Les SaaS, logiciels en tant que service, sont de plus en plus présents sur le marché.

Une entreprise SaaS fournit un logiciel à un utilisateur sous la forme d'un abonnement qui s'accompagne d'un support technique, d'un service client et d'options de mise à niveau afin d'optimiser les possibilités offertes par le logiciel.

HubSpot, par exemple, est une entreprise SaaS. Elle vend des logiciels de marketing, de vente et de service client qui aident les entreprises à développer leur activité.

Cependant, les clients ne travaillent pas toujours de manière aussi linéaire et ils ont souvent recours à plus d'un logiciel pour répondre à tous leurs besoins. En installant différents plug-ins, logiciels et widgets, ils ont accès à une multitude de fonctionnalités et ils parviennent à créer une solution qui leur correspond parfaitement.

Les attentes des clients ont également évolué. Ces derniers s'attendent maintenant à un feedback instantané et à des solutions immédiates. Ils veulent aussi pouvoir accéder à tous les outils nécessaires pour résoudre les problèmes rencontrés.

Pour les entreprises, il peut être onéreux d'ajouter davantage d'outils à un logiciel existant, et une demande en croissance constante complique la livraison de solutions pour répondre à tous les besoins des clients.

En outre, la plupart des créateurs de logiciels font eux-mêmes appel à plusieurs outils distincts, par exemple en stockant leurs données dans le cloud et en utilisant des systèmes internes pour effectuer certaines tâches. Une étude de l'agence Ascend2 indique que pour 57 % des marketeurs, le recours à des technologies disparates nuit à la réussite des entreprises.

Une entreprise qui utilise des systèmes différents opérant sur des plateformes différentes pour gérer son activité court ainsi plusieurs risques : perte de données, informations incohérentes, ou encore manque d'alignement.

Pour répondre aux attentes des clients et parer aux éventuels défauts des systèmes internes, une expérience plus fluide doit être développée.

Les plateformes iPaaS sont la solution. Il s'agit d'une plateforme qui connecte des systèmes disjoints afin de fournir une solution unifiée à ses clients. Elle permet à différents systèmes de communiquer entre eux, ce qui ouvre la voie aux intégrations et au partage de données.

Les solutions iPaaS offrent ainsi un potentiel illimité aux plateformes et, à une époque où les entreprises dépendent de plus en plus du cloud, elles deviennent indispensables dans la grande majorité des modèles commerciaux.

Ce guide de présentation des plateformes iPaaS explique comment elles fonctionnent et quels sont leurs principaux avantages.

La plupart des entreprises utilisent plusieurs systèmes, principalement entre leurs équipes marketing, commerciale et de service client. Une plateforme d'intégration en tant que service est une solution qui facilite la communication entre différents silos, en intégrant les logiciels pour améliorer le partage de données entre les équipes.

Une plateforme iPaaS permet à une entreprise d'accroître son offre sans que celle-ci ait besoin de développer davantage de services. Elle peut intégrer un logiciel qui fournit déjà ce service afin d'offrir une solution unifiée et plus performante aux clients.

Supposons que votre entreprise vende un logiciel de planification qui aide les coiffeurs à gérer leurs rendez-vous et à envoyer des rappels à leurs clients. Une fois votre produit développé, vous constatez que les coiffeurs veulent aussi que leurs clients puissent laisser des avis et effectuer des paiements via votre logiciel. Pour répondre à leurs besoins, vous pouvez développer et ajouter ces fonctionnalités à votre produit, ou bien utiliser une plateforme d'intégration pour connecter votre logiciel à des solutions d'avis et de paiement déjà existantes. Cette dernière option vous permet d'économiser du temps et de l'argent, tout en développant votre offre de services et en répondant aux attentes de vos clients.

Comment fonctionne une plateforme iPaaS ?

Une entreprise qui conçoit des logiciels s'appuie sur une telle plateforme pour bénéficier de l'infrastructure nécessaire à la création de connexions et au déploiement d'applications logicielles dans le cloud.

Elle peut ainsi définir les paramètres des types de connexions qui sont autorisées sur la plateforme. Il peut s'agir d'une interface de programmation d'application (API), de connecteurs pré-conçus ou de toute autre règle.

Une fois ces paramètres définis, une plateforme iPaaS crée un écosystème central pour afficher, gérer et modifier toutes les données, infrastructures et opérations. Les entreprises peuvent alors facilement modifier leurs produits, partager des informations et fournir des solutions à leurs clients.

 

iPaaS : termes à connaître

Pour savoir en quoi les architectures orientées services (AOS) se différencient et en quoi les plateformes iPaaS sont uniques, voici une présentation des modèles commerciaux basés sur le cloud.

  • Plateforme

Une plateforme centralise toutes les connexions. Elle peut être perçue comme un noyau doté de branches qui relient d'autres produits à son centre. Le noyau rassemble des produits disparates et les fait fonctionner en synergie pour effectuer une mission commune.

  • Plateforme d'intégration

Une plateforme d'intégration crée des connexions entre différents systèmes et applications. Elle fournit ainsi un environnement qui permet aux ingénieurs de développer leurs produits.

  • Plateforme en tant que service (PaaS)

Le terme PaaS fait référence à une plateforme sur laquelle un fournisseur héberge tous les éléments dont les utilisateurs ont besoin pour déployer un logiciel précis. Il s'agit là des serveurs, des réseaux, des mémoires, des bases de données et des systèmes d'exploitation.

  • Logiciel

Un logiciel est un programme qui effectue un ensemble précis de tâches pour un utilisateur.

  • Logiciel en tant que service (SaaS)

Une solution SaaS est un système qui fournit un logiciel pour une utilisation à la demande. La maintenance, l'hébergement et le déploiement de ce logiciel sont placés sous la responsabilité du fournisseur de logiciel.

  • Intégration en tant que service (IaaS)

Le terme IaaS fait référence à un modèle basé sur le cloud qui permet l'intégration de données entre des systèmes et des vendeurs tiers. Ainsi, les parties connectées n'ont pas besoin de créer des interdépendances complexes et les délais sont réduits lors du partage de données.

  • Enterprise Service Bus (ESB)

L'Enterprise Service Bus n'est pas considéré comme un modèle « en tant que service », mais il est important de savoir en quoi il se différencie d'une plateforme d'intégration. Un système ESB est similaire à une plateforme iPaaS car il permet le partage de données et d'applications au sein d'une organisation. Toutefois, il présente des différences qui en font une solution moins adaptée aux environnements basés sur le cloud. Les solutions ESB sont des systèmes qui sont uniquement installés sur site, ce qui diminue leur efficacité avec des intégrations à distance ou basées sur le cloud. En outre, elles ne fonctionnent pas avec des multi-entités et leur temps de réponse peut être inférieur à celui d'une plateforme iPaaS.

Avantages d'une plateforme iPaaS

Au cours des vingt dernières années, la popularité croissante des SaaS a créé un manque de plus en plus visible dans l'écosystème : le besoin d'avoir davantage de systèmes intégrés. Les plateformes iPaaS sont nées afin de répondre au besoin d'une solution organisée pour le déploiement rapide et fluide de solutions basées sur le cloud.

Les iPaaS offrent des avantages aux entreprises qui y ont recours (avantages internes), mais aussi aux clients de ces entreprises (avantages externes).

Avantages externes d'une plateforme iPaaS

Les entreprises logicielles qui recourent à la technologie des plateformes iPaaS pour fournir leur offre peuvent observer un meilleur taux de satisfaction client, et les clients bénéficient eux aussi de plusieurs avantages.

  • Une solution unique

Au lieu de faire appel à plusieurs logiciels pour répondre à leurs besoins, les entreprises peuvent utiliser une plateforme qui les connecte tous sur une même interface pratique basée sur le cloud. Elles n'ont donc pas besoin d'identifier la meilleure technologie possible, puis de la déployer dans des environnements différents.

  • Des données organisées

Les entreprises peuvent accéder à toutes leurs données sur une seule interface, et définir des règles pour leur organisation et leur accès. Ainsi, même si elles travaillent avec des systèmes différents, ces derniers fournissent les données d'une manière facile à interpréter. L'analyse, l'interprétation et l'application des données sont donc plus faciles et plus précises.

  • Une communication améliorée

Une plateforme implique une source d'informations unique. Les données sont partagées au sein d'un même écosystème. Aucune information importante n'est perdue et chacun bénéficie du même accès, ce qui laisse peu de place aux erreurs d'interprétation.

  • Un meilleur workflow

Une équipe qui n'a pas à passer d'un outil à un autre peut optimiser son travail et le centraliser sur une même interface. Avec une plateforme, elle bénéficie d'un environnement plus favorable à la collaboration et les workflows existants sont plus efficaces.

Avantages internes d'une plateforme iPaaS

Les clients ne sont pas les seuls à avoir besoin de solutions intégrées. Les entreprises utilisent elles aussi des outils disparates pour gérer leur activité : fournisseur d'e-mails, logiciel marketing, outil de partage de documents, par exemple. En regroupant tous ces outils, une plateforme iPaaS permet d'augmenter l'efficacité interne et les workflows.

Voici quelques-uns des avantages internes de ces plateformes d'intégration.

  • La suppression des silos

Il est possible de créer et de déployer des intégrations tierces dans plusieurs environnements. Cela ne pose aucun problème lorsqu'il n'y a que quelques connexions, mais lorsqu'une entreprise développe son offre pour asseoir sa position sur le marché, les intégrations peuvent se disperser et ainsi entraîner une situation défavorable, dans laquelle les informations sont dissimulées ou difficiles à consulter. Les entreprises auront alors du mal à prendre connaissance d'informations critiques.

  • Un traitement en temps réel

Une plateforme iPaaS permet le partage et le traitement de données en temps réel, ce qui élimine les délais d'accès tout en fournissant une solution rapide et accessible.

  • Une efficacité accrue

Une plateforme iPaaS diminue les risques de confusion, la perte de données et les incohérences en créant un système centralisé pour la gestion de toutes les parties concernées.

  • Une gestion centralisée

Une solution iPaaS crée une seule vue virtuelle pour la gestion de toutes les connexions sur la plateforme. Ainsi, les différentes intégrations ne sont pas gérées par une seule personne ou une seule équipe, et elles sont accessibles sur une seule console.

  • La prise en charge de multi-entités

En règle générale, chaque entité qui recourt à un logiciel exige sa propre instance. À l'image d'un appel téléphonique, pour lequel chaque interlocuteur a besoin de sa propre connexion, une instance est créée à chaque fois que quelqu'un accède au logiciel. Une plateforme d'intégration permet de partager les instances au sein des entités, de supprimer les surcharges, de réduire les coûts et d'augmenter la vitesse d'utilisation.

  • L'amélioration de la sécurité et de la mise en conformité

Les environnements font tous face à des menaces en matière de sécurité, tout particulièrement le cloud. Les solutions iPaaS offrent des fonctionnalités de détection des fraudes et d'alertes en cas d'intrusion. Néanmoins, les véritables avantages d'une plateforme centralisée sont de faciliter l'identification de ces menaces et l'apport d'une réponse adéquate. En outre, une plateforme simplifie la mise en conformité avec les réglementations existantes car les modifications sont mises en œuvre dans un seul environnement.

Rapport Gartner

Les solutions iPaaS étant une technologie assez récente, les clients cherchent des avis objectifs pour vérifier la validité, la sécurité et la longévité potentielle des fournisseurs. Ils se réfèrent ainsi appel aux recherches effectuées par l'entreprise Gartner.

Gartner est une société de consulting en informatique, mais aussi une source fiable pour des enquêtes sectorielles objectives et qualitatives. Les rapports de Gartner, appelées « Magic Quadrants », fournissent des représentations visuelles, des analyses approfondies et des conseils concrets qui offrent des informations sur la direction prise par un marché, sa maturité et ses participants.

Le rapport spécifique de Gartner dédié aux intégrations d'entreprises en tant que services analyse ainsi plusieurs fournisseurs de solutions iPaaS présents sur le marché et détaille les points forts et les points faibles de chacun. Gartner compare des fournisseurs comme Boomi, Jitterbit, MuleSoft, Oracle et SAP pour fournir une vue objective de l'environnement des iPaaS et aider les clients à identifier la solution qui répondra le mieux à leurs besoins.

Fournisseurs de solutions iPaaS

Une plateforme iPaaS est une solution idéale pour améliorer les connexions et les communications entre toutes les données et applications d'une entreprise. Cette liste de fournisseurs de solutions iPaaS peut ainsi aider à identifier le partenaire idéal.

Dell Boomi

Dell Boomi propose une solution iPaaS complète avec l'intégration d'applications et de données, l'automatisation des workflows, le déploiement d'applications, la conception d'API et la gestion du B2B, le tout sur un seul hub.

Informatica

Informatica se démarque des autres solutions grâce à son taux de fidélisation des clients et à son classement comme l'un des premiers fournisseurs iPaaS. Les recommandations de Gartner et de plus de 7 000 clients dans le monde entier lui ont apporté une position de leader dans ce secteur d'activité.

Celigo

Celigo propose une solution iPaaS qui permet de tout gérer, comme des intégrations FTP simples ou des intégrations complexes. En outre, son marketplace d'applications comporte des applications vérifiées qui répondent à une multitude de besoins professionnels.

Jitterbit

L'équipe de Jitterbit sait à quel point la conception d'API, entre les systèmes sur site et ceux basés sur le cloud, peut être stressante. La société s'adresse ainsi aux entreprises qui ne disposent pas de ressources pour développer elles-mêmes leurs intégrations, et elle propose des intégrations rapides avec sa plateforme.

Blendr.io

Blendr.io propose un éditeur visuel de low-code qui permet de créer des intégrations complexes pour les entreprises d'envergure ou des intégrations standardisées en libre-service. La société fournit aussi plusieurs fonctionnalités pour incorporer des intégrations aux interfaces utilisateurs d'autres plateformes SaaS.

MuleSoft

MuleSoft propose une intégration basée sur le cloud via son produit CloudHub. Cette solution prend en charge les multi-entités pour les intégrations et les API. Elle permet aussi le déploiement dans huit régions du monde, peut être utilisée par plusieurs salariés, et garantit la sécurité du cloud dès l'installation et la mise en conformité. Enfin, elle fournit des données qui s'appuient sur différents indicateurs.

Zapier

Zapier est une solution réputée pour la connexion d'applications, l'automatisation des workflows et le partage de données entre des systèmes distincts.

Il ne s'agit pas là des seuls fournisseurs de solutions iPaaS, et le rapport de Gartner en inclut d'autres.

Processus d'intégration

Les entreprises adoptant de plus en plus d'outils basés dans le cloud, les plateformes iPaaS deviennent les solutions les plus viables pour supprimer les frictions associées à l'utilisation de systèmes disparates. Elles permettent aussi de connecter toutes les applications et les données entre les entreprises et les parties tierces. Pour soutenir le développement de leur activité, les entreprises doivent recourir à une seule source qui reliera tous les systèmes utilisés. Une fois connectées et synchronisées, elles pourront accélérer leur croissance. 

Publication originale le 4 novembre 2019, mise à jour le 04 novembre 2019

Sujet(s):

Growth hacking