Le leadership transformationnel s'illustre dans de nombreux domaines. Nelson Mandela, l'entraîneur de handball qui brille par ses exploits ou encore l'enseignant passionné qui fait naître une vocation chez un élève : ces figures d'autorité naturelle mènent au changement, tout en marquant les esprits de leurs disciples.

>> Téléchargement : Rapport sur l'évolution du marketing 

Dans un contexte sociétal et technologique mouvant, le leadership transformationnel s'applique en entreprise comme une approche efficace en matière de management. Le leader transformationnel guide son équipe vers un changement positif et nécessaire, qui satisfait les intérêts de l'entreprise et favorise le développement personnel de chaque collaborateur. 

En entreprise, le leadership transformationnel s'illustre par exemple dans le cadre d'un projet RSE : l'équipe est sensibilisée aux bonnes pratiques environnementales et les adopte progressivement jusqu'à en faire des automatismes ; pour l'entreprise, opérer cette transformation organisationnelle permet de contribuer à l'intérêt général et améliore son image de marque. Autre exemple : le leader transformationnel mène la transition numérique, un projet long terme indispensable et stratégique pour l'entreprise dans son environnement concurrentiel, et bénéfique aux collaborateurs qui deviennent plus performants en se familiarisant à l'usage d'outils innovants.

Le leadership transformationnel se distingue d'autres formes de leadership, notamment :

  • Le leadership transactionnel, qui vise à mener des projets à court terme en motivant les efforts des collaborateurs sur la base du système de récompense.
  • Le leadership charismatique, où le leader fédère pour réussir, mais sans nécessairement être attentif à la progression individuelle des collaborateurs.

 

Quelles sont les caractéristiques d'un leader transformationnel ?

Comme tout leader, le leader transformationnel est doté d'une autorité naturelle : il influence son équipe parce qu'il l'inspire. Il est également charismatique, humble, ouvert d'esprit et empathique. Certaines des qualités communes à tous les leaders sont accentuées chez le leader transformationnel, des qualités grâce auxquelles il s'illustre dans le cadre de projets de transformation en profondeur, sur le long terme.

Selon le professeur Bernard M. Bass, auteur d'une théorie sur le leadership transformationnel datant de la fin des années 1980, quatre caractéristiques majeures distinguent ce type de leader. Il s'agit des 4 I's pour : « Idealized influence », « Inspirational motivation », « Individual consideration » et « Intellectual stimulation ». Les leaders transformationnels semblent en outre partager quatre traits de personnalité marqués : ils sont sociables, ouverts à la nouveauté, altruistes et consciencieux.

La théorie et l'expérience permettent d'attribuer trois caractéristiques majeures spécifiques au leader transformationnel. C'est un leader visionnaire, assertif et bienveillant.

Quelles sont les dernières tendances marketing ?

Téléchargez ce rapport gratuit et découvrez les données et des tendances collectées auprès de spécialistes du marketing, associées à des stratégies et à des pratiques d'excellence en la matière.

 

Un leader visionnaire

Le leader transformationnel est acteur du changement à toutes les étapes de la transformation.

  • Aux prémices du projet, il pressent la nécessité et l'opportunité du changement. Il est capable de prendre du recul pour avoir une vue d'ensemble, la fameuse « big picture », sur une situation, et il dispose de connaissances avancées pour en déduire des conséquences. Cette vision lui permet d'amorcer le projet de transformation, souvent par anticipation.
  • Tout au long du processus de transformation, il conserve une vision du résultat final et l'adapte au gré des circonstances, grâce à sa perception accrue des risques et des opportunités. Créatif, il réussit à réfléchir au-delà des cadres conventionnels, pour trouver des solutions inédites et efficaces en réponse à de nouvelles problématiques.

Le leader transformationnel est doté d'une haute conscience sociale, il se concentre sur les changements positifs qui créent un impact fort, qu'il identifie grâce à sa vision juste du futur. Il sait identifier les enjeux prioritaires, qui portent généralement sur des problématiques qui dépassent le seul intérêt de l'entreprise, mais dont l'entreprise doit néanmoins se préoccuper. L'urgence climatique, par exemple, est un problème de société que l'entreprise peut participer à résoudre : le leader transformationnel en fait un projet de changement, pour faire évoluer les pratiques internes.

 

Un leader assertif

Le leader transformationnel ne contraint pas son équipe, il laisse aux collaborateurs une grande liberté de choix et d'action. Contrairement au leader transactionnel, il ne conditionne pas les récompenses aux résultats, et ne différencie pas les collaborateurs de son équipe en fonction de leur exemplarité ou de leur performance. Il affirme ses idées et sa stratégie, tout en respectant les avis des autres.

Grâce à son charisme, en réalité, il se positionne comme une figure inspirante et stimulante : son équipe est naturellement influencée par ses idées et y adhère de manière volontaire et enthousiaste, alors même que les projets de transformation dépassent les intérêts strictement personnels des collaborateurs. Le leader transformationnel est brillant sur le plan intellectuel et jouit d'une aura puissante. Il est ainsi influent au point de persuader son équipe de ses idéaux et de ses convictions propres : les collaborateurs s'en imprègnent et en font une motivation prioritaire, ils évoluent positivement à son contact.

 

Un leader bienveillant

Le leader transformationnel, doté d'un sens moral exemplaire, est attaché au bien-être et à la progression de chaque collaborateur. Son objectif n'est pas de s'attribuer les mérites d'un succès, mais d'atteindre ce succès. Or il envisage le succès dans une dimension collective : l'entreprise, le collaborateur et la société au sens large doivent en bénéficier. Il fait donc preuve de bienveillance, à l'image de la relation entre un professeur et son élève.

  • Il considère individuellement chaque membre de son équipe : ses valeurs intrinsèques, son niveau de compétences et ses lacunes.
  • Il encourage le collaborateur à se dépasser, en lui donnant des pistes pour développer son potentiel.
  • Il ne sanctionne pas l'erreur.
  • Il est disponible pour son équipe, et met en place des outils et des pratiques pour collaborer efficacement.
  • Il élève la maturité des collaborateurs sur le plan de la conscience morale, en créant un environnement de travail éthique.
  • Il promeut l'harmonie de groupe et la coopération entre les collaborateurs.

 

Comment développer son leadership transformationnel ?

Le leadership transformationnel repose sur des qualités innées. Pourtant le manager peut travailler à développer certaines caractéristiques clés, pour être acteur du changement en entreprise lorsqu'il s'avère pertinent.

Dans un premier temps, il est indispensable de se tenir continuellement au fait des enjeux actuels et à venir. En se documentant de manière assidue à l'aide de sources fiables, le manager peut apprendre progressivement à anticiper des tendances, à déceler des opportunités et des risques. C'est ainsi qu'il déclenche le changement, qu'il est moteur de la transformation. Connaître l'histoire et comprendre l'économie, en outre, est important pour s'inspirer de solutions qui ont fait leurs preuves, et pour éviter des écueils passés.

Dans un deuxième temps, il est nécessaire d'apprendre la patience. Le contexte actuel exige d'accélérer l'innovation, de précipiter les décisions et d'obtenir des résultats rapides. Les projets de changement menés par le leader transformationnel, au contraire, sont accomplis sur le long terme car ils nécessitent des transformations profondes, qui modifient des pratiques ancrées. Le manager doit être patient pour éviter la frustration.

Développer son leadership transformationnel implique également de changer sa manière de penser et son comportement. Le manager doit renforcer son accompagnement des collaborateurs, savoir s'effacer au profit de l'équipe lors des succès collectifs et, globalement, stimuler sa créativité pour opérer une transformation réussie.

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce rapport gratuit et découvrez des données et des tendances collectées auprès de spécialistes du marketing, associées à des stratégies et à des pratiques d'excellence en la matière.Rapport sur l'évolution du marketing

Publication originale le 12 août 2022, mise à jour le 12 août 2022

Sujet(s):

Management