Critère INP (Interaction Next Paint) : que cela signifie pour son site web ?

L'outil gratuit pour évaluer les performances de son site web
Amiel Adamony
Amiel Adamony

Publié :

En mars 2024, l'INP (Interaction to Next Paint) prendra officiellement la place du FID (First Input Delay) au sein des Core Web Vitals. C'est une métrique webperf qui permet d'évaluer la réactivité d'une page web.

Critère INP

Téléchargement  >> L'outil gratuit pour évaluer les performances de son site web

 

 

 

Qu'est-ce qu'une interaction ?

Une interaction sur un site web fait référence à toute action qu'un utilisateur effectue sur le site.

Interaction web

Pour le critère INP, comme bien d'autres Core Web Vitals, cela peut inclure une variété de comportements, tels que :

  • Le clic sur des liens ou des boutons : c'est l'interaction la plus courante. Chaque fois qu'un utilisateur clique sur un lien pour naviguer vers une autre page ou appuie sur un bouton pour effectuer une action (comme envoyer un formulaire), c'est une interaction.
  • Le défilement. Le défilement d'une page web, notamment sur les appareils mobiles, est également considéré comme une interaction.
  • Le remplissage de formulaires. Lorsqu'un internaute complète un formulaire, par exemple pour s'inscrire à une newsletter ou pour soumettre une demande de contact, chaque entrée de données est une interaction.
  • Les interactions avec les médias, si un site web inclut des éléments multimédias, comme des vidéos ou des images interactives.
  • L'utilisation de la barre de recherche, lorsqu'un visiteur utilise la fonction de recherche d'un site web.
  • Les interactions avec le chat en direct ou les robots.

Il convient de souligner que toute interaction se compose de 3 phases à savoir : 

  • La phase d'entrée ou d'entrée utilisateur. C'est la phase initiale où l'utilisateur fournit des instructions à l'interface, comme évoqué ci-dessus.
  • La phase de traitement ou de traitement du système. Après avoir reçu les instructions de l'internaute, l'interface traite les données entrées. Cela peut impliquer diverses tâches, par exemple chercher des informations dans une base de données, réaliser un calcul ou traiter une demande.
  • La phase de sortie ou de rétroaction utilisateur. Dans cette phase, l'interface donne une rétroaction à l'utilisateur basé sur les instructions d'entrée et le traitement réalisé, comme afficher les résultats d'une recherche, afficher un message de confirmation après un envoi de formulaire ou montrer une animation pour indiquer qu'un processus est en cours.

Ces trois phases constituent un cycle d'interaction qui peut se répéter plusieurs fois au cours de la session d'un utilisateur.

Pour toute interaction logique, l'événement ayant la plus longue durée est enregistré. À l'instar du Cumulative Layout Shift, l'INP est calculé après que l'utilisateur ait quitté la page web.

 

En quoi le critère INP se différencie du FID (First Input Delay) ?

 

Pour rappel, les Core Web Vitals sont une initiative de Google qui vise à donner des indications pour accélérer un site web (la vitesse de chargement des pages web) et, par la même occasion, l'expérience utilisateur.

 Il se sert de trois indicateurs que sont le :

  • le LCP (Largest Contentful Paint), qui mesure le temps nécessaire pour afficher le plus grand élément visible à l'écran lors du chargement d'une page web
  • le CLS (Cumulative Layout Shift), qui mesure la stabilité visuelle d'une page en quantifiant le déplacement inattendu d'éléments visibles sur l'écran pendant le chargement de la page
  • le FID (First Input Delay), qui mesure le temps entre l'action initiale de l'utilisateur et la réponse du navigateur à cette interaction

Ce dernier KPI site internet sera remplacé par un nouvel indicateur en mars 2024 : le critère INP (Interaction to Next Paint). Bien qu'apparentés, ces deux critères se distinguent par leurs facteurs de mesure.

Le FID est un critère qui quantifie le délai entre la première interaction de l'utilisateur et la réponse du navigateur. En d'autres termes, le FID évalue le temps nécessaire pour que le site web réponde à la première action de l'utilisateur après le chargement initial de la page.

L'INP, à l'opposé, ne se limite pas à la première interaction. Cette métrique mesure l'intervalle entre une action de l'utilisateur et les modifications visibles à l'écran qui en résultent. En se concentrant sur l'ensemble des interactions entre le chargement de la page et le départ de l'utilisateur, l'INP offre une perspective plus globale de l'expérience utilisateur.

Temps de réponse global

La principale différence entre ces deux critères réside dans la portée de leurs mesures. Le FID se focalise sur le délai initial de réponse, alors que l'INP s'intéresse à l'ensemble des interactions pendant la durée de visite.

 

Comment mesurer l'INP ?

Deux types d'outils peuvent être utilisés pour mesurer l'INP, en attendant son officialisation : 

  • les outils de test de performance, comme PageSpeed Insights, Lighthouse ou Web.dev
  • la Google Search Console, en se rendant sur la partie Experience/Signaux web Essentiels. Dans les rapports, en bas de page de l'écran, les performances INP des pages du site web sont renseignées (note « Se préparer aux changements à venir en mars 2024 »).

Changement INP

 

Comment le critère INP est calculé ?

Le critère INP est calculé en observant l'ensemble des interactions sur une page. Il est déterminé par la durée de l'interaction la plus longue observée, écartant les valeurs extrêmes pour donner une mesure plus précise de la réactivité du site.

Pour les pages avec moins de 50 interactions, l'INP correspond à l'interaction avec le retard le plus élevé. En revanche, pour les pages qui dépassent ce seuil de 50 interactions, l'interaction la plus lente est ignorée pour minimiser l'effet des anomalies. L'INP est alors souvent représenté par 98 % des latences d'interaction.

À noter que 75 % de toutes les pages vues sont prises en compte. Cet élément supplémentaire permet de supprimer davantage les valeurs extrêmes et de fournir une mesure plus représentative de l'expérience de la majorité des visiteurs.

 

 

 

Qu'est-ce qu'un bon score INP ?

L'attribution de qualificatifs tels que « bon » ou « mauvais » à une mesure de réactivité peut se révéler complexe. Il s'avère impératif de promouvoir des méthodes de développement qui améliorent la réactivité, tout en intégrant la diversité des performances des appareils utilisés par les internautes dans l'équation.

Il est donc essentiel de fixer des objectifs réalisables, même pour les appareils les moins performants. Pour ce faire, comme évoqué plus haut, une juste référence consiste à examiner le 75e percentile des chargements de pages enregistrés sur le terrain, en segmentant les données entre appareils mobiles et de bureau.

Valeurs INP

Selon ce système de mesure établi par Google, une page avec un INP :

  • de 200 millisecondes ou moins est considérée comme ayant une bonne réactivité
  • supérieur à 200 millisecondes, mais inférieur ou égal à 500 millisecondes indique que la réactivité de la page pourrait être améliorée
  • supérieur à 500 millisecondes témoigne d'une faible réactivité de la page

 

Pour aller plus loin dans votre stratégie web, évaluez votre site internet avec l'outil Website Grader, ou découvrez le logiciel CMS de Hubspot.

website grader

Sujets : Performance web

Articles recommandés

Évaluez votre site web en quelques secondes, puis apprenez à l'améliorer.

TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT

CMS Hub is flexible for marketers, powerful for developers, and gives customers a personalized, secure experience

START FREE OR GET A DEMO