Pilier du marketing viral, le snack content s'est imposé sur internet et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. Ces contenus courts et percutants cherchent à déclencher une émotion, le plus souvent la curiosité qui poussera l'internaute à consommer plus de contenus ou à cliquer sur le lien proposé. Découvrez les meilleurs snacks content pour initier votre stratégie d'inbound marketing, et de nombreux exemples pour trouver l'inspiration pour créer vos contenus.

 

>> Téléchargement : Le rapport sur les tendances des réseaux sociaux en 2022

Un peu à la manière du snacking alimentaire, le snack content propose des contenus percutants et faciles à assimiler. Cette stratégie peut paraître surprenante quand les articles longs et détaillés sont privilégiés pour asseoir l'expertise d'une marque et assurer un bon référencement. Mais le snack content répond à des objectifs différents. En premier lieu il est destiné à capter l'attention, puis sa dimension virale permettra d'augmenter la portée d'une marque ou d'améliorer l'engagement auprès de son audience.

Capter l'attention

Les internautes ont pris l'habitude de consommer de l'information sur le web pour se distraire, pendant leur temps libre et dans les transports en commun, principalement sur mobile. Le snack content est conçu à cet effet.

  • Tout d'abord par son format court : quelques lignes de lecture, une image animée ou encore une vidéo TikTok sont consommées en un clin d'œil, dès qu'elles s'affichent à l'écran ; le contenu court est adapté au petit écran du smartphone.
  • Ensuite par le caractère percutant de l'information. Le snack content est une actualité ou une information de fond, un contenu sur le ton de l'humour, de type parodique ou ironique par exemple, un visuel original, insolite ou dynamique ou encore une citation inspirante. Le contenu arrête momentanément l'internaute dans sa navigation.

Au moment de créer un snack content, l'entreprise a en tête de susciter immédiatement son intérêt. L'internaute n'a pas nécessairement recherché le contenu, le contenu capte son attention parce qu'il est court et percutant.

 

Améliorer l'engagement de l'audience

Quand le snack content capte l'attention, l'entreprise s'offre l'opportunité d'améliorer l'engagement de son audience, et d'autant plus sur les réseaux sociaux qui disposent de boutons de commande à cet effet. Illustrations :

  • L'utilisateur d'Instagram « aime » le post humoristique du compte public auquel il est abonné, simplement du bout des doigts, avant de poursuivre sa navigation.
  • Sur Facebook, l'utilisateur commente rapidement une infographie pour en remercier l'auteur ou pour enrichir l'information. Lorsque une discussion s'engage sous le post, l'engagement de la communauté croît.
  • En insérant un bouton CTA sur la publication percutante, l'entreprise incite d'autant mieux l'abonné à cliquer pour accéder à d'autres contenus.

En publiant régulièrement du snack content, l'entreprise habitue son audience à ce type de contenus courts et satisfaisants : elle crée l'attente, et fidélise ainsi son audience.

 

Augmenter la portée sur les réseaux sociaux

Le snack content capte l'attention et favorise l'engagement : en conséquence, la portée augmente. Plus un post est « aimé » ou commenté en effet, plus la publication devient virale.

  • L'algorithme du réseau social suggère le post à une audience étendue.
  • L'utilisateur identifie les abonnés de son réseau pour leur faire accéder à la publication.
  • Le contenu est partagé par les différents utilisateurs, jusqu'à toucher une audience massive du réseau social.

En augmentant sa portée, l'entreprise accroît sa notoriété, attire de nouveaux leads et augmente ses chances de les convertir en clients. À noter qu'en tout état de cause, des contenus longs doivent relayer les snack content, pour crédibiliser la marque. Le snack content sert en quelque sorte de porte d'entrée, il distrait ou attise la curiosité de l'internaute qui en demande alors davantage.

Comment adapter sa stratégie réseaux sociaux aux évolutions des attentes des consommateurs ?

Téléchargez ce rapport gratuit et découvrez les tendances des réseaux sociaux en 2022

Exemples de snack content

Le snack content peut prendre bien des formes sur internet, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les sections blog de sites web. Parmi les formats le plus souvent rencontrés, il y a les posts bien entendu mais aussi les articles courts. La vidéo, qui connaît actuellement une croissance exponentielle, se retrouve également dans ces formats de snack content et c'est d'ailleurs l'un de ceux privilégiés en B2B. D'autres formats visuels sont aussi souvent employés : infographie, mème ou gif animé. Enfin, les citations peuvent être utilisées sous forme de texte ou intégrées à une image, selon le support auxquelles elles sont destinées.

 

Les posts sur les réseaux sociaux

Terrain de jeu privilégié des producteurs de snack content, les réseaux sociaux comme Instagram, LinkedIn, TikTok, Facebook ou Twitter sont particulièrement adaptés à cette typologie de contenus. Si Twitter limite officiellement la longueur des publications à 280 caractères, les autres ne le font pas. Pourtant, tous ne vont afficher qu'une partie du post et masquer la fin avec un lien comme « voir plus » sur LinkedIn.

post snack content

 

C'est pourquoi les posts courts sont à privilégier afin que le message soit visible par le plus grand nombre d'abonnés possible. C'est par exemple la méthode employée par Coca-Cola pour animer sa page Facebook. L'entreprise poste un contenu court et percutant, qui attire l'attention et suscite la curiosité de manière à inciter son audience à cliquer sur le lien pour en découvrir plus.

 

Les articles courts

Sur les réseaux sociaux, les articles courts sont un format de snack content que l'on ne retrouve que sur LinkedIn. A mi-chemin entre le prêt à consommer et l'analyse approfondie, c'est un exercice qui requiert de synthétiser l'information tout en délivrant une véritable expertise.

C'est ce que fait notamment l'IFOP sur LinkedIn en rassemblant les principales données de son étude dans un article court. Les abonnés de son compte peuvent ainsi avoir accès aux informations essentielles et consulter l'étude détaillée si le sujet les intéresse. En procédant de la sorte, les entreprises améliorent sensiblement leur taux d'engagement.

 

Les vidéos courtes

Les vidéos se retrouvent désormais sur tous les réseaux sociaux et sites web. C'est le média qui connait la plus forte croissance et c'est aussi celui qui est privilégié par les marketeurs pour leur stratégie de snack content. Il peut être employé dans différents placements, comme au sein d'un fil d'actualité, d'un fil vidéo ou parmi les stories. Là encore, il doit être court et percutant pour que la cible visionne la vidéo dans sa totalité.

La vidéo YouTube de SNCF Connect, anciennement OUI.sncf, ne dure que 45 secondes et pourtant elle a généré près de 75 000 vues. Dans un style décalé, elle projette en quelques secondes son audience dans un univers fantastique et amusant. C'est court, percutant, atypique et ça donne envie de partager.

 

Les infographies

Les infographies sont un format de snack content particulièrement adapté à certains réseaux sociaux comme Pinterest et LinkedIn. En une image, elles synthétisent les principales données sur un sujet précis. Si elles permettent aux entreprises de générer un important engagement de leur audience, elles ont aussi un fort potentiel viral.

infographie micro contenu

Le réseau d'écoles Kaplan l'a bien compris en proposant gratuitement sur Pinterest son infographie sur les avantages à voyager. D'un coup d'œil, les principales données qui intéressent sa cible sont rassemblées dans cette image qu'ils peuvent facilement partager. L'autre bénéfice des infographies : elles se référencent bien dans Google Images. C'est ainsi l'opportunité pour les entreprises d'augmenter leur trafic depuis une nouvelle source.

 

Les mèmes

Sur internet, le second degré est souvent de mise. Et en la matière, le mème s'impose. En quelques clics, il permet de répondre avec humour et dérision à un message ou d'initier une conversation avec ses abonnés. Les jeunes générations sont de grandes consommatrices de mèmes, pour autant ce format de snack content séduit également les populations plus âgées.

meme contenu internet

L'exercice pour ce type de contenu consiste à trouver l'équilibre entre la dérision et l'offense, cette dernière ayant un impact négatif sur l'image de marque. Le gérant d'épargne Yomoni a par exemple choisi un chat grognon pour se moquer gentiment de ses concurrents banquiers.

 

Les gifs animés

De plus en plus d'applications de chat comme Facebook Messenger ou WhatsApp proposent des gifs animés à leurs utilisateurs, qui s'en servent pour répondre rapidement ou pour imager leur propos. Les entreprises intègrent aussi les gifs animés dans leurs publications pour améliorer la proximité avec leur audience et véhiculer une image de marque moins lisse.

 

 

Les citations

citation snack content

Tout comme Nike, de nombreuses entreprises utilisent les citations dans leur stratégie de communication sur internet. C'est un format particulièrement percutant qui génère un fort engagement quand il est diffusé auprès de la bonne cible. Il permet de relayer l'ADN d'une marque tout en installant une plus grande proximité entre elle et ses consommateurs.

 

Comment avoir un snack content performant ?

Le snack content est performant quand il remplit ses objectifs : le contenu attire l'attention, engage la communauté et devient viral. Pour atteindre ce résultat, il est nécessaire de respecter les règles de base.

 

Consacrer le temps nécessaire pour créer un contenu de qualité

Le snack content est un format court. Pour autant, le temps de travail est significatif. Créer un snack content qualitatif peut prendre autant de temps que rédiger un long article de fond : l'entreprise ne doit pas négliger la tâche au prétexte que le contenu est consommé instantanément, au risque de détériorer son image de marque. Parmi les éléments à soigner :

  • Le contenu doit être immédiatement compréhensible pour capter l'attention. Le message est clair, simple et efficace.
  • Le contenu doit être adapté à la cible. Âge, localisation géographique, niveau de revenus ou encore centres d'intérêt : l'entreprise segmente sa clientèle pour proposer du snack content ciblé.

 

Adapter le format au support de diffusion

Le snack content, par définition, est un format court : une image, une phrase, quelques diapositives ou moins de trois minutes de vidéo. L'objectif consiste à présenter le contenu dans son intégralité sans que l'internaute ait à agir de quelque manière que ce soit, et sans qu'il se lasse. Lorsque l'entreprise publie le snack content sur un réseau social, elle doit donc prendre en compte ses spécificités. Twitter, par exemple, affiche maximum 280 caractères. Instagram et Facebook, de même, n'affichent pas toute la description de la publication lorsqu'elle est trop longue. Pour permettre à l'abonné de visualiser instantanément le post intégral, il faut donc respecter les règles d'usage du support de diffusion.

 

Ne pas chercher à vendre

Le snack content ne vend pas les produits ou les services de l'entreprise : il distrait, il informe, il interroge ou il inspire. Le but est de parvenir à créer une émotion pour marquer les esprits. L'entreprise met donc ses intérêts commerciaux de côté et cherche à satisfaire l'audience. Exemple : un mème de chat interpelle davantage qu'une publicité, se partage plus volontiers et suscite plus d'engouement. Le contenu ne doit donc pas contenir de message promotionnel pour vendre un produit, la marque peut même être totalement absente du visuel. L'entreprise se concentre sur le besoin de son audience, pour l'interpeller efficacement : elle fournit une expertise pour l'informer, elle délivre un message humoristique pour la distraire. Si le snack content performe, l'audience séduite cliquera alors sur le CTA ou visitera le site web de l'entreprise, où l'offre commerciale est présentée.

 

Se tenir à jour des tendances

Un snack content percutant est précurseur, ou a minima tendance : le contenu est par nature éphémère, il faut l'inscrire dans l'actualité à chaud, au sens large du terme. Pour créer un contenu performant, il faut donc connaître les pratiques du moment en matière d'humour, mettre en place une veille efficace dans son domaine, et surtout naviguer régulièrement sur les réseaux sociaux. Ils représentent en effet une source précieuse d'information, puisqu'ils sont le reflet des mœurs de l'audience. L'entreprise peut ainsi s'inspirer des contenus les plus viraux pour en créer à son tour.

 

Publier régulièrement et conformément à sa ligne éditoriale

Lorsque l'entreprise mesure de bons résultats sur un snack content, elle a tout intérêt à maintenir sa stratégie. Parce que les statistiques prouvent son efficacité, mais aussi pour éviter de décevoir. La communauté d'abonnés s'est habituée à la ligne éditoriale de la marque en matière de snack content, son engouement est attisé, elle attend davantage de contenus similaires. C'est une opportunité à saisir pour l'entreprise, qui fidélise ainsi sa communauté d'abonnés. L'entreprise publie alors régulièrement, pour préserver l'intérêt.

Pour s'assurer une image de marque cohérente, l'entreprise veille à l'harmonie de ses snack content avec ses contenus longs.

Pour aller plus loin, téléchargez ce rapport gratuit  et découvrez comment adapter votre stratégie réseaux sociaux aux évolutions des attentes des consommateurs.
Rapport sur les tendances des réseaux sociaux en 2022

Publication originale le 14 septembre 2022, mise à jour le 14 septembre 2022

Sujet(s):

Réseaux sociaux