Avec la multitude d'offres disponibles et les caractéristiques techniques de plus en plus pointues, il n'est pas toujours facile de choisir un hébergeur de site web. 

>> Évaluez gratuitement votre site web et découvrez comment l'améliorer avec  Website Grader.

Zoom sur les différents types d'hébergement, les critères de sélection et des exemples d'hébergeurs gratuits ou payants pour mieux choisir.

Les types d'hébergement web

Les hébergeurs proposent différents types d'hébergement, afin de répondre aux besoins des administrateurs en termes de prix, de technologie, de sécurité et de flexibilité.

L'hébergement mutualisé

Aussi appelé « hébergement partagé », l'hébergement mutualisé consiste à louer un même serveur web à plusieurs administrateurs. Ainsi, des centaines de sites sont installés sur un seul serveur. Les performances d'un site peuvent donc être affectées à cause d'autres plus gourmands en ressources. D'autre part, l'hébergement mutualisé ne permet pas de personnaliser la configuration du serveur web.

L'hébergement dédié

L'hébergement dédié permet de louer un serveur complet à un seul hébergeur. L'administrateur du site peut configurer le serveur comme bon lui semble. Ce type d'hébergement est plus performant et plus sécurisé, mais nécessite des connaissances plus solides pour tirer profit de toutes les possibilités offertes par le serveur dédié.

Le cloud

L'hébergement cloud consiste à installer un site web sur un groupe de serveurs reliés les uns aux autres. Cette solution offre une grande flexibilité, puisque les performances du serveur cloud sont adaptables en fonction des fluctuations du trafic. Le cloud permet aussi une facturation à la minute, pour éviter les coûts fixes.

L'hébergement VPS

L'hébergement VPS (virtual private server) offre un bon compromis entre hébergement mutualisé et hébergement dédié. Le VPS est une section créée sur un serveur physique. Grâce à ce système, l'administrateur peut configurer le serveur sans avoir à louer un serveur dédié. L'hébergeur sous format VPS assure de bonnes performances.

Que sont les langages CSS et HTLM ?

Téléchargez ce guide gratuit et découvrez les définitions, les différences et les éléments de code de base de ces deux langages de programmation pour gérer votre site web.

 

Comment choisir son hébergeur web ?

Le choix d'un hébergeur web dépend avant tout des besoins du site web. Après les avoir définis, il convient de comparer les offres des hébergeurs en fonction des différents critères proposés : sécurité, prix, intégrations, ressources ou trafic.

Quel type de site va être hébergé ?

Aujourd'hui, la plupart des sites web créés sont des sites dynamiques, en opposition aux sites statiques. Côté serveur, les pages sont générées par des programmes qui ont accès à une base de données.

Voici les grandes catégories de sites :

  • Les blogs, qui consistent à publier des articles, en donnant la possibilité aux internautes de réagir en publiant des commentaires.
  • Les sites vitrine, qui présentent une organisation (entreprise, commerce, association) et proposent une prise de contact.
  • Les sites institutionnels, décrivant les activités et les valeurs d'une organisation, et mettant à disposition certaines ressources (statistiques, chiffres clés, documentation).
  • Les boutiques en ligne, sites marchands ou sites e-commerce, qui permettent d'acheter des produits en ligne via un système de paiement sécurisé.
  • Les sites communautaires, incluant les forums et les réseaux sociaux, qui réunissent les internautes autour d'un intérêt commun, et proposent de partager des informations.
  • Les sites collaboratifs, qui permettent aux internautes de mettre en commun leurs connaissances.
  • Les sites Intranet, réservés aux membres d'une organisation, permettant un échange d'informations entre les individus.

Identifier les ressources nécessaires

Les ressources nécessaires à l'hébergement web découlent surtout du type de site. Mais d'autres éléments sont à prendre en compte, comme la notoriété. Par exemple, une marque peu connue qui ouvre sa boutique en ligne aura des besoins plus limités en termes de trafic. Voici les bonnes questions à se poser pour identifier les ressources nécessaires :

  • Quel est le trafic attendu ? Connaître le nombre de visiteurs mensuel permet de définir les besoins en bande passante du site.
  • Quelle sera la taille du site ? Plus il y aura de photos et de vidéos sur le site, plus l'espace disque devra être élevé.

Quelles opérations seront effectuées sur le site ? Visionnage de vidéos en streaming, recherches dans une base de données, vente en ligne, application. Plus les opérations sont complexes et effectuées par un grand nombre de visiteurs, plus les ressources sont nécessaires au niveau du processeur (nombre de cœurs, vitesse d'horloge, mémoire vive).

Les intégrations

Un hébergeur inclut souvent dans son offre la possibilité d'installer un CMS (Content Management System) en un clic. Il faut donc la choisir en fonction du contenu du site. Par exemple, WordPress pour un blog, et PrestaShop pour une boutique en ligne. Les hébergeurs proposent aussi la création d'une ou plusieurs bases de données, essentielles au fonctionnement des CMS. Le nombre et la capacité des bases de données dépendent de l'offre.

La sécurité

La sécurité de l'hébergeur web concerne principalement la protection des données. L'hébergeur garantit un certain nombre de services, comme : la sauvegarde et la restauration des données sur le serveur, la protection contre les attaques informatiques comme les DDoS (attaque par déni de service distribué), le certificat SSL, la mise à jour régulière du serveur.

Le prix

Le prix d'un hébergement dépend du type de serveur et des ressources garanties par l'hébergeur. L'hébergeur le moins cher (5 à 10 €/mois) est mutualisé, et convient aux sites vitrine et aux sites e-commerce à faible trafic. Vient ensuite l'hébergeur sous forme VPS, dont le prix est très variable. L'hébergeur proposant un hébergement dédié s'adresse plutôt aux professionnels, et peut coûter de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d'euros par mois. En ce qui concerne l'hébergeur en mode cloud, on distingue le cloud public du cloud privé. Les prix des offres en cloud public vont de 5 €/mois à plusieurs centaines d'euros par mois, selon les ressources nécessaires. L'hébergement en cloud privé coûte au minimum plusieurs centaines d'euros par mois. Il existe par ailleurs des offres gratuites qui peuvent convenir à de petits sites à faible trafic.

Le support technique

Le support technique est un élément à ne surtout pas négliger. La disponibilité des conseillers et la qualité des conseils sont essentielles pour bénéficier des services d'un hébergeur web adapté et sécurisé. Par exemple, le support technique est indispensable pour faire évoluer une offre, ou fournir une sauvegarde du site après un crash du serveur.

GoDaddy

GoDaddy est un hébergeur web qui a une expérience de 10 ans dans l'enregistrement de domaine et est un leader mondial du secteur. Les tarifs sont très raisonnables et le support technique est reconnu pour être excellent.

hébergeur web godaddy

LWS

LWS est un hébergeur web gratuit. L'utilisateur doit cependant acheter un nom de domaine. Il présente certains avantages comme 2 Go d'espace disque, un datacenter en France, un logiciel de création de sites inclus et 2 adresses e-mail offertes (2 Go de stockage par boîte mail).

hébergeur web LWS

ByetHost

ByetHost est un hébergeur britannique qui propose un hébergement gratuit sans publicité, avec notamment 5 Go d'espace disque, 5 adresses e-mail, et MySQL.

hébergeur web Byet

11VM

11VM est un acteur français qui offre un hébergement gratuit et sans publicité de 100, 250 ou 500 Mo d'espace disque, un compte FTP, et un certificat SSL gratuit.

hébergeur web 11VMS

Free

L'offre gratuite de Free comprend 10 Go, PHP et MySQL/PostgreSQL, et un nombre d'adresses e-mail illimité.

hebergeur web Free

OVH

L'hébergeur web français OVH est le leader européen dans son domaine. Ses offres tarifaires sont très compétitives et les fonctionnalités s'adressent à tous types de sites.

hébergeur web OVH

Infomaniak

Infomaniak est un hébergeur web suisse fondé en 1994 qui fait partie du classement des meilleurs services d'hébergement web. L'avantage phare est la vitesse de chargement des pages hébergées. Le support client est également très réactif.

hébergeur web infomaniak

Hostinger

L'hébergeur web d'envergure mondiale Hostinger propose un support technique de qualité, une large gamme d'offres et une navigation facile.

hébergeur web hostinger

FastComet

Réputé pour sa fiabilité, FastComet dispose de serveurs aux États-Unis, en Europe et en Asie.

hébergeur web Fastcomet

A2 Hosting

A2 Hosting propose des solutions dédiées, mutualisées et VPS pour un excellent rapport qualité/prix.

hébergeur web a2hosting

Chemicloud

Disposant de datacenters présents en Amérique, Europe, Asie et Océanie, Chemicloud offre une grande fiabilité et des services de qualité.

hébergeur web ChemiCloud

PlanetHoster

PlanetHoster est un hébergeur web de grande qualité aux offres abordables. Il propose plusieurs avantages comme un nom de domaine gratuit à vie, des certificats SSL gratuits, un espace disque, une bande passante et un trafic illimité, et une migration entrante gratuite.

hébergeur web PlanetHoster

 

Pour aller plus loin, utilisez cet outil gratuit et évaluez votre site web en quelques secondes pour obtenir des conseils gratuits pour l'améliorer.Website Grader

 Website Grader

Publication originale le 13 juillet 2021, mise à jour le 13 juillet 2021

Sujet(s):

CMS