Google Bard : comment cette IA fonctionne-t-elle ?

Télécharger le guide de l'IA générative
Sélim Dahmani
Sélim Dahmani

Mis à jour :

Publié :

Alternative à ChatGPT, Google a conçu et développé dès 2021 son propre outil textuel d'intelligence artificielle générative, dénommé Bard. Ce modèle, encore à ses débuts, présente de nombreux intérêts, même si quelques précautions s'imposent.

Google Bard

Téléchargement  >> Le guide pour accélérer la création de contenu grâce à l'IA

Comment fonctionne Google Bard ?

 

Connexion à Google Bard

Pour utiliser l'IA générative Google Bard, il est nécessaire de se connecter à un compte personnel Google. L'opération s'avère impossible depuis un compte géré par un parent, tuteur ou administrateur d'espace professionnel. De même, avoir 18 ans est une condition indispensable à l'usage de ce chatbot. Il faudra ensuite accepter les conditions générales d'utilisation et valider l'avertissement indiquant que Bard est expérimental. Une seconde recommandation incite les utilisateurs à ne pas saisir d'informations personnelles. Enfin, il ne restera que la requête à soumettre au chatbot en la tapant dans la barre de recherche.

 

Éditer un prompt

L'interface conversationnelle Bard peut prendre en compte un contexte, mais ne peut le conserver. Cependant il est possible d'éditer le prompt pour le modifier et ainsi conserver les éléments importants. À cette fin, il est tout d'abord nécessaire de faire une requête qui générera une réponse. Pour faire évoluer cette demande initiale, il faut cliquer sur le bouton en forme de crayon en haut à droite du prompt. Le chatbot va éditer la modification qui sera ensuite validée pour proposer de nouvelles réponses. Cette opération n'est possible que sur le dernier prompt effectué. La demande doit donc évoluer par touches successives.

 

Visualiser différentes propositions de réponses

Bard se comporte comme les IA génératives d'images. En effet, il propose plusieurs réponses pour une même question et met à disposition trois suggestions, accessibles par le bouton « Afficher d'autres suggestions » en haut à droite de la réponse. De plus, le chatbot conversationnel peut générer d'autres propositions au même prompt par l'utilisation du bouton à droite des propositions. Cependant, celle-ci ne se rapporte qu'à la dernière requête effectuée.

 

Utiliser l'assistant vocal de Bard

Google Bard peut être utilisé par l'intermédiaire de la saisie de requêtes vocales. La capture se fait alors en activant le bouton micro disponible à droite sur la ligne d'enregistrement des requêtes. De plus, ce chatbot par l'IA permet l'écoute des réponses fournies. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur l'icône représentant un haut-parleur en haut à droite du bouton « Afficher d'autres suggestions ». Le français est disponible comme langue de saisie et d'écoute.

 

Exporter les suggestions

L'IA générative conversationnelle de Google dispose d'options de partage des contenus édités. En actionnant le bouton dédié, l'internaute peut exporter les réponses de Bard vers Google Docs ou vers Gmail, enregistrées sous forme de texte dans le dossier Doc ou dans un e-mail. La possibilité de partager le contenu obtenu est offerte grâce à une option de « lien public » soit sur la requête en cours avec sa réponse, soit sur une conversation dans sa totalité. Le titre peut même être modifié afin qu'il ne reprenne pas tout le prompt. De même, la redirection de code vers Google Colab ou Replit est disponible.

Google souhaite d'ailleurs étendre les possibilités d'export des réponses éditées dans Bard à d'autres applications telles que :

  • Google Flights
  • Google Hotels
  • Google Maps
  • Instacart (livraison de produits alimentaires)
  • Kayak (comparateur de vols)
  • OpenTable (réservation de restaurants)
  • Redfin (immobilier)
  • YouTube
  • Zillow (immobilier)
     

Associer des recherches Google

Dans l'univers Google, Bard et Search collaborent spécifiquement et étroitement. L'outil conversationnel peut d'ailleurs rediriger l'internaute pour faire suite aux réponses données. Un bouton en bas de la page intitulé « recherche » permet d'obtenir trois suggestions de requêtes sur des thèmes associés. En cliquant sur l'une d'elles, la page de Search s'ouvre et les lignes de réponses associées à cette recherche apparaissent.

 

Améliorer Google Bard

La version expérimentale de Bard actuellement accessible demande à être améliorée, et Google est lucide sur cette obligation. D'ailleurs, l'outil prévient les utilisateurs de ses « limites et probabilités d'erreur » et les invite à donner leur avis sur la pertinence de la réponse par le biais d'icônes situées en bas de page à gauche sous forme de pouce levé ou baissé. Cette sollicitation d'homologation et de révocation des propositions est complétée par une boîte de dialogue destinée à laisser un commentaire en cas de réponse insatisfaisante.

 

Quels sont les points forts de Google Bard ?

Le premier intérêt de Bard est sa connexion avec le web. En effet, l'outil conversationnel de Google est relié à internet et peut y puiser les dernières informations disponibles sur les sujets des prompts qui lui sont soumis. Par l'intermédiaire de ce lien, il pourra allier la connaissance des internautes avec les données du net et répondre au mieux aux demandes faites.

De plus, le modèle LaMDA permet à Bard de déployer toute l'ingéniosité et la créativité du langage naturel tant dans la compréhension des prompts que dans les réponses apportées. Il peut ainsi résumer des écrits, fournir des idées d'articles pour le web, générer des slogans ou des contenus courts et simplifier les recherches sur internet. Une entreprise peut ainsi l'utiliser dans sa stratégie de marketing de contenu.

La volonté de transparence du déploiement de Bard constitue également un atout majeur de l'outil. Preuve en est, une nouvelle page « mise à jour de l'expérience » a été intégrée à l'outil afin de fournir des indications et explications sur les fonctionnalités rajoutées et les bugs corrigés.

 

Guide : l'IA pour la création de contenu

Découvrez comment utiliser l'intelligence artificielle générative pour accélérer la création de contenu

 

Les points faibles de Google Bard

Les limites de l'outil d'IA sont en corrélation directe avec son principal point fort : le lien avec internet. En effet, celui-ci l'empêche encore de créer des contenus innovants et créatifs. L'outil conversationnel se trouve confronté à une limite en termes de qualité au niveau de ses créations de contenus, plus particulièrement s'ils sont longs. Aussi, il est fortement conseillé de les relire afin de les améliorer et de les personnaliser. De plus, il peut parfois récupérer sur le web des informations erronées, la qualité de ses réponses dépendant de celles de ses sources.

Une autre difficulté est sa capacité à comprendre les demandes complexes ou intégrant des nuances. Les résultats obtenus n'offriront alors pas la pertinence escomptée. De même, le chatbot ne peut pas créer d'images ou de vidéos à partir des requêtes qui lui sont faites. Cependant, une mise à jour de l'outil avec l'utilisation d'un nouveau modèle le PaLM devrait développer une augmentation des performances et des fonctionnalités de Bard.

 

Quand Google Bard sera-t-il disponible en France ?

Google Bard a tout d'abord été mis à disposition d'un certain nombre d'internautes qui devaient s'inscrire sur une liste d'attente pour pouvoir utiliser l'outil d'IA. Il est aujourd'hui accessible dans 180 pays notamment en Europe et particulièrement en France depuis le 13 juillet 2023. Il est donc, dès maintenant, possible de converser en français avec le chatbot conversationnel de Google.

 

Pour aller plus loin, découvrez l’outil d’intelligence artificielle de Hubspot et utilisez le directement dans votre CMS pour générer du texte et des articles de blog sur votre site web.

générateur de contenu avec l'IA

Articles recommandés

Utilisez l'intelligence artificielle pour accélérer la création de vos contenus.

    Marketing software that helps you drive revenue, save time and resources, and measure and optimize your investments — all on one easy-to-use platform

    START FREE OR GET A DEMO