Le release management, gestion des mises en production en français, est une vision globale sur l'ensemble des processus de développement d'un produit ou d'un service informatique. L'entreprise du secteur IT, qui commercialise une application web, un logiciel métier ou toute autre infrastructure informatique, travaille en continu à concevoir de nouveaux produits et services d'une part, à apporter des changements à l'existant d'autre part, à des fins de montée de version, de mises à jour, d'ajout de fonctionnalités ou encore de correction de bogues.

>> Téléchargez cet e-book pour découvrir les enjeux et défis de la  transformation digitale pour les PME.

Le release management permet à l'entreprise de structurer chaque projet depuis l'identification du besoin jusqu'à la distribution du produit ou du service auprès de l'utilisateur final.

 

L'objectif du release management

Le release management concilie les aspects stratégiques et techniques tout au long du cycle de développement SDLC de l'infrastructure informatique, pour commercialiser un produit à forte valeur tant pour l'utilisateur que pour l'entreprise. Chaque équipe impliquée dans le processus dispose de la vision globale du projet. Délais, budget, disponibilité continue du produit ou encore satisfaction client : la gestion des mises en production permet ainsi de mettre en œuvre le projet dans les meilleures conditions d'efficacité. À la différence des méthodes Agile ou DevOps, qui privilégient le déploiement accéléré de logiciels, le release management décloisonne les fonctions pour miser sur la qualité du résultat. Prévisions long terme, planification du projet, contrôles en environnement réel : tout est pris en considération, le cycle est maîtrisé depuis la production jusqu'à la consommation du produit fini.

La gestion des mises en production offre plusieurs bénéfices notables :

  • Appréhension du risque : la standardisation des processus, propre au release management, contribue à identifier les risques liés aux développements, pour les éliminer en amont.
  • Maîtrise du déploiement : dans la mesure où les équipes techniques et non techniques sont alignées sur un objectif et des processus communs, le déploiement du logiciel gagne en fluidité.
  • Satisfaction utilisateur : les processus itératifs de test et de contrôle garantissent la performance du produit côté utilisateur, faisant croître la satisfaction client. C'est pourquoi il sera essentiel de suivre les retours d'expérience des utilisateurs après la mise sur le marché du produit ou service.

Quels sont les principaux enjeux de la digitalisation pour les PME ?

Téléchargez ce livre blanc rédigé par plusieurs acteurs du digital afin de vous aider à réussir votre transformation digitale.

 

Comment fonctionne le release management ?

Le release management est guidé par les bonnes pratiques ITIL. Il s'agit de déployer les standards d'installation en production, et de faire fonctionner le produit de manière à obtenir de la valeur client. Plusieurs étapes sont nécessaires dans le cadre de la gestion des mises en production :

  1. Émergence du besoin : l'entreprise identifie le besoin de créer un logiciel, de développer une nouvelle fonctionnalité ou un nouveau composant, de mettre à jour une application web, d'en sortir une version avancée ou une montée en gamme, ou encore de corriger un bogue sur une interface métier. Ce besoin est évalué sur les plans de la faisabilité et de la rentabilité, eu égard à la stratégie de l'entreprise.
  2. Mise en place du calendrier : les tâches sont planifiées dans le temps et distribuées au sein des différentes équipes impliquées dans le projet.
  3. Conception : cette phase d'application concrète fait intervenir les développeurs, pour mettre en œuvre la création, les modifications ou les améliorations telles que planifiées précédemment.
  4. Tests et corrections : les contrôles sont effectués à diverses étapes du développement, dans un environnement de test. Les correctifs nécessaires sont apportés pour éviter les bogues, dans le but de garantir la qualité de l'expérience utilisateur.
  5. Déploiement : après inspection du produit finalisé, et vérification de sa conformité aux caractéristiques du projet, le logiciel est déployé auprès du client final. À l'occasion de cette phase, une attention particulière est portée à la continuité du service : la disponibilité du logiciel existant ne doit pas être impactée.
  6. Exploitation : l'entreprise met en place un suivi commercial et technique, pour anticiper les développements à venir.

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce livre blanc gratuit pour vous aider à réussir votre transformation digitale avec succès.

Bottom-CTA : Digitalisation, les PME françaises à la croisée des chemins

Publication originale le 1 juin 2022, mise à jour le 01 juin 2022

Sujet(s):

Management des opérations