Pour chaque entreprise, la conception de son produit est une mission des plus complexes. En effet, le processus de fabrication nécessite l'intervention de l'humain, de machines et de divers matériaux. Afin que l'ensemble de ces éléments soit coordonné de manière optimale, il est parfois nécessaire de faire appel à la gestion de production.

Téléchargement  >> Modèles d'analyse concurrentielle

 

 

À quoi sert la gestion de production ?

La gestion de production fait partie intégrante de la gestion générale d'une entreprise. Elle regroupe et fait participer de nombreux services et intervenants. Le succès d'une véritable gestion de production se base sur la coordination de chaque participant ainsi que des équipements utilisés.

 

Minimiser les coûts de production

Le rôle est tout d'abord financier afin de réduire les coûts de fabrication au maximum. La gestion de production se doit avant tout d'être bien menée pour que les entrées et les sorties soient réduites. Ainsi le coût de fabrication du produit fini est amoindri. Le gain généré peut donc permettre à l'entreprise de renforcer sa marge ou d'être plus compétitive par exemple au niveau de son offre de prix.

 

Optimiser l'utilisation des ressources

La gestion de production permet également d'optimiser l'utilisation des ressources. En effet, les équipements, les ressources et le personnel entrant dans le processus de fabrication du produit doivent être optimisés, c'est-à-dire que l'entreprise se doit de diminuer ses dépenses tout en conservant une qualité certifiée du processus. Cela peut se traduire par une réduction des matières premières utilisées en évitant le gaspillage, de revoir certaines tâches pouvant être traitées par un intervenant et non pas deux, etc.

 

Améliorer la compétitivité

Ensuite, l'entreprise souhaitant mettre en place une gestion de production de qualité le fait également pour améliorer sa compétitivité. En ayant une gestion de production optimale, elle sera à même de proposer à ses clients un produit répondant à leurs besoins, réalisé dans les temps et livrable dans des délais plus courts que ceux de ses concurrents.

 

Atteindre les objectifs fixés

La gestion de production joue aussi un rôle primordial au niveau de la réussite des objectifs à atteindre : en étant structurée et établie selon des critères précis, l'entreprise a beaucoup plus de chances de concrétiser les objectifs fixés. En effet, les processus mis en place permettent donc à l'entreprise de se concentrer sur d'autres aspects de son activité tels que le développement de sa clientèle ou la création de nouveaux produits.

Enfin, la gestion de production a pour effet non négligeable d'améliorer l'image de marque de l'entreprise. Et ce, quel que soit son domaine d'activité. En réalisant un produit qualitatif, dans des délais respectés avec un prix compétitif, l'entreprise met en avant son savoir-faire et sa qualité de production. Son image de marque et sa notoriété n'en sont que renforcées. Les sociétés utilisant la vente directe aux consommateurs par exemple bénéficient d'autant plus de cette image de qualité.

 

Comment fonctionne la gestion de production ?

La gestion de production nécessite que les personnes chargées du plan de production respectent certains critères importants afin que la gestion soit parfaitement coordonnée.

 

La planification de la production

Les gestionnaires doivent avant tout débuter par une mission de planification de production. Il s'agit de la première étape décisive permettant d'élaborer le plan de production concernant le produit à fabriquer. Ils doivent déterminer quels matériels utiliser pour la conception du produit et à partir de quand ce dernier doit-il commencer à être fabriqué. Un produit peut faire l'objet justement de plusieurs réalisations techniques comprenant divers composants qui ne sont pas forcément réalisés en même temps. Il est donc nécessaire d'établir une planification précise du parcours de la production.

 

Le contrôle de la production

Après la planification, vient ensuite une étape tout aussi importante qui est le contrôle de la production. Il s'agit ici de vérifier le déroulement de la production au fur et à mesure de la conception du produit. Chaque étape doit être surveillée et dirigée. Les gestionnaires responsables doivent s'assurer que le personnel de l'entreprise ainsi que les équipements fonctionnent. C'est à cette étape précisément que les normes de qualité par exemple doivent être mises en place. Les gestionnaires doivent vérifier que la vitesse de production constatée correspond à la planification prévue.

 

Le suivi de fabrication

Ensuite, afin de contrôler au mieux la gestion de production, il est essentiel que l'ensemble des gestionnaires suivent scrupuleusement la fabrication du produit, mais aussi les améliorations à apporter. En effet, chaque processus d'entreprise est unique, car chaque produit l'est aussi. Il est évident qu'un système peut rencontrer diverses difficultés ou contretemps. La gestion de production doit donc permettre de détecter les difficultés dans le système de fabrication et s'adapter en conséquence.

 

La maintenance des équipements

Enfin, il est crucial pour l'entreprise de vérifier constamment l'état de fonctionnement de ses machines et matériels permettant la fabrication du produit. Ces éléments doivent être opérationnels en toute circonstance. Cela nécessite une surveillance stricte de la part des gestionnaires.

 

Quels sont les 2 types de décision en gestion de production ?

 

Les décisions stratégiques

Les décisions stratégiques désignent les décisions prises sur le long terme par la direction en matière de gestion de production. Il s'agit de définir l'orientation future de l'entreprise et de s'assurer qu'elle dispose des ressources nécessaires pour son développement. Les décisions stratégiques portent sur :

  • Les ressources humaines : l'entreprise a-t-elle besoin de recruter ? Les salariés ont-ils les compétences requises pour le projet ? Faut-il lancer des formations ? Faut-il externaliser la production ?
  • Les équipements : l'entreprise doit-elle investir dans une nouvelle machine ? Le bâtiment de production est-il assez grand ?
  • Les informations de production : quel type de produit lancer ? Avec quel mode de production ? Faut-il s'implanter sur un nouveau marché ?

 

Les décisions opérationnelles

Les décisions opérationnelles sont les décisions qui déterminent la politique de gestion de production de l'entreprise à court terme. Celles-ci sont prises au quotidien pour assurer le fonctionnement du processus de fabrication et atteindre les objectifs à long terme fixés par les décisions stratégiques. Les décisions opérationnelles concernent, par exemple, la définition des plannings de production, les volumes, la gestion des stocks, l'ordonnancement, ou encore le choix du prix de vente.

 

Quels sont les 3 types de flux en gestion de production ?

 

Le flux poussé

Le flux poussé désigne une méthode de production qui consiste à fabriquer un produit selon un prévisionnel de ventes, donc avant d'avoir une demande de la clientèle. Le processus de fabrication est déclenché par la disponibilité du bien ou des matières premières en amont et les produits finis sont stockés avant leur commercialisation. Le client est alors livré dès qu'il passe commande. Cette méthode implique néanmoins un investissement financier pour l'achat des matières premières et l'anticipation du volume de production.

 

Le flux tiré

On parle de flux tiré lorsque la fabrication d'un produit se déclenche au moment de la commande d'un client. La production est alors tirée par la demande réelle. Ainsi, il n'y a aucun stock dans la chaîne de fabrication. Étant donné que l'entreprise n'achète que les matières premières dont elle a vraiment besoin, elle réduit ses charges de production.

 

Le flux tendu

Le flux tendu est une méthode d'organisation qui vise à limiter les coûts et le temps nécessaires à chaque étape de fabrication. Il peut s'appliquer au flux poussé comme au flux tiré. Toutefois, il fonctionne comme le flux tiré avec un minimum de stocks et d'en-cours. C'est une méthode risquée qui peut subir des dysfonctionnements en cas de non-approvisionnement d'un fournisseur ou d'une hausse de la demande entrainant un délai de production. Les clients insatisfaits pourraient donc se détourner de l'entreprise.

Comment lancer une analyse concurrentielle ?

Téléchargez ces modèles d'analyse concurrentielle gratuits et étudiez votre marché et vérifiez la viabilité des projets que vous comptez lancer.


 

Quels sont les outils de la gestion de production ?

Certains outils peuvent être très utiles pour suivre et améliorer le processus de gestion de la production.

 

Les logiciels de gestion de production

Tout d'abord, l'entreprise peut acquérir un logiciel prévu à cet effet. Il en existe de nombreux sur le marché permettant de piloter l'ensemble des activités de production et d'optimiser les étapes vues précédemment. Un logiciel spécialisé offre diverses fonctionnalités au niveau du traitement des données récoltées ainsi que pour l'automatisation des tâches.

 

Le diagramme de GANT

Le diagramme de GANT est également un outil qui peut être utilisé en gestion de production. Ce dernier donne la possibilité de planifier visuellement toutes les tâches entrant dans la fabrication du produit. Il est possible aussi grâce à ce diagramme de suivre graphiquement en temps réel l'avancée de la production.

 

Le réseau PERT

Le réseau PERT (Program Evaluation and Review Technics) est quant à lui un outil permettant de suivre un projet de production en temps réel. Cela donne à l'entreprise la possibilité d'observer l'ensemble des actions mises en place, le temps consacré à chaque tâche de fabrication et surveiller l'ordonnancement.

 

Le diagramme de PARETO

Le diagramme de PARETO quant à lui fait référence à la loi de Pareto également appelée la loi des 20/80. Ce diagramme se matérialise sous forme d'un graphique comportant des informations présentées en histogramme. Elles sont classées par ordre décroissant d'importance. Le diagramme fait apparaître les principales causes pouvant représenter des difficultés dans le processus de conception. L'entreprise peut aussi évaluer les conséquences des solutions choisies.

 

Les réseaux de PETRI

Les réseaux de PETRI constituent également un outil servant à visualiser les problèmes et solutions à apporter à un projet. Ils se matérialisent sous forme de graphiques et de formules mathématiques soutenues. Les réseaux de PETRI permettent de prendre conscience des problèmes et de mettre en lumière les éventuelles contraintes s'y rapportant.

Que les étapes de production soient relativement simples ou complexes, la gestion de production représente donc un système avantageux pour chaque entreprise. Sa mise en place permet d'optimiser la chaîne de fabrication en incluant les notions de qualité et de productivité.

 

Pour aller plus loin, effectuez une analyse SWOT, un battle card, un mapping concurrentiel ou une grille d'évaluation en téléchargeant les modèles d'analyse concurrentielle, ou découvrez le logiciel marketing de HubSpot.

Modèles d'analyses concurrentielles

Publication originale le 3 octobre 2023, mise à jour le 03 octobre 2023

Sujet(s):

Contrôle de gestion