En e-commerce, le choix des moyens de paiement est un passage obligé et un critère essentiel de l'expérience utilisateur, du parcours d'achat et donc de la performance du site e-commerce dans son ensemble. Les solutions de paiement en ligne qui existent sur le marché permettent de proposer d'autres moyens de paiement que la carte bancaire.

>> Téléchargement : Le guide complet du e-commerce

Voici 9 solutions de paiement en ligne à implémenter sur son site e-commerce.

Comment créer, promouvoir et développer votre entreprise de e-commerce ?

Téléchargez ce guide gratuit pour examiner les tendances du e-commerce en France et découvrir les meilleures pratiques ainsi que les conseils applicables au secteur des ventes en ligne.

Revolut Business

Revolut Business est un outil de paiement en ligne qui, à travers plusieurs tableaux de bord, permet aux gérants de sites e-commerce d'accéder en toute simplicité à de nombreuses données sur leurs ventes.

Côté avantages, Revolut Business est ouvert à l'international. Il permet de mettre en place des transferts de fonds et de gérer des comptes dans plusieurs devises sans frais de change.

Côté inconvénients, il impose des limites en termes de nombre de collaborateurs et de transactions, ce qui peut bloquer le développement rapide d'une boutique en ligne. Cependant, ces plafonds d'opération sont liés à des prix relativement attractifs. Revolut Business est donc une offre intéressante pour les débutants en e-commerce.

Revolut

PayPal

Est-il toujours nécessaire de présenter PayPal ? La solution de paiement en ligne aux 210 millions d'utilisateurs est la plus ancienne dans le paysage du e-commerce mondial.

De plus, PayPal est un outil de paiement à part entière. Il s'agit de son principal avantage. Pour le client, il suffit de créer un compte PayPal pour que ses achats soient débités directement sur ce compte, sans qu'il ait à communiquer ses coordonnées bancaires.

PayPal ne présente pas vraiment d'inconvénient. Il peut cependant aujourd'hui être concurrencé par des offres telles qu'Apple Pay ou encore Stripe.

PayPal

Monext

Monext est une solution de paiement polyvalente. Déjà adoptée par de nombreux géants du e-commerce (Amazon, Showroom Privé, Vente Privée, etc.), elle permet de payer en ligne avec ou sans carte bancaire.

Monext propose à la fois des offres basiques à 15 €, 35 € et 95 € par mois et des offres sur mesure. La solution se veut donc attractive pour les petits e-commerçants et modulable pour des besoins plus spécifiques.

Monext

Stripe

Stripe est une solution semblable à PayPal. Arrivée plus tard sur le marché, elle le concurrence aujourd'hui très directement. Pour séduire les propriétaires de sites e-commerce et leurs clients, Stripe mise avant tout sur la sécurité avec les technologies 3D Secure et Stripe Radar. De plus, Stripe a mis en place sa propre plateforme de gestion des litiges, lui permettant alors d'intervenir rapidement, si besoin.

La politique de prix de Stripe peut être intéressante, car il s'agit d'une tarification à l'utilisation. Pour les plus grands comptes, Stripe propose aussi un kit personnalisé.

Stripe

Hipay

Hipay fait également partie des solutions e-commerce émergentes. La plateforme offre une analyse fine des données des vendeurs afin de leur proposer la solution la plus adaptée à leur entreprise.

Les avantages de Hipay portent principalement sur sa dimension internationale, avec plus de 150 devises disponibles. Aujourd'hui, la marque met aussi en avant un accompagnement personnalisé des propriétaires de boutique en ligne, qu'ils se lancent dans le e-commerce ou qu'ils aient un chiffre d'affaires de plusieurs millions d'euros par mois.

Hipay

PayPlug

PayPlug est une plateforme de paiement prometteuse. Elle s'adresse directement aux TPE et PME, qui ont généralement du mal à trouver une solution de paiement adaptée à leur réalité économique.

Il s'agit d'une solution légère, qui ne repose pas sur la création d'un compte bancaire, ce qui peut représenter un inconvénient pour certaines boutiques et un avantage pour d'autres. La mise en place de PayPlug se fait en quelques minutes et peut se lier à la plupart des CMS de e-commerce.

Les tarifs de PayPlug sont calculés sur la base du chiffre d'affaires généré par la boutique.

PayPlug

Mollie

Solution de paiement orientée marketing et vente, Mollie mise sur l'amélioration de l'expérience d'achat. Chaque e-commerçant peut personnaliser sa page de paiement en utilisant sa propre charte graphique. L'objectif ? Éviter au maximum le phénomène d'abandon de panier et créer un environnement sécurisant pour l'acheteur.

En outre, Mollie propose un accompagnement personnalisé. Ses tarifs s'appliquent uniquement sur les transactions effectuées.

Mollie

Payzen

Payzen fait partie des solutions de paiement e-commerce historiques. Elle est très intéressante pour les boutiques en ligne qui commercialisent des produits ou des services à l'international. Payzen se lie à différents moyens de paiement afin de laisser le choix au client et de valoriser l'expérience d'achat. La possibilité de paiement par SMS constitue un plus.

Payzen propose 3 offres allant de 15 à 150 € par mois. La plateforme présente en revanche un inconvénient : pour l'utiliser, il faut souscrire à un contrat VADS auprès d'une banque.

Payzen

Ingenico

À l'origine, Ingenico est un TPE (terminal de paiement électronique), c'est-à-dire un lecteur de carte bancaire pour les boutiques physiques. Il est devenu leader parmi les outils de paiement en ligne mondiaux avec Ingenico ePayments, une solution flexible s'intégrant sur la plupart des systèmes de gestion e-commerce (PrestaShop, Shopify, Woo Commerce). Celle-ci propose de construire une plateforme de paiement à la fois sécurisée et personnalisée. Ingenico dispose de ses propres serveurs afin de maximiser le niveau de sécurité des transactions bancaires.

Pour ce qui est de ses tarifs, Ingenico les fixe à la transaction. Ils se situent entre 0,16 et 0,25 € par opération.

Ingenico

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et découvrez comment créer, promouvoir et développer votre entreprise de e-commerce.Guide du e-commerce

Publication originale le 17 mai 2021, mise à jour le 17 mai 2021

Sujet(s):

Ecommerce