L'analyse fonctionnelle est une approche structurante au service de l'équipe en charge de la création ou de l'amélioration d'un produit. L'objectif consiste à identifier le besoin client, pour déterminer les fonctions du produit, avant de rechercher les solutions techniques et technologiques à mettre en œuvre. Plusieurs outils servent de support à l'analyse fonctionnelle, notamment les diagrammes « bête à cornes » et « pieuvre » de la méthode APTE, et le diagramme FAST.

>> Téléchargement : Le guide complet du lancement de produit  

 

Qu'est-ce qu'une analyse fonctionnelle ?

L'analyse fonctionnelle est une méthode de travail appliquée lors de la conception d'un produit, au sens large du terme. Plutôt que de se focaliser sur le produit fini, l'équipe projet construit la solution pas à pas, sans a priori, en se concentrant sur les fonctions nécessaires à satisfaire le besoin de l'utilisateur. Les fonctions identifiées sont ensuite recensées, caractérisées, ordonnées, hiérarchisées et valorisées. Dès lors, chacune fait l'objet d'une étude technique destinée à élaborer la solution à déployer. Le diagramme FAST formalise alors les développements à mettre en œuvre pour fabriquer le produit.

Exemple de la casquette :

  • Le besoin de l'utilisateur est de se protéger du soleil.
  • La fonction principale du produit est de créer de l'ombre sur le visage de l'utilisateur : cette solution technique satisfait le besoin de se protéger du soleil. D'autres fonctions, contraignantes par nature, doivent être prises en compte : le produit doit s'adapter à la forme et à la taille de la tête, il doit être léger et agréable à porter, et peu encombrant ; d'un point de vue réglementaire en outre, les normes sanitaires et les règles d'étiquetage doivent être respectées. Enfin, des fonctions complémentaires sont étudiées : la technologie anti-transpirante répond au besoin de confort de l'utilisateur, le style du produit est générateur de valeur ajoutée.
  • Les fonctions principales, contraintes et complémentaires sont récapitulées et organisées dans un cahier des charges fonctionnel. Ce document fondamental guide le développement du produit, chaque intervenant s'y réfère pour s'assurer la qualité et la conformité de la conception.
  • Les lignes directrices étant établies, une analyse fonctionnelle interne est menée : il s'agit d'étudier chaque fonction une à une, pour déterminer la solution technique à mettre en œuvre pour la développer. Les enjeux de faisabilité, mais aussi de coût et de rentabilité, sont pris en compte à cette étape.

Dans le cadre de l'analyse fonctionnelle, l'équipe utilise des représentations graphiques pour illustrer et consigner ses avancements. Les outils fréquemment utilisés sont le diagramme bête à cornes, le diagramme pieuvre et le diagramme FAST.

 

Pourquoi faire une analyse fonctionnelle ?

Faire une analyse fonctionnelle nécessite de penser au résultat souhaité en termes de fonctions produit, avant d'envisager les moyens de l'atteindre. De cette manière, l'équipe projet s'intéresse en priorité au besoin de l'utilisateur, or répondre au besoin augmente la satisfaction client.

Au-delà de viser l'intérêt évident de satisfaction client, l'analyse fonctionnelle présente les avantages suivants :

  • L'analyse fonctionnelle est un outil de réflexion avancée. En pensant utilisateur avant de penser produit, l'équipe projet s'offre la possibilité d'innover. Il s'agit de se mettre à la place de l'utilisateur, pour comprendre ce qu'il attend mais aussi pour anticiper de nouveaux besoins. Le produit développé n'est pas calqué sur l'existant, mais adapté aux usages actuels et futurs.
  • D'un point de vue rationnel, l'analyse fonctionnelle constitue un outil d'aide à la décision. Une fois les fonctions recensées et caractérisées, elles sont ordonnées, hiérarchisées et valorisées. De cette manière, les décideurs font les choix les mieux opportuns en termes de rentabilité, sans pour autant oublier d'intégrer au produit ses fonctions indispensables.
  • Méthodologiquement, faire une analyse fonctionnelle est utile à rédiger un cahier des charges efficace. Ce support de travail commun favorise le dialogue entre les différents intervenants au projet, à toutes les étapes du cycle produit. L'équipe marketing, par exemple, a connaissance des fonctions définies et caractérisées en amont, et communique stratégiquement sur les fonctions complémentaires.
  • Les outils majeurs qui servent de support à l'analyse fonctionnelle sont des représentations graphiques. Leur élaboration et leur lecture sont facilitées, rendant ainsi la tâche plus agréable.

 

Quand utilise-t-on une analyse fonctionnelle ?

La méthode est utilisée aux prémices de la conception ou l'amélioration d'un produit. La notion de produit englobe l'intégralité de l'offre commercialisée par l'entreprise. L'analyse fonctionnelle peut ainsi porter sur un objet, un meuble, un produit alimentaire, un logiciel ou encore tous types de services. L'entreprise peut également utiliser cette approche pour mettre en place ou redéfinir un processus de travail en interne.

L'analyse fonctionnelle est particulièrement utilisée dans le cadre d'une volonté d'innovation.

 

Quelles sont les 4 étapes d'une analyse fonctionnelle ?

 

1 - Analyse du besoin

Première étape de l'analyse fonctionnelle, l'analyse du besoin consiste à rechercher, à comprendre et à exprimer le besoin de l'utilisateur. L'équipe ne s'intéresse pas à la solution technique mais à la satisfaction client. À ce stade, le diagramme bête à cornes est utile : ce support visuel matérialise l'expression du besoin. Le schéma pose les questions suivantes :

  • À qui le produit rend-il service ?
  • Sur quoi le produit agit-il ?
  • Dans quel but ?

Dans l'exemple de la casquette, le produit rend service à l'utilisateur, en agissant sur le soleil, dans un but de protection.

 

2 - Analyse fonctionnelle du besoin

Cette deuxième étape vise à identifier et à recenser les fonctions de services du produit, en se projetant dans le contexte de son utilisation. L'équipe réfléchit aux différents types de fonctions :

  • La fonction principale satisfait le besoin.
  • Les fonctions contraintes sont imposées par les usages et les réglementations.
  • Les fonctions complémentaires constituent la marge de manœuvre de l'équipe projet.

À ce stade, l'analyse est fréquemment formalisée par le diagramme pieuvre : le schéma représente les fonctions de services, et définit les liens entre le produit et son environnement ainsi que les éventuelles interactions entre les fonctions.

 

3 - Cahier des charges fonctionnel

Le cahier des charges fonctionnel reprend les éléments des étapes précédentes, pour unifier l'information dans un document unique. À ce stade, les fonctions ont été identifiées et recensées. Cette étape permet de les caractériser, de les ordonner et de les hiérarchiser.

  • Caractériser les fonctions consiste à préciser leurs caractéristiques, en vue de préparer et de budgétiser leur réalisation technique.
  • Les mettre en ordre permet de les classer par familles, pour bien organiser leur hiérarchisation.
  • Les fonctions sont hiérarchisées à des fins stratégiques : l'entreprise les consulte par ordre d'importance, pour faire les choix opportuns. Pour hiérarchiser les fonctions de services, l'équipe projet les valorise. Les coûts de développement et le retour sur investissement entrent en effet en compte dans la priorisation des fonctions.

 

4 - Analyse fonctionnelle technique

Dernière étape : déterminer les moyens techniques et technologiques à mettre en œuvre pour concevoir le produit. Cela consiste à se demander quelle technique ou quelle technologie permet de créer la fonction de service. Dans l'exemple de la casquette : la visière crée la fonction principale d'ombrage, le système d'ajustement crée la fonction contrainte d'adaptation à la taille, la technologie Gore-Tex crée la fonction anti-transpirante. Les concepteurs se fondent sur ces informations pour parvenir au résultat escompté.

L'analyse fonctionnelle technique est souvent matérialisée par le diagramme FAST, qui part du pourquoi pour arriver au comment.

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et découvrez comment planifier efficacement votre lancement de produit et favoriser sa réussite.Comment réussir un lancement de produit ?

Publication originale le 29 juillet 2022, mise à jour le 29 juillet 2022

Sujet(s):

Lancement de produit