Cannibalisation SEO : pourquoi l'éviter et comment faire ?

Télécharger la checklist ultime pour la rédaction SEO
Justine Gavriloff
Justine Gavriloff

Mis à jour :

Publié :

Plusieurs paramètres peuvent influencer de façon négative le référencement naturel. Parmi eux, il existe la cannibalisation SEO. Due à une mauvaise utilisation des mots-clés, et notamment une utilisation trop similaire d'un même mot-clé, elle peut nuire au positionnement des pages. Quel est ce phénomène, ses impacts et comment l'éviter ? Voici ce qu'il faut savoir sur la cannibalisation des mots-clés.

Téléchargement  >> La checklist ultime de la rédaction SEO

 

 

En cas de cannibalisation SEO, les moteurs de recherche, dont Google, n'arrivent plus à les classer. Lorsque deux ou plusieurs contenus sont optimisés sur un mot-clé similaire ou la même expression, l'algorithme rencontre des difficultés à définir quelle URL est la plus pertinente et mérite d'être positionnée. Le phénomène de cannibalisation risque de se produire : une page « mange » l'autre. Il peut y avoir un conflit entre plusieurs pages internes entre elles ou la page d'accueil et les pages internes. La cannibalisation entraîne donc une confusion qui altère le référencement naturel.

 

 

Une dévaluation des pages

Lorsque plusieurs pages ciblent les mêmes expressions ou mots-clés, les moteurs de recherche jugent quelle est la plus importante et dévaluent les autres. Et ce n'est pas celle qui pourrait mieux convertir ou que l'entreprise souhaitait mettre en avant.

Cette incertitude menée par la cannibalisation peut aussi amener les moteurs de recherche à choisir des résultats de la concurrence, car ils apparaissent plus fiables et pertinents.

 

Une autorité diminuée

À cause de la cannibalisation SEO, le trafic organique souhaité sur la page de qualité est diminué. Comme il y a des chances que les pages moins performantes soient classées plus haut dans les résultats de recherche (SERP), le CTR est divisé et l'entreprise se concurrence toute seule. Elle se prive de créer une légitimité forte sur le sujet et de se positionner sur des URL moins pertinentes.

Également, la cannibalisation dilue la puissance des textes d'ancrage et des liens.

 

Une baisse des conversions

Lorsque les pages cannibalisantes sont mieux positionnées que les pages de qualité, il existe un risque de perdre des prospects potentiels. Les internautes arrivent sur des pages moins pertinentes qui convertissent moins voire pas du tout.

Il est essentiel que les prospects atterrissent sur les pages les plus pertinentes et optimisées afin d'effectuer les actions de conversion souhaitées.

 

Une diminution de la notoriété du site

Avoir plusieurs contenus sur un même sujet sans le couvrir en profondeur peut diminuer l'autorité et la confiance des internautes dans l'expertise du site internet.

Ne trouvant pas les informations qu'ils recherchent, les visiteurs sont plus susceptibles de quitter le site web plutôt que de rester et naviguer dessus. Le taux de rebond risque alors d'augmenter.

 

5 étapes pour réduire la cannibalisation de mots-clés

Une fois la cannibalisation de mots-clés repérée, voici quelques conseils pour tenter de la combattre.

 

Retravailler les contenus qui se cannibalisent

L'unicité du contenu est importante pour éviter la cannibalisation de mots-clés. Chaque page doit se concentrer sur une intention de recherche et un terme spécifique.

Si elles se cannibalisent, il est conseillé de commencer par retravailler le contenu. Cela s'effectue à plusieurs niveaux :

  • L'intention de recherche du mot-clé. Il en existe quatre : informationnelle, navigation, transactionnelle, commerciale. Il faut analyser celle qui est derrière le contenu et l'adapter au sujet. Cela va permettre de mieux cibler le type de publication à créer et de réduire les risques de cannibalisation. Les requêtes sont ainsi déclinées selon l'intention de recherche.
  • Travailler l'univers sémantique des mots-clés : il est conseillé d'utiliser des variantes, des synonymes, des expressions connexes pour ne pas opter pour le même mot-clé sur chaque page. Il faut penser aussi à exploiter le champ lexical pour éviter la cannibalisation.

 

Fusionner les pages similaires

Lorsque les pages ne sont pas assez uniques pour se différencier des unes des autres, il est conseillé de les combiner en un seul contenu. Celui-ci devient alors plus complet, offre une plus grande valeur ajoutée aux visiteurs et a plus de chance de faire autorité sur le sujet.

Dans ce cas, il ne faut pas oublier de faire une redirection de l'ancien contenu vers le nouveau pour ne pas perdre le trafic.

 

Rediriger les pages cannibalisées

Il est possible d'utiliser des redirections 301 pour relier les pages moins pertinentes à la page souhaitée. Pour cela, il faut analyser quelle URL possède la plus grande autorité, les mots-clés positionnés et le volume de liens entrants.

Ces redirections permettent de rediriger les pages de façon permanente vers celle qui a le plus d'autorité.

 

Revoir la structure du maillage interne

Retravailler la structure du maillage interne peut contribuer à résoudre les problèmes de cannibalisation. C'est notamment le cas lorsqu'il y a un texte d'ancrage qui utilise un mot-clé exact qui pointe vers différentes pages. Il faut alors veiller à ce que les liens internes soient pertinents. Il est possible de les changer ou de les supprimer.

 

Utiliser la balise canonique

La balise canonical permet de prévenir les problèmes de cannibalisation et de contenu dupliqué. Elle indique aux moteurs de recherche quelle est la page à prioriser et à positionner dans les SERP.

 

Rédaction SEO : la checklist ultime

Téléchargez ce modèle gratuit et découvrez les 44 critères SEO pour optimiser sa rédaction.

  • 5 critères URL
  • 6 critères balises Hn
  • 4 critères maillage
  • Et plus encore
En savoir plus

    Télécharger

    Tous les champs sont obligatoires.

    Merci d'avoir soumis le formulaire

    Cliquez sur le lien pour accéder au contenu en tout temps

     

    Quels outils utiliser pour détecter les mots-clés ou contenus cannibalisants ?

    Pour déterminer d'éventuelles pages cannibalisantes, il existe plusieurs méthodes simples.

    La première est l'utilisation de la commande site de Google. Il suffit de taper « site:lesite.com + mot-clé » pour obtenir les pages référencées sur cette requête. Il faut alors vérifier s'il n'y a pas un contenu prioritaire qui est face à une moins importante. Si tel est le cas, c'est qu'il y a cannibalisation de mots-clés.

    La deuxième solution consiste à utiliser la Google Search Console. Pour ce faire, il faut se rendre dans la rubrique « Performances », puis « Requêtes » pour obtenir la liste des mots-clés. Il faut ensuite cliquer sur celui à analyser pour rechercher les cannibalisations SEO. En activant « Pages », il est possible de visualiser les URL classés sur ce même mot-clé et de repérer les problèmes de cannibalisation.

    Autre option possible : l'utilisation d'outils SEO tels que SEMrush, Ahrefs, True Ranker. Ces outils permettent de détecter la cannibalisation en analysant les mots-clés et les positionnements.

     

    Pour aller plus loin, découvrez comment créer des contenus parfaitement optimisés pour les moteurs de recherche en téléchargeant la checklist de rédaction SEO, ou découvrez l'outil SEO de HubSpot. Rédaction SEO : la checklist ultime

    Sujets : Stratégie SEO

    Articles recommandés

    Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LA CHECKLIST ULTIME POUR LA RÉDACTION SEO RÉDACTION SEO : LA CHECKLIST ULTIME

    44 critères qui synthétisent les grands principes de la rédaction web.

      Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LA CHECKLIST ULTIME POUR LA RÉDACTION SEO RÉDACTION SEO : LA CHECKLIST ULTIME

      Marketing software that helps you drive revenue, save time and resources, and measure and optimize your investments — all on one easy-to-use platform

      START FREE OR GET A DEMO