Temps de lecture : 5 min

Le BTP est un secteur d'activité comprenant le gros œuvre et le second œuvre, c'est-à-dire tous travaux ou chantiers de construction, d'équipement ou rénovation de bâtiments. Créer une telle entreprise requiert des compétences professionnelles, mais également le respect de certaines normes et des conditions contractuelles.

>> Téléchargement : modèle de gestion des commissions

 

Quelles sont les activités du BTP ?

L'acronyme BTP signifie Bâtiment et Travaux publics et regroupe plusieurs métiers, à savoir :

  • Maçon
  • Carreleur mosaïste
  • Plombier
  • Chauffagiste
  • Charpentier
  • Électricien
  • Couvreur
  • Chef de chantier ou chef de travaux
  • Conducteur d'engins
  • Constructeur bois ou constructeur en béton armé
  • Menuisier fabricant, menuisier installateur ou menuisier aluminium-verre
  • Plâtrier
  • Plaquiste
  • Serrurier
  • Peintre décorateur
  • Assistant-conducteur de travaux
  • Solier-moquettiste
  • Tailleur de pierre
  • Vitrier
  • Ébéniste
  • Façadier
  • Installateur en froid et conditionnement d'air, installeur sanitaire et thermique
  • Étancheur
  • Coffreur
  • Jointeur

 

Quels diplômes pour créer une entreprise dans le bâtiment ?

Première étape indispensable : une qualification professionnelle dans le secteur et par métier exercé s'avère le critère incontournable. En effet, pour chaque spécialité pratiquée, il faut être titulaire du diplôme professionnel ad hoc, et ce, qu'il s'agisse du CAP, BEP, BTS, ou à défaut un titre équivalent ou supérieur reconnu par le Répertoire national de Certifications professionnelles. Certaines formations proposent d'ailleurs une spécialisation afin de compléter la polyvalence du futur entrepreneur dans les domaines juridiques, comptables et administratifs.

Toutefois, il est tout à fait possible de monter son entreprise de BTP sans titre à condition de justifier d'une expérience dans le domaine du bâtiment en tant qu'artisan d'une durée de trois ans. Dans ce cas, la formation qualifiante en alternance s'avère le meilleur choix pour, à l'issue, être capable de créer et gérer son entreprise.

 

Comment lancer une entreprise de construction ?

La création d'une entreprise dans le BTP s'articule autour de quelques étapes clés :

  • Définir son projet entrepreneurial.
  • Réaliser une étude de marché.
  • Choisir le statut juridique.
  • Mettre en place un business plan.
  • Immatriculer son entreprise.

Avant toute chose, les entrepreneurs doivent réfléchir à l'objet social de leur projet et le définir dans les moindres détails. Et, se poser les bonnes questions : comptent-ils se spécialiser dans une seule activité ? Ou alors souhaitent-ils offrir une large gamme de services qui comprennent la totalité des travaux d'aménagement intérieur ?

Deuxième étape : réaliser une étude de marché leur servira à évaluer l'offre et la demande sur le secteur, et donc de mieux identifier les besoins de futurs clients, mais également les principaux concurrents. Ainsi, ils pourront définir avec précision leur domaine de compétences et proposer des prestations inédites à un coût compétitif.

Le choix du statut juridique constitue l'une des étapes les plus importantes dans la création d'une entreprise BTP. Ce choix dépend de plusieurs critères : s'associer ou non, la mise de départ, la responsabilité engagée entre autres. Ainsi, le futur entrepreneur optera soit pour une EURL ou une SASU pour les entreprises individuelles, ou une SARL ou une SAS pour les projets à plusieurs. Le régime de la microentreprise s'avère également très intéressant pour ceux qui décident de se lancer seuls, en raison du minimum de risques contenus et de la simplification des démarches administratives et comptables.

Avant de procéder à la création d'une société dans le BTP, les entrepreneurs doivent élaborer un business plan afin d'évaluer le budget prévisionnel nécessaire et la rentabilité des activités réalisées. Ce plan de financement de projet détaillé sera communiqué aux différents partenaires : banques et investisseurs pour obtenir un prêt et une avance sur trésorerie. Ce document récapitule toutes les informations relatives à la future entreprise, à savoir une estimation du chiffre d'affaires annuel, du budget d'investissement nécessaire au démarrage et des charges prévisionnelles.

D'autres dispositifs d'aide à la création d'entreprise sont disponibles tels que l'ACRE ou Aide à la Création ou Reprise d'une Entreprise, le portage salarial ou encore les incubateurs spécialisés dans la construction.

Enfin, les entrepreneurs doivent procéder à l'immatriculation de leur société BTP avant de se lancer dans cette activité. Pour cela, ils doivent monter un dossier de création, dont les formalités dépendent du choix du statut juridique de l'entreprise. La procédure d'immatriculation peut être effectuée en ligne ou par courrier. Une fois complet, ce dossier est à déposer au Centre de Formalités des Entreprises afin que leur entreprise de bâtiment soit inscrite au registre national légal. Ils reçoivent alors un extrait KBIS et un numéro d'identification SIREN.

Autre action tout aussi importante : assurer son entreprise. En effet, souscrire une assurance garantit une couverture en cas d'accidents, de défauts de livraison ou de divers préjudices, fort coûteux et préjudiciables aux résultats.

 

Comment devenir chef d'entreprise BTP ?

Gérer une entreprise spécialisée dans le bâtiment et la construction exige de nombreuses responsabilités et des compétences spécifiques. Le chef d'entreprise BTP doit montrer qu'il sait diriger une société de bâtiment et assurer sa rentabilité. Pour exercer son activité, il doit :

  • Connaître son secteur d'activité ainsi que les normes de sécurité et lois en vigueur liées à son métier.
  • Savoir gérer une équipe et tenir les chantiers.
  • Maîtriser ses outils de travail pour la réalisation des travaux et des chantiers.
  • Savoir budgétiser un chantier.
  • Savoir assurer la relation commerciale avec les clients
  • Savoir anticiper les problèmes relatifs à son activité.
  • Savoir lire un plan d'architecte.
  • Connaître les règles pour établir des devis et des factures.

En plus de ces compétences de base, des connaissances dans d'autres domaines comme les ressources humaines, l'informatique ou encore le droit se révèlent indispensables.

Les métiers du BTP nécessitent non seulement des conditions physiques adaptées à la nature même de l'activité, mais également des qualités relationnelles, le sens de l'organisation, l'autonomie et la capacité à prendre des décisions et à mesurer le risque. Savoir encadrer une équipe constitue aussi un savoir-faire à maîtriser, dont dépendra la bonne organisation du chantier.

Des stages de préparation à l'installation existent pour soutenir les entrepreneurs non aguerris au secteur.

Comment déterminer le pourcentage de commission à chaque niveau de la hiérarchie commerciale tout en contrôlant la profitabilité ?

Téléchargez le modèle de gestion des commissions

 

Comment avoir des clients dans le BTP ?

La première question que se posera tout entrepreneur BTP est de savoir comment trouver des clients dans le bâtiment.

Parmi les nombreuses possibilités qui s'offrent à lui se trouvent :

  • le web et les réseaux sociaux par le biais de la création d'un site internet et d'une page Facebook professionnelle ainsi que par la collecte d'informations sur les prospects sur les réseaux sociaux.
  • la collaboration avec des courtiers et des architectes pour trouver de nouveaux clients. Pour gérer et optimiser leur relation avec leurs clients du bâtiment, les entrepreneurs BTP peuvent également utiliser un outil CRM BTP.
  • les prescripteurs : fournisseurs, clients satisfaits, politique de préférence locale… Autant de facteurs qui promeuvent la qualité et la compétitivité de l'entreprise.

 

 

Comment trouver des chantiers dans le BTP ?

Pour trouver des chantiers dans le BTP, il existe plusieurs moyens :

  • Faire une veille des projets immobiliers et de l'actualité d'implantation des principaux acteurs du secteur.
  • Utiliser le bouche-à-oreille.
  • S'appuyer sur le réseau de prescripteurs.
  • Proposer des services en sous-traitance.
  • Faire de la publicité ciblée pour trouver des chantiers localement.

Communauté HubSpot

Pour aller plus loin, téléchargez ce modèle gratuit et déterminez le pourcentage de commission à chaque niveau de la hiérarchie commerciale, contrôlez la profitabilité, et suivez le chiffre d'affaires.
Modèle de gestion des commissions

Publication originale le 20 janvier 2023, mise à jour le 21 janvier 2023

Sujet(s):

Entrepreneuriat CRM pour TPE