Lorsqu'une entreprise commence à concevoir une stratégie pour les réseaux sociaux, l'une des premières choses qu'elle doit faire est d'identifier la plateforme qu'elle utilisera entre Facebook et Twitter.

Téléchargez le rapport sur les tendances des réseaux sociaux en France

Si les deux plateformes offrent des avantages notables pour entrer en contact et interagir avec une audience, pour augmenter la notoriété d'une marque et pour générer du trafic sur un site web, elles ont des objectifs très différents.

Les utilisateurs de Facebook souhaitent principalement rester en contact avec leurs amis et leur famille en partageant des photos, des vidéos et des nouvelles plus générales.

En revanche, Twitter sert à échanger des idées, à consulter les actualités en temps réel et à discuter des sujets à la une. Le réseau permet aussi de communiquer avec ses amis et sa famille, mais il répond à un objectif plus vaste : entrer en contact avec le monde entier et s'informer, en 280 caractères maximum.

Ce guide détaillé explique les avantages et les inconvénients de Twitter et de Facebook afin d'identifier la plateforme la plus porteuse pour une entreprise.

Les utilisateurs de Twitter et de Facebook

Démographie et audience potentielle

Si les deux plateformes permettent d'atteindre une large section de la population, elles se distinguent surtout par leur popularité.

En France, 28 % des adultes possèdent un compte Twitter, tandis que 74 % possèdent un compte Facebook, soit une audience beaucoup plus vaste. Les deux plateformes sont utilisées par toutes les tranches d'âge. La moitié des utilisateurs de Twitter ont moins de 50 ans, et Facebook est extrêmement populaire auprès des des 18-44 ans.

Cependant, les deux réseaux sociaux se distinguent surtout en termes d'utilisateurs actifs : Facebook compte 35 millions d'utilisateurs actifs mensuels, tandis que Twitter en compte un peu moins de 6 millions. Facebook a donc une audience bien plus importante.

Engagement

Il est également essentiel de comparer la qualité et la quantité des audiences sur chacune de ces plateformes. Ainsi, environ 46 % des utilisateurs de Twitter se connectent chaque jour à la plateforme et 81 % de la génération Y consultent leur fil d'actualité au moins une fois par jour.

Twitter étant prisé des journalistes et des personnalités publiques, de nombreux utilisateurs se tournent vers le réseau pour se tenir informés. Ils sont ainsi 74 % à affirmer utiliser Twitter pour consulter les actualités. En outre, 16 % des liens dirigeant vers des articles longs et 14 % des liens dirigeant vers des articles courts sont partagés sur Twitter.

Une entreprise doit donc s'assurer que son contenu est bien aligné avec les objectifs et les centres d'intérêt en constante évolution des utilisateursTwitter. Ce réseau peut être préférable si l'entreprise souhaite partager de façon rapide et claire des conseils professionnels ou des articles d'actualité.

Il convient toutefois de noter que Twitter étant dédié aux messages courts et percutants et aux informations en temps réel, la durée de vie d'un tweet est relativement courte. Cette plateforme peut être idéale pour établir la notoriété d'une marque, mais la fréquence à laquelle de nouveaux tweets sont publiés limite donc la portée à long terme d'une publication.

Pour garantir un engagement à long terme, mieux vaut miser sur Facebook. À titre d'exemple, les marques peuvent s'attendre à recevoir environ 700 mentions J'aime, commentaires et partages pour chaque million d'abonnés. En comparaison, environ 300 interactions sont générées sur Twitter pour chaque million d'abonnés.

Par ailleurs, les utilisateurs tendent à consulter Facebook environ huit fois par jour en moyenne, et Twitter seulement cinq fois. Au vu de ces chiffres, il semble plus judicieux de consacrer davantage d'efforts pour attirer une audience sur Facebook plutôt que sur Twitter.

Source : Smart Insights

Utilisation

Avec sa limite de 280 caractères, Twitter peut aider les marques à avancer des argumentaires commerciaux courts, ce qui est idéal pour les entreprises qui souhaitent communiquer un message percutant et succinct à leur audience.

Le procédé peut sembler compliqué, mais aujourd'hui, la plupart des consommateurs sont submergés de contenus, et donc facilement distraits. La brève période d'attention dont ils disposent est idéale pour Twitter, qui permet d'engager rapidement une audience sans perdre son intérêt.

En revanche, Facebook offre l'opportunité d'approfondir les interactions d'une entreprise avec son audience grâce aux pages professionnelles, au partage de vidéos et d'images, ou encore en stimulant l'intérêt des prospects pour une marque, en leur proposant par exemple une remise de 10 % s'ils s'abonnent à la page.

Les plateformes répondant à des objectifs différents, il est judicieux de tester les deux. En termes de relation commerciale, Twitter s'apparente à la toute première poignée de main et Facebook à la première conversation complète.

Les publicités sur Twitter et sur Facebook

Les campagnes publicitaires sur Facebook permettent généralement d'atteindre une plus large audience. En outre, elles bénéficient d'outils de ciblage efficaces qui permettent de choisir des segments d'audience précis en fonction de leur salaire, de leurs habitudes d'achat, de leurs centres d'intérêt, ou encore des communautés Facebook auxquelles ils appartiennent.

L'interface publicitaire de Facebook est également simple et intuitive. De plus, les campagnes peuvent être relativement peu onéreuses. Tout dépend de la campagne, mais le budget peut souvent être plafonné à seulement 2 ou 3 € par jour.

Twitter propose également des options de ciblage, comme les habitudes d'achat, la langue, les centres d'intérêt et les abonnés. Toutefois, les campagnes sont généralement plus chères que sur Facebook. Cet investissement supplémentaire peut néanmoins être rentable, le taux d'engagement des publicités Twitter étant généralement supérieur à celui des publicités Facebook.

Si une entreprise n'a pas encore identifié la meilleure plateforme pour augmenter la présence de sa marque en ligne, il est sans doute judicieux de tester à la fois Facebook et Twitter. Au fil du temps, elle recueillera des données précieuses sur la performance de ses publications, ce qui lui permettra de consacrer davantage d'efforts au site le plus porteur. Les deux étant gratuits, son budget n'en souffrira pas.

Lorsque l'entreprise constatera un engagement réel et source de valeur ajoutée sur l'un des réseaux, elle pourra mettre en œuvre la stratégie publicitaire appropriée pour convertir les visiteurs en leads puis en clients.

Il peut également être utile de regarder quelle plateforme les entreprises concurrentes utilisent. Si une agence de relations publiques constate que la plupart des professionnels de ce secteur se servent de Twitter pour promouvoir les produits et services de leurs clients, ce réseau sera à privilégier. En revanche, une boutique constatant que ses concurrents utilisent souvent Facebook pour promouvoir leurs produits devra plutôt concentrer ses efforts sur cette plateforme.

Téléchargez ce guide gratuit pour découvrir comment développer votre activité de vente en ligne.

Rapport sur les tendances des réseaux sociaux en 2020

Publication originale le 30 janvier 2020, mise à jour le 30 janvier 2020

Sujet(s):

Réseaux sociaux