La Search Console (anciennement Webmaster Tool) est l'un des nombreux outils que Google met à disposition de ses utilisateurs pour faciliter l'optimisation de leurs sites web. La GSC donc pour Google Search Console est l'outil qui va s'occuper principalement de la qualité du référencement d'un site web. Cet outil est complémentaire à Google Analytics qui a pour rôle d'analyser le trafic de votre site web. Les données collectées sur la Search Console vont vous permettre d'optimiser vos pages, de suivre vos performances SEO, de trouver les mots clés à travailler, et également de gérer vos liens.

 

Comment installer Google Search Console ?

Créer et valider votre compte

Avant toute chose, pour effectuer cette installation vous devez posséder un compte Google, qui vous servira également si vous souhaitez utiliser les autres outils Google (Google Analytics, Google Ads).

La première fois que vous vous rendez sur la GSC, 2 choix s'offriront à vous :

interface installation GSC

 

La propriété domaine : elle permet de gérer tout le site (les sous-domaines en HTTP ou HTTPS compris).

La propriété préfixe de l'URL : elle gère un seul sous-domaine, soit en version HTTP soit en HTTPS.

Le type de propriété Domaine est plus pratique puisqu'il englobe directement l'ensemble des possibilités cependant sa validation se fait obligatoirement par les DNS (domain name system). De plus cette propriété ne vous permet pas d'accéder à toutes les fonctionnalités de l'ancienne Search Console. En effet cette propriété étant récente, certaines fonctionnalités comme le test du fichier robots.txt ou le ciblage international n'ont pas encore été migrées dans la nouvelle Search Console.

 

Lier Google Analytics et Google Search Console

Le fait de lier la Search Console et Google Analytics va vous permettre de combiner les  données des deux systèmes pour améliorer les analyses de votre site et donc par la suite mieux l'optimiser.

Allez dans les paramètres de votre compte Google Analytics (icône en bas à gauche de l'image) puis cliquez sur paramètres de la propriété. Faites défiler jusqu'à Search Console et cliquez sur Paramétrer la Search Console. N'oubliez pas d'enregistrer.

Ajouter un utilisateur à GSC

 Sur la Google Search Console, les utilisateurs ne disposent pas des mêmes droits sur une même propriété web. En effet il existe 3 niveaux différents :

  • Le niveau propriétaire : cette personne possède tous les droits, c'est-à-dire qu'elle a accès à toutes les informations, peut ajouter ou supprimer un utilisateur et utiliser tous les outils proposés dans la Search Console.
  • Le niveau utilisateur : comme son nom l'indique, ce niveau permet d'utiliser l'outil avec plus ou moins de liberté en fonction des droits qu'il lui ont été accordés. Il ne peut pas ajouter ni supprimer d'utilisateur.

 

Une fois la connexion effectuée après avoir entré votre e-mail et votre mot passe, vous aurez sur la droite un bouton Gérer une propriété. En cliquant dessus vous aurez 2 possibilités, ajouter ou supprimer des comptes utilisateurs ou supprimer la propriété.

Si vous cliquez sur la première possibilité une liste dans laquelle se trouvent tous les utilisateurs et propriétaires du site web va s'afficher.

Cliquez sur le bouton rouge Ajouter un utilisateur à droite, ensuite vous n'avez plus qu'à rentrer l'e-mail du nouvel utilisateur et choisir le niveau d'accès que vous lui accordez à savoir total ou limité.

 

Les outils d'analyse de Google Search Console

Le rapport performance

Vous y avez accès sur le menu de gauche :

 

Vous pouvez sélectionner le type de recherche à savoir : web, image ou vidéo et de les comparer entre eux. Il est possible de changer l'onglet date, il est personnalisable, la période d'analyse peut être remontée sur les 16 derniers mois.

 

Vous avez ensuite 4 types de filtres :

  • Nombre total de clics dans les résultats de recherche.

  • Nombre total d'impressions : les impressions communiquent le nombre de fois que les utilisateurs ont pu voir votre annonce dans les pages de résultats Google.

  • Le taux de clic moyen (CTR pour Click Through Rate) correspond au pourcentage de clics que vos liens ont généré lorsqu'ils apparaissent sur les résultats Google.

  • La position moyenne de vos pages : plus ce chiffre est bas, plus cela signifie que vous êtes bien positionnés sur les mots clés qui vous intéressent.

 

Le rapport de couverture

C'est le premier onglet de la section Index du menu sur votre gauche.

 

Il contient 4 sections :

  • La section erreur contient la liste des URL que Google n'a pas pu indexer car elles contiennent des erreurs. Le détail des erreurs se trouve juste en dessous avec la liste des URL concernées pour chaque type d'erreurs.

 

  • La section valides avec des avertissements : ici se trouvent les URL indexées mais bloquées par le fichier robots.txt

 

Il y a 2 possibilités pour corriger cela :

  • S'il s'agit de pages devant être indexées : il faut les retirer du robots.txt dès que possible afin de permettre leur indexation.

  • Autrement pour les pages devant être désindexées, il faut dans un premier temps les retirer du robots.txt , puis les désindexer proprement, et enfin les remettre dans le robots.txt.

  • La section Valides en vert : vous trouvez ici les URL indexées et valides c'est-à-dire ne présentant aucune anomalie selon Google.

  • La section Exclues : contrairement à la section Erreurs ici se trouvent normalement les URL non indexées de manière volontaire (c'est-à-dire que vous avez réalisé une action pour qu'elles ne soient pas indexées). Vérifiez donc que les pages qui s'y trouvent correspondent bien à des pages dont vous désirez la non-indexation et non pas des pages que vous souhaitez indexer.

 

L'outil d'inspection d'URL

Cet outil est disponible sur le menu de gauche ou bien en copiant directement une URL dans la barre de recherche du menu supérieur. Vous aurez ainsi des informations sur la page étudiée telles que : son ergonomie mobile et les erreurs AMP (Accelerated Mobile Pages), son statut d'indexation ou encore des données liées aux données structurées.

Vous pouvez également demander à Google d'explorer une URL inspectée en cliquant sur 'Demander une indexation'.

 

Le netlinking

Pour gérer votre netlinking dans la Search Console, rendez-vous sur l'onglet lien en bas du menu de gauche.

 

Vous trouverez 3 rapports concernant les liens externes et un rapport sur vos liens internes.

Les liens entrants influencent la perception que Google a de votre site, c'est pourquoi il est important de les vérifier régulièrement. En effet vous pourriez être victime de techniques Black Hat SEO qui utilisent les liens entrants pour nuire à votre site.

 

  • 1er rapport les principales pages de destination : toutes les pages de votre site qui ont des liens externes pointant vers elles se trouvent ici.

  • 2e rapport principaux sites d'origine : ici vous avez la source des sites qui vous font le plus de liens.

  • 3e rapport principaux textes d'ancrage : ce rapport vous présente les ancres utilisées pour vous faire des liens.

  • 4e rapport qui concerne les liens internes principales pages de destination : la GSC vous donne connaissance du nombre de pages internes qui pointent vers chacune des pages de votre site. Si jamais une page moins importante apparaît dans ce rapport, il vous faudra supprimer quelques liens internes pour que cette page perde du poids en SEO (c'est-à-dire de l'importance aux yeux des moteurs de recherche).

 

Gérer l'ergonomie mobile du site

Les recherches mobiles étant maintenant plus nombreuses que les recherches réalisées sur desktop, il est indispensable que votre site réponde aux normes d'utilisation mobile. La GSC vous aide aussi à cela.

Allez dans la section Améliorations du menu puis cliquez sur Ergonomie Mobile.

Cette partie liste différents problèmes que vous pouvez rencontrer :

  • Utilisation de plug-in non compatibles.

  • Texte illisible car trop petit ou la police d'écriture utilisée n'est pas adaptée.

  • Le temps de chargement de vos pages est trop long (souvent dû à la taille ou la qualité des images, utilisation de javascript, trop de redirections).

Ces éléments doivent être résolus au plus vite car le design adaptatif et le mobile-first sont primordiaux pour l'amélioration et l'optimisation du référencement naturel.

Il est aujourd'hui fondamental de répondre à la fois aux recommandations des moteurs de recherche mais également de répondre aux attentes en termes d'expérience utilisateur. Ce mélange n'est pas facile à satisfaire d'où l'importance de trouver les informations essentielles à sa réussite rapidement et facilement.

Un ensemble d'outils gratuits est mis à disposition par Google afin d'optimiser votre site web et de générer du trafic. C'est pourquoi la Search Console est indispensable puisqu'elle permet d'améliorer la qualité du référencement d'un site web. Complémentaire à l'outil Google Analytics, l'ensemble de ses fonctionnalités vous permettra de booster votre SEO.

Nouveau call-to-action

Publication originale le 5 mai 2020, mise à jour le 05 mai 2020

Sujet(s):

Performances SEO