Format en pleine explosion ces derniers temps, le webinar est une véritable machine à leads dans l’univers du web marketing.

Selon une étude américaine réalisée par le Content Marketing Institute, 70% des marketeurs pensent que c’est une tactique efficace, voire très efficace. Il est donc temps de suivre la tendance !

En effet, non seulement une conférence en ligne permet d’aller à la cueillette des adresses e-mail de vos prospects et d’ainsi les faire rentrer dans la boucle de l’inbound marketing, mais aussi de démontrer votre expertise. Il s’agit d’une preuve par la voix de vos talents et de votre savoir-faire dans le domaine que vous connaissez le mieux.

Avez-vous déjà réfléchi aux connaissances que vous souhaitez apporter à vos participants ? Voici maintenant 5 conseils pour réussir au mieux votre webinar et mettre en marche la turbine à prospects.

1 - En apprendre plus sur ses participants avant le webinar

Si l’on pense systématiquement à préparer le contenu de sa conférence en ligne, on oublie bien souvent de l’adapter à ses prospects. Placez, sur la page d’inscription à votre webinar, un formulaire incluant des questions qui vous aideront à personnaliser le parcours pédagogique de votre conférence : taille d’entreprise, secteur d’activité, problématiques particulières que rencontrent vos participants…

N’hésitez pas à profiter du live chat également, avant que le webinar ne commence : les premiers arrivants seront ravis de communiquer avec vous sur les raisons qui les amènent à participer à cette conférence. Rares sont les participants qui osent poser des questions avant le début de la conférence : abordez-les donc et partez à la récolte d’informations de qualité sur qui sont vos spectateurs. Grâce à ces données précieuses, vous pourrez prendre des exemples concrets et des cas d’étude qui feront écho aux réflexions des participants et les mèneront ainsi avec plus d’aplomb vers votre produit ou votre service.

Voilà une technique purement inbound, inspirée de la prospection digitale, à appliquer d’ailleurs à toutes vos communications ! 

2 - En amont comme en aval, utilisez l’e-mailing à bon escient

L’un des défis du conférencier en ligne va également résider dans le fait d’attirer et de motiver ses prospects à s’inscrire, et surtout à réellement assister au webinar. Pour cela, le multicanal sera la clé de voûte de votre succès.

L’emailing, toujours bien vivant, viendra ouvrir et clôturer un webinar bien ficelé : si un premier e-mail d’invitation est nécessaire, on oublie souvent de le faire suivre, quelques jours avant la conférence, d’un e-mail de rappel enthousiaste, ainsi que d’un e-mail de remerciement a posteriori.

Dans ce dernier e-mail, vous pouvez laisser l’opportunité à vos prospects d’avancer encore dans leur cycle d’achat, en promouvant l’un de vos superbes contenus à fort impact, comme un livre blanc sur le même thème que votre conférence, ou une étude comparative qui leur permettrait d’en découvrir plus sur les problématiques inhérentes à leur réflexion.

Autre bonne pratique : la possibilité de laisser vos participants accéder à un enregistrement du webinar, garantie qu’ils n’en auront pas perdu une goutte. Soyez chaleureux et soyez toujours ouvert à la discussion, prêt à aider vos prospects : vous en serez récompensé par une belle liste de leads.

3 - Dynamiser et varier les formats

Une fois le fond de votre webinar déterminé, il va s’agir de dynamiser la forme. Pour cela, la technologie utilisée sera votre meilleure alliée : il est recommandé de diversifier les formats, en utilisant tour à tour des slides, des partages d’écran, des vidéos par webcam…

N’hésitez pas à aller plus loin dans l’interactivité, en utilisant des outils de sondage au cours de votre prestation : les résultats vous permettront non seulement d’impliquer vos prospects, mais aussi de récolter des informations précieuses à leur propos.

Second outil crucial pour le conférencier en ligne : sa voix. Interpelez les participants, posez-leur des questions et soyez attentif à leurs réponses : plus personnalisée sera la présentation, plus considérés ils se sentiront… et plus intéressés par votre offre ils seront !

4 - Collaborer avec un confrère, expert dans votre domaine

Peut-être vous demandez-vous si vous aurez assez de mains (et d’oreilles) pour être attentif à chacune des remarques de vos participants, déjà pris dans le flot de la présentation et de la pédagogie…

Invitez un confrère à vous épauler dans votre webinar ! Pendant que l’un présente, l’autre peut garder un œil sur les réactions et y réagir éventuellement. De plus, les interactions que vous aurez avec cet expert aguerri permettront de donner une touche de peps et d’humanité en plus à votre conférence, ainsi que d’asseoir définitivement votre expertise dans le domaine.

5 - Analyser la réussite de sa conférence en ligne 

À quoi bon avoir organisé un webinar du tonnerre, si c’est pour ensuite ne pas en tirer le meilleur profit ? Il est désormais temps de vous pencher sur l’analyse de votre succès. À votre disposition sur la plateforme de conférence, vous aurez un bon nombre de KPI (Key Performance Indicators) : le nombre de participants, le temps qu’ils ont passé à vous écouter, leur taux d’engagement dans les sondages et sur le live chat…

Regroupez également toutes les données recueillies de manière synthétique, afin d’identifier rapidement les participants qui auront développé un intérêt pour votre produit ou votre service. La rapidité est alors clé : plus vite vous contactez votre lead, plus de chances vous avez de le fidéliser. Mais n’oubliez surtout pas de hiérarchiser vos prospects pour gagner un temps précieux et obtenir un ROI réellement intéressant !

Vous êtes maintenant prêt pour réaliser votre premier webinar... N'oubliez pas, l'important c'est de vous lancer ! Vous aurez toujours le temps de vous améliorer. 

Pour recevoir des conseils utiles, consultez notre guide qui vous aidera à donner une bonne présentation à votre équipe

Comment dunner une présentation remarquable et impressionner votre supérieur

Publication originale le 16 juin 2016, mise à jour le 04 décembre 2017

Sujet(s):

Génération de leads