Qu'est-ce que le cycle d'exploitation d'une entreprise ?

Télécharger les modèles d'analyse concurentielle
Ines Sancelot
Ines Sancelot

Mis à jour :

Publié :

Le cycle d'exploitation comprend la totalité des opérations réalisées par une entreprise entre les dépenses initiales et la vente des produits finis. Il est composé de trois phases : l'approvisionnement, la production et la commercialisation. Il entraîne ainsi des coûts avant de générer des recettes. Le cycle d'exploitation doit être optimisé afin d'être le plus court possible pour que le capital bloqué ne soit pas trop important.

petite horloge tenue dans une main

Téléchargement  >> Modèles d'analyse concurrentielle


Par exemple, une entreprise fabrique chaque mois un produit pour lequel elle dépense 70 euros de matières premières, 30 euros de salaires et 20 euros de charges diverses. Elle vend le produit fini à 130 euros, payés par le client après trois mois. L'entreprise prend en charge toutes les dépenses pendant ces trois mois, soit 360 euros pour ses frais de fabrication, avant d'encaisser ses ventes à la fin du troisième mois.

Un cycle d'exploitation long signifie que l'entreprise a un capital bloqué important. Dans le cas d'un cycle d'exploitation trop long, ce cycle permet de calculer le Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Le cycle d'exploitation permet également de catégoriser l'actif et le passif sur une période à court terme.

Maîtriser le cycle d'exploitation permet de bien gérer l'entreprise et ses finances. Il est important de bien estimer le cycle d'exploitation afin d'avoir une visibilité des dépenses au cours de l'exploitation.

Ce cycle se calcule à partir des comptes annuels de l'entreprise en additionnant le nombre de jours de crédits accordés au client et les jours de rotation du stock, ce qui désigne la période où l'entreprise attend l'endossement des paiements. Il faut ensuite déduire du résultat les jours de crédit des fournisseurs, ce qui désigne la période impartie à l'entreprise pour régler ses dépenses.

Voici le calcul du cycle d'exploitation :

  • X jours de crédits accordés au client + X jours de rotation du stock – X jours de crédit accordés par les fournisseurs.

Il est intéressant de constater que quand le délai des crédits client et la rotation du stock sont faibles, l'entreprise profite d'un avantage certain. Dans le cas d'un long délai pour les crédits fournisseurs, le cycle d'exploitation est alors optimisé.

 

 

Pourquoi le cycle d'exploitation est-il important ?

Le cycle d'exploitation montre donc le temps moyen entre la fabrication des biens et services et la vente des produits finis. La bonne gestion de l'entreprise est directement liée à la maîtrise de son cycle d'exploitation, et il est possible de constater cette bonne maîtrise dans les états financiers de l'établissement commercial.

Le cycle d'exploitation montre que les flux des opérations comme l'approvisionnement en matières premières ou les livraisons physiques ne correspondent pas forcément à leurs mouvements monétaires, c'est-à-dire le paiement des fournisseurs, ou le règlement des clients. La longueur du cycle d'exploitation influence de manière directe le flux de trésorerie. Dans le cas où celui-ci est court, la trésorerie est plus vite renflouée. En revanche, si le cycle est long, cela peut provoquer un manque de liquidités. Il est donc important d'avoir une bonne estimation sur le montant du fonds de roulement pour bien gérer son activité. Le cycle d'exploitation met ainsi en avant l'efficacité opérationnelle de l'entreprise.

Réduire la durée du cycle d'exploitation comporte de nombreux avantages. En effet, plus le cycle d'exploitation est court, plus la période durant laquelle l'entreprise mobilise ses ressources pour développer ses activités est limitée. L'entreprise a donc besoin de moins de fonds de roulement, et elle augmente ainsi sa rentabilité. De plus, elle peut réaliser autant de recettes avec une mise moins importante ou développer plus d'activités avec la même mise. Grâce à cela, l'entreprise augmente sa solvabilité, car ses besoins en capitaux étrangers sont moins importants ou alors, elle dispose de davantage de capitaux pour d'autres activités. Enfin, la bonne solvabilité de l'entreprise peut lui permettre d'emprunter moins cher ou d'obtenir un financement complémentaire.

Cependant, une entreprise doit faire attention à ne pas trop optimiser son cycle d'exploitation, car cela pourrait entraîner des effets négatifs sur l'activité. L'entreprise ne doit pas imposer un paiement rapide ou comptant à ses clients au risque de les faire fuir. De même, si l'entreprise paye ses fournisseurs trop tard, c'est au risque de les perdre et de nuire à sa réputation. Enfin, si l'entreprise dispose d'un stock limité, elle risque des ruptures et de manquer ainsi des ventes. Ce dernier problème peut être résolu en gardant un oeil sur le taux de rotation des stocks.

Modèles d'analyse concurrentielle

Étudiez votre marché et vérifiez la viabilité des projets que vous comptez lancer.

  • Mapping concurrentiel
  • Analyse SWOT
  • Examen stratégique
  • Et bien d'autres
En savoir plus

    Télécharger

    Tous les champs sont obligatoires.

    Merci d'avoir soumis le formulaire

    Cliquez sur le lien pour accéder au contenu en tout temps

    Quelles sont les phases du cycle d'exploitation ?

    Le cycle d'exploitation comprend trois phases : l'approvisionnement, la production et la commercialisation.

    La phase d'approvisionnement se situe en amont et correspond aux dépenses initiales, c'est-à-dire l'achat de matières premières (secteur industriel) et de marchandises (établissement de vente de biens). Il faut savoir que les matières premières et les fournitures passeront par une étape de stockage, ce qui engendre également des coûts pour l'entreprise. Ces dépenses sont quasi-automatiques et doivent être prises en compte. Les dirigeants de l'entreprise devront donc négocier avec les fournisseurs le délai du règlement de ces matières premières et de ces fournitures. Il est important que l'entreprise obtienne des liquidités. Pour cela, elle fait appel au financement de commandes via l'affacturage qui consiste à obtenir des liquidités avant même la date d'échéance prévue avec le client.
    Le dirigeant doit alors transférer la propriété des créances commerciales à la société d'affacturage en échange d'un règlement immédiat. La somme obtenue est inférieure à celle de la facture, mais l'entreprise peut profiter à tout moment de la somme nécessaire pour le financement des opérations du cycle d'exploitation.

    Ensuite vient la phase de production. Il s'agit de l'étape de fabrication des biens à partir des achats effectués lors de la phase d'approvisionnement. Pour les entreprises de service, la phase de production concerne la réalisation du service de manière concrète. Cette phase engendre à son tour des dépenses pour les unités de production. Pour une entreprise commerciale, elle consiste à distinguer l'approvisionnement du stockage.

    Enfin, la phase de commercialisation désigne la phase du retour des liquidités dans la trésorerie. Elle clôt le cycle avec les dépenses de commercialisation qui incluent différentes opérations comme les campagnes marketing, la prospection ainsi que la vente effective. La vente effective aboutit sur les recettes de la vente des produits finis et des services.

     

    Pour aller plus loin, téléchargez ces modèles gratuits d'analyse concurrentielle et étudiez votre marché et vérifiez la viabilité des projets que vous comptez lancer.

    Modèles d'analyses concurrentielles

    Articles recommandés

    Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LES MODÈLES D'ANALYSE CONCURENTIELLE MODÈLES D'ANALYSE CONCURENTIELLE

    Étudiez votre marché et vérifiez la viabilité des projets que vous comptez lancer.

      Fenêtre contextuelle TÉLÉCHARGER LES MODÈLES D'ANALYSE CONCURENTIELLE MODÈLES D'ANALYSE CONCURENTIELLE

      Powerful and easy-to-use sales software that drives productivity, enables customer connection, and supports growing sales orgs

      START FREE OR GET A DEMO