Très important pour les gérants de boutiques physiques et digitales, le panier moyen correspond au montant dépensé par chaque client. Pour accroître son chiffre d'affaires, un commerçant peut développer sa clientèle ou augmenter son panier moyen. 

>> Téléchargez cet e-book pour découvrir les enjeux et défis de la  transformation digitale pour les PME.

Comment faire ? Pourquoi calculer un panier moyen et le faire évoluer ? Voici une liste de 10 méthodes à mettre en place pour augmenter le panier moyen de ses clients.

Comment réussir sa transformation digitale ?

Téléchargez ce rapport sur la digitalisation des PME pour découvrir l’ensemble des enjeux à l’oeuvre, les défis principaux et des exemples de transformations menées avec succès.

Pourquoi calculer le panier moyen de ses clients ?

Le panier moyen détermine le chiffre d'affaires réalisé. C'est donc un enjeu important pour le commerçant. En effet, cet indicateur de performance lui permet non seulement de cerner les habitudes de ses clients, mais aussi de suivre l'évolution du chiffre d'affaires généré par l'ensemble de ses points de vente, s'il en a plusieurs. Il peut ainsi comparer la rentabilité de chacun d'eux.

Connaître le montant du panier moyen permet au commerçant de mieux piloter ses actions marketing afin d'augmenter la valeur de ce panier moyen ou le nombre de ses clients. Il peut également comparer ses données à celles de la concurrence pour savoir si son panier moyen se situe dans la norme ou s'il est trop faible, par exemple. Une entreprise peut également comparer le panier moyen selon les différents canaux de distribution qu'elle utilise et déterminer ainsi lequel fonctionne le mieux et lequel pourrait être optimisé.

Comment augmenter un panier moyen ?

Augmenter son panier moyen revient à accroître son chiffre d'affaires sans passer obligatoirement par l'acquisition de nouveaux clients. Bien que cela puisse paraître étonnant, il est parfois plus facile d'augmenter le montant du panier moyen que le nombre de clients. C'est, par exemple, le cas des boutiques e-commerce pour lesquelles il peut être difficile d'attirer plus de trafic.

Améliorer le parcours client

Le montant d'un panier moyen est impacté par de nombreux freins à l'achat. En organisant judicieusement le parcours client et en balisant son chemin, un commerçant peut inciter un utilisateur à s'intéresser à des produits qu'il n'avait pas prévu d'acheter.

Il est possible d'améliorer le parcours client en boutique physique, mais aussi au sein des commerces digitaux au travers de l'UX (expérience utilisateur). En magasin, on peut, par exemple, placer des produits en tête de gondole pour susciter l'intérêt. En ligne, les plateformes de e-commerce ont pour habitude de mettre certains produits à la une par le biais de publicités.

Faire du cross-selling

Méthode très efficace pour augmenter le panier moyen, le cross-selling consiste à suggérer un article supplémentaire à un client déjà intéressé par un premier produit. Par exemple, une enseigne qui vend des smartphones peut proposer des coques et des vitres de protection aux clients qui souhaitent s'offrir un nouveau téléphone. Ils seront alors tentés d'acheter le matériel nécessaire pour protéger leur achat. Très fréquente dans le e-commerce, cette technique est également utilisée en magasin.

Vendre des packs

Vendre un produit, c'est bien, en vendre deux, c'est mieux. Pour ce faire, un commerçant peut regrouper certains de ses produits en packs. Ils seront alors proposés à un prix plus bas qu'à l'unité. C'est un bon moyen d'attirer les clients et de les inciter à acheter.

Proposer des réductions

En plus de proposer des packs, il est tout à fait possible d'offrir des réductions à sa clientèle en vendant un deuxième article à moitié prix pour l'achat d'un premier produit.

Cette technique est souvent utilisée pour écouler des stocks ou pour vendre des produits qui présentent une forte marge commerciale.

Utiliser l'urgence comme moyen de pression

Pour augmenter le panier moyen, rien de tel que de jouer sur les sentiments des acheteurs. Il est ainsi possible de booster la vente de certains produits en utilisant le FOMO marketing.

Cette méthode consiste à mettre en place des actions basées sur la peur du client de manquer une belle opportunité en ligne. Des produits peuvent, par exemple, être proposés à un prix très attractif pendant un temps limité. C'est exactement la technique utilisée pendant les soldes ou le Black Friday.

Pratiquer l'up-selling

Un client prêt à acheter un produit pourrait être tenté par la gamme supérieure. Par exemple, il ne faut pas hésiter à proposer un téléviseur dont l'écran est plus grand et qui présente plus de fonctionnalités à un client qui est intéressé par le modèle classique.

L'up-selling est destiné à déclencher des achats impulsifs. Pour qu'il soit efficace, il faut néanmoins que la relation client développée par l'enseigne soit de qualité.

Mettre en place la livraison gratuite

Dans le cas d'une boutique e-commerce notamment, la mise en place de la livraison gratuite exerce une forte influence sur le montant du panier moyen. En effet, si la livraison est offerte à partir d'un certain montant commandé, le client est incité à acheter plus de produits pour bénéficier de cet avantage.

Fidéliser le client

La carte de fidélité permet de fidéliser le client, mais aussi d'augmenter le panier moyen. Par exemple, une enseigne peut proposer à sa clientèle de gagner un point de fidélité à chaque fois qu'elle dépense 10 €.

En agissant ainsi, la marque incite ses clients à augmenter leur panier moyen lorsqu'ils approchent d'un palier pour obtenir un point supplémentaire ou un cadeau plus important.

Proposer des services supplémentaires

Il est possible d'ajouter de nombreux services annexes à l'activité originelle d'une entreprise. Ainsi, en plus de vendre des produits, une marque peut proposer la livraison rapide, une extension de garantie ou encore l'emballage de cadeaux. Faciles à mettre en place, ces services payants permettent de gonfler le montant du panier moyen.

Augmenter ses prix

Cela n'est pas forcément instinctif et pourtant, jouer sur les prix de ses produits permet d'augmenter le montant du panier moyen. Pour que cette hausse de prix se fasse sans heurt, il convient de réaliser un premier test sur un article et d'observer le chiffre d'affaires généré après une période allant de 2 à 4 semaines. Il ne faut modifier aucun autre paramètre que le prix pour que l'A/B test soit valable.

Augmenter ses prix ne fait pas systématiquement baisser les ventes, au contraire. En effet, il arrive qu'un prix plus élevé donne une meilleure impression d'un produit, qui semblera alors de meilleure qualité.

Pour aller plus loin, téléchargez ce rapport sur la digitalisation des PME pour découvrir l’ensemble des enjeux à l’oeuvre,  les défis principaux et des exemples de transformations menées avec succès.Bottom-CTA : Digitalisation, les PME françaises à la croisée des chemins

Publication originale le 23 février 2021, mise à jour le 23 février 2021

Sujet(s):

Phygital