectés ?

Un point important à aborder est la valorisation de la société au moment de la levée de fonds, car celle-ci déterminera la future répartition du capital. Cette donnée apparaît essentielle tant pour les associés actuels que pour les investisseurs sur le point de rentrer au capital. Le chiffrage doit être aussi précis que possible, et reposer sur des hypothèses crédibles et légitimes.

2 - L'identification des investisseurs

Ensuite, il faut trouver et contacter les investisseurs qui sont susceptibles d'être intéressés par l'opération. Il peut s'agir de fonds d'investissement ou de particuliers prêts à mettre leurs fonds personnels dans l'entreprise, comme des business angels par exemple.

L'entreprise doit rechercher des investisseurs qui disposent des moyens financiers nécessaires pour soutenir la levée de fonds et financer le développement de l'entreprise, et qui, si possible, possèdent un savoir-faire, une expertise, ou un réseau professionnel utile à l'entreprise pour conquérir un marché ou lancer d'autres levées de fonds dans le futur.

3 - Le pitch de la levée de fonds

Une rencontre avec les investisseurs est organisée durant laquelle les dirigeants vont réaliser un pitch de levée de fonds, afin de convaincre les investisseurs de réaliser une prise de participation. Ils devront se montrer convaincants sur le projet d'entreprise, comme le potentiel de développement. En effet, si les investisseurs restent réservés après la lecture du business plan, tout peut se jouer lors de cette présentation orale.

Le pitch ne durera que quelques minutes, et n'a pas vocation à être exhaustif. Toutefois, les personnes en charge de la présentation doivent être en mesure de répondre à toute demande d'information supplémentaire, d'où l'importance de peaufiner son résumé opérationnel (potentiel du marché, faisabilité technique, projections commerciales).

4 - La négociation de la lettre d'intention

C'est sans doute l'étape la plus délicate, celle où d'éventuelles tensions peuvent survenir entre les parties. Il s'agit ici pour les associés actuels et les nouveaux investisseurs de se mettre d'accord sur la valorisation de la société et sur les titres accordés.

La difficulté repose sur les objectifs divergents des parties. Les dirigeants fondateurs chercheront naturellement à obtenir un maximum de fonds pour accélérer le développement de l'entreprise, tout en accordant le moins de titres possible pour préserver leur contrôle sur la structure. Les nouveaux investisseurs auront, eux, un intérêt diamétralement opposé.

Par ailleurs, d'autres aspects juridiques seront abordés dans la lettre d'intention, comme la modification des statuts de l'entreprise, l'étendue des droits de vote et le droit de regard sur la gestion de la société dont les investisseurs bénéficieront en échange de leur apport.

5 - La conclusion de la levée de fonds

Une fois l'accord trouvé, les parties rédigent et signent la lettre d'intention précisant toutes les conditions financières et juridiques de la levée de fonds. Elle est rapidement concrétisée par une assemblée générale extraordinaire visant à acter l'augmentation du capital de l'entreprise, et par l'émission des nouveaux titres qui seront distribués aux investisseurs.

Pour chaque action ou part sociale, ces derniers paient le montant convenu pour le titre, ainsi qu'une prime d'émission visant à compenser l'écart entre la valeur réelle et la valeur nominale des titres, de manière à égaliser les droits des anciens et nouveaux associés. Lorsque les virements sont effectués, la banque délivre un certificat du dépositaire.

Ne reste plus qu'à faire enregistrer la levée de fonds auprès du tribunal de commerce dont dépend l'entreprise, outre l'enregistrement des statuts modifiés et la publication (obligatoire) de l'opération dans un journal d'annonces légales.

Pour aller plus loin, téléchargez ce modèle gratuit afin de créer facilement le business plan pour votre entreprise.

Business plan pour les start-ups

 Créez rapidement un business plan performant pour votre entreprise

Publication originale le 14 mai 2020, mise à jour le 14 mai 2020