Lorsqu'une entreprise réalise un investissement, elle doit évidemment s'assurer qu'il est rentable. L'indice de profitabilité est un outil pertinent pour vérifier ce que rapporte un investissement par rapport à ce qu'il coûte. Il permet ainsi de choisir entre plusieurs projets d'investissement ou de valider l'attractivité financière d'un projet défini. 

>> Téléchargez ces modèles Excel professionnels à utiliser dès maintenant.

Voici la méthode à suivre pour calculer et interpréter l'indice de profitabilité.

C'est un outil d'aide à la décision utilisé pour évaluer la pertinence d'un projet. Grâce à lui, l'entreprise peut choisir entre plusieurs options qui se présentent à elle. En effet, pour qu'un investissement soit profitable, il faut qu'il offre un retour sur investissement intéressant. La somme des flux de trésorerie doit être supérieure au montant investi dans un futur plus ou moins proche. Puisque les flux de trésorerie n'ont pas la même valeur à un instant T que quelques années plus tard, il faut qu'ils soient actualisés. En calculant l'indice de profitabilité, l'entreprise peut faire le rapport entre la somme de cash flows actualisés et l'investissement initial réalisé.

L'indice de profitabilité permet donc de quantifier la valeur créée pour chaque projet proposé et de les classer les uns par rapport aux autres afin d'identifier le plus profitable pour l'entreprise.

Bon à savoir : L'indice de profitabilité est un variant de la valeur actuelle nette (VAN). Ces deux indicateurs sont liés, mais l'indice de profitabilité diffère dans la mesure où il s'agit d'un ratio qui ne donne aucune information quant à la taille du flux de trésorerie. Pour s'assurer de la rentabilité d'un investissement, la VAN et le taux de rendement interne (TRI) peuvent aussi être calculés.

Le calcul de l'indice de profitabilité détermine le profit généré par un ou plusieurs projet(s) susceptible(s) d'être suivi(s) par l'entreprise. Il peut être défini pour différents types d'investissement, allant du domaine industriel au domaine financier. Il correspond ainsi au résultat obtenu après avoir divisé la valeur actuelle des flux de trésorerie futurs par le coût initial du projet.

Voici un exemple concret sur lequel s'appuyer pour le calculer. Une entreprise souhaite réaliser un investissement de 100 €. Elle prévoit que ses flux de trésorerie seront de :

  • 55 € pour la première année.
  • 45 € pour la deuxième année.
  • 40 € pour la troisième année.
  • 25 € pour la quatrième année.

Son taux d'actualisation est de 12 %. En calculant ses flux de trésorerie, l'entreprise estime que leur valeur est de 129,34 €. L'indice de profitabilité de cette entreprise est calculé comme suit : 129,34 ÷ 100 = 1,29.

Bon à savoir : Pour pouvoir lire l'indice de profitabilité et l'interpréter, il est indispensable de choisir le bon taux d'actualisation. De même, il faut avoir une parfaite maîtrise du calcul des flux de trésorerie.

Comment interpréter l'indice de profitabilité ?

Un projet crée de la valeur lorsque son indice de profitabilité est supérieur à 1. Plus l'indice de profitabilité est élevé et plus l'investissement est attractif. Par exemple, si le coût d'un projet est évalué à 1 000 € et qu'il rapporte 1 300 €, les feux sont au vert.

Lorsque l'indice de profitabilité est de 1, on dit qu'il est à l'équilibre. S'il est inférieur à 1, alors l'investissement envisagé par l'entreprise doit être rejeté.

Dans l'exemple cité précédemment, l'indice de profitabilité était de 1,29. Dans ce cas de figure, à chaque fois que 1 € est investi, l'entreprise récupère 0,29 €. L'investissement réalisé crée donc de la valeur.

Si plusieurs projets d'investissement sont évalués au même moment, il faut conserver celui pour lequel l'indice de profitabilité est le plus important, dans la mesure où il est supérieur à 1. En effet, c'est ce projet qui saura utiliser les capitaux disponibles de la manière la plus productive possible. Il est d'autant plus important de prendre cette information en compte si l'entreprise ne dispose que de peu de capitaux à investir.

Bon à savoir : Il est préférable d'utiliser plusieurs indicateurs pour évaluer l'intérêt d'un investissement, tels que la valeur actualisée nette (VAN) ou le taux de rendement interne (TRI).

 

Pour aller plus loin, téléchargez ces modèles et exemples Excel gratuits à utiliser dès maintenant. Nouveau call-to-action

 Slide-in-CTA : Modèles et exemples gratuits Excel

Publication originale le 25 mai 2021, mise à jour le 28 mai 2021

Sujet(s):

Comptabilité