55 % des professionnels affirment qu'un récit intéressant attire et retient l'attention, selon un rapport de 2018. L'aspect visuel de vos contenus marketing a donc un impact direct sur leur performance.

>> Téléchargement : Le guide pour inclure le storytelling visuel dans votre  stratégie de contenu.

En effet, tout marketeur sait que les éléments visuels ont un impact décisif sur les performances des pages de destination et des articles de blog, mais surtout sur les taux de conversion.

Il est donc nécessaire de se différencier d'autres marques et le choix des images ne peut se limiter aux banques de photos standards. Le contenu marketing le plus efficace doit raconter une histoire. Autrement dit, le storytelling a un rôle déterminant à jouer, l'idée n'étant pas de réduire la taille du contenu, mais plutôt de produire de la qualité.

Storytelling visuel sur les réseaux sociaux

Le storytelling visuel est une méthode plus qu'intéressante pour fédérer une communauté, véhiculer un message fort ou encore travailler son image de marque. Plus que proche du concept de « social storytelling », en voici les outils clés sur lesquels se baser pour conter des histoires sur les réseaux sociaux.

Les images et infographies

Qu'il s'agisse de photos ou encore d'infographies, faire usage de visuels de qualité, clairs, faciles à comprendre et retenant l'attention est primordial. Il est tout à fait possible de faire appel aux services d'un graphiste ou photographe freelance pour s'en charger, ou bien encore d'en recruter un.

Le contenu généré, lorsqu'il s'agit d'une photo, doit avoir une puissance évocatrice évidente, avec une technique travaillée, notamment en matière de :

  • Colorimétrie.
  • Mise en scène.
  • Contraste.
  • Exposition.

Dans le cas où ce contenu est une infographie, il ne faut pas hésiter à réduire le nombre de chiffres exploités et à les formuler de façon à inclure l'internaute. Que cela passe par le ton de l'humour ou toute autre ligne éditoriale, il doit engager et interpeller. De cette manière, la marque démontre par les statistiques que les membres de sa communauté font partie de son histoire.

Sur un tout autre aspect, le storytelling visuel peut passer par des « memes » en tous genres, figures majeures de la culture populaire du web. Apparus à la toute fin des années 2000, il s'agit d'images et GIFs volontairement grotesques, absurdes et comiques, adaptables à de nombreuses situations. Désormais, les marques en ont saisi les codes pour les appliquer à leurs produits et services afin de véhiculer des messages sur la base de références populaires.

Les carrousels

Dans un tout autre registre, les carrousels peuvent constituer un excellent tremplin en matière de social storytelling. Ce format se voit particulièrement adapté à une publicité Facebook Ads. Qui plus est, un tel concept peut correspondre aux attentes d'une entreprise souhaitant promouvoir l'arrivée d'un nouveau produit sur le marché.

En 2015, Digiday reportait déjà les chiffres de Kinetic Social, affirmant que les carrousels génèrent 10 fois plus de trafic que les publicités classiques sur ce réseau.

Les vidéos

Les vidéos constituent le moyen le plus « simple » pour raconter une histoire sur les réseaux sociaux. En effet, les contraintes techniques sont bien moins nombreuses avec ce support et laissent donc davantage libre cours à la créativité.

Dans les faits, cela reste un des vecteurs d'engagement de communauté, mais attire aussi bien plus l'attention. Qui plus est, il s'agit d'un contenu qui doit être :

  • Immédiatement compréhensible en matière de plans et extraits choisis.
  • Source d'informations clés, notamment avec du contenu textuel superposé.
  • Divertissant et rapide à charger, pour éviter la perte d'attention.

Dans un autre de ses rapports, Digiday rapportait d'ailleurs que sur Facebook, 85% des vidéos postées étaient consultées sans son. Cette donnée permet de mettre en exergue l'importance de la clarté du propos pour une vidéo, où le son se doit d'être accessoire lorsqu'un message est transmis.

Conseils pour réussir le storytelling visuel

Le storytelling visuel demeure complexe et difficile à maîtriser. Pour réussir à rendre le vôtre pertinent et capable de répondre aux objectifs de votre entreprise, n'hésitez pas à suivre les conseils suivants.

Envisager la structure en 5 actes : la pyramide de Freytag

La pyramide de Freytag est une manière d'aborder le principe de structure narrative. Elle permet de rendre davantage identifiables les étapes clés d'un récit en passant par les points suivants :

  • L'exposition, ou situation initiale.
  • Les obstacles rencontrés par le protagoniste.
  • Le climax, source de tension et attirant l'attention.
  • La retombée de l'action, où la résolution de l'histoire se fait sentir.
  • La conclusion, ou bien la réponse à toutes les questions.

Bien entendu, un tel schéma s'applique à un format vidéo, mais peut tout aussi bien être utilisé de manière innovante lors d'un teasing ou encore par le biais de memes et d'images par exemple.

Susciter l'émotion et interpeller

Même si cette règle peut sembler plus qu'évident lorsque l'on évoque la question de la narration, il est important d'en souligner l'importance. En effet, susciter l'attention est plus simple lorsque l'histoire suscite l'émotion et exploite le pathos du spectateur pour l'interpeller et le fasciner.

Inclure les membres de sa communauté dans la narration

Afin de rendre son histoire toujours plus accessible, il demeure possible d'intégrer sa communauté dans la narration de son storytelling visuel. Parmi les exemples les plus connus, la stratégie de social media de Netflix reste un cas d'école : générer des visuels travaillés et comiques, illustrant le comportement des membres de la communauté ou encore leur degré d'appréciation de contenus proposés sur la plateforme.

Étendre son histoire à différents réseaux sociaux, jusqu'à YouTube

D'un autre côté, vous pouvez très bien opté pour une campagne d'ampleur impliquant l'utilisation de Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat ou encore YouTube. Rendre votre storytelling visuel mémorable, c'est inciter les membres de votre communauté à en être acteur.

Cela s'avère alors tout indiqué lors du teasing d'un nouveau produit majeur de votre entreprise, impliquant la recherche d'informations sur vos réseaux sociaux, votre site web ou encore des chaînes YouTube créées spécialement pour l'occasion.

Pour en aller plus loin, téléchargez sans attendre ce guide sur le storytelling visuel pour pouvoir l'intégrer à votre stratégie de contenu. 

HubSpot-CTA-VisualStorytelling

 

Publication originale le 7 avril 2020, mise à jour le 23 juillet 2020

Sujet(s):

Storytelling