La définition des rôles et des responsabilités est l'une des étapes les plus importantes de la gestion d'un projet. La matrice RACI est un outil permettant d'organiser visuellement ces rôles et responsabilités durant tout le déroulé du projet. Elle constitue un appui pour le chef de projet et les différentes parties prenantes.

>> Téléchargement : Le guide de la gestion de projet

Comment optimiser votre gestion de projet ?

Téléchargez ce guide gratuit et découvrez comment gérer des projets efficacement grâce à la méthode adéquate et les bons outils.

 

 

Comment faire une matrice RACI des responsabilités ?

Il est très simple de mettre en place une matrice RACI. Il suffit d'utiliser chacune des lettres (R, A, C et I) et de les placer dans un tableau comprenant les tâches à accomplir et les personnes ou entités à qui elles sont attribuées. Il est possible de faire figurer plusieurs lettres afin de définir des implications différentes pour une même personne ou équipe.

Cependant, il est indispensable de bien comprendre le sens de chaque lettre de l'acronyme, parfois mal rendu en français, pour construire une matrice de RACI pertinente. De même, le chef de projet doit s'assurer que chaque membre de l'équipe a correctement assimilé la portée des lettres de l'acronyme.

 

R pour « Responsable » (dans le sens « en charge de »)

La traduction de « responsible » est un exemple concret de mauvaise interprétation de cette composante de la matrice RACI. En effet, cette expression ne se traduit pas par « responsable » au sens hiérarchique du terme, mais plutôt par l'idée d'être « en charge de ».

Ainsi, la lettre R peut être utilisée pour attribuer un nouveau dossier client à un chargé de clientèle. En inscrivant R en face de cette tâche et de ce poste dans l'entreprise, le chef de projet confie la responsabilité globale de la mission à la personne concernée.

 

A pour « Approbation »

La lettre A de la matrice est celle qui s'adresse le plus aux responsables de projet. L'inscription d'un A en face d'une tâche signifie que la ou les personnes concernées ont un droit de regard voire une autorité sur les actions mises en œuvre au cours du projet. Ce sont généralement des décisionnaires, qui doivent de leur côté organiser la gestion de leurs propres équipes.

 

C pour « Conseil »

La lettre C traduit une action de conseil. Elle correspond à l'intervention, au sein de l'entreprise ou bien en externe, d'un ou de plusieurs experts sur un sujet ou une thématique. Par exemple, il se peut qu'une étape du projet ne puisse être débloquée que si, et seulement si, un expert a validé une action précédente. Dans ce cas, le rôle de conseil précède une tâche opérationnelle ou stratégique dans le projet.

 

I pour « Informé »

La lettre I ne définit pas un rôle à proprement parler. Elle indique quels membres du projet doivent être mis au courant d'une décision prise au sujet d'une tâche ou d'un aspect particulier du projet. Inscrire un I entre le nom d'un membre du projet et un jalon indique que le collaborateur est impacté par les décisions ayant été prises précédemment. L'informer est donc nécessaire, mais la personne ne doit pas nécessairement donner son approbation pour que le projet se poursuive.

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et optimisez votre gestion de projet en adoptant la méthode et les outils qui correspondent le mieux à votre activité.
Nouveau call-to-action

Publication originale le 23 septembre 2021, mise à jour le 23 mai 2022

Sujet(s):

Gestion de projet