Le balisage schema.org peut être un atout pour aider les moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu d'un site web. Aussi appelées données structurées, elles visent à optimiser la visibilité des contenus dans les résultats de recherche. Pourquoi l'utiliser ? Quels types de balises choisir et comment le mettre en place ? Voici comment tirer le meilleur parti du balisage de schéma.

Téléchargement  >> La checklist ultime de la rédaction SEO

Qu'est-ce que schema.org ?

Schema.org est un standard de format et de balisage sémantique qui aide les moteurs de recherche à mieux comprendre les informations des sites web. Il a été lancé au début des années 2010 par Google, Yahoo et Bing.

L'objectif était d'uniformiser et de regrouper en un site unique toutes les annotations sémantiques servant à présenter les contenus web. Schema.org facilite l'utilisation et l'intégration de tous les types de données structurées.

Le balisage schéma va permettre de créer une description détaillée, aussi appelée rich snippet, qui apparaît dans les résultats de recherche (SERP). Celle-ci peut être sous diverses formes : des critiques, des notes, des prix ou d'autres informations.

 

Pourquoi utiliser les balises schema.org ?

 

Mieux communiquer avec les moteurs de recherche

Grâce aux balises schema.org, les robots d'exploration des moteurs de recherche ont plus de facilité à comprendre les informations des pages web et peuvent fournir des résultats plus riches.

Le balisage uniformise le langage pour que les crawlers web explorent et indexent le contenu de façon approfondie. Il leur indique comment le contenu doit être traité.

 

Améliorer le référencement

Étant donné que le référencement naturel a pour objectif d'augmenter la qualité et la quantité du trafic vers le site web grâce aux résultats organiques, le balisage des schémas peut être un avantage.

Schema.org permet d'ajouter du contexte de fond au contenu et de mieux identifier le sujet. Il permet de mettre en avant certaines informations importantes pour se différencier et inciter les internautes à visiter le site.

 

Optimiser la visibilité sur les SERP

Les pages fonctionnant avec un schéma ressortent mieux dans les résultats de recherche. Elles fournissent des informations pertinentes, précises en rapport avec le contenu qui incitent les internautes à cliquer.

 

Quels types de sites web peuvent bénéficier des balises schema.org ?

 

Entreprises locales

Le schéma des entreprises locales est efficace pour aider les internautes à trouver des informations et les coordonnées d'une entreprise ou d'une organisation. Il indique l'adresse, les horaires d'ouverture, le contact téléphonique, les avis Google, les horaires d'affluence.

C'est un schéma qui influence le référencement local.

Balisage schema.org avec entreprises locales

 

Sites de recettes

Les sites web de cuisine peuvent utiliser un balisage de schéma pour présenter leur contenu comme des rich snippets dans les résultats de recherche.

Le schéma des recettes indique les éléments individuels de la recette, de façon à ce que les internautes puissent les trouver par ingrédients, temps de cuisson ou autres. Il indique aussi les notes laissées à la recette par les précédents internautes et une image du plat.

Balisage schema.org avec des sites de recettes

 

E-commerces

Les sites e-commerces peuvent utiliser le schéma de balisage produits et offres qui permet de faire apparaître les informations des produits dans les SERP. Ils donnent aux internautes des données sur le prix, la disponibilité ou encore les notes récoltées.

Ce type de balisage est utilisé pour vendre un produit ou un service et aide les e-commerçants à se distinguer de la concurrence.

Pour le schéma du produit, il n'y a que la propriété « nom » qui est nécessaire. Et pour le schéma de l'offre, il faut renseigner les propriétés « prix » et « devise ».

Balisage schema.org avec un site de shopping

 

Sites d'information

Le balisage de schéma pour les articles permet d'aider les contenus des sites d'actualités à apparaître dans la section « News » ou dans la suggestion d'articles de Google.

Il indique le titre, l'image et la date de publication. Selon le type d'articles, il existe plusieurs types de balises de schéma des articles.

Balisage schema.org avec les actualités

 

Sites événementiels

Le balisage événement peut être utile aux sites qui organisent des concerts, des festivals ou d'autres événements. Il permet de générer des extraits enrichis avec des informations supplémentaires pouvant contenir la date, le nom, le lieu et le prix du billet de l'événement.

Balisage schema.org avec une liste d'évènements

 

Tous les sites

L'ensemble des sites web peuvent utiliser le fil d'Ariane qui permet de mettre en évidence les liens de cheminement qui ont amené à la page actuelle. Le fil d'Ariane permet aux utilisateurs de se situer dans un site web et de diminuer le taux de rebond.

Il existe d'autres schémas de balisage applicables à l'ensemble des sites. Pour n'en citer que quelques-uns :

  • Schéma de balisage pour la navigation du site.
  • Schéma de balisage site web.

Balisage schema.org et fil d'ariane

 

Rédaction SEO : la checklist ultime

Téléchargez ce modèle gratuit et découvrez les 44 critères SEO pour optimiser sa rédaction.

 

6 étapes pour mettre en place ses balises schema.org

Il existe trois langages de code : JSON-LD, RDFa, microdata. Google recommande l'utilisation de JSON-LD, car les données sont plus simples à organiser et à modifier si nécessaire. L'outil d'aide au balisage de Google aide à générer facilement des schémas.

Voici les étapes pas à pas pour l'utiliser.

 

1 - Choisir le type de données

En ouvrant l'outil d'aide au balisage Google, il faut commencer par choisir l'un des types de données dans la sélection proposée. Celui qui correspond le mieux à l'entreprise.

Il y a le choix entre : applications logicielles, articles, avis sur les livres, commerces et services de proximité, ensembles de données, films, offres d'emploi, page de questions et réponses, produits, restaurants, épisodes de séries télévisées et événements.

 

2 - Coller l'URL

Ensuite, il suffit de coller l'URL de la page à laquelle les balises seront ajoutées. Il est aussi possible de coller le code HTML.

Une fois effectué, il faut appuyer sur « Commencer le balisage ». L'outil charge la page web pour débuter le balisage. Les éléments de données apparaissent sur le côté droit et la page à gauche.

 

3 - Baliser la page

Pour commencer à baliser, il suffit de sélectionner les éléments à baliser. Par exemple, pour un article, il faut sélectionner l'auteur sur la page web et cliquer sur l'élément de données « Auteur » dans le menu.

Automatiquement, l'outil prend le nom de l'auteur et le place à côté de la section « Auteur » dans les éléments de données à droite.

Il est aussi possible de baliser des éléments qui ne sont pas sur la page. Pour cela, il faut faire défiler la page sur le côté droit jusqu'à ce que le bouton « Ajouter les balises manquantes » apparaisse. En cliquant dessus, un menu s'ouvre où il est possible d'ajouter des balises manuellement.

 

4 - Créer le HTML

Dès que les balises sont prêtes, il suffit de cliquer sur « Créer le HTML » en haut à droite pour générer le code.

Celui-ci peut être généré en JSON-LD (ce qui est recommandé) ou en microdonnées.

 

5 - Ajouter le balisage au site web

Une fois que le code est à jour, il ne reste plus qu'à le télécharger ou le copier-coller pour l'ajouter sur le CMS du site. Et enfin, il faut appuyer sur le bouton « Terminer ».

 

6 - Vérifier les données structurées

Maintenant que le balisage schema.org est en place, il est temps de le tester en utilisant l'outil test avec résultats enrichis de Google.

Pour cela, deux choix :

  • Saisir l'URL de la page.
  • Entrer l'extrait de code.

L'outil détecte les erreurs qui s'affichent dans la partie droite de l'écran. En cas d'erreurs, il est possible de les corriger directement dans le code dans la partie gauche de la page. Une fois les modifications réalisées, il suffit de relancer le test pour obtenir une nouvelle validation des données structurées.

 

Pour aller plus loin, découvrez comment créer des contenus parfaitement optimisés pour les moteurs de recherche en téléchargeant la checklist de rédaction SEO, ou découvrez l'outil SEO de HubSpot. Rédaction SEO : la checklist ultime

Publication originale le 17 avril 2023, mise à jour le 15 novembre 2023

Sujet(s):

SEO technique