La maîtrise de la qualité des produits d'une entreprise passe par le suivi et l'évaluation des fournisseurs. C'est une démarche indispensable pour s'assurer que les fournisseurs répondent aux exigences de l'entreprise. Ces derniers possèdent un rôle capital, car ils impactent directement la qualité du produit final, et in fine, la satisfaction des clients. Les entreprises sont donc garantes de la conformité de leurs fournisseurs. Voici ce qu'il faut savoir sur la qualité fournisseur : définition, intérêt et les étapes pour l'évaluer.

>> Téléchargement : Modèle gratuit de calculateur de KPI liés au service client

 

Qualité fournisseur, qu'est-ce que c'est ?

La qualité fournisseur représente l'ensemble de processus qualité, normalisé grâce à l'ISO 9001. Elle permet à l'entreprise de s'assurer que ses fournisseurs répondent à ses exigences et d'avoir une maîtrise de sa chaîne d'approvisionnement.

La qualité fournisseur a pour objectif :

  • D'analyser et de suivre les performances des fournisseurs.
  • D'optimiser la gestion des non-conformités générées sur les produits achetés.
  • De mettre en place des plans d'action pour aider les fournisseurs à se développer et à évoluer.

En somme, avoir une politique qualité permet d'optimiser la production de l'entreprise et d'améliorer sa capacité à créer de la valeur. C'est-à-dire produire à une bonne qualité, à l'aide d'un processus optimisé. C'est une démarche bénéfique autant pour le fournisseur que pour l'entreprise.

 

Quel est l'intérêt de mettre en place un processus qualité de suivi fournisseur ?

Le fournisseur est un acteur majeur de la chaîne qualité. Les matières premières, les produits, les matériaux qu'il fournit à l'entreprise ont une incidence sur la qualité du produit final. S'ils sont de mauvaise qualité, l'entreprise peut subir des pertes financières et voir son image de marque ternie. En évaluant ses fournisseurs, l'entreprise s'assure qu'ils sont en accord avec ses attentes et ses intérêts, tant au niveau de la qualité qu'au niveau éthique (RSE).

Mettre en place un processus qualité de suivi fournisseur implique donc plusieurs avantages pour l'entreprise :

  • Optimiser la qualité du produit final : l'entreprise peut faire appel aux meilleurs prestataires selon le niveau de qualité souhaité, ce qui lui permettra de fabriquer des produits de meilleure qualité et ainsi offrir une meilleure prestation à ses clients.
  • Faire des économies : en choisissant des fournisseurs performants et fiables, l'entreprise limite les taux de rebus sur les produits achetés. Mais aussi, la qualité fournisseur permet l'amélioration de leurs processus de fabrication et donc de réduire les coûts de production.
  • Augmenter sa notoriété : proposer des produits de bonne qualité permet à l'entreprise d'être reconnue auprès de ses clients et de créer un climat de confiance avec eux. Par conséquent, l'entreprise bénéficie d'une bonne image, ce qui contribue à garantir la pérennité de son activité.
  • Améliorer la relation avec ses fournisseurs.

Comment calculer les indicateurs clés de performance liés au service client ?

Téléchargez et utilisez ce calculateur de KPI

5 éléments pour procéder à l'évaluation de fournisseur

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il faut savoir que l'évaluation d'un fournisseur peut se réaliser à différents moments :

  • Lors d'un appel d'offres.
  • Lors d'un référencement de fournisseur.
  • Suite à plusieurs anomalies relevées d'un même fournisseur ou sur une gamme de produits.
  • Dans le cadre de l'amélioration continue du système de management de la qualité.

 

1. Établir un cadre général

La première étape à effectuer pour bien évaluer ses fournisseurs est de poser un cadre général.

Il est conseillé de définir clairement ses besoins, en se posant les questions suivantes :

  • Que faut-il évaluer ? Il peut s'agir des fournisseurs, d'une gamme de produits, de l'image du fournisseur sur l'entreprise.
  • Quels types de fournisseurs évaluer ? Cela peut être l'ensemble des fournisseurs, un fournisseur spécifique.
  • Qui réalisera la mission ? La tâche d'évaluation peut être confiée à une équipe dédiée, à un stagiaire, un prestataire externe.
  • Où s'effectue l'évaluation ? Elle peut se tenir dans l'usine du fournisseur, à la réception des produits dans le centre logistique de l'entreprise, pendant le transport du produit.
  • Est-ce une évaluation à court, moyen ou long terme ?
  • Quels sont les moyens d'évaluation financiers, logistiques et humains à allouer ?
  • Dans quel cadre l'évaluation a-t-elle lieu ? (retour d'expérience, amélioration continue, appel d'offres).
  • Quelles sont les contraintes de l'évaluation et ses limites ?

Une fois les réponses trouvées à ces questions, l'entreprise peut rédiger son cahier des charges. Il va permettre d'organiser le projet d'évaluation, de le cadrer et de laisser une trace écrite sur la manière dont il est réalisé.

 

2. Identifier les fournisseurs à évaluer

Il existe différents types de fournisseurs. Il faut effectuer un premier tri selon plusieurs critères tels que :

  • Leur situation géographique.
  • La taille de l'entreprise.
  • Le statut financier et juridique.
  • La capacité de production.
  • Les anomalies rencontrées sur leurs produits et le coût de non-qualité.

 

3. Définir la méthode d'évaluation

Pour procéder à l'évaluation, différentes approches sont possibles. En fonction du budget de l'entreprise, il est possible de créer un outil en interne ou en externe, ou de confier la mission à une entreprise spécialisée dans ce genre d'évaluation.

L'évaluation doit s'appuyer sur des données objectives et subjectives. Pour cela, l'entreprise possède déjà un certain nombre d'informations. En interne, elle peut s'appuyer sur les rapports de surveillance et de contrôle, les listes des réclamations clients ou encore des outils de référencement fournisseurs si elle en a.

L'entreprise peut aussi créer des outils spécifiques comme un questionnaire d'auto-évaluation ou une grille d'audit et d'inspection.

 

4. Déterminer les critères d'évaluation

L'évaluation des fournisseurs repose avant tout sur une sélection de critères. Cela peut-être :

  • La souplesse et la réactivité.
  • La disponibilité des produits.
  • Le service client.
  • Les relations commerciales.
  • Le respect des délais.
  • Les relations techniques.
  • Les compétences.
  • Le respect des normes, les certifications.
  • Les prix pratiqués.
  • La qualité des produits.

Pour chaque critère, l'entreprise peut attribuer une note entre 0 et 5 à ses fournisseurs. 0 correspondant à la plus mauvaise note, et 5 à la meilleure note. Chaque prestataire obtient une note globale, qui permet à l'entreprise d'établir un classement.

 

5. Définir les actions à entreprendre

Les résultats obtenus doivent permettre à l'entreprise de prendre des décisions stratégiques. Ainsi, elle peut choisir de privilégier un fournisseur, d'optimiser ses relations avec un prestataire, de mettre en place un comité de travail à propos de la collaboration, lancer un nouvel appel d'offres.

Par ailleurs, il est important de communiquer les résultats à chaque fournisseur. Ils peuvent apporter des précisions sur leurs performances, suggérer des changements opérationnels dans le but d'améliorer la satisfaction des clients finaux.

 

Pour aller plus loin, télécharger ce modèle gratuit de calculateur et identifiez facilement les points de référence et les indicateurs clés de performance les plus importants pour les équipes de service client, de support et d'accompagnement client de votre entreprise.Calculateur d'indicateurs clés de performance liés au service client

Publication originale le 5 janvier 2023, mise à jour le 21 janvier 2023

Sujet(s):

Relation client